D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


Mon hormonothérapie et le dr Roland R. Tremblay
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Centre d'information -> Hormone
Sujet précédent :: Sujet suivant  
A
petit papillon

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 153
Localisation: Saguenay
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait

 MessagePosté le: 21/10/2012 10:20:34    Sujet du message: Mon hormonothérapie et le dr Roland R. Tremblay Répondre en citant Back to top

Voilà qui est plutôt surprenant. Enfin, comme tu dis, ça doit dépendre de la personne.
_________________
 
Publicité






 MessagePosté le: 21/10/2012 10:20:34    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Michèle-Janick
Invité

Hors ligne




 MessagePosté le: 23/10/2012 22:27:30    Sujet du message: Mon hormonothérapie et le dr Roland R. Tremblay Répondre en citant Back to top

A, tu dois comprendre que la féminité c'est avant tout dans notre tête.
Tu dois te sentir femme quel que soit l'apparence physique que tu as.
Si tu attends d'avoir le corps d'une femme avant d'affirmer ton identité alors c'est foutu pour toi.
Comprendre ce principe est la clé d'une transition réussi.

Si tu es incapable de te convaincre que tu es une femme tu risques d'être déçu par ta transformation et tu seras toujours insatisfaite des résultats et
tu seras incapable de t'afficher en tant que femme dans la société.

Tu te trouves beacoup d'excuses pour ne pas faire le saut
mais tu ne trouves aucune raison pour faire le saut et t'affirmer.

Ma blonde, mes soeurs et mes amies ont la conviction d'être des femmes et elles s'affirment et agisent en tant que tels.
Pour elles cela va de soi qu'elles doivent s'afficher socialement comme des femmes.
Si tu es convaincu toi aussi d'être une femme tu devrais avoir la même conviction qu'eux.

Sinon fait toi faire plein de chirurgie et peut-être qu'un jour tu te sentiras femme et que
tu n'auras plus l'impression de te déguiser.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

J'ai un taux d'oestradiol de 4400 pmol/L Brossard capotait bien raide.
Je lui ai dit que je me sentait très bien.

Il a diminué de moitier mon Estrogel.
Après 1 mois je me réveillais la nuit en sueur et j'étais obligé d'aller dehors presque nue pour me rafraichir.
Le jour je tombais de fatigue et j'avais tout le temps envi de dormir même après 8 à 10 heures de sommeil.

Après 2 semaines je n'en pouvais plus et j'ai repris ma dose d'origine.
1 semaine plus tard je n'avais plus de sueur et j'ai retrouvé mon énergie.

S'il capote encore avec mes taux élevés je vais lui expliquer que mon corps semble fonctionner mieux à ces taux élevé de 4000 pmol/L
Je verrai en décembre ce qu'il va dire.
 
A
petit papillon

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 153
Localisation: Saguenay
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait

 MessagePosté le: 24/10/2012 06:20:12    Sujet du message: Mon hormonothérapie et le dr Roland R. Tremblay Répondre en citant Back to top

Je veux bien, mais dans ce cas, je vois mal la différence entre le transsexualisme et le travestissement... En toute honnêteté, je m'attends pas à des miracles. Je veux juste « quelque chose » physiquement en termes de féminisation avant de me lancer. C'est vraiment exagéré ?

Par curiosité (t'en fais pas, j'ai résolu de pas jouer moi-même dans mes doses, parce que j'ai trop peur des réactions des médecins), ces taux élevés correspondent à quel genre de dose ?
_________________
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 184
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 24/10/2012 14:29:33    Sujet du message: Mon hormonothérapie et le dr Roland R. Tremblay Répondre en citant Back to top

Se baser sur le niveau d'estradiol pour évaluer le danger est tout à fait incompétent. Premièrement, tu prends de l'estrogel, une hormone bio-identique qui a un effet hépatique très faible comparativement à ceux qui causent souvent des troubles de foie ou de thrombose (ethinyl estradiol et Premarin). En plus, ca passe directement dans le sang, donc ca circule bcp moins dans le foie comparativement a l'estradiol orale. S'il est vraiment concerné, dis -lui de faire des tests pour le foie et la coagulation. Tu verras, il verra! lol, qi'il n'y a pas à s'en faire. C'est totalement ridicule!

Dis-lui que les femmes enceintes ont des niveaux de 5,000 à 90,000 pmol/l + (premier au troisième trimestre) d'estradiol dans le corps et que l'estrogel est identique à l'estrogène que ces femmes enceintes ont dans leur corps et que le mecanisme de production est plus ou moins similaire car l'estrogéne passe directement dans le sang. Il y a plusieurs femmes qui sont enceintes plus d'une fois dans leur vie et tu ne les vois pas toutes mourir! Allo?! En plus, les études montrent que la grossesse protège contre le cancer du sein.

Tu n'as clairement pas d'utérus alors pas de risque de cancer utérine. Le cancer du sein est très bas chez les Transgenres MtF, même à l'époque quand on leur donnait des doses bcp plus importantes d'estrogène non bio-identique (i.e. Harry Benjamin et autres, Premarin jusqu'a 10mg/j et ethinyl estradiol 0.1-0.5mg/j, l'equivalent de 50-750mg d'estradiol orale par jour). Il y a une étude en particulier des années 1990 sur les transgenres d'Hollande qui cite que le cancer du sein est très rare chez la femme transgenre (i.e. seulement 4 cas documentés). Je peux la poster, si nécessaire. En plus, les femmes génétiques sont exposés à l'estradiol de facon irrégulière (cycle menstruel) et pour de longues périodes de temps, ce qui fait augmenter le risque de cancer du sein car il y a mort cellulaire et regenerescence cellulaire. Avec chaque nouvelle division cellulaire, le risque d'une mutation augmente. Nous sommes exposés à l'estradiol pour une plus courte période de temps et à des niveaux plus stables.

Si on se fie à la fameuse étude WHI sur des milliers de femmes exposées à la Prémarine + Provera alors voici les faits:
1) le risque de cancer augmente de 16 femmes de plus sur 10,000 qui ont le cancer du sein mais le risque de culon baisse de 10-12 femmes sur 10,000
2) aucun risque sans progestatif, avec Premarin seulement
3) la premarin n'est pas l'equivalent de l'estradiol bio-identique et en plus est prise oralement, l'effet est plus prononcé sur les récepteurs estrogéniques
4) la Provera n'est pas un progestatif naturel. Plusieurs études démontrent que la progésterone naturelle telle le Prometrium ou l'Endometrin n'augmente PAS le risque de cancer du sein.

Need I say more? LOL. Tu lui dis tout ca ou change de médecin! Mes niveaux d'estradiol sont dans le 1500-2000 pmol/L et je me sens très bien. Moins que ça et je me sens comme une grand-maman. Pas très plaisant pour une fille de mon âge!

L'important est ton bien-être et tes niveaux d'estradiol ne posent pas de risque.
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 184
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 24/10/2012 14:46:10    Sujet du message: Mon hormonothérapie et le dr Roland R. Tremblay Répondre en citant Back to top

Maintenant, par rapport à ce que Michèle-Janyck dis sur l'importance de se sentir femme, elle a TOUT A FAIT RAISON! Très sage de sa part. J'ai réalisé tout ça un peu trop tard dans mon cheminement, après l'opération et les changements hormonaux.

Si tu te fies à ce que les autres disent ou percoivent, ou ton apparence, ton physique, tu ne seras jamais contente. L'important, c'est ta propre conviction par rapport à comment tu te sens. Et quand tu es certaine dans ton coeur de qui tu es, sans avoir à dépendre des autres ou le corps, alors tu pourras t'épanouir en toute liberté et jouir pleinement de la vie.

Maintenant, il faut aussi comprendre qu'est-ce qui t'empêche d'avoir cette conviction, s'il y a un blocage mental, des peurs, etc. À toi de réaliser tout cela, avec ou sans un thérapeute COMPÉTENT, à ta discrétion et selon tes moyens financiers et ta disponibilité.

Dans mon cas, j'ai réalisé plusieurs choses!!! et j'ai souvent refusé d'écouter les sages conseils d'autrui. Je ne regrette rien de mon parcours. Le chemin a été ardu mais profitable.
Je pensais que j'étais prête à être moi mais j'avais tort. J'ai tout fait un peu trop rapidement, mais bon, j'ai appris, j'ai souffert. C'est la vie! Je ne suis pas encore complètement là mais il reste très peu de chemin à faire.

Sois-honnête avec toi-même, fais face a tes propres démons. Et je sais...tu n'encouteras peut-être pas nos conseils, tu seras têtue comme j'ai été...souvent, c'est comme ça la vie, on apprend par soi-même, de nos propres erreurs...

bonne chance...suis ta voie et elle te guidera dans le bon chemin...aie confiance à ton instinct, aie la foi en toi-même et sois UN avec ton coeur.
 
A
petit papillon

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 153
Localisation: Saguenay
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait

 MessagePosté le: 24/10/2012 17:10:54    Sujet du message: Mon hormonothérapie et le dr Roland R. Tremblay Répondre en citant Back to top

Pour ce qui est de l'aspect mental, je pense que j'y suis plus ou moins... Ou alors, si j'y suis pas, je comprends pas ce qui me manque (ce qui est tout à fait possible aussi).

Le gros problème, pour moi, c'est que ma haine de mon corps est telle que si je le vois pas changer, j'ai beaucoup de mal à acquérir quelque confiance en moi que ce soit.
_________________
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 184
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 24/10/2012 18:20:51    Sujet du message: Mon hormonothérapie et le dr Roland R. Tremblay Répondre en citant Back to top

Tu verras bien...
 
Stéphanie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2011
Messages: 2 007
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 25/10/2012 10:56:57    Sujet du message: Mon hormonothérapie et le dr Roland R. Tremblay Répondre en citant Back to top

J'étais curieuse alors j'ai ressortie ma dernière prise de sang (et bien l'avant dernière, car la dernière, le technicien en a fait qu'à sa tête) et mon taux d'estradiol après 3 mois d'hormonothérapie était à 26 pg/mL. J'ai passé d'estradot à estrace et cette prise de sang date de novembre dernier alors mon taux a probablement changé depuis. Je vais seulement le savoir après ma chirurgie, alors je n'ai pas trop idée de mon évolution, mais je redit ce que les autres on dit! (Pour une fois que je suis d'accord avec MJ Rolling Eyes ).
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 184
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 25/10/2012 11:51:46    Sujet du message: Mon hormonothérapie et le dr Roland R. Tremblay Répondre en citant Back to top

26pg/ml?! wow, c'est très peu! Estradot 25? 37.5? Tu prends probablement 4mg d'Estrace maintenant et les niveaux doivent être bien au dessus de ça. Probablement autour de 200 pg/ml.
 
A
petit papillon

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 153
Localisation: Saguenay
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait

 MessagePosté le: 25/10/2012 11:58:28    Sujet du message: Mon hormonothérapie et le dr Roland R. Tremblay Répondre en citant Back to top

Ouacheeeeeuh. Déjà, c'est quoi ce labo de guignols qui utilise les ancestrales unités conventionnelles qu'on voit plus où que ce soit au monde sauf aux États-Unis ? La fièvre mesurée en degrés Farenheit avec ça ? :x

Pour ton taux, le convertisseur dit que 26 pg/mL = 95.446 pmol/L.

Re-ouache. Ta situation est encore pire que la mienne. T'as même pas un taux vaguement élevé pour un homme... x_x Ou alors, ça a été augmenté depuis ? Je suis plus sûre.

En tout cas, ça amène son lot de bonnes nouvelles. Selon toute probabilité, toi non plus, t'as encore rien vu !

Et ça me fait me questionner sur comment mon corps peut commencer à défaillir après une bête bière alors que toi tu peux sortir indemne d'une beuverie alors qu'à l'inverse, t'as un taux encore pire que le mien et que toi, t'as un peu de développement à la poitrine. Bizarre, mais bon.

En attendant, j'ai juste hâte à mon rendez-vous. Très hâte.

Et j'ai hâte pour toi aussi. Ta situation a pas l'air exactement facile non plus.
_________________
 
Stéphanie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2011
Messages: 2 007
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 25/10/2012 12:37:05    Sujet du message: Mon hormonothérapie et le dr Roland R. Tremblay Répondre en citant Back to top

krikri a écrit:
26pg/ml?! wow, c'est très peu! Estradot 25? 37.5? Tu prends probablement 4mg d'Estrace maintenant et les niveaux doivent être bien au dessus de ça. Probablement autour de 200 pg/ml.


Euh non, 26pg/ml c'était avec Estradot 100!

A, les tests on été fait à McGill. Les anglais sont fort sur les mauvaises unités, lol. Je sais très bien que c'est pas haut du tout, mais comme krikri a dit, il a probablement changé depuis, vu que j'ai passé de estrace à estradot (pas par évolution mais bien parce que ça me gossait en maudit les patch). Augmenté oui, mais toujours pas assez haut, ça c'est certain. Ma dose devait être augmenté, mais à cause d'une erreur, je dois attendre, et ma chirurgie est trop proche pour jouer avec ça maintenant.

Il ne faut pas prendre la résistance à l'alcool et la drogue aussi directement non plus. Pour le dévelopment des seins, il y a des adolescentes que ça pousse vite et d'autre que ça pousse moins vite. Considérant que j'ai arrêtée de grandir à 13 ans (surtout que les gars grandissent plus tard que les filles, j'était une géante fasse aux autres gars à cette époque!), on peut dire que mon corps se développe très rapide. Autre avantage, comme la photo que j'ai montré dans la section 18+, avant même les hormones, j'avais de bons pectoraux, alors avec un soutien gorge paddé, j'avais une petite craque. Ça fait que mes seins ont l'air plus gros qu'ils le sont vraiment.

Je ne dirais pas que ma situation est "pas facile". Facheuse, certe, mais je suis une fille, hormones ou non. Je passais avant les hormones et les autres trucs pour féminiser mon visage que j'ai fait, alors je passe sans problème même avec un taux très bas.

Tant qu'à faire, comme tu n'as pas accès à la section 18+, je vais mettre la photo ici. Un torse d'homme, ya rien de 18+ là dedans, et on ne voit pas mon visage non plus. C'était AVANT les hormones ça.
http://img.photobucket.com/albums/v61/ShadowOfEden/IMG_4493_zpsd9455154.jpg


Dernière édition par Stéphanie le 25/10/2012 12:39:51; édité 1 fois
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 184
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 25/10/2012 12:54:30    Sujet du message: Mon hormonothérapie et le dr Roland R. Tremblay Répondre en citant Back to top

Bizarre que le niveau soit si bas avec Estradot 100. Avec Estradot 50, les études ont trouvé que le niveau MAX était de 57 pg/ml et MIN 28 pg/ml. A moins que tu t'es fait testé 3-4 jours après l'application de la patch mais c,est quand même bizarre. En tout cas...au moins maintenant, tu es sur l'Estrace et bientôt, l'op. Yay!

C'est juste qu'un niveau adéquat est important pour se sentir bien psychologiquement, pas juste pour la féminisation. Pour éviter l'ostéoporose, les problèmes de santé, pour maintenir une certaine énérgie et vigueur, pour la mémoire, même pour garder le vagin en santé et lubrifié. Les docteurs nous traitent souvent comme des femmes à la ménopause et ça fait aucun sens. Pas assez d'hormone, ça fait aussi viellir plus rapidement alors c'est pas très plaisant.

Merci pour la photo. Je vois
 
Stéphanie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2011
Messages: 2 007
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 25/10/2012 13:06:36    Sujet du message: Mon hormonothérapie et le dr Roland R. Tremblay Répondre en citant Back to top

Comme j'ai dit, mon corps est assez résistant à tout. Je changeait de patch à tout les 3 jours, je ne sais pas à quel moment je me suis fait tester, mais ça ne pouvait pas être au 4ième. Je voulais surtout ne plus être sur l'estradot car c'était très fatiguant et de compter tout les 3 jours sur le calendrier était agacant, tandis que là c'est matin et soir, pu de questions à me poser.

Je me sentais bien psychologiquement avant et après. En fait, rien n'a changé. J'ai autant d'énergie qu'avant, ma mémoire est poche mais elle était aussi poche avant. Rolling Eyes

Le but d'une photo c'est habituellement de voir. Rolling Eyes Laughing
 
A
petit papillon

Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2012
Messages: 153
Localisation: Saguenay
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait

 MessagePosté le: 25/10/2012 17:47:41    Sujet du message: Mon hormonothérapie et le dr Roland R. Tremblay Répondre en citant Back to top

Effectivement, je vois. La photo a rempli sa fonction.
_________________
 
Jen
formation du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2007
Messages: 97
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 09/11/2012 03:07:44    Sujet du message: Mon hormonothérapie et le dr Roland R. Tremblay Répondre en citant Back to top

Moi aussi, je suis avec le docteur Roland Tremblay, mais depuis près de douze ans. J'ai changé de psy entre temps car ce dernier avait pris sa retraite et j'ai bien failli à une certaine époque, ne plus avoir d'endocrinologue du tout : Roland Tremblay partait en retraite lui aussi!
Mais bon, le deuxième psy sous les ordres du premier m'a ramasser sous son aile, mais je peux pas dire qui fait la même job pantoute... il me reste une dernière op a compléter en bas et c'est tout un frifraraille de procédure a demi achevé qui n'aboutisse a rien...

Bon! en bref, j'ai pu remarquer que le docteur Tremblay se révèle pas super super pour certaines personnes avec les hormones à la longue (sa longue expérience) car il devient super (et même trop) CONFIANT avec les années et surtout à la suite de la sortie des bio-hormones... Il a quelques fois tendance à les prescrire comme des bonbons pour certaines filles alors que pour d'autres, il suit de très très longues procédures graduelles... Tout de même étrange, son manque de constance!

À l'époque, il m'avait prescris androcur 50 mg et 4 mg d'estrace par jour. (si je me souviens bien, estrace était encore à l'état expérimental) Trois semaines après, il me monte ça a 8 mg par jour et c'est ce que jai pris pendant dix ans jusqu'à ma dernière op. Entre-temps, après six mois à peu près d'hormono, il m'avait switcher sur Euflex... Un produit étrange remplaçant androcur qui m'avait faite de gros gros yeux glauques et des cheveux gras en moins de trois mois... gras, huileux même et tout frisé! Aucun shampoing n'arrivait à enlever ça. D'ailleurs, c'est dans cette période là que j'ai faite ma deuxième tentative de suicide et je me souviens absolument rien de ça !!!! Sinon j'ai du arrêter aussi les hormones un an de temps pour problême hépatique.

Il y a trois ans, il m'a faite totalement arrêter androcur suite à ma dernière op et fait passer à 1mg d'estrace par jour, le matin seulement. Les résultats ont été désastreux et je récupère de ça aujourd'hui, tranquillement... Trop tranquillement!!!!!

* Voilà pour la compétence de ce docteur pour mon cas... Je ne sais plus vraiment quoi en penser moi non plus. C'est clair, il a l'expérience des années, moi je lui faisais une confiance un peu aveugle et voilà le résultat aujourd'hui. Peut-être que ça ne dépend pas vraiment de lui, comme il me le répète souvent... Moi c'est un cas un peu spécial, qu'on me retape toujours aux oreilles...

Là je suis de retour avec 100 mg (!!!!!!) d'androcur (pour pas avoir de cancer, dit-il) et 8 mg d'estrace jour. mais aujourd'hui, c'est ma santé qui ne veut plus suivre... je commence à avoir peur pour ma vie, j'ai eu un antécédant de troubles de foie aupravant.
J'ai tenté de changer un peu mon hormono moi-même dernièrement, je prends toujours 100 mg d'androcur par jour, mais je suis à deux patchs d'estradot 100.

= J'ai chaud... surtout la journée que je les change. je meurs de chaleur la nuit... je suis toute a l'envers tout le temps, je deviens carrément folle. Ça va faire un mois maintenant et je songe à reprendre mon estrace! Je suis mal, j'arrive pratiquement plus à vivre, carrément. Mais côté santé, je recommence a péter le feu!

- Voilà c'que sa fait, être hypersensible aux hormones... pour que j'arrive à me rendre compte que les taux baisses dans mon sang la troisième journée, avec des patchs en plus, réputé être stable comme tout...

(c'est de valeur, je parle jamais ben ben de mes affaires, mais tout ça est vraiment fuck top dans mon cas et difficilement... discutable.)
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Hormone Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com