D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


Mon hormotherapie et chemin (intro)
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Centre d'information -> Hormone
Sujet précédent :: Sujet suivant  
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 231
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 25/10/2012 02:06:20    Sujet du message: Mon hormotherapie et chemin (intro) Répondre en citant Back to top

pour l'instant, tout semble fonctionner pour le mieux...on verra bien
 
Publicité






 MessagePosté le: 25/10/2012 02:06:20    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Michèle-Janick
Invité

Hors ligne




 MessagePosté le: 26/10/2012 22:41:28    Sujet du message: Mon hormotherapie et chemin (intro) Répondre en citant Back to top

Krikri quand tu parles de Hélène Côté est ce que tu es passé par le programme de l'Hôpital Général ?

Si tu t'y connais autant que ça en hormonothérapie je ne comprend pas pourquoi tu prends de la progestérone.
Brossard ni croit pas dû tout. C'est totalement inutile en terme de pouvoir féminisant.
Je comprend pourquoi tu prends 8 mg d'estrace c'est que ta progestérone à comme seul but dans ton corps de faire baisser ton oestrogène.
Pour une femme bio l'oestrogène doit baisser énormément pour que se déclanche l'ovulation. C'est le rôle de la progestérone.

La progestérone se fixe aux récepteurs des oestrogène dans les tissus et empèche la féminisation.
La progestérone varie au cours d'un cycle menstruel. Tendis que ta dose est fixe au cours du mois. Tu bloques en permanence tes récepteurs d'oestrogène.
Le développement mammaire est réduit par l'action de la progestérone.
La distribution des graisses est induites par les oestrogènes et non par la progestérone.
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 231
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 27/10/2012 00:42:31    Sujet du message: Mon hormotherapie et chemin (intro) Répondre en citant Back to top

La progestérone ne se fixe pas (n'a aucune affinité avec les) aux récépteurs estrogèniques. Mais elle a tendance à réduire le nombre de récepteurs estrogèniques et inactiver l'estradiol pour des formes moins fortes telles que l'estrone. Alors, oui, elle a un effet plus ou moins anti-estrogénique, selon la personne, la dose et la région du corps.

La progésterone bio-identique a une affinité pour les recepteurs de progésterone, aucune pour les récepteurs androgéniques, une affinité faible pour les recepteurs glucocorticoides et une affinité importante pour recepteurs mineralocorticoides. Certains autres progéstatifs (i.e. provera) peuvent avoir des effets androgéniques car ils ont une affinité positive aves les recepteurs androgeniques.

Consulter tableau à la page 45.
http://www.kup.at/kup/pdf/4975.pdf

Aussi, est cité

"The most important effect of the gestagens
is their strong anti-estrogenic and differentiating
effect on the endometrium,
which inhibits estrogen-induced proliferation.
The anti-estrogenic effect can
also be observed in the cervical mucus
and vaginal epithelium, whilst it tends
to enhance the proliferative effect of
estrogens in the mammary gland tissue
."



Mais, en même temps, la progestérone stimule certaines parties du sein que l'estrogène à elle seule ne peut stimuler tels les lobules et les alveoli, rendant le sein plus mature et complet. Plusieurs études le confirment ainsi que quelque-unes en particulier sur les transexuelles qui sont traitées à l'androcur, un progestatif et d'autres progestatifs. Je peux toutes te les citer, si tu veux. Il y en a pas mal!

Voici quelqu'unes:

Am J Surg Pathol. 2000 Jan;24(1):74-80.

"In men treated with nonprogestative antiandrogens for prostate cancer, only moderate acinar and lobular formation occurs. Only in male-to-female transsexuals in whom progestative chemical castration is combined with feminizing estrogen therapy will full acinar and lobular formation occur with hormonally stimulated nuclei and pseudolactational changes. Hence, combined progestative antiandrogens and estrogens are necessary for genetically male breast tissue to mimic the natural histology of the female breast. Orchidectomy does not contribute to this."

AUTHOR Shyamala G
Division of Life Sciences, Lawrence Berkeley
National Laboratory, University of California,
SOURCE J Mammary Gland Biol Neoplasia 1999

ABSTRACT:
Progesterone was identified as a mammogenic hormone several years ago
but until now its role has been obscure. Recently the role of
progesterone signaling in mammary development is becoming more clear.

The most significant observations to emerge from these studies are

(1) progesterone receptors are essential for lobuloalveolar [but
not ductal] morphogenesis.



Ann Endocrinol (Paris) 1986;47(3):179-87

"adequate cell differentiation can be obtained with the successive
and synergistic action of estradiol (E2) and progesterone (P),
essentially because the progesterone receptor (PR) synthesis
implicates the previous action of E2
via its E2 receptor (ER). In normal breast, E2 stimulates the growth
of the ductal system whereas the development of acini depends on P
secretion."

Effects de la progesterone et des progestatifs sur la glande
mammaire.
[Effects of progesterone and progestational hormones on the mammary
gland]
AUTHORS: Gorins A; Denis C
SOURCE: Arch Anat Cytol Pathol 1995;43(1-2):28-35

"The growth of the mammary gland during the active genital period
depends on a delicate balance between the action of the two major
female sex steroid hormones, estradiol and progesterone. The
regulation of growth and maturation of
the gland primarily depends on the combined action of estradiol and
progesterone."

Endocrine therapy of transsexualism and potential
complications of long-term treatment.

AUTHOR Futterweit, Walter
SOURCE Archives of Sexual Behavior. Date: 04-05/1998

"the addition of a progestin is indicated initially or several months
following onset of estrogen therapy which may have an additional
effect on breast enhancement."

www.endotext.org

"Estrogen and progesterone act in an integrative fashion to stimulate
normal adult female breast development. Estrogen, acting through its
ER a receptor, promotes duct growth, while progesterone, also acting
through its receptor (PR), supports alveolar development (15). This
is demonstrated by experiments in ER a knockout mice which display
grossly impaired ductal development, whereas the PR knockout mice
possess significant ductal development, but lack alveolar
differentiation (28,6)."

"In addition, clinical studies have correlated maximal cell
proliferation to specific phases in the female menstrual cycle. For
example, maximal proliferation occurs not during the follicular phase
when estrogens reach peak levels and progesterone is low (less than 1
ng/mL [3.1nmol}), but rather, it occurs during the luteal phase when
progesterone reaches levels of 10-20 ng/mL (31- 62nmol) and estrogen
levels are two to three times lower than in the follicular phase
(42)."

"Given these data and the fact that PR knockout mice lack alveolar
development in breast tissue, it appears as if progesterone,
analogous to estrogen, may increase GH secretion and act through its
receptor on mammary tissue to enhance breast development,
specifically alveolar differentiation (28, 1."

Steroids. 2004 Mar;69(3):145-59.

Sex steroids and growth factors in the regulation of mammary gland
proliferation, differentiation, and involution.

Lamote I, Meyer E, Massart-Leen AM, Burvenich C.

Department of Physiology, Biochemistry, and Biometrics, Faculty of
Veterinary Medicine, Ghent University, Salisburylaan 133, B-9820
Merelbeke, Belgium. evelyne.meyer@...

"(...) The importance of the sex steroid hormones 17beta-estradiol
and progesterone for normal development of the mammary gland was
recognized several decades ago and has been unequivocally confirmed
since."

"(...) the hormones required for duct growth are estrogen,
somatotropin (STH), and adrenal corticoid. If P and prolactin (PRL)
are added to this combination, lobulo-alveolar growth is stimulated
[2]."

"(...)The biological responses of the mammary gland to P have
been intensively studied by many research groups [19,20]."

"(...) Data obtained with ER-KO and PR-KO models confirm
that E mediated signalling via ER is essential for ductal
morphogenesis, while P signalling via PR is critical for
lobulo-alveolar development. P is required for the transition
from ductal to lobulo-alveolar morphology. However,
it should be noticed that under normal physiological conditions,
E2 indirectly stimulates lobulo-alveolar architecture
formation too because it can also induce mammary PR expression via ER
[22]."

"(...)The well known importance of the sex steroid hormones
E2 and P for normal mammogenesis has unequivocally been
confirmed and refined by data obtained with KO and transgenic
animal models. These latter studies have established
that ER mediated signalling is essential for ductal morphogenesis,
while PR signalling is critical for lobulo-alveolar
development"

En plus, la progésterone peut parfois stimuler davantage la croissance mammaire, donner un meilleur ton à la peau, avoir un effet synérgistique avec l'estrogène sur l'humeur, aider à une meilleure répartition des gras et plus d'accumulation de graisses, si nécessaire, renforcer les ongles et les cheveux, renforcer la transmission nerveuse entre neurones (myelin sheath), etc.

La progésterone aide chez certaines transsexuelles. Plusieurs l'ont rapporté et certains endocrinologues/médecins la prescrivent, même que quelque-uns pensent que c'est nécessaire.

Il y a pas mal d'infos sur les bienfaits de la progésterone!

Durant l'ovulation, seule l'estrogène est élevée et c'est à ce moment qu'elle est à son apogée/maximum. Les jours précédant l'ovulation, l'estrogène augmente graduellement. Par la suite, durant la phase lutéale, la progésterone prends le dessus et augmente tandis que l'estrogène baisse pour augmenter tempoirarement puis ensuite baisse pour de bon jusqu'au prochain cycle menstruel. Et ainsi de suite...

En ce qui concerne la progesterone et son effet sur la distribution des graisses...

Am J Obstet Gynecol. 1982 Mar 15;142(6 Pt 2):735-8.
Metabolic effects of progesterone.
Kalkhoff RK.

"Progesterone stimulates deposition of body fat but had catabolic effects on protein metabolism."

"On lipid metabolism, the 1 effect of progesterone is to favor storage of depot fat in adipose and breast tissue and to partially reduce the hypertriglyceridemic action of estrogens."

Michèle-Janick a écrit:
Je comprend pourquoi tu prends 8 mg d'estrace c'est que ta progestérone à comme seul but dans ton corps de faire baisser ton oestrogène.



Je prenais 8mg d'estrace AVANT que j'ai commencé a prendre de la progestérone.


Dernière édition par krikri le 27/10/2012 11:00:27; édité 6 fois
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 231
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 27/10/2012 00:51:50    Sujet du message: Mon hormotherapie et chemin (intro) Répondre en citant Back to top

En ce qui concerne Hélène, j'étais plus ou moins dans le programme sans le savoir. J'allais la voir assez régulièrement pendant plusieurs années et les quelques dernières années, je participais aux rencontres de groupes que j'aimais PAS DU TOUT! Déprimant!

Quand j'ai finalement décidé de faire le saut, et qu'elle ne voulait pas m'aider, j'ai cessé de la voir. Elle n'était pas trop contente!

Je me suis informée auprès d'une organisation qui m'a référé au Dr. Pierre Côté et tout a commençé avec lui. Ça a été pas mal facile après ça.
 
Michèle-Janick
Invité

Hors ligne




 MessagePosté le: 27/10/2012 12:18:16    Sujet du message: Mon hormotherapie et chemin (intro) Répondre en citant Back to top

L'effet de la progestérone est insignifiante sur les seins.
Ça n'aide qu'à faire grossir légèrement les canaux galactophore.
Aucun effet visible sur la grosseur et la forme.

La progestérone bio-identique aussi fait tomber le niveau d'oestrogène est bloquant son action.
C'est pour ça que quand la progestérone augmente chez la femme l'oestrogène diminue. Ce qui déclenche l'ovulation.
Pour favoriser l'ovulation dans les cas de problème de fertilité on donne du la progestérone pour faire baisser le taux d'oestrogène.

Après tout ce que j'ai lu sur les effets inutiles de la progestérone sur les personnes trans. Je n'ai pas voulu en prendre.
Brossard n'y croit pas non plus. Il dit que les cas rapportés d'effet positif sur le corps sont anecdotiques.

http://www.gires.org.uk/assets/Medpro-Assets/Progesterone.pdf

En passant par Hélène Côté tu as prolongé énormément ta transition pour rien.
Elle n'est pas le chemin le plus court pour avoir tes références pour la chirurgie.
Hélène Côté et l'Hôpital Général sont des arnaques monétaire.
Y'a tellement de personnes qui ont été ruinées par eux. Sans jamais avoir la moindre lettre de recommendation pour les hormones et la chirurgie.
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 231
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 27/10/2012 13:11:44    Sujet du message: Mon hormotherapie et chemin (intro) Répondre en citant Back to top

Si tu lisais les études que j'ai fourni (et il y en a plusieurs autres), tu verrais bien que la progésterone a clairement un effet important sur certaines structures à l'intérieur du sein comme les lobules et les alveoli que l'estrogène à elle seule ne peut stimuler. Ça a été prouvé à maintes reprises par les études. Aussi avec les transsexuelles. La progésterone a définitivement un effet sur la grosseur et la forme du sein. Tu sembles ignorer toutes les études.

Les canaux galactophores (ducts en anglais) sont principalement, sinon exclusivement, stimulés par l'estrogène. Ils peuvent bien sûr grossir avec la montée de lait. Lis les études que j'ai fourni et bien d'autres et tu verras pour toi-même. C'est pas moi qui le dit mais bien les études scientifiques.

Encore d'autres études...

http://www.isrec.ch/research/groups/research_groups_detail_eid_1692_li
d_2.htm#top

Figure 1 : "In the absence of the progesterone receptor development
is arrested at the stage of a simple ductal system, no side branching
has occurred and no alveoli have formed."

Volume 18a of Elsevier's New Comprehensive
Biochemistry, Titled 'Hormones and Their Actions, Part I', editors BA
Cooke, RJB King and HJ van der Molen. Published 1988.

"(...) "Progesterone also acts synergistically with estrogen in the
normal development of the breast. Estrogen stimulates cell mitosis
and growth of the ductal system, while lobular devlopment and
differentiation is dependent on progesterone. when estrogen is
administered in the absence of progesterone, the tubular system
proliferates and the ducts dilate resulting in the formation of cysts
and fibroses. These changes are comparable to those observed in
fibrocystic disease and are suppressed by progestins, so that normal
breast development requires that estrogen and progesterone be
administered together.[2-4]"

http://www.ulg.ac.be/gynecobs/fc21.html#gbpuber

"(...)Physiological thelarche only begins with the progressive
secretion of estrogens long before the first periods (menarche, at an
average of 13) and thus before any substantial progesterone
secretion. We then observe lengthening and ramification of the milk
ducts, as well as an increase in supporting connective tissue under
the influence of increased estrogen.

Lobulo-alveolar mammary development takes place after menarche, to
the benefit of ovulatory cycles accompanied by progesterone
secretion."

Provenant d'un rapport d'une clinique de Vancouver qui a traité des centaines de transsexuelles depuis 1986.

"Progesterone appears to be necessary for maturation of the areolae
and nipples to Tanner stage 5."

Tanner 5 est la dernière étape du développement des seins quand les seins sont complétement matures.

Am J Surg Pathol. 2000 Jan;24(1):74-80.

Short-term and long-term histologic effects of castration and
estrogen treatment on breast tissue of 14 male-to-female transsexuals
in comparison with two chemically castrated men.

Kanhai RC, Hage JJ, van Diest PJ, Bloemena E, Mulder JW.

Department of Plastic and Reconstructive Surgery, Academisch
Ziekenhuis Vrije Universiteit, Amsterdam, The Netherlands.

"(...)Hence, Orentreich and Durr9 appropriately concluded from their
theoretical studies that estrogen alone or combined with orchidectomy
may not always induce acinar formation in the male mammary gland.
These authors thought that it could not be determined whether
estrogen, orchidectomy, and progesterone together always produce
lobules and acini, but they inferred that some castrated male-to-
female transsexuals
who had received estrogens and progestins for prolonged
periods have breast tissue that histologically simulates
that of the female, that is, with acinar and lobular formation.
9 Our study now shows their hypothesis in general to be correct, but
it does not take an orchidectomy for the acinar and lobular formation
to occur, and moreover, such formation seems to decrease when
progestative antiandrogen treatment is stopped after surgical
castration.

Our findings in patient F indicate that prolonged and
regular intake of proper doses of progestins and estrogens
is needed for the full development and maintenance
of the female histology."

"(...)progestative drugs are known to stimulate
the formation of acini and lobules in females."


Breast Carcinogenesis—Can the Examination of Ductal Fluid Enhance Our
Understanding?

Kimberly Baltzell, RN, PhD(c), Suzanne E. Eder, NP, RN, and Margaret
Wrensch, MPH, PhD

January 2005, Volume 32, Number 1

"Estrogen is responsible for the elongation of breast ducts and
thickening of the epithelium that occurs in puberty (Rosen, 2001).
Differentiation of the lobuloalveolar units occurs during puberty,
with insulin, progesterone, and growth hormone contributing to the
process (McCarty & Tucker, 1992; Rosen). These changes continue
through menstrual cycles, pregnancy, lactation, and menopause."


Le déclencheur d'ovulation est le haut niveau d'estrogène qui a un effet stimulateur/positif (positive feedback) sur la LH (luteinizing hormone) qui provoque l'ovulation, c'est-à-dire la libération de l'oocyte (l'oeuf) par le follicule pour fertilisation avec le sperme au niveau de l'utérus après avoir traversé par les tubes de fallope (fallopian tubes). La progésterone est ensuite produite par le follicule vide et rompu par l'ovulation qui s'appelle maintenant le corpus luteum. Une quantité moindre d'estrogène est produite par le corpus luteum. Voici les faits alors je ne sais pas trop de quoi tu parles.
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 231
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 27/10/2012 13:19:17    Sujet du message: Mon hormotherapie et chemin (intro) Répondre en citant Back to top

La progésterone ne bloque pas les effets de l'éstrogène. Elle réduit le nombre de récepteurs estrogéniques et favorise la conversion d'estradiol à l'estrone.

Volume 18a of Elsevier's New Comprehensive
Biochemistry, Titled 'Hormones and Their Actions, Part I', editors BA
Cooke, RJB King and HJ van der Molen. Published 1988. ISBN
0-444-80996-1.

"(...) Depending on the physiological state, progesterone may
antagonise estrogen action. One effect of estradiol is to increase
the levels of progesterone receptors (PR). Binding of progesterone
to its receptors then leads not only to progestational effects, but
also antiestrogenic effects by causing a reduction in estrogen
secretion into the systemic circulation; by stimulating the enzyme
17B-hydroxysteroid dehydrogenase which converts estradiol to the less
active estrogen estrone; and by lowering the levels of estrogen
receptors in cells thereby decreasing the ability of target tissue to
respond to estradiol [4]."

Je t'ai fourni un tableau et un lien dans un message précédent qui montre que la progésterone n'a aucune affinité avec les récépteurs estrogèniques et donc ne peut BLOQUER l'effet de l'estrogène comme le fait les anti-androgènes avec les récepteurs androgéniques.
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 231
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 27/10/2012 14:07:56    Sujet du message: Mon hormotherapie et chemin (intro) Répondre en citant Back to top

Le Dr. Curtis est peu respecté par plusieurs femmes transsexuelles en Angleterre en raison de son manque de savoir en ce qui concerne l'hormonothérapie, surtout pour transsexuelles. Plusieurs de ces femmes sont maintenant suivies par d'autres docteurs qui leur prescrivent de plus hautes doses d'estrogène et de la progésterone, si elles en demandent. Toutes ont rapporté des bienfaits de la progésterone, non seulement au niveau du sein, remarquant que le sein s'est arrondi et s'est rempli avec l'ajout de la progésterone mais aussi au niveau de la peau, des cheveux, du bien-être psychologique, etc.

Un lien intéressant d'une de ses anciennes patientes
http://www.spanglefish.com/hillingdonstresstherapy/index.asp?pageid=387153

Te baser exclusivement sur les propos de Dr. Curtis serait une grave erreur. Les études que j'ai citées contredisent carrément ce qu'il dit en terme de contribution du progésterone au développement et à la maturation des seins. Il se base sur une étude seulement et semble ignorer la multitude d'autres études dont celles que j'ai cité qui ont été publiés à propos du rôle de la progésterone dans la morphogénése du sein ou de la glande mammaire.

Contrairement à ce que le Dr. affirme, la progésterone n'est PAS androgénique et ne fait pas augmenter la testostérone dans la circulation. Étude après étude le démontrent.

- Maturitas. 2003 Dec 10;46 Suppl 1:S7-S16.
Classification and pharmacology of progestins. (j'ai le document complet)

Contraception. 1987 Oct;36(4):373-402.
Oral micronized progesterone. Bioavailability pharmacokinetics, pharmacological and therapeutic implications--a review.

"It also reproduces the anti-mineralocorticoid effect and has no androgenic action."

Si il y avait risque que la progésterone fasse augmenter la testostérone dans le sang et ait un effet androgénique, il ne serait pas prescrit aux femmes enceintes car il pourrait avoir des repercussions négatives au niveau du fétus (développement sexuel). Il est prescrit à des milliers de femmes pour maintenir la grossesse.

Les seuls progéstatifs qu'il cite dans son papier sont des progestatifs non bio-identiques qui n'ont rien à avoir avec la progésterone naturelle tel le Prometrium. Et leurs effets secondaires n'ont rien à voir avec la progésterone naturelle.

Clin Ther. 1999 Jan;21(1):41-60; discussion 1-2.
Oral micronized progesterone.
de Lignières B.

"However, the most commonly used synthetic progestins, norethisterone and medroxyprogesterone acetate, have been associated with metabolic and vascular side effects (eg, suppression of the vasodilating effect of estrogens) in both experimental and human controlled studies. All comparative studies to date conclude that the side effects of synthetic progestins can be minimized or eliminated through the use of natural progesterone, which is identical to the steroid produced by the corpus luteum"

"This therapy is well tolerated, with the only specific side effect being mild and transient drowsiness, an effect minimized by taking the drug at bedtime"

Contraception. 1987 Oct;36(4):373-402.

"No side effects have been reported as far as lipids profile, coagulation factors and blood pressure are concerned. Therefore oral micronized progesterone appears suitable for hormonal replacement therapy in various areas, essentially postmenopause therapy, premenstrual syndrome, correction of irregular cycles and pregnancy maintenance."

Il compare aussi souvent les transsexuelles aux filles qui sont à la puberté pour dire qu'on pas besoin bcp d'estrogène dans notre corps, que le tout se fait graduellement, etc. Sauf qu'il ignore trois choses:

1) le niveau d'hormone de croissance est bcp plus elevé chez les filles à la puberté et contribue enormément à la croissance importante des seins. Après la puberté, les niveaux d'hormone de croissance sont en chute libre, surtout après l'âge de 30 ans. Pour compenser, il est parfois nécessaire d'avoir des niveaux assez elevés d'estrogène.
2) elles ne commencent pas avec des caractéristiques masculines qu'il faut faire régresser comme avec nous. Il est parfois nécessaire de prendre des doses importantes pour compenser.
3) les niveaux chez la fille à la puberté atteignent les 1500-2,000 pmol/L reguliérement durant le cycle menstruel alors je ne comprends pas qu'il puisse affirmer que les niveaux d'estrogènes sont bas.

En tout cas, pour moi, c'est clair!
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 231
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 27/10/2012 14:22:34    Sujet du message: Mon hormotherapie et chemin (intro) Répondre en citant Back to top

Je voulais aussi mentionner une dernière chose. Le Dr. Brossard s'oppose à la progésterone mais ne réalise-t-il pas que quand il prescrit de l'androcur, il prescrit non seulement un anti-androgène mais un progestatif aussi qui aide à la maturation complète des seins. Une des études ci-dessus montrent le rôle de la cyprotérone acètate dans la formation de la glande mammaire chez les transsexuelles. Donc, tu t'opposes à la progesterone mais tu en prends actuellement.
 
Sabrina
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2012
Messages: 983
Localisation: Trois-Rivières
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 27/10/2012 14:41:12    Sujet du message: Mon hormotherapie et chemin (intro) Répondre en citant Back to top

krikri a écrit:
Je voulais aussi mentionner une dernière chose. Le Dr. Brossard s'oppose à la progésterone mais ne pas que quand il prescrit de l'androcur, il prescrit non seulement un anti-androgène mais un progestatif aussi qui aide à la maturation complète des seins. Une des études ci-dessus montrent le rôle de la cyprotérone acètate dans la formation de la glande mammaire chez les transsexuelles. Donc, tu t'opposes à la progesterone mais tu en prends actuellement.


Je te confirme qu'il le réalise parce qu'a mon 1er rendez-vous il me l'a dit que l'Androcur était un progestatif.
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 231
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 27/10/2012 14:52:08    Sujet du message: Mon hormotherapie et chemin (intro) Répondre en citant Back to top

OK. Au moins ça! LOL
 
Michèle-Janick
Invité

Hors ligne




 MessagePosté le: 27/10/2012 15:17:21    Sujet du message: Mon hormotherapie et chemin (intro) Répondre en citant Back to top

krikri a écrit:
Les canaux galactophores (ducts en anglais) sont principalement, sinon exclusivement, stimulés par l'estrogène.


Je ne comprend comment tu peux affirmer ça. Toutes les études prouvent le contraire.

Brossard doit savoir de quoi il parle quand il affirme que c'est la progestérone qui a un effet sur les canaux galactophores pas l'oestrogène.

Comment croire une étude si le lendemain on publi une autre qui affirme le contraire ?

Je suis passé par des centre de fertilité avec ma conjointe et elle devait prendre de la progestérone pour faire baisser son taux de d'oestrogène.
L'ovulation est déclanché par la baisse des oestrogène pas l'inverse.

Tu admets que la progestérone diminue le nombre de récepteur aux oestrogènes. Donc ta réceptivité aux oestrogènes est plus faible que la mienne.
Le corps de la femme n'est pas fait pour avoir un taux élevé de progestérone de facon constante.
Tu bloques tes récepteurs d'oestrogène 24 h / 24 365 jours par année. Ce qui ne correspond pas au fonction biologique normal de la femme.

En quoi de prendre de la progestérone a fait que tu te sens mieux et que tu as un corps plus féminin qu'une autre ?
Par contre ne pas prendre d'oestrogène aura des répercutions majeures sur l'aspect féminin.
J'affirme que la progestérone a un effet négligeable voire même nule sur la féminisation du corps comparée aux oestrogènes.

Sabrina l'androcur est un progestatif très léger. L'effet est presque imperceptible.
 
Femimen
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2012
Messages: 524
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 27/10/2012 15:31:15    Sujet du message: Mon hormotherapie et chemin (intro) Répondre en citant Back to top

La progestérone a vraiment un effet dans le développement harmonieux de la poitrine, tout bon endocrinologue digne de ce nom le dira. les oestrogène sont responsables du développement de la glande mammaire.

Dernière édition par Femimen le 27/10/2012 15:33:39; édité 1 fois
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 231
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 27/10/2012 15:32:27    Sujet du message: Mon hormotherapie et chemin (intro) Répondre en citant Back to top

D'abord tu prétends connaitre les faits en te basant exclusivement sur le Dr. Brossard et le Dr. Curtis et des études que tu ne m'a même pas cité tandis que je t'en ai montré pleins que tu sembles avoir ignorer, je ne sais pourquoi. Ensuite, tu dis que toutes les études ne valent rien car elles se contredisent. Donc, tu te contredis toi-même. Tu crois ou tu crois pas?

Relis les études ci-dessus, et les passages de livre biologiques que j'ai fourni et tu constateras que les études confirment toutes que l'estrogène stimule les canaux galactophores tandis que la progésterone stimule les lobules et alveoli.

Voici, ENCORE, une d'entre elles! Dr. Brossard est dans le tort.

Volume 18a of Elsevier's New Comprehensive
Biochemistry, Titled 'Hormones and Their Actions, Part I', editors BA
Cooke, RJB King and HJ van der Molen. Published 1988.

"(...) "Progesterone also acts synergistically with estrogen in the
normal development of the breast. Estrogen stimulates cell mitosis
and growth of the ductal system, while lobular devlopment and
differentiation is dependent on progesterone. when estrogen is
administered in the absence of progesterone, the tubular system
proliferates and the ducts dilate resulting in the formation of cysts
and fibroses.
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 231
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 27/10/2012 15:32:58    Sujet du message: Mon hormotherapie et chemin (intro) Répondre en citant Back to top

Merci Feminen. Finalement! lol
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Hormone Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 2 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com