D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


GRS - Lubrification pendant les rapports sexuels

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Centre d'information -> Chirurgie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Femimen
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2012
Messages: 524
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 21/11/2012 18:20:04    Sujet du message: GRS - Lubrification pendant les rapports sexuels Répondre en citant Back to top

Est-on condamnée au gel lubrifiant à vie ?

Si un néo-vagin se rapproche d'un vagin naturel, au moins esthétiquement et fonctionnellement en partie (pour le plaisir), la lubrification ne se fait pas de la même manière que chez une femme cisgenre et peut parfois être innefficace.

Après la chirurgie génitale, certaines personnes transgenre bénéficient d'une lubrification naturelle satisfaisante tandis que d'autres doivent avoir recours à un gel lubrifiant pour permettre la pénétration. Même une chirurgie réussie n'écarte pas ce risque, car on n'est pas toutes égales en ce qui concerne notre lubrification naturelle.

Pour bien comprendre, rappelons tout d'abord comment se passe la lubrification naturelle des organes génitaux chez la femelle; chez le mâle; puis chez une MtF post-op.

Chez la femelle

Lors du coït, le vagin bénéficie tout d'abord d'une lubrification interne, par transsudation. Ce terme signifie que lors de l'excitation sexuelle, le vagin " transpire ", sur toute sa surface, une substance lubrifiante qui facilite la pénétration.

Par ailleurs, les glandes de Bartholin, situées de part et d'autre de l'orifice du vagin sécrètent en permanence de la cyprine, un liquide filant et incolore qui lubrifie l'entrée du vagin.

Enfin, les glandes de Skene, équivalents chez la femelle de la prostate, sécrètent un liquide qui participe à la lubrification du vagin lors du coït et sont responsables, chez certaines femmes; de l'éjaculation féminine. Lors de l'orgasme, ce liquide (de composition proche du liquide séminal masculni) est ainsi sécrétée en grande quantité.

Chez le mâle

Durant le coït, les glandes de Cowper produisent le liquide pré-séminal qui purge les résidus d'urine située dans l'urètre et joue un rôle de lubrification.

Parallèlement, la prostate sécrète le liquide prostatique, fluide, alcalin et laiteux, qui équilibre l'acidité de l'urine dans l'urètre et l'acidité naturelle du vagin.

Enfin; lors de l'éjaculation, le liquide séminal, sécrété par la prostate et les vésicules séminales est déversé dans l'urètre avant d'être éjaculé avec les spermatozoïdes produits par les testicules.

Chez la MtF post-op

Le néo-vagin ne bénéficie d'aucune lubrification interne par transsudation. En clair, sa lubrification proviendra seulement de l'urètre ou d'une source exogène (gel lubrifiant par exemple).

Lors du coït : Une MtF n'a pas de glandes de Bartholin pour lubrifier la paroi externe de son néo-vagin. En revanche, ses glandes de Cowper peuvent le lubrifier indirectement grace à la sécrétion de liquide pré-séminal. Cette production est variable selon les individus. De même, une MtF n'a pas de glandes de Skene mais, à la place, une prostate qui, si elle a de la chance, peut sécréter du liquide prostatique en quantité suffisament abondante pour lubrifier indirectement le néo-vagin. En effet; le liquide pré-séminal et le liquide prostatique sortent du méat-urinaire, qui se situe, chez une post-op, au dessus de l'ouverture du néo-vagin.

Lors de l'orgasme, certaines post-op peuvent éjaculer. Cette éjaculation féminine ne provient pas, comme chez la femelle cisgenre des glandes de Skene, mais de la prostate et des vésicules séminales qui sécrètent respectivement le liquide prostatique et le liquide séminal. Ces deux liquides inondent alors l'entrée du vagin (mais un peu tard !). En outre, leur propriété lubrifiante est éphémère (en moins d'une minute, l'éjaculat devient collant et visqueux).

En conclusion

Une personne transgenre, sous traitement hormonal subsitutif depuis plusieurs mois, qui produit, lors de ses éventuels rapports sexuels, du liquide pré-séminal et du liquide prostatique aura une chance, après la chirurgie génitale, si son nouvel équilibre hormonal ne chamboule pas trop la sécrétion de ces liquides, de lubrifier ainsi son néo-vagin, d'une façon naturelle.

Chez les autres qui, comme moi, ne sécrètent aucun liquide avant l'éjaculation, l'utilisation d'un gel lubrifiant s'avérera incontournable.

Cet exposé s'applique bien sûr aux techniques opératoires proches de celle de Frau Dr. Spehr. J'ignore ce qu'il en est pour des techniques différentes, comme celles utilisant le côlon sigmoïde. Toute information ou témoignage sur ces autres techniques nous intéressent, bien évidemment.

source sts67.org


Qu'en pensez vous ?
 
Publicité






 MessagePosté le: 21/11/2012 18:20:04    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Stéphanie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2011
Messages: 2 007
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 21/11/2012 18:44:24    Sujet du message: GRS - Lubrification pendant les rapports sexuels Répondre en citant Back to top

Il y a des filles bio qui ne lubrifie pas assez pour avoir une relation non-protégée agréable et dans quelques rares cas, c'est à peine si elles lubrifient. C'est le cas de plusieurs trans, mais personellement, c'est pas un problème, c'est même un avantage, lol. Rolling Eyes Étant lesbienne, j'en ai pas de besoin, ça fait seulement que salir mes draps et mon divant! Je tease beaucoup ma blonde et elle peut passer 3 paires de sousvêtements par jour (c'est dégueu remettre des sous-vêtements humide!) Moi j'aurais jamais ce problème! Okay
 
Seyranna
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2012
Messages: 274
Localisation: Montreal
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 22/11/2012 01:26:46    Sujet du message: GRS - Lubrification pendant les rapports sexuels Répondre en citant Back to top

Moi je pense que ya pas suffisament de données sur les trans post-OP plusieurs années après l'opération mais c'est une autre histoire.

Comme Steph, la joie d'être lesbienne c'est que quand tu scissor que ca soit toi qui mouille ou ta blonde ca change pas grand chose! Si on souffre de sécheresse vaginale on s'en rendra même pas compte! C'est sur que pour les femmes hétéro c'est une autre histoire( pour la pénétration tout court) mais dans ce cas tu te paye un lub au silicone de luxe pis c'est pas un probleme.
_________________
If you cannot dominate your emotions, subdue your mind.
 
Stéphanie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2011
Messages: 2 007
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 22/11/2012 09:01:23    Sujet du message: GRS - Lubrification pendant les rapports sexuels Répondre en citant Back to top

Aussi bien utiliser un lubrifiant à base d'eau. Tu ne peux pas l'utiliser dans la douche, mais tu peux l'utiliser avec des sex toys, contrairement à celui en silicone.

Même mon ex après 15 minutes commencait à épuiser ses réserves de lubrifiant naturel et on devait utiliser du lube et ça n'a jamais été un problème. Pour les filles trans hétéro ça doit pas être un problème dans leur vie sexuelle.
 
heaveny38_
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2010
Messages: 947
Localisation: 3R
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Augmentation mammaire: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 22/11/2012 11:13:43    Sujet du message: GRS - Lubrification pendant les rapports sexuels Répondre en citant Back to top

mon dieu que certaines d'entre nous s'arrêtent à des détails, ou comme on dit, s'enfargent dans les fleurs du tapis LOL! c't'un détail ça, et c'est différent pour tout le monde, trans ou cis, end of story.

moi je lubrifie quand même pas mal, mais mon canal a tendance à être tellement TIGHT à CHAQUE fois que j'veux rentrer quelque chose là que je vois pas comment je pourrais supporter sans K-Y. de plus, mon "lubrifiant" naturel a tendance à être pas mal collant aussitôt qu'il sèche et je me sens obligée de faire une dilat chaque fois que j'en produis, sinon ça dégénère en irritation/odeurs/rougeurs/etc.
 
Stéphanie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2011
Messages: 2 007
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 22/11/2012 11:45:13    Sujet du message: GRS - Lubrification pendant les rapports sexuels Répondre en citant Back to top

Surment que la flore vaginale fait un nettoyage plus efficace, mais le lubrifiant des filles bio aussi devient une croute collante en séchant à l'extérieur du vagin. Je sais pas vraiment ce que ça fait en séchant dans un vagin naturel et je trouverais ça weird de demander à ma blonde! Rolling Eyes
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Chirurgie Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com