D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


Mélitantisme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Le salon de discussion -> Transsexualité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
mariemarcelle
oeuf

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2013
Messages: 16
Localisation: montreal
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 04/04/2013 23:58:50    Sujet du message: Mélitantisme Répondre en citant Back to top

Avec toutes les faussetées qui a été écris sur moi sur cette page je voulais que ceux et celle qui me connaisse pas sache qui je suis ! xxx

Résumé de ma vie de militantisme
On ne peut pas reprocher à un papillon d’avoir été chenille. Je suis biologiquement mâle, ça je ne peux le nier, mais je n’ai jamais été vraiment une homme,f ni un homosexuel ! Par contre je ne peux pas affirmer non plus que je suis une femme.” (Marie-Marcelle Godbout en entrevue au journal de Montréal 1986)
Abitibi
Marie-Marcelle Godbout est née en Abitibi au beau milieu des années 40. Pour situer le lecteur, cette région du Québec fut occupée par les colons blancs à partir de 1932. La colonisation de cette région, comme bien d’autres au Québec a été supervisée par l’Église catholique. Elle a donc, entre autre,vécue son enfance, son adolescence ainsi que le début de sa vie d’adulte dans une région ou vivre en dehors des normes sexuées et genrées était impossible.
ATQ
Marie-Marcelle est la fondatrice de l’*Aide aux trans du Québec* (ATQ) qu’elle a fondé en 1980. Tout au long de sa vie militante, elle défend la diversité et surtout le choix qu’on les personnes transsexuel(le)s à opter pour des modifications chirurgicales ou non. Dans une entrevue donnée au Journal de Montréal en 1986,elle militait déjà pour une compréhension du genre qui va au-delà des organes génitaux. Pour elle, la réassignation sexuelle peut parfois être un choix fait en fonction des discriminations vécues et non pas nécessairement pour répondre à un besoin intrinsèque de corriger une erreur de la nature. En partie, ce besoin de créer un organisme d’aide aux personnes transsexuel(le)s est venu de ses expériences durant les années 60 et 70 ou souvent elle rencontre des personnes vivant partiellement ou complètement une vie de femme alors que leur identité légale est celle d’un homme. Durant cette période, le fait de s’habiller en femme alors que notre identité légale est celle d’un homme pouvait mener à une arrestation au mieux et à un traitement d’électrochoc au pire.
Ligne d’aide
Lors d’une entrevue donnée à l’émission L’heure juste avec Jean-Luc Mongrains en 1985[1],elle donne son numéro de téléphone personnel en invitant les gens ayant besoin d’écoute et de support à appeler[2].Ce moment fut celui de la création de la ligne d’écoute de l’ATQ et depuis maintenant plus de 33 ans, elle répond à toute heure du jour et de la nuit pour aider et écouter les personnes en questionnement ou celles qui ont besoin de parler de leur cheminement ou de leur difficultés. Au sein des communautés trans* francophone du Québec, nombreuses sont les personnes qui auront entendue pour la première fois une personne accepter leur identité de genre en appelant cette ligne. Nombreuses sont les personnes qui auront pu entendre leur nom choisi pour la première fois de la bouche de Marie-Marcelle.
Personne trans ainées
Le dernier projet auquel elle participe activement est celui pour la démystification des personnes ainées trans. Ce projet,partenariat entre l’ATQ et la Chaire de recherche sur l’homophobie est probablement un des premiers projets au Québec qui implique activement et de façon significative les organismes et populations trans de la province. Le premier volet dédié à la recherche et terminé en 2012 aura permis d’interviewer des personnes trans de plus de 54 ans ainsi que des intervenants du milieux de la santé et des services sociaux pour définir les barrières que ces deux groupes peuvent rencontrer soit dans leur accès ou dans leur offre de service aux personnes trans ainées. La deuxième portion du projet, en cours depuis quelques mois a permis la formation d’intervenant(e)s qui pourront aller sensibiliser les milieux de la santé et des services sociaux sur les réalités trans.
Ce projet était cher à Marie-Marcelle depuis longtemps puisqu’elle a pu voir des ami(e)s proches vivre de multiple discriminations et abus en milieu d’hébergement à cause de leur identité de genre. Les discriminations auxquelles auront à faire face cette première génération connue de trans ainé(e)s sont très similaires à celles vécues par les personnes ainé(e)s gaies ou lesbiennes. Une différence importante doit par contre être soulignée. La personne trans ne peut que difficilement cacher sa transition physique même lorsque cette personne a choisi plus tôt au cours de sa vie de modifier son corps. Le placard et l’invisibilité qu’il apporte n’est pas disponible pour les personnes trans spécialement pour les personnes trans masculine[3].Marie-Marcelle a accompagné plusieurs personnes qui ont dû faire face à la discrimination basée sur l’identité de genre alors qu’elles étaient en position de vulnérabilité importante, soit à cause de la maladie ou à cause du vieillissement.
Longévité
Son accomplissement le plus important (à ce jour) est sans équivoque la longévité,persistance et persévérance de son militantisme, de sa participationaux différentes communautés trans* et du support qu'elle offre, de façon formelle et informelle depuis plus de 40 ans maintenant. L'*Aide aux Trans du Québec* a longtemps été un "one woman show", probablement parce que de s'identifier comme personne trans fut pendant longtemps (et est encore) une façon certaines d'assurer sa marginalisation au sein de la société québécoise. Mais pour elle, il est impossible de fuir son identité trans. Comme elle dit souvent lorsque la question d'identité viens sur la table, "plus tu ni, plus ça te suit quand tu lui fait face plus sa c' efface ".
Les luttes de Marie-Marcelle peuvent être vu sous un angle théorique Queer principalement pour la possibilité qu'elles nous donnent de lire un des textes de Michel Foucault de façon différente soit L’implantation perverse, un des chapitres de histoire de la sexualité t.1, la volonté de savoir (1978).
L'implantation perverse
Je n'entends pas comparer l'ensemble du chapitre L'implantation perverse deFoucault aux différentes causes et expérience trans mais certains parallèles peuvent nous aider à comprendre les luttes que les personnes appartenant à l'éventail d'identité trans. Dans ce chapitre, Foucault explique que la catégorisation des actes sexués, leurs examen et surveillance constante est au cœur de la genèse de l'homosexuel (p.43). L'analyse de ces actes, la personnification de ceux-ci, le transfert de responsabilité d'une multitude de sphères sociales, religieuses et judiciaires des actes vers l'examen du sujet physique par la sphère médicale aura permis de pathologiser le sodomite.
Le parallèle entre le regard[4]médical créant l'homosexuel et celui qui crée, encore aujourd'hui, la personne trans est frappant. La pathologisation des identités trans passant par une médicalisation obligatoire de celle-ci force le sujet non cisgenre à, soit se conformer à la binarité homme-femme, soit à vivre en marge de la société qui constamment l'attire vers elle par sa surveillance et le repousse par ses normes genrées.
Au cours de ses années de militantisme, Marie-Marcelle aura eu à vivre et être témoin du regard de
l'establishment médicale et de la multiplicité des identités trans qui en ont découlées. Elle aura aussi eu à voir les dissensions que l'adoption d'une ou l'autre de ces identités par d'aucun aura créée. Bien qu’elle n’ait pas nécessairement articulé son discours de cette façon, du moins dans les articles et informations disponibles, Marie-Marcelle réfute la solidité d’un système de genre binaire et milite encore aujourd’hui pour le choix pour la personne trans de vivre avec ou sans modifications chirurgicales. Son expérience personnel supporte d'ailleurs ce militantisme:
“ Si la société m’avait permis de vivre comme j'était je ne sais pas si j’aurais eu recours à l’intervention chirurgicale.? Toute ma vie j’ai eu à souffrir de sentiments de rejet. Depuis que je suis officiellement une femme, je ne sens plus de ségrégation, je ne suis plus marginale.”[5]
L'implantation perverse fait aussi référence à la confession et aux confidences nécessaires et centrales à cet examen du sujet (dans le cas qui nous concerne) trans. C'est aussi dans ce chapitre que Foucault explique le lien entre plaisir et pouvoir; celui qui consiste à assurer une surveillance constante de ces perversions et celui de la recherche d'évasion et de perversion de cette surveillance. Les parcours de transitions des personnes trans sont souvent remplis de ces moments de confidences et de confessions, de stratégies diverses pour éviter ou autoriserl a proximité perverse, et parfois sexuée, imposée par les autorités médicales.
En somme, Foucault peut nous permettre de théoriser et d'expliquer certaines expériences trans*. En retour, les personnes et réalités trans* permettent une lecture nouvelle de certaines des théories de Michel Foucault. Cet exercice se doit, toujours, d'être entrepris en tenant compte des expériences vécues et relayées par des militantes et pionnières comme Marie-Marcelle sans quoi nous risquons de transmettre le droit de regard de l'œil médical à l'œil académique.

[1] Unextrait de cette émission est disponible sur youtube à l’adresse suivante www.youtube.com/watch?v=RKal_5YAgwI

[2]"Mère Teresa des transsexuels | Sexe." LaPresse.ca | Actualités,Arts, International, Débats, Sports, Vivre, Voyage.http://www.lapresse.ca/vivre/sexualite/201205/20/01-4527050-mere-teresa-des-transsexuels.php(accesse... February 5, 2013).

[3] En effet, avec ou sans réassignationsexuelle, la personne trans masculine est beaucoup plus identifiable attendu les résultats parfois mitigés des différentestechniques chirurgicales à leur disposition.

[4] Le mot regard dans le contexte de cet essaiest une version libre du terme gaze utilisé par Foucault

[5] J’ai trouvée ma raison d’exister. (n.d.).Archive. RetrievedFebruary 5, 2013, fromwww.atq1980.org/archives/articles/jai-trouvee-ma-raison-dexister/
_________________
Marie-Marcelle
 
Visiter le site web du posteur
Publicité






 MessagePosté le: 04/04/2013 23:58:50    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Shinri
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2006
Messages: 2 583
Localisation: Limoilou, Québec
Sexe: FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Hystérectomie: Fait
Phalloplastie: Fait

 MessagePosté le: 05/04/2013 13:27:39    Sujet du message: Mélitantisme Répondre en citant Back to top

J'ai supprimé les 3 réponses vu que ça avait encore rapport avec les deux autres discutions qui on été verrouillé puis enlevé de la vu du publique. Je ne veux pas qu'un autre débats soit lancé alors gardons au sujet principal ici. Merci.

Avec toute cette histoire rocambolesque et tumultueuse, Bienvenu sur DuAG Marie-Marcelle. Okay
_________________
"Je préfère être détesté pour ce que je suis que d'être aimé pour ce que je ne suis pas."


Mon blog:http://tinai-world.blogspot.com/
 
Hyraelle
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2007
Messages: 2 136
Localisation: Saint-eustache
Sexe: Femme
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 06/04/2013 01:59:56    Sujet du message: Mélitantisme Répondre en citant Back to top

Bienvenue marie-marcelle =)

Devrions nous deplacer cela dans presentation?
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Transsexualité Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com