D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


L'estrogène et le cancer du sein

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Centre d'information -> Hormone
Sujet précédent :: Sujet suivant  
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 123
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 27/10/2013 12:14:59    Sujet du message: L'estrogène et le cancer du sein Répondre en citant Back to top

La communauté médicale a tendance à penser que l'estrogène contribue au cancer du sein et c'est une des raisons pour laquelle les médecins sont moins enclins à prescrire des hormones aux femmes et prudents quand il s'agit d'en prescrire, soit aux femmes menopausées, celles qui ont eu une hysterectomie ou les femmes transsexuelles.

Ce qui suit propose tout à fait le contraire et j'ai tendance à y croire plus, ça me parait plus logique.

http://www.biomedcentral.com/1472-6874/5/12

"For breast cancer, one of the prevailing theories for the role of E2 is that longer duration of lifetime exposure to E2 is associated with increased risk, so that early menarche and late menopause result in greater likelihood of developing breast cancer [135]. Adding a role for serotonin does not conflict with this idea, but it does help explain several epidemiological findings that are not accounted for by a relationship between increased E2 exposure alone and breast cancer. First, the highest breast cancer incidence is in post-menopausal women, when endogenous E2 levels are much lower than before menopause. As described above, the higher E2 concentrations in the presence of progesterone prior to menopause cause an increase in 5HT2A receptor density and serotonin activity that promotes apoptosis. In contrast, 5HT1A activation (which occurs preferentially after menopause) decreases apoptotic signaling via caspase-3 suppression [38]. Therefore, if E2 is acting on breast cancer in part by serotonin modulation, then we would predict that the decrease in E2 after menopause should increase risk of breast cancer. This is consistent with the observed breast cancer incidence curve [136]. The failure of low levels of E2 to inhibit cancer growth is also reflected in patterns of tumor development within the estrous cycle. In mice, breast tumor growth occurs primarily in diestrus (when E2 is low), and tumor size is maintained or shrinks when E2 levels are high [137].

Second, in Pike's Breast Tissue Age model, a one-time rapid increase in breast tissue age and therefore breast cancer risk is included immediately following the first full-term pregnancy [138]. The extension of Pike's model includes multiple births by incorporating smaller increases in risk at each additional full-term pregnancy [139]. This pattern of increased risk for breast cancer immediately following full-term pregnancies is well-documented [140-142]. E2 concentrations increase steadily during pregnancy, peaking at about 100 times normal cycling levels [3]. In the days around parturition, these concentrations drop precipitously to levels below those of normal cycling females, where they are maintained for at least a month and potentially much longer (depending on suckling suppression) [143]. We postulate that the observed increase in breast cancer risk may be accounted for by the concurrent decrease in E2 and therefore changes in 5HT2A receptor function immediately prior to parturition."

Aussi http://www.drdemers.com/fr/foire-aux-questions/

"Pour ce qui est du risque de cancer du sein, je vous invite également à lire le chapitre 7 du livre Hormones au féminin : Repensez votre santé car on associe - à tort - le risque de cancer du sein à un taux élevé d'estrogènes. Vous constaterez que non seulement les estrogènes n'ont pas été démontrés cancérigènes, mais que le risque de cancer du sein n'est nullement associé à un taux sanguin plus élevé d'estradiol. Au contraire, ce sont le déficit en estradiol, le déficit en progestérone, l'excès d'insuline, certaines progestines (p.ex. : l'AMP), l'excès d'alcool et le manque d'exercice qui sont associés à une augmentation du risque de cancer de sein."

"Le principal facteur de risque de cancer du sein est le vieillissement, et le vieillissement féminin est étroitement associé à un déclin des taux sanguin d'estradiol et de progestérone.

L'âge moyen lors du diagnostic du cancer du sein est de 62 ans. À cet âge, les femmes ont un taux d'estradiol très faible, taux qui est environ cinq fois moins élevé que celui mesuré chez les hommes!"
 
Publicité






 MessagePosté le: 27/10/2013 12:14:59    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
-Alice-
chenille

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2013
Messages: 53
Localisation: France
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 28/10/2013 07:43:07    Sujet du message: L'estrogène et le cancer du sein Répondre en citant Back to top

D'après ce que je sais, le risque de cancer du seins chez les trans est un peu plus élevé que chez les femmes bio, mais il reste très faible! :O
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 123
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 28/10/2013 11:25:26    Sujet du message: L'estrogène et le cancer du sein Répondre en citant Back to top

Où as-tu lu ça?


http://jcem.endojournals.org/content/93/1/19.full

"There are two reports of M2F who developed breast carcinomas while receiving estrogen treatment (22, 23). Breast fibroadenomas in M2F receiving hormonal treatment have been observed. In our series of approximately 2200 M2F, cumulative over 30 yr, until recently, no single case of breast cancer had been observed, but there is now one case."
 
-Alice-
chenille

Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2013
Messages: 53
Localisation: France
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 28/10/2013 11:59:25    Sujet du message: L'estrogène et le cancer du sein Répondre en citant Back to top

J'ai trouvé ca sur une étude des effets du THS réalisée par une équipe médicale francaise.

Bref, dans tout les cas l'estradiol c'est tout à fait naturel et sain donc y'a pas à s'inquieter :O
 
michelle87
oeuf

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2014
Messages: 2
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui

 MessagePosté le: 24/02/2014 11:07:18    Sujet du message: L'estrogène et le cancer du sein Répondre en citant Back to top

Bonjour à toutes et à tous Mr. Green ! Je voulais savoir si il y avait une version Francaise du paragraphe en anglais qu'il y a dans le post de krikri. Ca m'interesse beaucoup mais l'anglais n'est pas mon fort =)

Merci d'avance ! Bonne journée

Michelle
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 123
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 24/02/2014 13:14:33    Sujet du message: L'estrogène et le cancer du sein Répondre en citant Back to top

http://www.biomedcentral.com/1472-6874/5/12

"Pour le cancer du sein , l'une des théories dominantes sur le rôle de l'E2 est que plus la durée d'exposition à vie à E2 est longue, plus le risque est accru , de sorte que des règles précoces et une ménopause tardive augmentent les chances de développer un cancer du sein [ 135 ] . L'ajout d'un rôle de la sérotonine n'est pas en contradiction avec cette idée , mais il permet d'expliquer plusieurs constatations épidémiologiques qui ne sont pas comptabilisés sur une relation entre l'augmentation de l'exposition à E2 seule et le cancer du sein. Tout d'abord, l'incidence du cancer du sein le plus élevé est chez les femmes post-ménopausées , lorsque les niveaux de E2 endogènes sont beaucoup plus bas qu'avant la ménopause . Comme décrit ci-dessus , des concentrations plus élevées d' E2 en présence de progestérone avant la ménopause provoquent une augmentation de la densité des récepteurs 5HT2A de la sérotonine et l'activité qui favorise l'apoptose . En revanche , l'activation de 5HT1A (ce qui se produit de préférence après la ménopause ) diminue la signalisation apoptotique par l'intermédiaire de la suppression caspase-3 [ 38 ] . Par conséquent, si E2 agit sur ​​le cancer du sein en partie à travers l'action de la sérotonine , alors nous prédirions que la diminution de E2 après la ménopause devrait augmenter le risque de cancer du sein. Ceci est cohérent avec la courbe d'incidence du cancer du sein observée [ 136 ] . L'échec de faibles niveaux de E2 à inhiber la croissance du cancer se reflète également dans les modèles de développement de la tumeur dans le cycle œstral . Chez la souris, la croissance de tumeurs du sein se produit principalement durant le diestrus ( lorsque E2 est faible) , et la taille de la tumeur est maintenue ou réduite lorsque les niveaux sont élevés E2 [ 137 ] .

"Deuxièmement, dans le modèle d'âge des tissus mammaires de Pike , une augmentation rapide de l'âge du tissu mammaire et donc le risque de cancer du sein survient immédiatement après la première grossesse à terme [ 138 ] . L'extension du modèle de Pike comprend les naissances multiples en intégrant les petites augmentations de risque à chaque grossesse supplémentaire à terme [ 139 ] . Ce modèle de risque accru de cancer du sein immédiatement après grossesse à terme est bien documentée [ 140-142 ] . Les concentrations de E2 augmentent régulièrement pendant la grossesse , avec un pic à environ 100 fois les niveaux du cycle menstruel normal [ 3 ] . Dans les jours autour de la parturition , ces concentrations chutent brutalement à des niveaux inférieurs à ceux des femmes menstruées normales , où ils sont maintenus pendant au moins un mois et potentiellement beaucoup plus ( en fonction de la suppression induite par succion de la mamelle ) [ 143 ] . Nous postulons que l'augmentation observée du risque de cancer du sein peut être expliquée par la diminution simultanée de E2 et change donc en fonction du récepteur 5HT2A immédiatement avant l'accouchement " .


http://press.endocrine.org/doi/full/10.1210/jc.2007-1809

"Il y a deux rapports de M2F qui ont développé des carcinomes mammaires pendant le traitement d'oestrogène (22, 23). Des fibroadénomes mammaires chez les M2F recevant un traitement hormonal ont été observés. Dans notre groupe d'environ 2200 M2F, cumulé sur plus de 30 ans, jusqu'à récemment, pas un seul cas de cancer du sein a été observé, mais il y a maintenant un cas. "
 
michelle87
oeuf

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2014
Messages: 2
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui

 MessagePosté le: 10/03/2014 11:01:01    Sujet du message: L'estrogène et le cancer du sein Répondre en citant Back to top

merci krikri !!!
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Hormone Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com