D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


Les images des garçons féminins de 15 à 150 ans

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Le salon du Flood! -> Lecture
Sujet précédent :: Sujet suivant  
玲子Reiko
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2010
Messages: 238
Localisation: Ottawa
Sexe: Autre
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 29/10/2013 14:04:28    Sujet du message: Les images des garçons féminins de 15 à 150 ans Répondre en citant Back to top




Comme je vous l'ai dit, les garçons-fille du Japon ne se cassent pas la tête en cachant leur sexe d'origine... cela pourra nous enlever un stress énorme de nos épaule due à notre culture "repressive".


Les garçons féminins et les travestis,
les deux termes englobent les personnes avec cette même personnalité. Ça fait des années que je surfe les forums et les blogues des garçons de tous pays qui se donnent un ‘look girl’ et tous s’annoncent par ces deux noms communs, ils le font par naïveté et innocence, ils connaissent leur origine.


Femme transsexuelle est un qualificatif utilisé par les nouvelles femmes, à la fin, elles s’identifient femme comme toutes autres en leur société, par leur persévérance et à un point en leur vie et en leurs actions.



"Prunus Girl", j'ai lu la fin six romans dessinés, Aikawa est bien un garçon.



Lily, la menteuse dont son vrai nom est "En" se travestit pour des raisons psychologiques. Elle ne puisse supporter son image et ni même une réflexion d'elle en une image trop masculin sans tomber en une pâmoison. Elle aussi ne puisse s'arrêter de se parer au féminin en privé et au lycée.



Les deux personnes ici-bas, qui se travestissent le font pour avoir moins de problèmes, ils le font par conformité social avec le gabarit. La personne habillée en jupe et en veston est une femme à l'origine et la personne habillée avec un chapeau et en col et en costards est un homme à l'origine. Le jeune homme ci-dessous avait demandé a ses parents adoptifs de "s'habiller" selon leur "sexe" quand ils viendront en son entrée universitaire, il n'a pas eu la bonne impression qu'il aurait voulue.






Izumi, elle se pare en fille par devoir... pour aider son père qui est très malade. Elle est jolie et elle n'a pas peur d'être devant les caméras alors elle est une étoile de télé-romans. Et elle pensionne en un lycée pour filles biens et douées.


Le garcon est celui en orange et sa soeur jumelle est celle en magenta. Il s'est travestit pour suivre sa soeur en une autre école parce qu'elle a tombé amoureuse d'un autre garçon. Il n'y avait qu'une place pour une fille en ce collège et cela fut arranger par son père et la directrice qu'il connait.




Le garçon au cheveux courts est une très grande fille et à cause, elle s'oblige a toujours s'habille en "pantalon de gymnaste" mais...quand même, elle a de la misère à s'afficher complètement garçon. Et la fille au cheveux longs et blonds est un garçon, il va a cette école en tant que fille pour prouver à son père son talent de dramaturgue car son père voudrait qu'il reprenne le "Dojo" de la famille.

Le synopsis en la couverture arrière et les reprsentation des personnages expliquent très bien en ce quoi soit l'histoire du travestisme ci-dessous. Il s'appelle Ayumi.










Ce sont ses parents qui l'ont travestie et qui l'ont élevée en cette conscience... d'une jeune fille. Ils l'ont fait par nécessité... pour la protéger d'une malédiction... familiale. Elle soit une travestie, malgré fille et à son insu et pour sa vie.



Le père est un frère cadet masculin. Son frère aîné est féminin. Il aime les chats comme les jeunes filles les aiment et il porte au quotidien des vêtements traditionnels japonais dont ils sont un peu féminins... comme par exemple "le yukita" qui est une robe légère d'été... dont les deux sexes portèrent avec un pagne sous.
Le frère masculin assassina le frère féminin mais... il y a eu un démon qui s'échappa...



À la fin, le sortilège s'acheva et avec une grande force, la jeune fille sauva le jeune garçon féminin de la folie de ses parents...










L'oncle de Gaara m'apparaît comme un travesti ou transgenre au sens psychologique à devenir sa maman et il me fut ambigu à cause de ses traits. Il ne soit pas travesti au sens classique par le fait qu'il s'habille en vêtement ou en érotisme de l'autre sexe, il a déjà la bonne physionomie du visage pour le paraître et son travestisme n'est que comportemental... par nécessité d'être une mère.

À ce que j'aie vu en la série de "Naruto", la frontière entre le féminin et le masculin est très mince mais bien visible par contre, les personnages des deux groupes sexués semblent franchir cette barrière très fine en allure, en socio-genre et en psychologie.




















Ci-dessus est la scène du viol et du meurtre de Sadako. Elle visita son père malade et un peu démentiel en une petite clinique en campagne au nord du Japon.
Sadako est une inter-sexuée, elle a l'extérieur d'une femme mais elle a les chromosomes XY


Sawako est une fille à l'origine mais la raison pourquoi que je place sa page titre ici est parce qu'en cette histoire, elle évoque l'image craintive de Sadako et dont cette dernière est un garçon-fille. Ses compagnons de classe l'appellent même par le nom de Sadako.
Et c'est là où est l'ambiguïté de son image par rapport à son genre-sexué.



C'est vrai que j'aime bien des personnages, féminins peu importe son sexe avec des lunettes comme l'héroïne en Five.
Le personnage en cette couverture est une fille-garçon. Au lycée, elle s'affiche comme un garçon et elle ne porte que l'uniforme des garçons. Elle vient tout juste de débarquer de l'étranger et elle dit que les filles et les femmes la-bas ne portent que des pantalons... C'est pourquoi qu'elle ne porte pas des jupes ou ni des robes parce qu'elle n'en est plus habituée.



Le personnage au cheveux blond est une fille et le personnage au cheveux brun est un garçon. Les deux "héroïnes" ont des traits très ambigües.
La fille s'affiche comme un garçon parce qu'elle n'a pas beaucoup de confiance en sa propre "féminité" et les garçons la débecte.
Et donc c'est pour cette raison que ce petit garçon aux cheveux brun se pare comme une fille... c'est pour s'approcher d'elle. Il est en amour avec elle. Je devrait dire aussi qu'elle n'est pas insensible à ce garçon aux traits très féminins.



Le jeune garçon en cette couverture est un personnage qui ne s'affiche ni comme un garçon et ni comme une fille et au collège, il porte un uniforme de fille et très rarement l'uniforme de garçon avec un short.



En cette page couverture ci-dessus est Monsieur Narumi. Encore, en lisant cette série, je ne puisse dire son sexe mais il en est spécifié, mâle.
Comme tout personnage en cette section, ses traits sont très féminins et ambigües aussi. Même son pouvoir est très féminin, il possède des phéromones qui puissent séduire quiconque à faire n'importe quoi pour lui.



"Loveless" est la série de l'ambiguïté sexuée. Tous les personnage majeurs sont ambigües selon moi, en physionomie et en psychologie et en vestimentaire. Il n'y a que quelques personnages (comme la mère et le père de Loveless) qui ne le soient pas et même en y regardant de plus près, une ambiguïté s'y installe en leur image en eux aussi.



Ma favorite! Et je n'en parlerai pas beaucoup ici parce que je garde ma critique pour un site féministe (et j'explique pour ci-dessous en un autre essai).
Ce que j'aime de cette héroïne du sexe féminin est qu'elle m'apparaît comme un garçon féminin, à vrai dire, je la considere comme un garçon... un garçon féminin du Japon parce qu'elle en a vraiment la conscience. Elle aime porter des jupes et des robes et cette "féminité" (érotique passif) à elle soit complètement indépendante et c'est tout là que j'aime en cette héroïne et en cette histoire.



Son (esclave) servant yokai, un Kitsune, un démon renard. C'est lui qui captiva mon œil pour que j'achète cette série, son mélange de masculin et de féminin, sous cette ordre d'importance.
Et pour sa maîtresse, il est prêt de se travestir en elle quand elle fusse malade et pour ne pas qu'elle se fasse éjecter de son lycée.



Ah... J'oubliais la deuxième série que j'adore énormément, "Sayonnara, Monsieur Désespoir". Voyez cet homme à l'allure très féminine avec une petite touche masculine que j'aime bien et comme j'ai écrit ci-haut, il porte à tous les jours les vêtements traditionnels japonais qui m'apparaissent féminins pour aller enseigner. Et son comportement en l'histoire m'apparaît très féminin.



Une touche de féminin sur le grand et une petite touche de masculin sur le petit et voilà l'ambiguïté en cette belle petite histoire sur l'homosexualité masculine.





Le roi est le grand brun à l'arrière plan et la reine est le blond à l'entre-plan.



J'aime beaucoup le héros et je trouve l'histoire intrigante mais ces deux jumeaux m'ont fait sourire avec leur allure de jeune fille qui adulent le beau ephebe derrière eux... comme on en voit qui suivent le garçon populaire en les "Shojo".



J'ai toujours pensé que le personnage derrière Neuro, un démon, fusse une femme mais non, c'est un homme, un autre démon "qui a pris l'ombre d'un homme".


Le personnage en l'image ci-dessus m'apparaît comme un garçon féminin mais qui a une attitude de garçon manqué.

Il y aura un essai qui expliquera l'illustration de cette fille-garcon à un autre moment...




Ceci est son image de sa personnalité...


Et ci-bas est l'image dont elle est habillée à l'ecole et... à presque tout temps... elle s'en fout du machissimo...




En ce conte illustré, il y a tout plein de personne ambigues et voici un exemple...


Ci-bas est bien expliquer en quoi l'ambiguïté, un jeune homme qui cache sa psychologie féminine sans pour autant changer ses traits ou avoir les traits qui qualifient sa pensée.




Mafuyu est à ce que j'appellerai une "FF". Elle a perdu sa pensée de jeune fille et elle aimerai tant la retrouver. Ses traits sont très ambigües, ses traits sont bien féminins mais comme ceux d'un garçon gracile, efféminé mais quand même sportif ou un peu bagarreur.
Ici vas, j'ai collé un petit extrait de conte, des cases simples, prise un peu partout.









Le résumé que j'aie collé explique tout. L'histoire conte le fait qu'un prince charmant se réincarne en fille et que des princesses en des contes de fées se réincarnent en garçons au lycée.






Voici dix-huit livres que j'ai achetés... pour apprendre le chinois et aussi, l'histoire m'attire parce que c'est un garçon qui est transformé en fille par un esprit d'un livre magique. Voila, une autre histoire de transformation fantaisiste.

Je vous laisse des petites vistas, ci-bas...













C'est un homme qui demande à un garçons en mariage... attention, je me suis trompée, je vois qu'il y a aussi quatre petites cases de "Prunus Girl" et de "Sawako"... bon, je les laisse ici quand même!





La deuxième image a le titre de "Rendez-vous sous la pluie" et cette petite série récite l'histoire de cinq jeunes hommes en un lycée pour garçons qui eussent été pris sous un orage intense et il y eut un éclair qui éclaira tout d'où qu'il n'y avait que ces garçons non à l'abri de cette lumière et après ce moment de foudre, les cinq eurent été transformé en fille. Dorénavant, à toute les pluies, ils se re-transforment en filles pour redevenir garçons exactement après quarante-huit heures que l'orage s'ait terminé...



... "c'est sure qu'ils vont tomber en amour", c'est bien l'illustratice qui a écrit ceci...



Et je vous laisse quelques cases comme extrait de l'histoire... comme je vous l'aviez dit, j'adore les petits "nerd" binoclare. Ce cinquième héros est mon petit favorit sur les quatre... c'est le plus pied à terre.





_________________
Les garçons féminins boivent eau et mangent seulement fruits, noix, grains, feuilles comestibles sans oublier d'avoir une ordonnance pour la vitamine B12 venant de leur médecin et ne recherchent jamais le coït, ni le climax


Dernière édition par 玲子Reiko le 18/02/2016 19:55:25; édité 41 fois
 
Publicité






 MessagePosté le: 29/10/2013 14:04:28    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
玲子Reiko
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2010
Messages: 238
Localisation: Ottawa
Sexe: Autre
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 29/10/2013 14:10:58    Sujet du message: Les ambiguës en les bande-dessinée des autres cultures Répondre en citant Back to top

Les manwha coreens

Je ne lis plus les "Manwha" coréens, je les trouve trop violent, en toutes les sphères. Ils et elles essayent de copier sur les japonaises et les japonais mais pour moi, ils et elles ont échoué à cela.

Le conte ci-dessous récite l'histoire d'une vampire qui soit capable à changer le sexe de la personne quant elle la morde et lui suce une grande partie de son sang.



Je suis dure envers la société québécoise par contre, de toutes les autres cultures, ce sont les québécois et les italiens qui approchent le plus aux émotions des bande-dessinée japonaises... les français, en si peu de temps ont commencé en a arrivé à cette âme japonaise.

La vision quebecoise sur les ambiguites des sexes

J'ai perdu une édition de "Cactus" qui récitaient des histoires d'amour entre garçons, féminins et masculins.



Les travestis et les transsexuelles en les bande-dessinee italiennes



J'ai autres bande-dessinée, italiennes que je possède qui récite des héros transsexuels ou des héroïnes transsexuelles ou ambigües. Je les placerai à fur et à mesure que j'en aie le temps.

Ahh... les italiens! Il me font sourir, ils puissent etre "macho" tout en etant sensible et ouverts en les ambuiguites des traits et sensualites.

Cet auteur italien met beaucoup de personnages ambigus et transsexuels...





Ahh..core ces italiens mais dessinateur "unknown"!... j'ai bloqué le plus possible les organes sans perdre l'ordre d'explication (j'espere que c'est okay, Shinri! Et je t'en supplie n'efface pas tout, j'aie mis beaucoup de travaille en cette ouverture. J'enleverai simplement ces deux extraits si ca ne va pas!!)





Il y a aussi Alain Frétet qui dessine beaucoup de personnages transsexuels en ses bande-dessinée érotiques.
_________________
Les garçons féminins boivent eau et mangent seulement fruits, noix, grains, feuilles comestibles sans oublier d'avoir une ordonnance pour la vitamine B12 venant de leur médecin et ne recherchent jamais le coït, ni le climax


Dernière édition par 玲子Reiko le 31/10/2013 13:30:09; édité 5 fois
 
玲子Reiko
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2010
Messages: 238
Localisation: Ottawa
Sexe: Autre
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 29/10/2013 14:57:29    Sujet du message: Autres fenêtres culturelles et essais?? Répondre en citant Back to top

Je vous ai collé ici-bas une belle critique où on parle des ambiguïtés des genres. Ce site féministe est très bien!

http://www.lecinemaestpolitique.fr/dragons-2010-tout-ce-dont-nous-avions-be…

Malheureusement, il n'y a pas vraiment beaucoup de travesties qui soient honnête en leur genre désiré en les bande-dessinée européennes et nord-américaines. J'aimerai tant des personnages qui s'identifient comme travesties ou transsexuelles, selon mes définitions sans avoir les misères et les aspects stéréotypés. J'en ai vu que trois personnages transsexuels en les bande-dessinée occidentales, un américain, un anglais et un français et à mes yeux, ces personnages m'apparaissaient comme une insulte... en la bande-dessinée "Doll House" en la série "Sandman" écrite par Neil Gaiman, il y avait une hyper vamp au nom de Vanessa, même le nom me... et il y avait un personnage appelé Judge Macho qui fut obligé à se parer en prostituée (par l'image du poing de Dredd) en un volume de la série "Judge Dredd" et en la troisième bande-dessinée (française) que je n'ai que visionnée, il y avait un genre de "Conan" qui ne portait qu'une jupe "féminine" et d'où aucun personnage du sexe féminin en portaient, elles portaient toutes des pantalons et je sais ce que l'auteur a essayé de faire, un genre de "social statement" mais pour moi cela m'a très mal tombé sur mes nerfs et je n'ai vu qu'un ricanement envers un extrême d'un stéréotype physique contraire du "culture-genre-vestimentaire".

Les dessinatrices japonaises et les dessinateurs japonais ont vraiment su selon mes émotions à donner une bonne grande nuance positive en les images de travestis et transsexuels en leurs bande-dessinée et c'est justement ce que j'aie fait en illustrant mes propres conte-dessiné.


Voici un papa qui donne un peu de présence féminine à ses filles. J'ai remarqué ses petites mains que récemment. J'ai vu des hommes avec des mains à cette finesse. En premier, quand j'ai vu cette image, je me suis dite qu'il a très bien réussit à se donner une allure féminine... Sa peau lisse et son petit nez pointu et délicat sont ce qui m'eussent donner cette impression chez ce papa-méchant, j'ai dessiné en le passer des personnages féminins avec des nez long et pointu ou avec un peu plus de rondeur ou avec quelques autres défauts... de monstres comme des orcs, Gobelins et autres êtres noirs, juste pour leur donner une petite différence et que toutes puissent compatir ou s'identifier à



Je vous laisse ici le lien vers l'essai-critique de Paul Rigouste dont je trouve très informant...

http://www.lecinemaestpolitique.fr/moi-moche-et-mechant-2-papa-a-raison/

l'explication est à venir. J'ai besoin de retrouver le texte en anglais pour cela.


L'homosexualité féminine...




Le transsexualisme non-voulu, c'est un grand-père qui emmène son petit fils à une chartreuse pour qu'il se fasse castrer. Il veut que son petit fils devienne le plus grand virtuose en chant. Le petit fils se travestit en femme pour y parvenir très fort.





Travestisme par amour et puis par obligation et à la fin, par la loi, c'est une histoire d'un noble qui est un espion pour le roi et tant qu'il aime être une femme, il se travestis pour des missions mais après des années, le roi est obligé à officialiser son changement de genre à cause des pressions par les victimes d'amour au courant de ses missions. Alors, il est forcé à vivre comme une femme le reste de sa vie.





Les hommes masculins

Quand Frank Miller arrive sur la série Daredevil en 1979, il lui inflige un véritable électrochoc, aussi bien graphique que narratif. Délaissant rapidement les crayons pour se consacrer à l'intrigue et l'ambiance, il s'associe avec le dessinateur Klaus Janson puis le génial David Mazzucchelli pour raconter sa version de Matt Murdock, avocat aveugle le jour, et super-héros aux sens hyper-développés la nuit. Miller s'attarde essentiellement à faire de la série un polar noir : femme fatale, gangsters de la pègre, caïds, bas fonds, drames et violence sont de la partie. Les lecteurs de Strange à l'époque s'en souviennent encore : la série a été censurée en France. Et mine de rien, Miller allait instaurer ce style sombre et dépressif pour longtemps. Et Daredevil d'enchaîner névroses sur dépressions depuis plus de trente ans.
Dark Nights propose trois récits complets aux ambiances très différentes, mais qui font en quelque sorte la synthèse des styles qui ont traversé la série.

Stéphane Le Troëdec, Salon littéraire, BD-Manga.

David Lapham, Lee Weeks (scénario et dessins), Jimmy Palmiotti (scénario) et Thony Silas (dessins)
Marvel 100% Daredevil - Dark Nights
Traduit de l'anglais (USA) par Nicole Duclos
Édité par Panini Comics (août 2014)
Collection Marvel 100%
176 pages
17,50 euros

Vous n'avez pas besoin de comprendre le japonais, l’histoire de cette personne conte très bien pourquoi nous sommes poussés à changer le complet de notre sexe, ce garçon voulait simplement porter ou avoir l’image qu’il voulait, pour qu'on lui lâche les baskets
https://www.youtube.com/watch?v=u5XRayzed1E

je ne sais pas comment faire des ‘imbeded’.
_________________
Les garçons féminins boivent eau et mangent seulement fruits, noix, grains, feuilles comestibles sans oublier d'avoir une ordonnance pour la vitamine B12 venant de leur médecin et ne recherchent jamais le coït, ni le climax
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Lecture Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com