D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


Coming Out M-M.
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Le salon de discussion -> Coming-out
Sujet précédent :: Sujet suivant  
M-M.
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2013
Messages: 1 045
Localisation: Saint-Hubert
Sexe: FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Metaidoïoplastie: Fait

 MessagePosté le: 12/11/2013 14:38:20    Sujet du message: Coming Out M-M. Répondre en citant Back to top

Salut!!

Mettons que plus j'avance dans mes «tests», plus je me dis que je suis vraiment un gars. Alors j'essaie de commencer à en parler autour de moi, et plutôt que de polluer tous les autres fils de discussion avec mes différentes étapes, je me suis dit: «Autant me partir mon propre sujet!»

Donc, récapitulatif: avant mon inscription sur le forum, seules ma blonde et ma psy savaient que je me questionnais. Et ça restait toujours très hypothétique, comme discussion... Depuis octobre, et mon inscription ici, ma blonde a commencé à m'appeler Manu entre nous et dans les lieux publics (genre quand il y a personne qu'on connait). Ma psy est aussi embarquée dans ce test. Début novembre, je me suis fait couper les cheveux, et j'ai reçu mes binders la semaine passée!

Mon principal problème provient du fait que le reste de mon entourage continue de m'appeler Marie et de me parler en fille: les collègues de classe, les profs, les collègues de travail, les ados dont je m'occupe au travail, la famille, les amis, etc. Et ça me purge! Alors j'ai décidé de commencer à en parler autour de moi. Lentement mais sûrement!

Ça a commencé vendredi dernier, au cégep. J'ai pogné un down, je déprimais, donc je me suis pointé au local où des étudiants de 3ième année en travail social sont là pour écouter et rediriger les étudiants vers les bonnes ressources. Et j'ai parlé tout bonnement de ma situation avec la fille qui s'y trouvait. La seule autre personne à qui je l'avais annoncé en face était ma copine, sinon ma psy l'avait su par courriel... Ça m'a fait un bien fou! Et j'ai eu envie d'en reparler à d'autres. D'agir pour me sentir mieux. Alors sur Facebook, dimanche, une amie de mon ancien programme d'études (donc pas un gros risque, pas quelqu'un de qui je suis vraiment proche) me demandait ce que je devenais et j'ai dit, entre autres faits, «probablement un gars à temps plein d'ici la prochaine année». Bon, je l'admets, c'était boiteux. Mais ça a bien passé auprès d'elle.

Fort de ce succès, je l'ai aussi dit à mon frère (23 ans, donc de 2 ans mon aîné) via Facebook (on n'habite plus chez nos parents personne), alors qu'il me présentait l'occasion sur un plateau d'argent. Il insistait pour savoir pourquoi j'avais choisi de me faire couper les cheveux. Je lui ai dit «parce que je crois que je suis pas tant ta soeur que ton frère». Et il l'a bien pris. Il a posé des questions sur ce que ça impliquait, sur comment ma copine vivait avec ça, sur les procédures à venir, sur pourquoi je pensais être un gars... mais sommes toutes c'était positif. On s'est revu le soir même, mais chez ma mère (en sa présence), donc on n'a pas pu en reparler et je n'ai pas vraiment pu lui demander de m'appeler Manu...

Parallèlement, ma blonde en a parlé à sa soeur. Et bien qu'elle ne comprenne pas vraiment, elle l'accepte, et ça ne changera rien pour elle.

Alors ça avance lentement mais sûrement! Au cégep, je commence à faire des «lapsus» en n'accordant pas tout le temps mes adjectifs et participes passés (et oui, on les remarque, venant d'un(e) moniteur(trice) au centre d'aide en français...surtout lorsque je m'y trouve!). Et hier, j'ai entamé une discussion sur la définition des genres avec une collègue de classe. Je parle aussi du bon nombre de fois où on me «prend pour un gars», précisant à quel point ça m'amuse. Bref, j'essaie de semer des graines qui porteront je l'espère des fruits lors de mon coming-out auprès d'eux. J'ai aussi changé de courriel pour quelque chose de plus androgyne (genre initiales+nom de famille), et j'ai remplacé mon prénom Facebook par mes initiales.

Pour mon emploi au tutorat en français écrit, étant donné que nous avons déjà un moniteur FTM (qui a commencé à y travailler en tant que fille, et qui après une session sabatique y est revenu en tant qu'homme), je crois que ça devrait bien se passer. Je compte même en parler aux collègues dont je suis le plus proche lors d'un de nos prochains soupers (ce vendredi si j'en ai le courage, sinon au prochain). Je sais qu'ils acceptent mon collègue FTM anyway, et j'ai déjà commencé à semer le doute dans leur esprit lorsque nous avons eu une discussion sur l'identité du genre et la transition et que j'ai montré une trop grande connaissance des processus de réassignation! :P Quant à être désigné comme homme lors de mes rencontres avec mes élèves, ça va devoir aller de pair avec le moment où je demanderai à me faire désigner comme homme par mes collègues de classe et mes enseignants.

Pour mon autre emploi, ça s'enligne pour être un peu plus complexe. Je travaille dans une maison de jeune régie par la Ville (donc emploi syndiqué avec une structure très...bureaucratique!). Nous comptons 8 points de service, je suis attitré à l'un d'entre eux (nouvellement depuis 2 semaines, après avoir passé les 3 dernières années à un autre...-_-), mais je suis appelé à faire des remplacements ailleurs et à côtoyer les moniteurs et les jeunes des autres centres lors des activités spéciales. Je sais qu'il y aura dans les prochains mois des ouvertures pour d'autres postes équivalents au mien dans d'autres centres. Je me disais que ça serait plus simple de faire ma transition au travail en changeant de centre. Moins mélangeant pour les jeunes. Je pourrais appliquer sur l'un de ses postes le moment venu. Reste que je ne sais pas si je dois commencer par parler de ma transition à ma superviseure (celle qui gère les 8 centres), aux ressources humaines, au syndicat ou à mes collègues. Il y en a quelques uns parmi ces derniers, qui sont affectés dans d'autres centres que moi, avec qui je m'entends plutôt bien, donc peut-être que je pourrais leur en parler pour aller chercher leur appui. Je sais que je n'aurai pas le choix d'en parler à ma superviseure aussi si je veux que mon tag-name sur la porte du bureau soit changé pour Manu (faudra attendre les documents légaux pour le changer ailleurs que là!). Là où ça se corse, c'est que nous avons rarement des réunions où tous les moniteurs sont présents (généralement une seule fois en septembre, en début de saison). Donc il sera difficile de tenir une rencontre avec tous mes collègues (nous sommes une trentaine) pour les en informer. Nous avons un groupe secret sur Facebook, mais ce ne sont pas tous mes collègues qui sont sur le web (juste une vingtaine). Et il reste l'idée d'un avis dans le courrier interne, mais je trouve ça un peu froid, impersonnel et «garoché», comme méthode...

Je suis toutefois conscient que, même si je change de point de service, mes jeunes, du moins pour les prochaines années, sauront qu'avant j'étais Marie, en faisant ma transition en travaillant, mais je suis prêt à vivre avec ça. Même que ça pourrait aider certains ados qui se questionnent eux-mêmes d'avoir quelqu'un à qui en parler (je ramassais déjà tous les jeunes en questionnement d'orientation sexuelle, alors pourquoi pas!).

Reste l'autre gros morceau: les parents. Ma mère devrait être correcte avec ça, bien que je me fiche un peu de sa réaction car nous ne nous entendons pas vraiment (c'est une genre de control-freak parano qui envahit encore et toujours ma vie...mais passons!). Mon père risque de trouver ça plus difficile. Il a déjà beaucoup de mal avec le fait que je sois attirée par les filles, donc je ne sais pas comment il va le prendre. Je suis résolu à l'idée de le perdre, et on verra bien ce qui arrivera. Et je ne suis pas tant proche du reste de ma famille, je les vois à Noël ou aux anniversaires quand je ne travaille pas (c'est-à-dire rarement). Alors ceux qui voudront rester resteront, les autres partiront. Mais honnêtement j'angoisse plus pour ma job que ma famille...

Ouain bon, c'était un long post finalement. Bravo si vous avez lu au complet! :P
 
Publicité






 MessagePosté le: 12/11/2013 14:38:20    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Hyraelle
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2007
Messages: 2 136
Localisation: Saint-eustache
Sexe: Femme
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 12/11/2013 20:38:52    Sujet du message: Coming Out M-M. Répondre en citant Back to top

Merci, j'ai lue au complet. J'ai pas grand chose a ajouter, tu sais déja ce que tu veux faire comme futur coming out, bien sur ca te stresse et c,est normal. Pour les parents, tu fais bien ne te pas trop te stresser avec ca, tu est indépendant il me semble. Moi mes parents, ca fait déja plusieurs années qu'ils le savent et me parlent encore au masculin ( principalement mon pere ). Par contre ils ont pas changer d'attitude envers moi, mon pere reste l'homme généreux que j'ai connu et ma mere c'est pareil.

Par contre ca c'est apres beaucoup de temps apres le coming out, quand j'ai fait le mien a ma mere, que j'avais pas réussie a le faire en face de elle, je me suis resignée a le dire par internet. La conversation est sur un thread nommé "J'doit vous montrer ca". C'est pas beau a voir =p
 
M-M.
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2013
Messages: 1 045
Localisation: Saint-Hubert
Sexe: FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Metaidoïoplastie: Fait

 MessagePosté le: 12/11/2013 23:17:27    Sujet du message: Coming Out M-M. Répondre en citant Back to top

J'vais aller lire ça!! :P

Flash news, je remplaçais ce soir dans un autre centre, et y'a 2 adolescentes qui ont réussi à me poser les bonnes questions pour me faire parler de ma probable future transition. Et ma collègue de ce centre-là l'a su en fin de soirée, elle se demandait de quoi j'avais parlé avec les filles pendant près de 2 heures! :P Mais c'était une de celle à qui je comptais le dire en premier au travail, et comme de fait, elle l'a bien pris. Elle m'a juste dit de m'assurer d'être sûr de mon affaire, que c'était pas un truc à prendre à la légère, mais que si elle devait commencer à m'appeler Manu, juste lui dire pis elle le ferait!!! Alors c'est chill! À chaque fois, c'est un poids de moins sur mes épaules on dirait!


Dernière édition par M-M. le 12/11/2013 23:27:29; édité 1 fois
 
Gbrl
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2012
Messages: 1 475
Localisation: Anjou
Sexe: FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait

 MessagePosté le: 12/11/2013 23:26:31    Sujet du message: Coming Out M-M. Répondre en citant Back to top

Peut-être que j'ai tord, mais selon moi, tu ne devrais pas changer de centre quand tu vas faire ton coming out. En changeant de centre, c'est comme dire aux jeunes de se cacher pour assumer qui ils sont, en restant dans le même centre, tu peux devenir un modèle positif pour eux. Leur montrer que tu peux être qui tu es vraiment, que tu peux t'épanouir sans devoir te cacher.

Oui, il va y avoir des questions, mais ça peut être aussi une lumière pour certains jeunes.

C'est mon opinon que je partage avec moi-même. Tu en fais ce que tu veux.
_________________
La ponctuation, ça sert pas juste à faire des smileys...
 
M-M.
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2013
Messages: 1 045
Localisation: Saint-Hubert
Sexe: FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Metaidoïoplastie: Fait

 MessagePosté le: 12/11/2013 23:33:10    Sujet du message: Coming Out M-M. Répondre en citant Back to top

C'est sur que c'est un point de vue à ne pas négliger. Mais on me connait déjà dans tous les centres, donc je ne pourrais pas vraiment aller me cacher où que ce soit. Et en fait, je veux changer de centre transition ou non (pour d'autres raisons mettons...), mais c'était surtout pratique de transitionner à ce moment pour le timing, parce que lorsque quelqu'un change de centre, la ville doit réimprimer les documents (listes d'affectation, horaires, listes d'ancienneté, etc.), donc c'est un moment pratique pour demander d'y modifier mon nom aussi. Anyway, je verrai, si le changement de centre arrive au bon moment ou pas dans mon cheminement. Je ne précipiterai pas ma transition pour cadrer avec un délais, et je ne la retarderai pas pour attendre pour simplifier une procédure administrative...
 
Koalixa
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juil 2013
Messages: 201
Localisation: MOntréal
Sexe: Femme, Homme, FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Augmentation mammaire: Fait

 MessagePosté le: 13/11/2013 00:43:06    Sujet du message: Coming Out M-M. Répondre en citant Back to top

Wwwwoooooowww Manuu! Franchement, félicitations!! On voit très bien une plus grande confiance dans tes écrits! Et tu sembles bien structuré, tu sais ce que tu as à faire! Bien sûr, comme nous tous, tu calcules comment positionner les étapes et tout, mais... wow! Entre le gars qui voulait juste se baigner un peu en tant qu'homme sans s'afficher et ce que je lis maintenant, il y a une grosse marge! C'est le cap de l'acceptation selon moi. Tu as fais de grands pas! As-tu lu ce que tu as écris? Tu parles de planifier un réel coming-out! T'es sûr, finalement? Bien sûr?! Sache que si en cours de chemin, tu doutes un peu... c'est sûrement normal. Moi aussi, une fois le tout amorcé, j'ai presque eu peur tellement les choses allaient vite! Quand tu passes ta vie à rêver, la simple petite chose concrétisée se révèle être complètement incroyable! Et ça fait peur!
MAis sérieux, tu as l'air bien sûr de toi! Alors prends le temps qu'il faut... pis un moment donné tu vas voir que tout avance!

En réponse à ta question pour le travail, je te suggère de tâter le terrain avec un ou des collègues (Déjà fait pour une, cool!!). Plus on le dit, plus on gagne en assurance. Et ainsi on est mieux préparé pour affronter le travail. Je dirais que tu pourrais commencer par parler à ton supérieur immédiat, ou l'autre au-dessus. Bien sûr, ayant plusieurs centres et plusieurs collègue, une réunion officielle pour l'annonce s'avère difficile. Mais pas impossible, je suppose! Si au pire c'est vraiment pas possible... Pourquoi ne pas essayer en 2 réunions? La lettre, ça semble froid? Pas tant que ça! Je suis d'avis que au pire, tu le dis directement aux personnes à qui tu parles le plus, et aux autres difficiles d'accès OU avec qui tu as moins d'affinité, un communiqué par écrit n'est pas mal, à condition d'être complet en visant la compassion et en étant rassurant. Bref, t'es ici pour des avis! Alors voici le mien.

Je te souhaite bonne chance dans tout ça, et n'hésite pas à écrire ici ton journal! ^-^
Et bravo pour ta progression!

En passant, pas mal cool ta nouvelle photo!
_________________
Dans la vie, sois un Ninja!
 
M-M.
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2013
Messages: 1 045
Localisation: Saint-Hubert
Sexe: FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Metaidoïoplastie: Fait

 MessagePosté le: 16/11/2013 18:42:07    Sujet du message: Coming Out M-M. Répondre en citant Back to top

Je suis de plus en plus convaincu d'être un gars. J'envisage d'en parler plus «at large» autour de moi. D'en aviser ma famille. Parce que je vois Noël approcher, et je n'ai pas le goût de devoir subir les partys de famille en faisant semblant d'être une fille. Je n'ai plus envie de porter un masque. Je veux partir 2014 en tant que gars. Commencer mes vraies démarches, mon suivi psy avec un psy spécialisé pour avoir mes hormones et tout...

Mais là, la famille élargie, ça reste problématique. T'sais, mettons que les parents seront un mal nécessaire à passer. Mais les grands-parents, oncles, tantes, cousin(e)s, etc? Je ne les vois pas si souvent, je ne suis presque jamais là aux soupers de famille car je travaille les samedis soirs. Alors la seule fois dans l'année où je vois à peu près tout le monde, c'est Noël. Mais j'ai un peu peur de gâcher la fête en faisant ça là. Et je n'aime pas devenir le centre de l'attention. Je réfléchis à plusieurs possibilités: message explicatif dans mes cartes de Noël (que je remets sur place à chaque année), appeler tout le monde même si je déteste parler au téléphone, envoie postal à tous...

Vous vous y êtes pris comment, vous, pour la famille élargie? Je ne sais plus trop par où commencer. Je ne redoute pas leur réaction, dans le pire des cas, ils ne me parleront plus et c'est tout, mais... je crains surtout de ne pas avoir le courage de le faire, et de mal m'y prendre...
 
Gbrl
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2012
Messages: 1 475
Localisation: Anjou
Sexe: FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait

 MessagePosté le: 16/11/2013 19:22:01    Sujet du message: Coming Out M-M. Répondre en citant Back to top

Pour la famille élargie, tu peux leur faire parvenir une lettre ou les appeler avant les soupers de famille comme ça tu n'auras qu'à répondre à leurs questions et ils auront eu le temps de digérer le tout. En plus, il y aura plus de chance qu'ils s'adressent à toi au masculin s'ils le savent avant.

Ce n'est que des suggestions. J'ai pas eu de coming out à faire dans la famille élargie puisque j'en ai pas.
_________________
La ponctuation, ça sert pas juste à faire des smileys...
 
Tony
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2013
Messages: 1 406
Localisation: Île de Mourrial
Sexe: Homme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait

 MessagePosté le: 16/11/2013 20:08:29    Sujet du message: Coming Out M-M. Répondre en citant Back to top

Well, déjà, ma mère m'aide pour certains membres de la famille que je ne vois pas souvent. Ma cousine qui se marie l'année prochaine en mai ou en septembre je crois, elle est au courant. Donc je dois pas mal le dire avant cet événement.

Sinon je passes quelques personnes sur facebook dans ma famille, genre deux de mes cousines avec ma tante. Il me reste 2 cousins, 1 cousine et leurs parents.
 
djgab
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2009
Messages: 2 743
Localisation: Gatineau (Aylmer)
Sexe: Homme, FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Phalloplastie: Fait

 MessagePosté le: 17/11/2013 19:11:15    Sujet du message: Coming Out M-M. Répondre en citant Back to top

Pour la famille élargie que je ne vois pas souvent (oncles, tantes), c'est mes parents qui en ont parlé. Mais c'est sûr que pour ça, c'est mieux que tes parents soient de ton bord. C'est clair que c'est pas le genre de chose à dire durant le party de Noël...

Sinon les idées des autres sont bonnes, Facebook ou le courriel peuvent être bons pour le dire à plein de monde d'un coup, mais c'est moins personnalisé. Sinon il y a toujours le téléphone.

En tout cas, bonne chance dans tes démarches Manu!
_________________
http://bailgaman.blogspot.com -- Parcours d'un trans FTM en région
 
Visiter le site web du posteur
M-M.
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2013
Messages: 1 045
Localisation: Saint-Hubert
Sexe: FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Metaidoïoplastie: Fait

 MessagePosté le: 18/11/2013 02:28:58    Sujet du message: Coming Out M-M. Répondre en citant Back to top

Nouveaux développements: j'en ai parlé à mes parents ce soir. Je suis allé souper chez mon père un peu par hasard, et j'étais tellement écoeuré d'entendre des «ma belle», «cocotte» et «ma fille» que je me suis dit qu'il fallait que je me lance. Donc j'ai texté ma mère pour qu'elle vienne nous rejoindre (tour de force: faire tenir 2 parents divorcés dans le sous-sol de l'un d'entre eux!). Et avec le support de ma copine, qui me tenait la main question que je ne sois pas seul, je leur ai dit qu'en 2014, je ne serais plus Marie mais Manu, que c'est notamment pour ça que je vois une psy depuis 4 ans (ils se demandaient toujours pourquoi j'y allais!)...

La blonde de mon père, de nature plus extravertie, a tout de suite dit qu'elle s'y attendait (mais si je lui disais qu'un ovni était atterri dans ma cours, elle me dirait probablement qu'elle s'y attendait aussi! XD). Mais que pour elle ça ne ferait aucune différence.

Mes parents étaient plus silencieux. Ils assimilaient. Ma belle-mère les a fait parler un peu. Mon père s'interrogeait beaucoup sur ce qui arriverait «ensuite». Je lui ai résumé grosso-modo les procédures: suivi psy, hormones, top surgery, hystérectomie, changements légaux, opération du bas peut-être plus tard, dans quelques années... Ma mère restait bloquée sur le fait qu'elle est contre les chirurgies «inutiles», genre passer sous le bistouri pour une augmentation mammaire ou se faire enlever un grain de beauté. Elle ne comprenait donc pas pourquoi je voudrais me faire enlever les seins, les ovaires, me faire peut-être mettre un organe mâle... J'ai tenté de lui expliquer que peut-être que biologiquement, le tout était fonctionnel, mais que ce n'était pas des opérations «pour le plaisir», mais pour faire correspondre ma tête avec mon corps. Qu'il y avait un diagnostic officiel pour ça. Mon père s'est ensuite inquiété de savoir ce qu'en pensait ma copine (il a vu un reportage comme quoi souvent les couples ne survivent pas à la transition d'un des deux). Elle leur a dit que ça ne la dérangeait pas, qu'elle resterait près de moi peu importe que je sois un gars ou une fille, qu'anyway elle était bi, que j'étais la seule personne par qui elle avait été attirée dans sa vie et que le fait que je transitionne ne changerait pas ça.

Donc étonnement, mon père, qui avait si mal pris mon coming out de lesbienne, est celui qui réagit le mieux. J'ai même réussi à le faire sourire en disant que finalement je n'étais pas lesbienne mais un gars hétéro!! ^^ Ça semble plus dur pour ma mère. Ma mère qui est toute seule pour digérer la nouvelle (car elle n'a pas de nouveau conjoint depuis mon père)... Ma belle-mère m'a suggéré de peut-être appeler une amie de ma mère demain pour lui demander de veiller sur elle, question qu'elle ait quelqu'un à qui parler. Mon père a aussi appelé ma mère par après pour vérifier qu'elle était correcte, et mon frère (puisque que je leur ai dit qu'il était au courant), qui a aussi appelé ma mère. Elle dit qu'elle a besoin de temps pour digérer le tout, et c'est correct. Je vais lui laisser le temps.

Mais bref, un pas de plus de franchi. On en a convenu que pour l'instant, on n'en parlerait pas aux grands-parents, qu'on attendrait que ça se mette en branle officiellement, parce qu'on est conscient que le choc des générations ne facilitera pas les choses et que ça sera peut-être plus difficile pour eux. Anyway, je crois qu'il faut laisser le temps à mes parents de s'en remettre.

Je ne leur ai pas demandé de commencer à m'appeler Manu pour l'instant. Je vais les laisser digérer la nouvelle. Et on avisera par la suite.

Mais ouain! Une autre grosse étape de franchie! Un poids de moins! J'ai juste hâte de voir comment ils vont réagir une fois le premier choc passé...
 
djgab
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2009
Messages: 2 743
Localisation: Gatineau (Aylmer)
Sexe: Homme, FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Phalloplastie: Fait

 MessagePosté le: 18/11/2013 08:27:27    Sujet du message: Coming Out M-M. Répondre en citant Back to top

Bravo d'avoir eu le courage d'en parler.

Laisse passer un peu de temps, le temps que la poussière retombe, et je suis sûr que ça ne se passera pas trop mal. Tu n'as pas eu de réaction de rejet ou complètement négative, c'est déjà ça. Comme tu dis il faut que ta mère digère la nouvelle.
_________________
http://bailgaman.blogspot.com -- Parcours d'un trans FTM en région
 
Visiter le site web du posteur
Apany
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 520
Localisation: Montréal
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 18/11/2013 15:14:52    Sujet du message: Coming Out M-M. Répondre en citant Back to top

Bravo, le plus dur est fait. Tu n'as pas hésité, été franc et direct, c'est la meilleure façon à mon avis. Il ne faut pas créer le doute et de faux espoir (mon erreur avec mes parents que j'ai rectifiée pas longtemps après). Je suis contente que ton père l'aille bien pris et que ta belle-mère t'accepte. Pour ta mère c'est compréhensible, elle devra prendre du temps pour y penser et digérer la nouvelle. Elle aura sûrement d'autres questions à te poser.
 
M-M.
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2013
Messages: 1 045
Localisation: Saint-Hubert
Sexe: FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Metaidoïoplastie: Fait

 MessagePosté le: 20/11/2013 23:30:08    Sujet du message: Coming Out M-M. Répondre en citant Back to top

Ça va probablement s'arranger sous peu avec ma mère. Hier, elle a parlé au téléphone avec ma copine, et elle semblait plus calme. Je crois qu'elle s'en fait surtout pour les chirurgies. Aussi, elle a dit à ma blonde qu'il faudrait que je lui laisse du temps pour s'habituer à cette nouvelle réalité, que je devrais lui laisser du temps avec que les «ma fille» et les autres pronoms féminins soient remplacés par le masculin. Honnêtement, je ne comptais pas lui mettre d'échéancier anyway. Ça viendra en temps et lieux.

Par ailleurs, j'ai continué à m'afficher autour de moi! Ma partenaire de labo (et amie) au cégep est maintenant au courant et l'a bien pris, tout comme une partie du comité LBGTQA de mon cégep, à qui j'en ai parlé pendant notre réunion. Donc lentement mais sûrement, l'information fait son bout de chemin.

Je vois ma psy demain: on va bien évidemment reparler de mes récentes avancées, mais je compte voir avec elle si elle a un collègue habilité à signer les lettres à me référer prochainement, sinon je me fierai aux nombreux fils de discussion du forum où des suggestions ont été faites. Parce que je compte continuer d'aller voir ma psy actuelle pour mon suivi «normal», étant donné que le lien est là et tout, et juste aller voir les psys spécialisés pour les lettres...

Bref, ça avance!! ^^
 
lenouvelhomme
papillon

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2013
Messages: 166
Localisation: Toronto
Sexe: Homme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait

 MessagePosté le: 27/11/2013 14:17:44    Sujet du message: Coming Out M-M. Répondre en citant Back to top

Salut Manu,

Félicitations pour ton coming out! Je sais à quel point ça peut être intimidant. Moi, je l'ai fait il y a deux ans et demi. Ma mère (mon père est décédé il y a cinq ans) l'a mal pris au début, puis a progressé au fil du temps et maintenant, tout va bien. Le fait que j'ai une blonde a, selon moi, beaucoup aidé dans tout ça. Ça m'a aidé personnellement dans mon processus social et médical, et ça a rassuré ma mère de voir que j'ai un grand soutien de ce côté-là. Donne-lui le temps et ça va s'arranger. Ce qui a aidé ma mère, c'est d'en parler à ma soeur (qui m'a soutenu dès le début) et aussi à un psy cool.
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Coming-out Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com