D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


Hormonothérapie Maude
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Centre d'information -> Hormone
Sujet précédent :: Sujet suivant  
MaudeB
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 73
Localisation: Québec
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait

 MessagePosté le: 15/05/2014 14:37:17    Sujet du message: Hormonothérapie Maude Répondre en citant Back to top

Déjà quatre mois depuis le début de l’hormonothérapie. Beaucoup de changements, la plupart positifs.

J’ai reçu les résultats de mes dernières prises de sang et hormis le taux d’estradiol qui a baissé à 361 malgré l’augmentation de l’Estrace, tout est beau. Le bas taux s’explique parce que je n’avais pas pris mes hormones avant le test. Je voulais avoir mon taux résiduel à 12 heures pour avoir une meilleure impression de celui-ci. Comme nous visons 750, le médecin a décidé avec moi d’augmenter l’Estrace à 12 mg. Il a aussi donné son accord pour une prise sous la langue et nous verrons le 3 juillet prochain comment les taux seront. Je prévois prendre les hormones environ 3 heures avant la prise de sang. Comme ça je ne serai pas dans le pic de la première heure…

J’ai perdu 7 livres depuis le début. Mes mensurations ont aussi changées. Je mesure toujours 37 pouces sous les seins mais j’ai maintenant 39 pouces sur les seins ce qui me donne un petit A. C’est évident que remplir une brassière 38A c’est déjà du sport. Mais pour un développement en 4 mois, je suis pas mal satisfaite. Ma prolactine est élevée mais mes seins ne coulent pas. Heureusement. C’est donc au moins un signe qu’il y a du développement.

Les graisses commencent à se redistribuer. J’ai pris des cuisses un peu et le ventre s’aplatit. Je commence ma saison de vélo extérieur bientôt et je vais quand même faire attention pour ne pas trop développer les muscles des jambes. Je vais travailler en résistance plutôt qu’en force.

Le taux de testostérone totale s’établit à 0,6 nmol alors que la testostérone bio-disponible s’établit à 0,1 nmol. Le Lupron fait donc sa job correctement. Mes testicules ont rétrécis et le scrotum aussi un peu, ce qui m’inquiète un brin pour la vaginoplastie. La libido est absente mais si je procède quand même à des jeux nocturnes, j’obtiens un résultat « sec ». Comme on me l’a mentionné, pour éviter que l’instrument ne rapetisse, il faut continuer d’en jouer ! C’est ce que j’essaie de faire. Disons qu’il faut que j’y pense sinon ça ne me passe pas par la tête.

J’ai reçu mon kit pour le changement de prénom et je commence à le remplir. Je vais prendre connaissance de tout ça en fin de semaine. J’ai deux lettres de mes médecins qui supportent mon changement de prénom. Ça devrait suffire côté médical. Il restera les autres « preuves » à fournir. Selon l’État Civil, on parle de quatre mois pour obtenir mon certificat de changement de nom. Espérons que ça ne bloquera pas à ce niveau parce que j’en ai besoin pour mon emploi. Je dois avoir un document officiel avant qu’ils puissent changer mon nom dans le système…

Côté pilosité, l’électrolyse avance bien avec la nouvelle méthode pour anesthésier le derme. Je ne sens absolument plus rien mais le risque encouru lors de l’anesthésie est quand même élevé donc je suis extrêmement prudente. Les poils sur le torse et les jambes repoussent moins vite et en moins grande quantité qu’avant. Ça a diminué de la moitié au moins. Je fais épiler ces régions à la cire… Disons que mon esthéticienne récolte une bonne partie de mon argent de poche… Environ $400 par mois. Je n’avais jamais vraiment porté attention à ma peau mais je peux au moins dire que celle-ci est particulièrement douce… C’est plus évident sur les bras maintenant qu’ils sont épilés…

Pour l’instant, ça va. Je suis évidemment déçue de mon taux d’estradiol mais je m’y attendais un peu. Ça devrait se relever de belle façon aux prochaines prises de sang. Nous verrons au mois de juillet prochain. Ça complète mon suivi à quatre mois…
_________________
Maude
"I Can't Deny What I Believe, I Can't Be What I'm Not..." Home By Now/No Matter What - Meat Loaf
 
Visiter le site web du posteur
Publicité






 MessagePosté le: 15/05/2014 14:37:17    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 236
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 16/05/2014 19:37:49    Sujet du message: Hormonothérapie Maude Répondre en citant Back to top

MaudeB a écrit:
Comme nous visons 750


Maude, tu vises un niveau ou le bien-être, des seins, une silhouette féminine, etc? Il n'y aucune relation d'établi entre un certain chiffre ou niveaux et le degré de féminisation chez l'individu. Ça varie selon la sensibilité de la personne. Rappelles-toi que les femmes ont des niveaux qui fluctuent bcp et qu'elles se sont développé quand leurs hormones de croissance étaient à leur pic.

Tu peux bien essayer d'atteindre ce chiffre mais il n'est peut-être pas nécessaire d'augmenter la dose si tout se passe bien maintenant. Ou bien, si ce n'est pas le cas, le 750 n'est aucune garantie de bons résultats.


MaudeB a écrit:
le médecin a décidé avec moi d’augmenter l’Estrace à 12 mg. Il a aussi donné son accord pour une prise sous la langue et nous verrons le 3 juillet prochain comment les taux seront. Je prévois prendre les hormones environ 3 heures avant la prise de sang. Comme ça je ne serai pas dans le pic de la première heure…


Si tu prends l'estradiol sous la langue, les niveaux fluctuent bcp d'heure en heure alors de prendre les taux ne donne aucune indication fiable de l'allure de la courbe, des niveaux moyens au cours d'une journée, etc. Ça ne sert à rien. Tu peux montrer 750 à 3 heures mais montrer 200 quelques heures plus tard et ainsi de suite.


MaudeB a écrit:
Ma prolactine est élevée


L'estradiol et surtout l'Androcur font augmenter la prolactine. Il n'y aucune raison de s'alarmer si tu prends seulement de l'estradiol, c'est normal que la prolactine soit augmenté.

MaudeB a écrit:
Le taux de testostérone totale s’établit à 0,6 nmol


J'ai à peu près pareil. Test sanguin de la semaine dernière montre un taux de 0.54.

MaudeB a écrit:
Mes testicules ont rétrécis et le scrotum aussi un peu, ce qui m’inquiète un brin pour la vaginoplastie.


T'inquiètes pas.

MaudeB a écrit:
Pour l’instant, ça va. Je suis évidemment déçue de mon taux d’estradiol mais je m’y attendais un peu.


Es-tu déçue des changements physiques? De comment tu te sens? C'est ça qui compte.
 
MaudeB
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 73
Localisation: Québec
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait

 MessagePosté le: 17/05/2014 02:37:15    Sujet du message: Hormonothérapie Maude Répondre en citant Back to top

Le taux d’estradiol sanguin indique la présence d’estradiol dans ton système et à quelle hauteur. La sensibilité d’une personne implique les points suivants :

- Une personne plus sensible réagira à un taux d’estradiol plus faible mais réagira encore plus fort à un taux d’estradiol élevé;
- Une personne moins sensible ne réagira presque pas à un taux d’estradiol faible mais a plus de chance de réagir à un taux d’estradiol plus élevé.

Tu es la seule que je connaisse qui ne veut pas tenir compte du taux chez les autres mais tu t’empresse de recourir à la voie d’assimilation la plus efficace pour relever le tien… Toutes celles que je connais sur TrueSelves mesurent leur taux et comparent. Il est admis qu’un taux de 750 est idéal.

Mon processus de féminisation avance bien mais il pourrait avancer mieux. C’est donc pourquoi je hausse la dose. C’est MON HRT et je la gère comme ça. J’apprécie ton commentaire mais je ne comprends pas pourquoi tu t’obstine à dires que le taux ne compte pas alors que tu as recours à des méchantes passes-passes pour relever le tien et tu viens t’en ouvrir sur le forum une fois que ça marche…
_________________
Maude
"I Can't Deny What I Believe, I Can't Be What I'm Not..." Home By Now/No Matter What - Meat Loaf
 
Visiter le site web du posteur
Hyraelle
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2007
Messages: 2 143
Localisation: Saint-eustache
Sexe: Femme
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 18/05/2014 02:45:47    Sujet du message: Hormonothérapie Maude Répondre en citant Back to top

Well ce quelle voulait dire cest que le taux ne doit pas un objectif. Cest qu,un indicateur que les hormones fonctionne
 
MaudeB
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 73
Localisation: Québec
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait

 MessagePosté le: 18/05/2014 03:47:39    Sujet du message: Hormonothérapie Maude Répondre en citant Back to top

Donc, Hyraelle, pourquoi ne pas se contenter d'un taux de 150-200 pmol ? Alors que Tremblay avouait viser 500 ???

Est-ce que l'une d'entre vous serait heureuse avec un taux de 150 pmol ? Posez-vous la question...
_________________
Maude
"I Can't Deny What I Believe, I Can't Be What I'm Not..." Home By Now/No Matter What - Meat Loaf
 
Visiter le site web du posteur
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 236
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 18/05/2014 10:10:22    Sujet du message: Hormonothérapie Maude Répondre en citant Back to top

Maude, je ne voulais pas t'offusquer. Si je me suis fais prendre mes niveaux d'estradiol récemment, c'est par pure paranoïa car je voulais vraiment être certaine que les injections fonctionnaient. C'est pas parce que je visais un certain niveau. J'aurais pu me fier tout simplement à comment je me sentais et d'autres indices comme la condition de ma peau/cheveux, la pousse des seins, etc. pour savoir si les injections étaient efficaces. En prenant mes taux sanguins d'estradiol, j'ai agi avec mes émotions plutôt qu'en fonction de ma raison.

Maude, ce taux idéal de 750...te poses-tu la question comment a t-il été établi, il est basé sur quoi exactement, est-ce qu'il garanti une féminisation idéale, un bien être optimal? Où sont les études? À ce niveau là, mes seins ne poussaient même pas, je me sentais pas si bien, ma peau était sèche, etc alors vraiment est-il idéal? Tient-il compte des variations de sensibilité? Non, il assume qu'un taux de 750 est bon pour tout le monde ce qui ne fait aucun sens.

Si les choses se passent bien maintenant, alors pourquoi changer? Il faut profiter du fait qu'à l'instant ton corps réagit bien à des niveaux plus faibles et quand (et si) le moment viendra et que tu ne réagis plus favorablement, alors à ce moment, tu peux augmenter la dose.

Et, Maude, oui, je serai heureuse d'un niveau de 150 pmol/L SI je réagissais favorablement, SI je me sentais bien. À quoi bon de changer si tout va bien? Parfois, vouloir encore plus alors que tout va bien peut finir par nous tomber sur la gueule ("backfire"). Vas-y lentement, sagement et nature te récompensera. C'est comme ça que je vois les choses. Et si je m'obstines avec toi, c'est pas parce que je veux m'en prendre à toi, bien au contraire...je veux mettre les choses au clair pour t'aider ensuite dans ton propre cheminement. C'est tout!

Et c'est pas parce que la majorité des gens le font d'une façon que c'est la bonne façon...faut toujours utiliser son bon jugement pour voir vraiment si ça fait du sens. Et je crois que nous sommes toutes capable d'un bon jugement, seulement que parfois nous ne voulons pas nous casser la tête alors nous acceptons simplement...mais à quel coût?
 
MaudeB
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 73
Localisation: Québec
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait

 MessagePosté le: 18/05/2014 18:09:52    Sujet du message: Hormonothérapie Maude Répondre en citant Back to top

Ce que j'ai répondu en privé:

Bonjour KriKri,

J’ai choisi de t’écrire en privé pour ne pas « polluer » mon sujet d’hormonothérapie avec quelque chose qui est, de fait, privé.

Je te cite sur une autre Thread : http://dunautregenre.xooit.com/t2079-Hormonothérapie-laure1975.htm « Laure, Tes niveaux d'estradiol me paraissent bien trop bas et c'est la raison pour laquelle tu n'as pas de bons résultats, comme je le soupçonnais, pas parce que tes récepteurs sont "pas bons" et que tu es peu sensible. Ça me surprend que ton docteur te donne cette explication quand clairement tes niveaux d'estradiol sont très bas. »

J’ai aussi comme référence les articles suivants :

http://www.medscape.com/viewarticle/757128_3

http://www.annelawrence.com/regimens.html

http://en.wikipedia.org/wiki/Hormone_replacement_therapy_(male-to-female)#E…

Je considère que m’en tenir au maximum acceptable est une bonne chose pour moi. Je ne tiens pas à discuter des avantages ou des désavantages pour les autres. Je ne peux que stipuler que dans tout ce que je fais, je cherche la solution optimale. Si je peux me permettre de monter à la limite supérieure sans danger, je ne vois pas pourquoi je m’en empêcherais. Dans tous mes dosages pour les diverses conditions que j’aie, je suis à la limite acceptable. Le titre de mon site web/blog est “Riding the razor’s edge - Maude's journey toward becoming female”. Ça décrit très bien le genre de personne que je suis. Je navigue sur le fil du rasoir, toujours à la limite de l’acceptable.

Ça m’a bien servie au cours des cinquante premières années de mon existence, je ne pense pas changer pour les trente prochaines. Tu as droit à ton avis mais tu te dois d’être conséquente avec toi-même. Si pour Laure, 155 pmol c’est « bien trop bas », je ne vois pas vraiment pourquoi je devrais viser la même chose et je ne crois certes pas que tu t’en contenterais.

J’apprécie ton point de vue et le respecte. Je ne souhaitais pas que l’échange dégénère mais je tiens à t’expliquer mon propre point de vue. J’ai cinquante ans, pas vingt ou trente. J’ai assez d’expérience de la vie et de moi-même pour savoir ce que je dois et ne dois pas viser. Je ne tiens pas à attendre 107 ans que mes changements évoluent « peut-être » pendant que l’on ajuste les doses mg par mg… Mon docteur est pleinement conscient de ce fait et est d’accord avec moi qu’il faut viser haut. Je connais mon métabolisme par cœur et je suis certaine de mon fait. Même la pharmacienne qui me supervise est d’accord avec le dosage et me reviendra avec ses sources, que je te partagerai avec plaisir.

Voilà. En espérant que tu apprécies le fait que je tienne ça privé. C’est ma démarche et je m’efforce d’être honnête envers moi-même et envers les autres. Je n’ajouterai rien sur la Thread. Ça ira au mois de juillet prochain quand j’aurai les résultats des prises de sang en voie sublinguale.

Bonne fin de journée !
_________________
Maude
"I Can't Deny What I Believe, I Can't Be What I'm Not..." Home By Now/No Matter What - Meat Loaf
 
Visiter le site web du posteur
MaudeB
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 73
Localisation: Québec
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait

 MessagePosté le: 18/05/2014 18:10:36    Sujet du message: Hormonothérapie Maude Répondre en citant Back to top

Ce que j'ai reçu:

Maude,

Généralement, avec des niveaux aux alentours de 100-200 pmol/L d'estradiol, il n'y aura pas vraiment de bons résultats, ni psychologiquement, ni physiquement. C'est la raison pour laquelle j'ai écris cela. Ça confirmait ce qui était déjà observable physiquement et psychologiquement. Mais, le contraire peut aussi arriver. L'important dans tout ça est comment la personne se sent, comment elle se développe. Pas les niveaux, qui d'ailleurs, fluctuent énormément si tu le prends sous la langue, ou par injection. Qu'est-ce que les niveaux te diront de plus que tu ne sais pas déjà? Ton ressenti, c'est toi et seulement toi qui le sait. Si tes seins poussent, si ta peau est douce, si tes fesses sont plus saillantes, si ton poils est plus fin et pousse plus lentement, etc. c'est toi seulement qui peut le savoir en étant 24 heures sur 24 avec toi...le test ne peut pas te dire tout ça. Tu as un niveau de 750..et alors? Si tu te sens pas bien, si tes résultats sont médiocres, à quoi bon ce niveau 'idéal' de 750? Comme je l'ai expliqué plus tôt, je n'ai pas eu de bons résultats à ce niveau. J'ai seulement obtenu des résultats et un bien-être quand je suis passé aux injections avec des niveaux clairement bcp plus élevés. Si je m'étais tenu à ce niveau, j'aurais souffert inutilement. Ça ne veut pas dire que ça vient de sources comme Anne Lawrence ou Medscape ou n'importe quel autre 'expert' que c'est vrai. Tout le monde est en droit de se tromper, il faut toujours mettre en question et utiliser sa logique. Comme je le dis si souvent, il faut mettre de côté nos émotions, notre ego, notre orgueil et se concentrer sur ce qui fait du sens, la logique des choses.

La logique dit qu'on ne peut pas savoir en avance si telle ou telle personne réagira bien ou non à tel ou tel niveau ou dosage. Trial and error! On est tous différents. Ce niveau de 750 (ou autre) est choisi arbitrairement et n'a aucune base scientifique. On essaie de prendre la moyenne des niveaux observés durant le cycle menstruel (qui, en passant, peut aller jusqu'à 2400 pmol/L) alors qu'on ignore le fait que chaque individu est différent en raison de multitudes de facteurs et réagira différemment. On oublie aussi que ces femmes à qui on nous compare n'ont pas commencé avec des traits masculins comme nous et avaient de taux bien plus importants d'hormone de croissance dans leur corps durant leur développement. Ceci peut avoir comme effet qu'on puisse avoir besoin de niveaux plus élevés comme moi ou non, comme chez certaines autres, qui pour d'autres raisons (génétique, réceptivité cellulaire, métabolisme, adiposité, etc.) réagissent très bien à des niveaux plus faibles. On nage dans constamment dans un terrain inconnu et il faut continuellement s'ajuster par rapport aux résultats observés chez l'individu, son feedback. Ça, les médecins et l'être humain a très peur. Il aime être dans le connu alors il s'invente quelque chose sur lequel il peut se fier. Ça le rassure mais c'est purement émotionnel. Et ça peut jouer en défaveur de plusieurs femmes transsexuelles qui puissent avoir besoin de bcp plus pour de bons résultats, comme moi et plusieurs autres avec qui j'ai eu le plaisir de discuter (ou de lire sur divers forums) au cours des dix dernières années.

C'est vraiment pour toi que je dis ça car en allant trop rapidement, tu peux gâcher cette super opportunité de profiter de bons résultats à de plus bas niveaux, qui est souvent le cas au début de notre transition.

Mon âge, ton âge, la source des informations, on s'en fout pas mal...ce qui compte c'est le raisonnement derrière tout ça. Les faits! Ce sont seulement les faits qui peuvent faire avancer la science, les connaissances et avantager l'être humain, non l'insistence sur des faussetés simplement parce qu'on veut protéger son orgueil. Je suis continuellement prête à l'idée que ce que je sais peut être totalement faux car ce qui m'intéresse ultimement, ce sont les faits, car seuls eux peuvent nous rendre service au bout du compte. Pas l'orgueil, jamais l'orgueil.
_________________
Maude
"I Can't Deny What I Believe, I Can't Be What I'm Not..." Home By Now/No Matter What - Meat Loaf
 
Visiter le site web du posteur
Hyraelle
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2007
Messages: 2 143
Localisation: Saint-eustache
Sexe: Femme
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 20/05/2014 23:00:30    Sujet du message: Hormonothérapie Maude Répondre en citant Back to top

Scuse moi mais 150pmol est meme pad ce kun homme as... c'est un indicateur que ca ne fonctionne PAS!!!!!
Tremblay vise 500 NANOMOL par litre.Tr
 
MaudeB
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 73
Localisation: Québec
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait

 MessagePosté le: 24/08/2015 20:49:57    Sujet du message: Hormonothérapie Maude Répondre en citant Back to top

Update :

Voilà maintenant 20 mois que je suis sous traitement hormonal. Bien des choses se sont passées durant tout ce temps pendant lequel je me suis volontairement retirée du Forum.

Physiquement :

Je suis rendue entre un plein 38A et un petit 38B. Certains soutien-gorge sont périmés parce que trop petits et d’autres sont juste corrects. C’est avec une certaine nostalgie que j’ai déplacé mes premiers soutien-gorge dans le tiroir « En cas que… ».

Petite information : j’achète aussi des 36B avec une rallonge. Ça me va aussi comme un gant. Très pratiques ces extensions.

Note comique : la blonde de mon collègue de bureau avec qui je partage mon cubicule est au courant pour moi. Elle a eu la remarque que j’avais plus de poitrine qu’une de ses collègues SIS !

La pilosité est extrêmement réduite tant que je me confine à l’épilation à la cire. Si j’ai le malheur de raser, ça repousse très vite. Morale de l’histoire : ne pas raser à moins que vous soyez sous laser. De mon côté, l’épilation de la barbe se fait à l’électrolyse. Plus à ce sujet plus tard… Notez que la pilosité faciale n’est pas réduite du tout, tel que normal.

Mon poids est stable et je n’ai pas noté de changements en termes de déplacement de tissus graisseux (hanches, etc.). Ma peau est certes plus douce, la senteur corporelle a changée dans les premiers trois mois, les cheveux commencent à repousser après deux ans de Proscar 5mg (Finastéride). J’ai décidé de laisser pousser mes cheveux pour pouvoir être en mesure de sortir « au naturel » quand le moment sera venu. Je ne mets pas une croix sur l’augmentation mammaire mais ce sera la seule chirurgie que je vais m’offrir.

Côté médication :

J’ai fait presque un an à 12mg d’Estrace sublingual avec l’accord du médecin pour le sublingual. Après avoir lu la phrase clé « If you taste it, you’re loosing it » « si vous goûtez le produit, vous le perdez », je me suis mise à l’horaire d’un comprimé à toutes les 3 heures, de 6:00AM à 21:00 PM, ce qui rendait mes taux très stables durant presque toute la journée. Durant cette période, mes taux fluctuaient entre 2 123 et 3172 pmol/L. C’est efficace le sublingual.

Ensuite, pendant 4 mois, j’ai changé de « cycle ». Je me suis aperçue que je pouvais mettre deux comprimés sous la langue et ne pas goûter les comprimés ou presque pas. J’ai eu une prise de sang durant cette période et j’ai scoré 9146 pmol/L ! Le médecin ne m’en a pas parlé… Je prenais deux comprimés à 9h00, 12h00 et 15h00. Ça donnait un grand coup à mon système et ça marchait parce que je suis tombée en poussée de croissance presque immédiatement.

Je suis maintenant rendue aux injections IM d’estradiol-valerate à 20mg/ml pour une injection hebdomadaire de 1ml. J’ai eu un cours sur la façon d’injecter et je me fais mes injections moi-même en plus de celles de l’anesthésie de la barbe en sous-cutanée. J’ai eu une prise de sang dernièrement et je score 2150 pmol/L ce qui est trop bas selon ce que j’entends ailleurs et ici. Je vais changer de pharmacie et voir si ça monte.

Le Prométrium est toujours là, au coucher. Les taux lors des prises de sang ne sont pas bien hauts puisque je le prends avant de me coucher, à 19h30. Les prises de sang sont à 7h00 le lendemain.

Pour ce qui est d’un anti-androgène, c’est toujours le Lupron Depot à 22.5mg qui fait la job, et ce, de façon exceptionnelle et sans aucuns effets secondaires. Mon taux de T total se situe à 0.6 et bio disponible à 0.2. Autant dire que je suis castrée…

J’ai deux points à ce sujet :

Le Lupron coûte $1 450 par injection aux trois mois MAIS est remboursé par les assurances privées et surtout par la RAMQ. Je suis maintenant sur la RAMQ et mes injections sont remboursées.

L’autre point représente mon avis personnel uniquement. À mon avis, ce ne devrait jamais être un endo qui est responsable de la partie anti-androgène chez les MTF. Le but premier de cette partie du traitement est de réduire la testostérone. Curieusement, les docteurs les plus familiers avec cet aspect sont les… urologues et aussi les oncologues.

En effet, le cancer de la prostate s’alimente de testostérone. Donc, le premier step de l’urologue sera de réduire le taux de T. Ils sont éminemment qualifiés et au courant de tout ce qui se fait dans ce domaine et traitent des centaines de cas par année. J’ai découvert le Lupron en faisant une recherche Google avec les mots clés « testosterone reduction ». Ça m’a amené sur la page suivante que j’héberge sur mon site : http://maude-boivin.com/PDFFiles/RIU011002_0052.pdf

Les endos suivent une recette préétablie pour les MTF : 4-6mg Estrace oral + 50-100 mg d’Androcur. Ils ne se posent pas de questions s’il y a quoi que ce soit de meilleur et de plus efficace et surtout avec moins d’effets secondaires.

Dans mon cas, je n’accepte jamais le chemin « normal ». Dans mon métier et dans ma vie, je suis encouragée à penser « en dehors de la boîte » (Outside the box). Ça m’a servi à plein mais je réalise que mon parcours et mon accès à un docteur de famille qui prescrit au lieu d’un endo est une chance incroyable.

Voilà, une première partie d’update.

La prochaine bientôt !
_________________
Maude
"I Can't Deny What I Believe, I Can't Be What I'm Not..." Home By Now/No Matter What - Meat Loaf
 
Visiter le site web du posteur
microstring
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2014
Messages: 75
Localisation: Polynesie francaise
Sexe: Genderqueer
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 13/09/2015 15:49:42    Sujet du message: Hormonothérapie Maude Répondre en citant Back to top

Maude, je viens de lire à l'instant ce sujet, juste après notre discussion "Androcure ou Casodex".
Deux ans de traitement hormonal, une discussion contradictoire avec Krikri et une expérience acquise qui a changé ta personnalité. Et dans deux mois, c'est le "saut de l'ange". Un parcours sans faute à te croire.
J'apprécie ton dernier commentaire sur les urologues.
Quant à Krikri, je m'étonne de son silence. Peut-être que votre échange par message privé à abouti à un point de vu commun...
_________________
L'habit ne fait pas le moine...
 
MaudeB
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 73
Localisation: Québec
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait

 MessagePosté le: 13/09/2015 16:55:19    Sujet du message: Hormonothérapie Maude Répondre en citant Back to top

Ooooh non, il ne fut pas sans faute mon parcours...

La première faute que j'ai commis est de raser ma barbe une fois par semaine après avoir commencé l'électrolyse.... J'ai effacé 50% des résultats d'un an d'électrolyse, et ce, malgré les conseils de mon esthéticienne. Je voulais sortir en fille, un point c'est tout et je DEVAIS y goûter pour au moins savoir si je me sentais bien ainsi...

Finalement, après 1 an de lente progression et $5000 de moins dans mes poches, il a bien fallut que je réalise que je devais arrêter de raser et porter la barbe 24/7 jusqu'à ce qu'il n'en reste plus un seul. C'est extrêmement difficile à accepter quand tu es en transition de cesser complètement de sortir en fille. J'en ai pleuré un coup !

Autre faute grave: m'exposer trop rapidement avec des idées plus ou moins éclairées sur ce forum. J'ai pourtant lu passablement avant même de poster mais j'aurais dû y aller plus mollo. Je suis reconnaissante à KriKri pour ses insights et pour m'avoir rejointe ailleurs. J'ai quitté le forum pendant longtemps et ai eu le temps de réfléchir. Je ne possède pas la science infuse, loin de là. La seule chose que je puisse dire provient de mon expérience personnelle. Je parle de MON expérience et de ce que JE pense de çi ou de ça. Personne ne doit prendre ça pour acquis.

Je suis une personne entière, intense et passionnée. Je suis aussi une Information Junkie. Quand je m'emballe sur un sujet, je fait mes recherches à fond. Mais de SAVOIR une chose est radicalement différent de COMPRENDRE et d'EXPÉRIMENTER la chose en question. Pourtant, à 51 ans, avec une carrière de 30 ans derrière moi, j'aurais dû au moins comprendre ÇA ! Mais que voulez-vous, je suis comme je suis.

Voilà. Je serai heureuse de commenter plus avant au besoin.

Merci de m'avoir lu.

Aussi, si tu as lu mon histoire sur mon site web, jette un oeil sur le journal, spécifiquement la période Octobre 2014 à Février 2015... Tu verras que ce n'était pas, mais alors vraiment pas ROSE...

PS: il y a 15 mois entre mon dernier post avant de quitter et celui d'update qui parle des injections...

Maude
_________________
Maude
"I Can't Deny What I Believe, I Can't Be What I'm Not..." Home By Now/No Matter What - Meat Loaf
 
Visiter le site web du posteur
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 236
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 15/09/2015 12:51:24    Sujet du message: Hormonothérapie Maude Répondre en citant Back to top

Raser ne stimule pas la croissance des poils, c'est un mythe et ça ne fait aucun sens...pour vraiment avoir un effet sur la pousse des poils, il faut qu'il y ait un impact au niveau de la racine des poils. Il faut endommager, voire détruire les cellules souches qui sont responsable de la croissance des poils. Common sense, à mon avis.
 
MaudeB
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 73
Localisation: Québec
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait

 MessagePosté le: 15/09/2015 14:00:34    Sujet du message: Hormonothérapie Maude Répondre en citant Back to top

Et qui devrais-je croire d'après toi ? Une esthéticienne de 30 ans d'exprérience et plusieurs, plusieurs, consoeurs et confrères ? Ou toi, qui derrière ton écran et ton avatar, contredit à peu près ce que toutes et tous écrivent ? Tu dis que tu t'y connais... Qu'est-ce que tu en sais vraiment ?

Ah shit.... it's goddamn over, once and for all...
_________________
Maude
"I Can't Deny What I Believe, I Can't Be What I'm Not..." Home By Now/No Matter What - Meat Loaf
 
Visiter le site web du posteur
SarahSan
petit papillon

En ligne

Inscrit le: 19 Nov 2014
Messages: 150
Localisation: Montréal
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 15/09/2015 21:10:14    Sujet du message: Hormonothérapie Maude Répondre en citant Back to top

J'ai commencé mon épilation (Microélectrolyse) de la barbe ce soir et lorsque j'ai vu ton poste plus tôt cette semaine, j'ai paniqué! Ne pas "sortir" en femme pour les prochains mois à la rigueur je peux tolérer... Mais ne pas me raser moi qui est le caractère "masculin" que j'ai toujours le plus détesté. c'est trop fort.

J'ai fini par me renseigner à mes deux esthéticiennes (car histoire d'essayer plusieurs méthodes je ne fais pas affaire avec le même endroit pour le dos et la barbe). Ce qu'elles m'ont dit c'est qu'à moins que ton rasoir arrache le poil au lieu de le couper ça n'a absolument aucune incidence. En autant que je ne rase pas pour 2 ou 3 jours avant (pour la barbe) afin d'avoir une longueur adéquate ça n'a pas d'importance. Ce que l'électrolyse fait c'est envoyer un courant pour détruire le bulbe du poil. Donc s'il est détruit il ne repousse pas donc le rasage ne change rien. S'il n'est pas détruit car il n'est pas dans la bonne phase de repousse ou il n'a pas été détruit encore une fois le rasage ne change rien. L'important est d'absolument pas l'épiler avec une pince ou la cire car à ce moment on change le cycle de repousse et là oui on viens "détruire" ce qui pourrais être fait.

Je ne me pose pas en spécialiste, en fait, je m'y connais très peu en la matière. Je ne fais que rapporter ce que m'ont dit mes esthéticiennes. De plus cet article (un de plusieurs que j'ai lu au cours des derniers mois) viens confirmer cette logique au niveau de l'effet du rasage du poil:
http://intra-science.anaisequey.com/biologie/anatomie/274-rasage-poils.html
_________________
Sarah
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Hormone Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com