D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


La progestérone, essentielle ou pas?
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Centre d'information -> Hormone
Sujet précédent :: Sujet suivant  
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 119
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 21/02/2014 13:23:31    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

La plupart des docteurs qui traitent les transsexuelles aujourd'hui, partout dans le monde, ne pensent pas que la progestérone est une hormone essentielle pour notre bien-être et développement. Ils prétendent qu'elle n'apporte rien à la formation des seins, qu'elle est strictement nécessaire pour les femmes bio qui ont un utérus/endomètre afin de prévenir le cancer et que c'est aussi une hormone qui a seulement sa place lors de la grossesse alors qu'elle atteint de niveaux très élevés.

Depuis plusieurs années maintenant, je lis et j'étudie la matière profondément. Je l'ai même pris à quelques reprises mais jamais assez longtemps pour arriver à des conclusions certaines. Évidemment, pré-op, j'ai pris l'Androcur, qui est un progestatif mais d'après plusieurs experts et docteurs, un progestatif "doux", c'est-à-dire qui n'a pas d'effets progestatifs importants. Je ne suis pas si certaine de cela pour deux raisons.

1) la progestérone inhibe la production de LH (luteinizing hormone). Les anti-androgènes tels le bicalutamide ou le flutamide n'inhibent pas la LH et en fait la font augmenter car elles bloquent l'androgène qui inhibe la LH. Donc, si l'Androcur était purement anti-androgénique sans effet progestatif (ou peu), la LH devrait augmenter en présence de l'Androcur mais c'est tout à fait le contraire. La LH est fortement inhibé (qui fait baisser la testostérone) par l'Androcur ce qui fait à croire que l'Androcur a des effets progestatifs assez importants.
2) la progestérone stimule la formation des structures lobulo-alvéolaires dans le sein. Étude après étude le confirment. Je peux vous les citer, il y en vraiment pas mal! Des chercheurs en Hollande, qui travaillent en collaboration avec l'endocrinologue expert dans la matière d'hormonothérapie transsexuelle, le Dr. Gooren, ont remarqué

The American Journal of Surgical Pathology 24(1): 74–80, 2000

Short-Term and Long-Term Histologic Effects of Castration and Estrogen Treatment on Breast Tissue of 14 Male-to-Female Transsexuals in Comparison With Two Chemically Castrated Men

Robert C. J. Kanhai, M.D., J. Joris Hage, M.D., Ph.D.,
Paul J. van Diest, M.D., Ph.D., Elisabeth Bloemena, M.D., Ph.D., and
J. Wiebe Mulder, M.D., Ph.D.

Department of Plastic and Reconstructive Surgery, Academisch
Ziekenhuis Vrije Universiteit, Amsterdam, The Netherlands.


"In men treated with nonprogestative antiandrogens for prostate cancer, only moderate acinar and lobular formation occurs. Only in male-to-female transsexuals in whom progestative chemical castration is combined with feminizing estrogen therapy will full acinar and lobular formation occur with hormonally stimulated nuclei and pseudolactational changes. Hence, combined progestative antiandrogens and estrogens are necessary for genetically male breast tissue to mimic the natural histology of the female breast"

"they inferred that some castrated male-to-female transsexuals who had received estrogens and progestins for prolonged periods have breast tissue that histologically simulates that of the female, that is, with acinar and lobular formation."

"such formation seems to decrease when progestative antiandrogen treatment is stopped after surgical castration."

"Our findings in patient F indicate that prolonged and regular intake of proper doses of progestins and estrogens is needed for the full development and maintenance of the female histology."

L'anti-androgène progestatif auquel ils font référence et qui est utlisé par l'équipe en Hollande est l'Androcur. Généralement, les doses varient entre 50 à 100 mg par jour, pré-op. Donc, si l'Androcur stimule les mêmes structures que la progésterone stimule, il est clair que l'Androcur a des effets progestatifs assez importants.

Cette étude et plusieurs autres sur la progésterone bio-identique semblent indiquer, presque sans équivoque, que la progésterone est essentielle pour la formation de certaines structures dans le sein qui, sous l'effet de l'estrogène seulement, ne se développent pas autant ou très peu.

Il est aussi intéressant de noter que la croissance mammaire est plus importante lorsque les niveaux de progestérone et d'estrogène sont élevés. Voici quelques études à cet effet:

Bull Assoc Anat (Nancy). 1995 Mar;79(244):23-7.
Cell kinetics of the human mammary lobule during the proliferative and secretory phase of the menstrual cycle.


"These data indicate that the proliferative stimulus of the mammary lobule is more intense during the luteal phase of the normal cycle and may probably be due to a synergistic action between progesterone and estradiol."

La phase lutéale est le moment du cycle menstruel de la femme où la progestérone et l'estrogène sont élevés.

Breast Cancer Res Treat. 1996;40(2):187-96.
Proliferation of the breast epithelium in relation to menstrual cycle phase, hormonal use, and reproductive factors.

"The breast tissue from women operated on in the luteal menstrual cycle phase (day 15-28 among oral contraceptive (OC) users) had significantly higher proliferative rate than breast tissue removed from women in the follicular phase (day 1-14) (p = 0.01)."

CLIMACTERIC 2005;8(Suppl 1):3–63
Pharmacology of estrogens and progestogens: influence of different routes of administration


“In the breast of primates, progestogens may reduce the expression of the ERa and PR, but the estrogen-induced proliferation of the mammary epithelium is not inhibited, but enhanced by progestogens203.”

“In contrast to the endometrium, progesterone and most synthetic progestins enhance the proliferative
effect of estrogens on breast epithelium.”

Breast Cancer Res. 2005;7(3):R306-13. Epub 2005 Feb 16.
Assessment of the proliferative, apoptotic and cellular renovation indices of the human mammary epithelium during the follicular and luteal phases of the menstrual cycle.


"The proliferation index (PI), defined as the number of Ki-67-positive nuclei per 1,000 epithelial cells, was significantly larger in the luteal phase (30.46) than in the follicular phase (13.45; P = 0.0033)."

Donc, il semble que la progestérone est non seulement nécessaire pour la formation de certaines structures dans le sein de la femme bio et des transsexuelles (et hommes bio) mais que sa présence avec l'estrogène mène à une croissance mammaire plus importante que si il y a seulement l'estrogène.

La progésterone semble aussi avoir plusieurs bienfaits. Comme on le remarque certaines femmes bio et certaines femmes transsexuelles.

Maturitas. 2008 Jul-Aug;60(3-4):185-201. doi: 10.1016/j.maturitas.2008.07.007. Epub 2008 Sep 5.
Could transdermal estradiol + progesterone be a safer postmenopausal HRT? A review.

"Recent evidence indeed shows that natural progesterone displays a favorable action on the vessels and on the brain"

CLINICAL THERAPEUTICWVOL. 21, NO. 1, 1999
Oral Micronized Progesterone


"In a randomized, placebo-controlled, crossover study in 8 men and 4 postmenopausal women with mild-to moderate untreated hypertension, oral micronized progesterone caused a dose-dependent reduction in blood pressure that was significant at 200 mg/d compared with pretreatment and placebo values. An uncontrolled survey in 19 hypertensive postmenopausal women found that the addition of transdermal estradiol and oral micronized progesterone tended to improve the efficacy of participants’ antihypertensive drugs."

'However, progesterone is also a competitive inhibitor of aldosterone binding, and the dominant effect of oral administration of micronized progesterone on sodium metabolism is a significant increase in urinary sodium excretion similar to that observed with low doses of antialdosterone drugs such as spironolactone."

Donc, fait baisser la rétention d'eau qui est parfois observée avec la prise d'estrogène, surtout oralement.

"The results of published clinical studies show minimal or no changes in lipid profile, blood pressure, or carbohydrate metabolism during treatment with oral micronized progesterone.28 This safety profile contrasts with the reported negative effects of some synthetic progestins, including adverse effects on lipid metabolism and glucose tolerance. Several studies, including the 3-year prospective PEP1 study, 4, 28 have shown that oral micronized progesterone significantly improves metabolic tolerance compared with such progestins as MPA.52,54,58"

"Only minor adverse events have been reported in association with oral micronized progesterone therapy in clinical trials. Dizziness and sleepiness are the primary adverse reactions reported.33 However, these side effects can be suppressed by administering micronized progesterone once daily at bedtime. 29 Oral micronized progesterone is therefore an effective and well-tolerated form of progestogen replacement in premenopausal and postmenopausal women"

J Womens Health Gend Based Med. 2000 May;9(4):381-7

"women using micronized progesterone-containing HRT experienced significant improvement in vasomotor symptoms, somatic complaints, and anxiety and depressive symptoms."

Contraception. 1987 Oct;36(4):373-402.

"Progesterone (P), the natural hormone, binds to its specific receptors to induce specific progestational effects. In addition to this binding, P is able to interfere with the binding sites of other steroids. Therefore the natural hormone exhibits an anti-estrogenic activity, and anti-androgenic activity and also exerts anti-mineralocorticoid effects. For a long time progesterone could not be used in clinical applications because of a rapid liver inactivation after oral administration. An oral micronized preparation of progesterone is now available which produces adequate plasma and tissue levels of progesterone. The preparation reproduces the anti-estrogenic effect of the natural hormone on the endometrium . It also reproduces the anti-mineralocorticoid effect and has no androgenic action. No side effects have been reported as far as lipids profile, coagulation factors and blood pressure are concerned."

J Steroid Biochem Mol Biol. 2005 Jul;96(2):95-108.

"Controlled studies and most observational studies published over the last 5 years suggest that the addition of synthetic progestins to estrogen in hormone replacement therapy (HRT), particularly in continuous-combined regimen, increases the breast cancer (BC) risk compared to estrogen alone. By contrast, a recent study suggests that the addition of natural progesterone in cyclic regimens does not affect BC risk. This finding is consistent with in vivo data suggesting that progesterone does not have a detrimental effect on breast tissue."

Il y a encore bien plus d'études qui démontrent l'effet bénéfique de la progestérone sur la respiration, sur le cerveau, sur la température du corps (augmentation), etc.

Plusieurs femmes transsexuelles rapportent une augmentation de la libido féminine, un rajeunissement, une peau plus douce moins sèche, des ongles plus fermes, une chevelure plus épaisse, une baisse ou élimination de la dépression ou de l'anxiété qui était assez sévère avant, une amélioration du sommeil, une augmentation du gras corporel et meilleure distribution des graisses (plus de courbes, de fesses, etc), une sérénité, une augmentation des seins, rondeur et remplissage des seins.

Ceci étant dit, je peux dire, avec certitude, que je me sentais mieux et mon visage paraissait plus féminin, rond quand je prenais de l'estrogène et de l'Androcur (progestatif) pré-op. L'Androcur a la réputation de causer ou aggraver la dépression chez certains mais moi, je me sentais très bien dessus, calme, sereine. Ma peau était aussi plus douce, mes cheveux plus épais. Je paraissais aussi bcp plus jeune que mon âge.

La progestérone, pour certaines, ne semble faire aucune différence mais souvent la dose semble être faible alors il est possible que si la dose avait été plus importante, les bienfaits auraient été plus apparents.

J'ai souvent abandonné la progestérone dans le passé (toujours post-op) en raison des symptômes négatifs comme les maux de tête, bouffées de chaleur, fatigue, augmentation de l'anxiété (même si au début ça avait l'effet contraire). Mais, j'avais aussi remarqué certaines choses positives comme une rondeur des seins versus une "shape" plus triangulaire avec l'estrogène seulement, des aréolas plus saillants et larges, des seins qui ressemblaient plus à ceux des femmes adultes bio qu'à des petites filles de 10-12 ans, une peau plus douce, moins sèche, des cheveux brillants et doux. Et aussi une baisse de l'anxiété les premiers jours seulement. Il est fort possible que je prenais trop de progestérone relatif à l'estrogène car la progestérone est connu pour avoir un effet quelque peu anti-estrogènique mais qui varie selon les tissus du corps et qui semble, en fait, avoir un effet complémentaire au niveau des tissus mammaires.

Aussi récemment, j'ai discuté avec une autre fille trans qui avait remarqué qu'elle se sentait (et paraissait) mieux quand elle prenait de l'estrogène et un progestatif, la drospirenone vs. seulement de l'estrogène.

Tout ça pour dire qu'il est fort possible que l'ajout de la progestérone soit bénéfique pour certains, peut-être pour la plupart et même peut-être pour toutes. Mais seulement quand pris adéquatement en terme de doses relatif à l'estrogène. Alors, je m'essaye encore, avec une dose plus forte d'estrogène qu'auparavant. 200 mg Prometrium oral et 12 mg Estrace sous la langue. Avec pamplemousse. Je prends la progésterone avec de la nourriture. Ce sont mes doses, mon régime hormonal et je ne recommande à personne de répliquer ces doses. Toujours consulter et vérifier avec le docteur avant. Chacune est différente et réagit différemment.

Pour le moment, seulement du positif. Je suis très relaxe, même effets au niveau des seins déjà!, libido accrue et température corporelle plus élevée. Ça fait seulement trois jours.

Je vais vous tenir au courant de tous ces effets, bons et moins bons. Mais, je suspecte de plus en plus (mais je peux aussi me tromper) que le manque de progestérone quand on prends de l'estrogène peut mener à plusieurs effets secondaires négatifs. Pré-op, la plupart des transsexuelles prennent de la Spiro ou de l'Androcur avec l'estrogène, qui sont tous les deux des progestatifs. Alors, elles sont bien. Mais post-op, qu'en est-il? Peut-on se sentir mieux avec les deux qu'avec seulement de l'estrogène?

À vérifier...
 
Publicité






 MessagePosté le: 21/02/2014 13:23:31    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Apany
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 520
Localisation: Montréal
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 21/02/2014 16:17:49    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

J'ai remarqué deux choses depuis mon opération. C'est justement peut-être en lien avec le fait que je ne prends plus d'androcure. Mes seins ont réduit à l'arrêt des hormones et durant la convalescence (ayant perdu du poids). Avant l'arrêt, mes seins s'approchaient, tranquillement pas vite, à du 36 C et ils commençaient à avoir une forme plus féminine et non triangulaire. De plus, au début j'ai commencé avec des doses de 100 mg d'androcure (les 8 premiers mois) et mes seins ont commencé à se développer dès le 1er mois et je remplissais du 36 A après 2 ou 3 mois. J'avais atteint du B à 6 mois.

Maintenant, après 2 mois et demi, mes seins sont rendus à du petit B et je ne sais pas s'ils ont grossi depuis. Si oui très peu. Ils sont redevenus triangulaires. Mon poids avant l'opération était d'environ 150 lb et maintenant il est toujours autour de 150 lb. J'ai repris la graisse des hanches que j'avais perdue comme pour mes fesses. En fait, celle-ci semble même avoir légèrement plus arrondi. Au niveau de la peau aussi j'ai constaté qu'elle était plus sèche. Je croyais et c'est peut-être toujours le cas dû à l'opération et l'hiver. Cependant, l'hiver passé c'était la première fois depuis 15 ans que mes mains étaient aussi belles. Cette année, elles sont horribles depuis mon opération et je mets de la crème assez souvent. J'en mettais moins l'année passée.

Je connais une personne qui s’est fait prescrire de l'androcure pour aider ses seins à repousser, après l'opération, parce qu'ils n'avaient jamais repris de volume. La dernière fois qu'elle en avait parlé, ils avaient grossi, mais ils n'avaient jamais atteint la grosseur qu'ils avaient avant l'opération.

Cependant, je dois dire qu'il ne semble pas avoir de changement au niveau émotionnel et de la libido. Elle est toujours aussi haute. Pour ce qui est de la température corporelle, j'ai moins froid cette année comparé l'année dernière. Cependant, l'hiver passé je prenais 2 mg d'estrace et cette année 4 à 5 mg.

Il me reste encore beaucoup d'androcures chez nous qui dorment dans mon placard. Je pourrais tester, mais étant donné que je rencontre mon endo le 27 mars et j'ai un rendez-vous à la clinique OPUS le 9 avril, je suis peut-être mieux d'attendre. Je crois que je vais leur demander leur avis avant. Aussi, je dois dire que je n'aime pas trop l'androcure surtout pour mon foie. De plus, j'ai un taux de testo dans les normes chez une femme soit 1,6 et j'ai peur que ça vienne trop la réduire et provoquer d'autre problèmes. Qu'on le veuille ou non, nous avons quand même besoin de testostérone.

C'est peut-être un peu trop tôt pour en tirer des conclusions, mais d'ici un mois je devrais avoir une meilleure idée sur le sujet.
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 119
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 21/02/2014 16:56:21    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

Je ne prendrai jamais de l'Androcur post-op. La progestérone bio-identique est de loin, meilleure car elle est naturelle dans la mesure où le corps la produit, donc la reconnait et elle a bcp moins d'effets secondaires. Ni toxique pour le foie, ni augmente les risques de thrombose, ni fait augmenter la prolactine. Tu peux toujours demander à ton docteur de te prescrire du Prometrium, pour commencer, 100-200 mg par jour. Tu peux lui montrer les études mentionnés ci-haut et je peux t'en fournir pleins d'autres avec plus de détail, si tu veux.

Même si l'Androcur a des effets progestatifs et que certaines comme toi et moi ont bien réagi, je suis contre son utilisation en raison de ses effets potentiellement néfastes. Il y a meilleur et avec moins d'effets secondaires. Même que si les injections étaient disponibles, on aurait pu seulement prendre de l'estrogène par injection comme les gars qui prennent seulement de la testostérone, je pense ou est-ce qu'ils prennent aussi un progestatif pour faire baisser encore plus la production des ovaires? Les doses par injections généralement prescrites sont assez pour faire baisser significativement la testostérone pré-op. Prendre seulement de l'estrogène et peut-être de la progestérone est, d'après moi, la meilleure approche pré-op si les injections sont disponibles. Sinon, à mon avis (et je ne suis pas experte), le bicalutamide aux doses qu'on a besoin ou les analogues comme Maude en prend semblent avoir moins d'effets secondaires selon des études sur hommes atteints du cancer de la prostate et femmes transsexuelles.

Je pense que c'est normal d'avoir perdu un peu au niveau des seins car tu viens juste de subir une opération majeure, alors le corps est en mode guérison. Aussi, tu as arrêté les hormones pour quelques semaines. Et aussi, l'Androcur non seulement faisait baisser la testostérone pré-op, mais la bloquait alors maintenant, tu es davantage affecté par l'androgène et l'androgène inhibe la croissance mammaire. Il est aussi fort possible que le manque de progestatif y est pour quelque chose mais d'après moi, c'est trop tôt encore pour se prononcer. Comme je l'ai dis plus tôt, tu peux toujours lui demander pour de la progestérone et voir si ça aide pour les seins et la sécheresse. En plus, ça aide pour la température du corps mais de ce côté là, tu sembles ok grâce à l'estrogène qui augmente la vasodilatation (surtout, d'après ce que j'ai pu remarqué si pris sous la langue). Un petit quelque chose à cet effet

Volume 64, Number 1
OBSTETRICAL AND GYNECOLOGICAL SURVEY
Copyright © 2009
by Lippincott Williams & Wilkins

Physiological Changes Associated with the Menstrual Cycle
A Review



"Vasodilation increases steadily in the follicular phase, reaching a peak about 1 week before the onset of menses (45). In the luteal (premenstrual) phase, progesterone reaches its highest level but estrogen concentration is high as well. Vasodilation may be due to the combined effect of the 2 hormones."

Aussi, dans la même étude, par rapport à la sécheresse dont tu te plains

"Estrogen replacement therapy has been demonstrated to improve skin hydration (4), and decrease the risk of postmenopausal dry skin (20). Elevated endogenous estrogen levels during pregnancy also improve the hydroscopic properties of the dermis (4)."

"most subjects exhibited the driest skin during the menstrual flow, when circulating estrogen levels are at their lowest (2)."


Alors, ça peut être aussi du à une trop faible concentration d'estrogène. Mais, comme je l'ai dis plus tôt, l'ajout de la progestérone peut aussi aider avec la sécheresse. J'ai remarqué, de mon côté, que quand j'avais trop peu d'estrogène, mes mains étaient sèches, si j'avais trop, même chose, entre les deux, c'était bien. J'ai hâte de voir comment l'ajout de la progestérone affectera tout cela.
 
MaudeB
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 73
Localisation: Québec
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait

 MessagePosté le: 21/02/2014 18:09:26    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

Je suivrai cette discussion avec beaucoup d'intérêt ayant moi-même 100mg de Prometrium au coucher... L'injection de Lupron est prévue pour le début mars et j'aurai mes résultats de prises de sang le 18 mars prochain. Le doc a tout demandé, progestérone incluse. Les détails de KriKri vont dans le sens de tout ce que j'ai appris à d'autres sources et c'est pourquoi j'ai demandé le Prometrium en commencant...

Malheureusement je ne pourrai commenter avant/après étant avec depuis le début. Je dois quand même souligner que mon niveau d'anxiété a varié avec le moment de prise de Casodex et c'est mieux quand je le prends le soir... Mais je suis diagnostiquée GAD alors l'anxiété je connaissais avant. Fait à noter aussi, je laisse tomber l'Adderall qui m'était prescrit pour ADHD depuis que j'ai remarqué que je n'en avais plus besoin depuis le début de l'HRT... Je ne peut pas affirmer hors de tout doute que c'est un effet du Prometrium seul mais il est clair pour moi et mon psy que l'HRT a des effets positifs sur mon côté psychologique... À suivre.

Merci pour les détails KriKri et Apany !
_________________
Maude
"I Can't Deny What I Believe, I Can't Be What I'm Not..." Home By Now/No Matter What - Meat Loaf
 
Visiter le site web du posteur
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 119
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 22/02/2014 18:18:18    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

Déjà seulement quelques jours sur la progestérone mais fallait absolument que je fasse une mise à jour. Les résultats sont assez incroyables.

Je prends 100 mg Prometrium, une fois le matin, après le petit-déjeuner et une fois le soir, après souper. 200 mg par jour. La nourriture double son absorption mais aussi ses effets SÉDATIFS!!!

Incroyable mais vrai, il y a déjà une différence au niveau des seins, grosse différence! L'aréole est plus saillante, et il s'est formé un monticule additionnel sur les seins. Je les sens davantage avec mes bras quand je les bouge. Mes seins sont aussi plus remplis, plus lourds. Je suis également plus calme que d'habitude et j'ai commencé à me sentir heureuse, juste comme ça, pour aucune raison. Un bien-être. Donc, pour résumer, un effet anti-dépressif/anxiolytique et un effet au niveau des seins.

Seule chose que je n'aime pas trop est l'effet sédatif qui a lieu 2-3 heures après la prise. Je me sens étourdie, un peu perdue, comme si j'étais saoul mais plus intense. Ça dure 1-2 heures, heureusement! Mais, avec le temps (quelques semaines), le corps s'habitue.

Je continue à prendre mes comprimés d'Estrace sous la langue, 12 mg par jour.
 
Stéphanie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2011
Messages: 2 007
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 22/02/2014 21:55:15    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

Bon, je vais dire tout suite, j'ai lu ça très en diagonale, donc je m'en excuse si j'ai oublié des bouts importants. Je tennais à faire part de mon expérience pré-op/post-op.

Pour moi, mes seins ont presque doublé après l'opération. J'ai maintenant de bon A complet. Ma mère fait du 36A et j'ai maintenant la même taille qu'elle. Considérant que physiquement, je suis une clone de ma maman, si j'étais bio, j'aurais eu la même chose, donc je suis très contente d'avoir atteint cette taille.
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 119
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 24/02/2014 09:20:52    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

Volume 18a of Elsevier's New Comprehensive
Biochemistry, Titled 'Hormones and Their Actions, Part I', editors BA
Cooke, RJB King and HJ van der Molen. Published 1988. ISBN
0-444-80996-1. Dewey 612.405.

Chapter 14: Progesterone action and receptors, by
Nancy L Krett, Dean P Edwards and Kathryn B Horwitz, of the University
of Colorado Health Sciences Centre, Denver.

"Progesterone also acts synergistically with estrogen in the normal
development of the breast. Estrogen stimulates cell mitosis and growth
of the ductal system, while lobular devlopment and differentiation is
dependent on progesterone. when estrogen is administered in the absence
of progesterone, the tubular system proliferates and the ducts dilate
resultinfg in the formation of cysts and fibroses. These changes are
comparable to those observed in fibrocystic disease and are suppressed
by progestins, so that normal breast development requires that estrogen
and progesterone be administered together.[2-4]”

References:
2. Ross GT (1985) In: Textbook of Endocrinology (Wilson JD and Foster
DW, eds) pp 206-258. WB Saunders, Pennsylvania.
3. Mauvais-Jarvis P, Kutten F and Gompel A (1986) Ann. N.Y. Acad. Sci.
464, 152-167.
4. Mauvais-Jarvis P, Kutten F and Gompel A (1986) Breast Cancer Res.
Treat. 8, 179-187.

Traduit en français...

"La progestérone agit également en synergie avec l'oestrogène dans le cours normal
du développement de la poitrine. L'œstrogène stimule la mitose (division) cellulaire et la croissance
des canaux galactophores, tandis que le développement lobulaire et sa différenciation est
dépendante de la progestérone. Lorsque l'oestrogène est administré en l'absence
de la progestérone, le système tubulaire prolifère et les conduits/canaux se dilatent
et par conséquent se forment des kystes et des fibroses. Ces changements sont
comparables à ceux observés dans la maladie fibrokystique et sont supprimés/inhibés
par progestatifs, de sorte que le développement mammaire normal nécessite que l'oestrogène
et la progestérone soient administrés conjointement. [2-4] "
 
microstring
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2014
Messages: 75
Localisation: Polynesie francaise
Sexe: Genderqueer
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 02/03/2014 15:22:52    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

Krikri, passionnante étude personnelle que je découvre à l'instant avec ravissement. En te lisant, j'éprouve le sentiment de progresser dans ma connaissance hormonale. Et mille fois merci pour tes conclusions en français. Pour moi qui pratique assez mal l'anglais, c'est d'une aide précieuse.
Je suis de ces personnes qui ne veulent pas se faire poser des prothèses mammaires. Je considère qu'avoir une belle poitrine naturelle donne de bien meilleures sensations féminines. Rien ne remplace de vrais seins quand on désire être femme. Sentir ma poitrine se développer, mes mamelons devenir turgescents, mes aréoles se boursouffler et mes glandes mammaires vivre comme celles d'une femme me procure un merveilleux plaisir. Mais Dieu que trouver la bonne chimie hormonale est compliquée. Tes conseils viennent à point...
Reste que mes seins poussent malheureusement en pointe. Bien que la progestérone ait des effets positifs sur ma santé, coté poitrine, je ne retrouve pas les sensations que tu décris. Au contraire, j'ai l'impression que mes seins redeviennent inertes sans prendre cette forme arrondie et pleine que tu décris...
_________________
L'habit ne fait pas le moine...
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 119
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 02/03/2014 17:46:05    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

Qu'est que tu prends comme progestérone et combien?
 
microstring
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2014
Messages: 75
Localisation: Polynesie francaise
Sexe: Genderqueer
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 03/03/2014 12:42:11    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

Oestrogel, un gel transdermique. Une réglette le soir et une demi-réglette le matin
_________________
L'habit ne fait pas le moine...
 
microstring
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2014
Messages: 75
Localisation: Polynesie francaise
Sexe: Genderqueer
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 03/03/2014 13:43:10    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

Oups, mon commentaire est parti trop vite. Je voulais dire Progestogel...
_________________
L'habit ne fait pas le moine...
 
Hyraelle
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2007
Messages: 2 136
Localisation: Saint-eustache
Sexe: Femme
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 03/03/2014 15:08:02    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

Tu aurais tres bien pu éditer et le corriger
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 119
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 03/03/2014 17:33:56    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

Essaies plutôt l'Utrogestan oralement. J'ai pas trop confiance à ce gel surtout que son application ne fait aucune différence au niveau des hormones dans le sang. Il semble avoir un effet local seulement et même à ça, je suis pas certaine que c'est si efficace localement.
 
玲子Reiko
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2010
Messages: 238
Localisation: Ottawa
Sexe: Autre
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 04/03/2014 05:42:19    Sujet du message: La progestérone et ses mimiques du labo et des aliments. Répondre en citant Back to top

Aucune hormone n’est essentielle. Sinon, aucun enfant n’arrivera à 13 ans et aucune personne ne passera leurs 70 ans. Elles se côtoient avec leurs fonctions. Les vrais sculpteurs des phénotypes sont les vents hors du corps, l’encéphale et les membranes des cellules structurales, tous en concordance.


J'essaye de garder les images que je colle ici pas trop volumineuse... Si vous ne pouvez pas lire les termes, vous tapez sur l'image et vous retapez sur la deuxième version et cela vous emmène à une plus grande version chez "Xooit".
_________________
Les garçons féminins boivent eau et mangent seulement fruits, noix, grains, feuilles comestibles sans oublier d'avoir une ordonnance pour la vitamine B12 venant de leur médecin et ne recherchent jamais le coït, ni le climax


Dernière édition par 玲子Reiko le 23/01/2015 12:21:42; édité 6 fois
 
Julie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2011
Messages: 433
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 04/03/2014 10:37:27    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

Comment avez vous faite pour avoir de la progestérone car on ma dit que Brossard ne voulais absolument pas en prescrire!?
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Hormone Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com