D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


La progestérone, essentielle ou pas?
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Centre d'information -> Hormone
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Roxie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2013
Messages: 611
Localisation: Montreal
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Augmentation mammaire: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 08/03/2014 22:24:47    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

krikri a écrit:
"Part of testosterone is converted to estradiol, resulting in circulating estradiol levels well above the plasma level of estradiol critical for preserving bone mineral density in men (i.e. 40–50 pmol/liter)"

Je traduis. Il affirme qu'un niveau de 40-50 pmol/L d'estradiol est le niveau critique pour maintenir la densité osseuse chez l'homme. Que seulement un niveau inférieur à cela pourrait compromettre la densité osseuse et mener à l'ostéoporose



imagine comme j'ai dis avant mon niveau d'estradiol est 205 pmol/L et ça juste avec Estrace 1mg.
 
Publicité






 MessagePosté le: 08/03/2014 22:24:47    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 184
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 09/03/2014 00:26:50    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

Roxie a écrit:
Ça veut dire que le risque d'effets indésirables " augmente" avec le dosage, et "plus " (de risques) quand les seuils supra-physiologiques sont atteints ou dépassés.


Roxie, j'ai expliqué plus tôt ce que supra-physiologique voulait dire, ça veut dire des niveaux plus élevés que ceux normalement observés chez l'être humain. Tu sais ce que ça implique? Des niveaux au dessus de 275,000 pmol/L! Quand est-ce que les transsexuelles atteignent de tels niveaux? Jamais! C'est impossible!

Et quand ils parlent d'effets indésirables qui augmentent avec la dose, si tu leur demandes sur quoi ils se basent pour dire cela, ils te diront surement sur les effets observés avec l'ethinyl estradiol ou la Premarine et pas l'estradiol bio-identique. Ils ont tendance à tout mettre ensemble sans tenir compte des différences entre les différentes formes d'estrogènes. L'ethinyl et la premarine ont des effets bcp plus prononcés sur le foie, la coagulation, l'hypophyse, la pression sanguine, etc. Ces effets sont bcp moindres avec l'estradiol bio-identique et jusqu'à date, les études sur transsexuelles qui ont été prescrites l'estradiol bio-identique versus les autres formes d'estrogène montrent bien que ces effets néfastes normalement observés ne surviennent pas avec le bio-identique. J'ai cité quelques études à cet effet. Suffit de les lire, c'est tout.


Roxie a écrit:
Va dans la section( Les progestatifs ) du même guide :
une comparaison clinique des protocoles hormonaux féminisants avec et sans progestatifs montre que l'addition de progestatifs n'a d'effet ni sur l'augmentation des seins ni sur la baisse du niveau de testostérone libre sanguine (Meyer111 et coll.1986). Ça c'est pas juste des études , c'est sur le terrain, la réalité, et lis tout le paragraphe , dépression , prise de poids et suspectes d'accroître les maladies cardiaques.


Encore là, ils regroupent tous les progestatifs dans la même catégorie sans tenir compte des différences moléculaires et donc de leurs effets dissimilaires au niveau du corps. Oui, la medroxyprogesterone acétate et la cyproterone acétate sont connus pour augmenter le risque de dépression chez certains mais ce n'est pas le cas avec la progestérone bio-identique qui a des effets anti-dépressifs et anxiolytiques en raison de ces métabolites, l'allopregnanolone. C'est connu. Suffit de lire les études à cet effet. C'est très clair, sans équivoque. La progestérone n'augmente aucunement les risques cardiaques tandis que les progestatifs androgèniques tels la medroxy ou même la cyproterone acetate (qui est anti-androgènique) l'augmentent. Tu t'imagines si la progestérone bio-identique était si risquée, les problèmes que ça causerait chez les femmes enceintes qui ont des niveaux très élevés de progestérone ou tu penses vraiment si ces effets étaient observés avec la progestérone qu'il l'aurait prescrit à des femmes enceintes? Vraiment? Non.

Je suis allé vérifier cette étude dont une comparaison clinique des protocoles hormonaux féminisants avec et sans progestatifs montre que l'addition de progestatifs n'a d'effet ni sur l'augmentation des seins ni sur la baisse du niveau de testostérone libre sanguine. Il n'y aucune mention de l'utilisation d'un progestatif dans le protocol, seulement de l'ethinyl ou de la Premarine. Je n'ai pas l'étude complète et tant que je n'aurais pas lu les détails, je ne peux pas me prononcer.

Ce que je sais par contre est que

étude après étude observent que la prolifération mammaire est plus forte durant la phase lutéale du cycle menstruel lorsque la progestérone est élevée
étude après étude confirme que la progestérone stimule certaines structures dans le sein que seule l'estrogène ne ne stimule pas
une étude sur transsexuelles en Hollande a confirmé que l'utilisation des progestatifs versus juste de l'estrogène fait une différence au niveau des seins,
et plusieurs transsexuelles rapportent des changements positifs au niveau des seins, une augmentation, etc après l'ajout de la progestérone dont moi! Je l'observe avec mes propres yeux! Est-ce que je l'imagine? Est-ce que j'hallucine? Je pense pas...c'est assez clair.

Roxie, je vais pas m'acharner avec toi. Si tu insistes pour croire à ce que tes docteurs disent en dépit de données qui contredisent ce qu'il disent, alors tant pis. J'essaye de vous aider, à mieux vous informer pour avoir un meilleur traitement, pour que vous paraissiez mieux et que vous vous sentiez mieux. Tu peux ignorer tout ce que je rapporte mais les faits demeurent. Il faut vraiment aller au fond de ce que les gens affirment pour voir vraiment de quoi il s'agit. C'est ça que je tente de faire et je partage mes découvertes avec vous car depuis bien longtemps, je réalise que dans ce domaine, les docteurs ont encore bcp à apprendre.

Je suis ouverte à toute observation qui contredit ce que je dis. Suffit de me les citer, les études, au complet.
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 184
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 09/03/2014 00:32:58    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

Roxie a écrit:
krikri a écrit:
"Part of testosterone is converted to estradiol, resulting in circulating estradiol levels well above the plasma level of estradiol critical for preserving bone mineral density in men (i.e. 40–50 pmol/liter)"

Je traduis. Il affirme qu'un niveau de 40-50 pmol/L d'estradiol est le niveau critique pour maintenir la densité osseuse chez l'homme. Que seulement un niveau inférieur à cela pourrait compromettre la densité osseuse et mener à l'ostéoporose



imagine comme j'ai dis avant mon niveau d'estradiol est 205 pmol/L et ça juste avec Estrace 1mg.



Alors, il est où le risque d'ostéoporose? Comment est-ce qu'un docteur peut affirmer qu'il y ait des risques d'ostéoporose quand seulement 40-50 pmol/L est nécessaire pour préserver la densité osseuse. Avec les doses qui nous sont prescrites, nos niveaux sont de loin supérieurs...alors de quoi est-ce que tu parles quand tu dis qu'on peut avoir l'ostéoporose en dépit de la prise d'oestrogène? C'est impossible. La prise d'estrogène nous protège contre ce risque. Ça fait juste pas de sens Roxie. Je veux pas t'offusquer mais ce sont les faits. Jamais entendu parler de transsexuelles avec des problèmes d'ostéo à moins qu'ils ne prennent aucun estrogène, ce qui ferait aucun sens.
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 184
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 09/03/2014 00:49:57    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

Roxie a écrit:
Pourquoi changer une recette qui marche bien.


Je suis d'accord.

Roxie a écrit:
Ça donne rien de ce bourrer hormone. Ça fait 8 ans que t'es en post-op et tu fais encore des expériences ,ta même pas encore trouver ta dose. Tu prends 12 mg estrace en post op, tu t'en mets même dans le rectum pis tu prends en plus du pamplemousse pour accentuer les effets. Mais a tout les fois tu dis du te sens mieux , tu dors mieux etc.
T'essais d'autre chose tu dis la même affaire, imagine après 8 ans.


Oui, depuis 8 ans, je cherche la combinaison parfaite car dans ce domaine, il y a encore bcp à apprendre. On est encore dans la phase expérimentale. Je suis contente que tout va bien pour toi...mais pour moi, ça a pas été le cas. Avec des petites dose d'estrogènes comme les tiennes, j'avais pas bonne mine tandis que depuis que je prends plus d'estrogène, j'ai meilleure mine, un visage plus rempli, des seins qui poussent, plus de courbes, un velours moins évident au niveau du visage, plus fin, invisible, des ongles plus solides, etc. Depuis l'ajout de la progestérone, encore mieux. Je compose mieux avec le stress, je dors mieux, mes seins poussent encore plus et ont plus une apparence mature, ronde, remplie. Je cherche une meilleure féminisation et un bien-être et tant que je ne l'aurais pas obtenu, je continuerai à expérimenter et à apprendre dans le processus. Pour maintenant, avec 12 mg Estrace sous la langue et 200 mg Prometrium par jour, je me sens le mieux que je me sens depuis mon opération. Vraiment super! Je me pose aussi souvent des questions à savoir s'il y a une composante psychologique indépendante des hormones qui contribue à mes symptômes négatifs...peut-être ou peut-être que c'est strictement hormonal, qui sait? On verra bien avec le temps. La progestérone, à date, semble m'aider beaucoup.

Roxie a écrit:
La douceur de la peau , les seins , la distribution des graisses c'est grâce à l'œstrogène. Moi ma recette ça fait longtemps qu'est trouver et je suis très bien .Les hormones contrôle pas ma vie. J'ai prends et c'est tout, avec les bons conseils des médecins. Moi je prends 1mg estrace et je suis très bien.


Vraiment contente que tout se passe bien avec toi, Roxie mais c'est pas mon cas. J'ai pris des petites doses comme toi et ça marchait vraiment pas. J'avais vraiment pas l'air bien...je vieillissais , j'avais mauvaise mine, yuk! Pas beau.

Roxie a écrit:
Ce médecin ma dis lui aussi plus qu'on augmente plus il y des risques de maladies cardiaques et phlébite .


Comme je te l'ai dis plus tôt, ce médecin assume. à tort, que tous les estrogènes sont pareils et que donc les effets qui sont associés à un sont nécessairement associés à l'autre. C'est tout à fait faux. Demandes lui sur quoi il/elle se base et tu verras bien...dis lui de te montrer une seule étude à cet effet avec l'estradiol bio, juste une seule...et on verra bien...Il faut challenger les médecins si on veut s'assurer d'être bien traitées sinon tu t'exposes à des risques, à un mauvais traitement et tu peux le regretter plus tard quand finalement, les docteurs s'en aperçoivent. Ce sera trop tard, malheureusement. Il faut agir maintenant!
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 184
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 09/03/2014 00:58:12    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

Reiko, le problème avec les données que tu nous as fourni c'est que ce sont des estrogènes et des progestatifs non bio-identiques qui ont des effets bien différents sur le corps humain, des effets très néfastes qui ne sont pas le cas avec les hormones bio. Suffit de lire les études à cet effet, chez les femmes transsexuelles, chez les hommes atteints du cancer de la prostate, même chez les femmes mémopausées à qui on commence à prescrire de plus en plus des hormones bio. Il faut focuser principalement sur ces hormones bio et vous allez vous rendre compte assez vite comment elles sont pas mal bénéfiques pour nous et que les risques sont très faibles. Lisez, lisez...et vous allez voir...
 
microstring
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2014
Messages: 75
Localisation: Polynesie francaise
Sexe: Genderqueer
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 09/03/2014 01:18:30    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

On ne peut que te suivre dans ta recherche hormonale krikri et se réjouir de la discussion contradictoire avec Roxie. Vos affirmations et vos conseils sont d'une aide précieuse face à des médecins qui parfois manquent d'expérience avec les femmes transsexuelles. (Même si on se perd parfois dans vos différents arguments)
Concernant la progestérone bio-identique, il est évident qu'elle apporte un confort de vie. J'en fais moi-même l'expérience. Libre à Roxie de ne pas en prendre et de préciser que moins on prend d'hormones et mieux on se porte.
Quant à la poitrine, elle ne se développe pas sous l'action de la progestérone; cette hormone lui donne juste une forme plus arrondie et mieux remplie. Normal puisqu'elle développe les lobules galactophores tout en inhibant la lactogenèse...
_________________
L'habit ne fait pas le moine...
 
玲子Reiko
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2010
Messages: 238
Localisation: Ottawa
Sexe: Autre
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 09/03/2014 02:40:11    Sujet du message: Si ça peut aider, Krikki, voici des scannes. Répondre en citant Back to top

C'est la FSH-folliculine que je recherchais pour mon premier commentaire ici. En premier, les physionomistes pensaient qu'elle était l'inhibiteur de l'oestradiol et de la testostérone ou peut-être vers l'autre direction. Je regarderai mes autres feuilles et je corrigerai. Par contre, vous pouvez rechercher aussi. Ils pensaient que la folliculine était la progestérone ou l'oestradiol.

J'écris les mots manquants... "... les gamètes, soit les...", "... chez la femmes. En...", "... elles sécrètent des hormones.", "... de formes ovales situés...", "... produisent plusieurs hormones...", "... (l'oestradiol et l'oestrone)...", "... et la LH de l'adenohypophyse...", "... la régulation du cycle...", "... et la préparation des glandes...", "... aussi le développement des seins...", "... et l'élargissement des hanches à la puberté,...", "... MAINTIEN de ces caractères sexuels secondaires de la femmes.", "... l'inhibine, hormone...", "... la sécrétion de l'hormone folliculostimulante (FSH).", "... , les ovaires et le placenta produisent...", "... appelée relaxine, qui accroît la flexibilité...", "... durant cette période et favorise la dilatation...", "... durant le travail et l'accouchement. Ces effets facilitent le passage du bébé en élargissant le canal génital."

Je réécris les deux dernières phrases... " La testostérone régit la production des spermatozoïdes et stimule l'apparition et le MAINTIEN des caractères sexuels secondaires, tels que la barbe et la profondeur de la voix. Les testicules produisent aussi de l'inhibine, qui s'oppose à la sécrétion de la FSH."



Mon espoir pour n'avoir qu'un centimètre élargie à chaque côté du pubis et des plaques iliaques. Trouvé, 23 janvier 2015, je collerai deux phrases plus tard, je claire mes idées partout.












_________________
Les garçons féminins boivent eau et mangent seulement fruits, noix, grains, feuilles comestibles sans oublier d'avoir une ordonnance pour la vitamine B12 venant de leur médecin et ne recherchent jamais le coït, ni le climax


Dernière édition par 玲子Reiko le 23/01/2015 12:58:26; édité 8 fois
 
Roxie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2013
Messages: 611
Localisation: Montreal
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Augmentation mammaire: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 09/03/2014 07:13:26    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

microstring a écrit:
On ne peut que te suivre dans ta recherche hormonale krikri et se réjouir de la discussion contradictoire avec Roxie. Vos affirmations et vos conseils sont d'une aide précieuse face à des médecins qui parfois manquent d'expérience avec les femmes transsexuelles. (Même si on se perd parfois dans vos différents arguments)
Concernant la progestérone bio-identique, il est évident qu'elle apporte un confort de vie. J'en fais moi-même l'expérience. Libre à Roxie de ne pas en prendre et de préciser que moins on prend d'hormones et mieux on se porte.
Quant à la poitrine, elle ne se développe pas sous l'action de la progestérone; cette hormone lui donne juste une forme plus arrondie et mieux remplie. Normal puisqu'elle développe les lobules galactophores tout en inhibant la lactogenèse...



A Microstring: J'ai pas dis que moins on prend d'hormones et mieux on se porte. Ça dépend de tes prises de sang et comment tu te sent. Ma dose ne t'iras peut être pas . Faut y aller avec la plus petite dose " possible" pour avoir moins de risques, mais s'il t'en faut plus ,faut t'en prenne plus.


A Krikri: je ne pense aucunement que tu t'acharne sur moi , c'est le fun ma belle .On emmène nos expériences et vécus .On fait de bon débat .Tu vois Microstring affirme qu'on lui emmène une aide précieuse et probablement à beaucoup d'autres, bien c'est ça le but d'un débat, si ça peut les aider bien tant mieux je suis bien contente. Les filles nous lisent et se font leurs idées ,elles sont assez intelligente pour faire leur choix.

Continu ma belle Krikri , un beau gros bisous. Je ne t'en veux vraiment pas, je t'aime bien .
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 184
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 09/03/2014 08:54:13    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

microstring a écrit:
Quant à la poitrine, elle ne se développe pas sous l'action de la progestérone; cette hormone lui donne juste une forme plus arrondie et mieux remplie. Normal puisqu'elle développe les lobules galactophores tout en inhibant la lactogenèse...


La poitrine se développe aussi sous la progestérone. Elle ne fait pas que s'arrondir et se remplir mais elle devient plus saillante aussi. Des structures à l'intérieur du seins qui sont responsables de la production de lait se forment grâce à la progésterone. Ces formations font partie du développement mammaire.
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 184
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 09/03/2014 09:12:07    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

Merci Reiko pour les informations et contente que tu vois les choses ainsi Roxie.
 
microstring
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2014
Messages: 75
Localisation: Polynesie francaise
Sexe: Genderqueer
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 09/03/2014 11:00:34    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

A priori, le système endocrinien d'une femme transsexuelle se distingue nettement d'une femme biologique. Et le copier avec l'apport d'hormones féminisantes me semble être une démarche médicalement empirique. D'où ce débat contradictoire. Continuez les filles, c'est passionnant.
Krikri, j'insiste : La progestérone ne fait pas grossir les seins des femmes transsexuelles, à moins d'être associée aux estradiols à des doses subtiles et selon un cycle qui varie d'une femme à l'autre... Contrairement à toi, je n'ai pas de documents sous les yeux pour le prouver, mais certaines copines transsexuelles de mon entourage le confirment aussi par expérience...
_________________
L'habit ne fait pas le moine...
 
Roxie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2013
Messages: 611
Localisation: Montreal
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Augmentation mammaire: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 09/03/2014 13:51:44    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

microstring a écrit:
Continuez les filles, c'est passionnant.


lol, ça donne rien ,
ça vient à du répètage continuellement. Quand tu te fis juste à des études (souvent bidon) et que tu essais même de trouver des failles dans le guide de WPATH ( antérieurement association Harry Benjamin¨) qui c'est remorderniser avec les faits et la réalité d'aujourd'hui.
Que je m'avance pas sur mais assez sur , mais quel citait antérieurement comme exemple cette association v'là longtemps, mais je suis pas capable de le trouver. Moi même quand elle l'avait cité cette association Harry Benjamin je me disais , "mais c'est vieux ça" là jusqu'à je sache tout récemment que la WPATH existe, et qui est antérieurement cette association avec la réalité d'aujourd'hui et l'historique et remorderniser.
Que veut tu, après 8 ans post op tu fais encore des expériences. Que c'est les hormones qui contrôle ta vie. c'est psychologique (je ne dis pas psychiatrique).
A priori ,elle prends une certaine dose je me sens bien, on dirait que c'est quasis le paradis terrestre , elle change "ah je me sens mieux", mais quoi tu étais supposé te sentir mieux avant ,regarde c'est psychologique ça.
J'ai même déjà lu que beaucoup de transsexuelles et à tort, pensent que les hormones sont la solution à leurs problèmes. Ah je me sens pas bien, ça dois être les hormones, ah je suis anxieuse, ça dois être les hormones ,ah ma peau est rude aujourd'hui, ça doit être les hormones , ok ça peut être ça quand tu commence t'es hormones et ça s'améliore avec le temps. Regarde on peut tu juste être des êtres humains qui peut avoir la peau rude ,être anxieux comme toute femme bio d'ailleurs.
Moi je vis ma vie je pense pas à ça . Les filles nous lisent c'est à eux a faire leurs choix.

Tu vois c'est toujours du répètage.
 
MaudeB
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2013
Messages: 73
Localisation: Québec
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait

 MessagePosté le: 09/03/2014 16:03:45    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

Roxie, KriKri,

Vous avez toutes deux de bons points et je suis heureuse de suivre cette Thread... Je suis d'accord avec KriKri sur le point mentionné selon lequel il faut parfois questionner et remettre en doute l'avis des médecins mais il faut aussi savoir faire confiance. Je suis aussi d'accord avec le point de Roxie qui avance que ce ne sont pas QUE les hormones ou autres substances qui gouvernent notre vie.

Je peux toutefois vous assurer que certains médicaments ont un effet remarquable sur notre caractère. Étant sujet de Bipolarité Type II, je n'ai eu d'autre choix que d'expérimenter avec une quantité incroyable de médications avant de trouver un équilibre et j'ai eu la chance d'avoir un médecin qui acceptait une patiente qui questionnait les choix et avancait ses propres théories basées sur la recherche d'informations crédibles. Il m'a permis de tester et de vérifier par moi-même si tel ou tel médicament ne me donnerais pas de meilleurs résultats et il en va de même avec mon docteur de famille qui prescrit mes hormones.

Par contre, et c'est là que je rejoint Roxie, la médication ne règle pas tout et loin de là. J'ai passé un nombre incalculable d'heures en thérapie pour apprendre à gérer ma Bipolarité et une autre bonne quantité récemment pour apprendre à gérer ma Dysphorie de Genre... Je suis d'avis que c'est 50/50. Plus tu mets de temps pour apprendre à te connaître et comprendre ce que tu ressens, moins étrange te paraît la vie...

Les effets de l'hormonothérapie, progestérone incluse, me sont apparus évidents immédiatement côté psychologique mais il y a certes une part d'acceptation de moi et de reconnaissance de ma différence et comment je la vis qui viennent jouer dans mon état d'esprit.

Continuez d'avancer chacune vos points, c'est plaisant à lire !
_________________
Maude
"I Can't Deny What I Believe, I Can't Be What I'm Not..." Home By Now/No Matter What - Meat Loaf
 
Visiter le site web du posteur
Roxie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2013
Messages: 611
Localisation: Montreal
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Augmentation mammaire: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 09/03/2014 16:26:45    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

Merci beaucoup Maude de tes commentaires, ça me touche vraiment mais vraiment .
Je ne pensais pas que ça suscitait autant d'intérêt que ça . C'est là qu'un voit quand on a de beau commentaire comme ça et on nous encourage a continuer que ça sert à aider des gens. Et je suis persuader que Krikri sur ce point se joint à moi.Encore merci je suis très touché.
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 184
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 09/03/2014 18:01:36    Sujet du message: La progestérone, essentielle ou pas? Répondre en citant Back to top

J'ai assez dit...je suis fatiguée! LOL! Mais je dirai quand même ceci...

plus d'hormones m'ont donné plus de poitrine. Ça c'est sans équivoque. La progestérone m'a apporté quelque chose de plus à ce niveau aussi.
plus d'hormones semble avoir eu un effet sur mon psychique, en me forçant la main, de régler ce qui n'est pas résolu dans ma tête, d'avancer, d'aller de l'avant et de vivre dans le moment présent
plus d'hormone m'a donné une apparence plus jeune, un visage, un corps plus rond, j'ai pris aussi pas mal de poids et j'ai meilleure mine, j'ai l'air en meilleure santé.
C'est à peu près ça.

Quand je rapporte des faits, je les appuie toujours avec des études, avec du feedback d'autres filles et ma propre expérience. Je ne dis pas n'importe quoi et je ne me fie pas non plus à ce que tel expert dit ou pas. J'étudie (ou j'essaie d'étudier) la matière en profondeur pour voir vraiment de quoi il s'agit. J'essaie de faire très attention à mes paroles pour bien vous informer, ne pas vous induire en erreur et vous aider à mieux comprendre l'effet des hormones féminines et des anti-androgènes, chose que plusieurs docteurs qui nous traitent semblent ne pas comprendre en profondeur ou se fient à des idées de longue date qui sont fausses.

C'est tout, pas plus. Les hormones, c'est certainement pas le remède miracle mais ça aide...ça je peux vous le confirmer!
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Hormone Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com