D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


Mettre fin au suivi psy?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Centre d'information -> Psychologie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
M-M.
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2013
Messages: 1 045
Localisation: Saint-Hubert
Sexe: FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Metaidoïoplastie: Fait

 MessagePosté le: 12/11/2014 02:44:52    Sujet du message: Mettre fin au suivi psy? Répondre en citant Back to top

Bon, mon poste concerne ma psy non spécialisée, mais étant donné que vous êtes nombreux à avoir eu des suivis, je demande quand même vos avis. Par respect pour elle, je ne la nommerai pas.

Ça fait presque 5 ans qu'elle me suit. Initialement, c'était pour des symptômes dépressifs chroniques, des tendances à l'automutilation, des conflits familiaux et des struggles avec ce que je croyais être une question d'orientation sexuelle. Au passage, on a aussi fini par aborder mes troubles alimentaires. C'est aussi avec elle que j'ai en premier nommé mon impression de ne pas être réellement une fille.

Elle a fait beaucoup pour moi. J'ai énormément évolué, même s'il me reste encore beaucoup de chemin à faire.

Cet été, à cause de mon horaire de travail hyper chargé, j'ai dû prendre un break de 7 semaines sans la voir. Il s'en est passé beaucoup des choses pendant ce temps, mais j'ai fait face à la musique sans trop de dommages. Hors, depuis que j'ai recommencé à la voir régulièrement, ce n'est plus comme avant. Je n'ai plus l'impression qu'elle me size aussi bien. Que ses interventions sont autant pertinentes.

On travaille présentement sur mes schémas de pensées. Je vois l'utilité de comprendre d'où je viens, quels sont mes patterns, pour pouvoir les contrer, mais je ne sais pas si c'est mon besoin prioritaire.

Je me bats actuellement pour garder la tête hors de l'eau. L'automne est toujours rough pour moi, mais il est vraiment coriace cette année... J'essaie aussi de sortir de ma coquille, de baisser certaines de mes barrières. Mais elle ne semble pas saisir ma détresse actuelle, et me décourage beaucoup dans mes tentatives de dépassements de moi.

Je n'ai pas l'énergie de ressasser mon passé, actuellement. Surtout pas pour me faire dire à quel point je suis un cas intense, et combien les rares personnes qui comptent pour moi sont "toxiques ".

Je ressors de son bureau plus à terre que j'y entre. Je n'ai plus la force pour ça..

On fait quoi dans ce cas-là? On change de psy? On arrête le suivi, point?
 
Publicité






 MessagePosté le: 12/11/2014 02:44:52    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Jedi Knight
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2014
Messages: 1 184
Sexe: Homme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Metaidoïoplastie: Fait

 MessagePosté le: 12/11/2014 03:09:57    Sujet du message: Mettre fin au suivi psy? Répondre en citant Back to top

Tu avance dans ta vie et ta psy n'est peut-être plus la bonne personne pour toi simplement et naturellement.
Dans la vie nous rencontrons des gens sur notre route qui nous aides à cheminer puis arrive un temps ou les chemins se sépare et nous rencontrons d'autres personne ainsi de suite.
Je te dirais de ne pas trop t'en faire, elle a été une bonne aide pour toi et c'est maintenant temps de passer à autre chose, une autre étape dans ton cheminement. C'est mon point de vue
Et pour moi c'est signe que tu avance Okay

Mais bon je ne suis pas psy hahaha, je dis simplement ce que je pense.
Take care.
 
Olivier
grand papillon

En ligne

Inscrit le: 21 Avr 2014
Messages: 713
Localisation: Longueuil
Sexe: Homme, FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 12/11/2014 14:09:17    Sujet du message: Mettre fin au suivi psy? Répondre en citant Back to top

Lui as-tu fait part de tout ça? Ça peut-être une bonne idée de lui en parler, et si elle ne change pas d'approche, à ce moment là il serait peut-être mieux de changer.

Et même si tu changes je crois que ce serait bien de lui en faire part de toute façon, pour qu'elle puisse s'actualiser et s'améliorer dans son travail.
 
M-M.
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2013
Messages: 1 045
Localisation: Saint-Hubert
Sexe: FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Metaidoïoplastie: Fait

 MessagePosté le: 12/11/2014 14:13:38    Sujet du message: Mettre fin au suivi psy? Répondre en citant Back to top

Ouin...Je suis un peu mal à l'aise d'aborder la question avec elle. Ça passe tellement pour le dude qui veut juste pas faire l'effort de changer, de s'investir. Celui qui lâche quand ça devient trop demandant. L'ironie, c'est que je me disais lâcheur cette semaine, à mon plus récent rendez-vous, elle m'a dit que non, j'étais pas lâcheur parce que j'aurais pas tenu 5 ans de suivi... Sachant que j'envisage de choker, je me sentais mal à l'aise...
 
Olivier
grand papillon

En ligne

Inscrit le: 21 Avr 2014
Messages: 713
Localisation: Longueuil
Sexe: Homme, FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 12/11/2014 14:29:50    Sujet du message: Mettre fin au suivi psy? Répondre en citant Back to top

Je ne te considère pas lâcheur si tu veux seulement un suivi plus axé sur ce que tu trouve important. Si ta psy ne respecte pas ta demande, alors vaux mieux changer. Et des fois, ça marche juste pas avec un psy. J'ai commencé à voir Campbell au début, et ça ne clique pas du tout avec. Je ne me sens pas à l'aise de partager honnêtement, et il se concentrait trop sur ma sexualité alors que je n'aime pas parler de sexe et que je n'ai pas de problème de ce côté. Je vois Françoise Susset en thérapie de couple, et à date je me sens beaucoup plus à l'aise à parler avec elle.

Tu es pas lâcheur si ça ne marche juste plus avec ta psy et que tu change, mais selon moi, tu aurais un problème si tu lâches le suivi avec elle pour ne plus voir de psy du tout quand tu sais qu'il te reste du chemin à faire. Mais si ça fait 5 ans que tu la vois, et que ça marchait bien avant ta transition, peut-être que lui parler de tout ça l'aiderait à adapter son suivi.
 
Jedi Knight
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2014
Messages: 1 184
Sexe: Homme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Metaidoïoplastie: Fait

 MessagePosté le: 13/11/2014 00:15:37    Sujet du message: Mettre fin au suivi psy? Répondre en citant Back to top

Moi c'est juste mon avis... mais tu reçois un service qui ne te conviens plus, tu es un client tu ne lui dois rien, pas besoin d'expliquer de midi à quatorze heure.
Encore là c'est moi, mais je ferais juste lui dire, merci pour le suivi et le soutien je vais maintenant poursuivre mon cheminement autre part, je suis rendu ailleurs, that's it...
Mais bon nous n'avons pas tous les même point de vue Mr. Green
 
Apany
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2013
Messages: 520
Localisation: Montréal
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 13/11/2014 10:14:20    Sujet du message: Mettre fin au suivi psy? Répondre en citant Back to top

M-M. a écrit:
Ça passe tellement pour le dude qui veut juste pas faire l'effort de changer, de s'investir.


Je vais être directe ici, mais ça change quoi à ta vie qu'elle décide de te percevoir de cette façon? Peu importe ce que tu fais, tu n'es pas responsables de ses émotions. Tu ne peux pas réellement les prévoir non plus. Alors, agis comme tu l'entends pour ton bien être. Elle est payée pour t'aider et si ça ne marche plus malgré les bonnes années que tu as eu avec elle et bien tu dois changer. Tu la remercies pour ses services et tu lui dis que tu es rendu à une autre étape dans ta vie. En passant, tu n'es pas un lâcheur. Tu veux avancer tu le dis toi même dans ton message. Tu n'es juste pas sur la même longueur d'onde que ta psy.

J'étais comme toi dans le passé j'avais peur de ce que le monde pensait de moi. Ça fait juste nous nuire, ça nous bloque, on avance beaucoup moins vite quand on fait toutes avec des pincettes. Soit toi-même et **** les autres. Bien sûr, je te dis pas de leur manquer de respect dans le sens les insulter ou être bête pour aucune raison.
 
M-M.
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2013
Messages: 1 045
Localisation: Saint-Hubert
Sexe: FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Metaidoïoplastie: Fait

 MessagePosté le: 01/12/2014 22:22:57    Sujet du message: Mettre fin au suivi psy? Répondre en citant Back to top

Bon, c'est loin de se replacer avec elle. Depuis mes derniers messages sur ce tread, je me suis retrouvé 4 jours en centre de crise parce que c'était plus sage ainsi (je ne m'étendrai pas là-dessus ici, étant donné que ce fil est accessible à tous). Là-bas, avec les intervenantes, j'ai convenu que je devrais parler à ma psychologue de l'état des choses actuels... ce que j'ai fait au rendez-vous suivant (en fait, ils m'ont laissé sortir du centre pour que j'y aille, mais je retournais là-bas après). J'ai nommé à ma psy que les schémas, ça me causait plus de torts que de bien actuellement. Que de ressasser mon passé me déprimait encore plus. Me faisait sentir encore plus désespéré (on s'entend, selon le livre qu'elle me faisait lire, j'avais à un assez bon niveau les 11 schémas problématiques répertoriés...). Aussi, ça exacerbait ma colère contre ma mère (nous ne nous entendons vraiment pas bien, et comme je suis pour l'instant dans l'obligation d'habiter chez elle, ce n'est pas le moment d'en ajouter une couche!) parce que plusieurs de ses schémas indiquaient que j'avais vécu certaines carences étant enfant ou plus généralement qu'ils étaient assez directement liés aux agissements de ma mère à mon égard.

Ma psy a dit, sur le coup, comprendre et accepter que je ne poursuivrais pas ma lecture du livre sur les schémas. Elle a dit qu'elle s'y référerait tout de même, mais qu'elle ne ferait que baser ses interventions dessus, sans me le présenter comme tel. J'avais aussi, lors de cette rencontre, précisé mon besoin actuel, à savoir trouver des moyens pour tenir le coup dans l'immédiat. Alimenter mon mode survie, si on veut. En attendant que mon nom soit changé, en attendant que ma maison soit vendue ou à tout le moins, que mon ex ait sorti ses choses de là que je puisse retourner y vivre, en attendant que je puisse voir un médecin pour obtenir des antidépresseurs et une évaluation pour le TDA/H. Parce qu'on en connaissait une coupe de solutions pour m'aider. Mais ce n'était rien d'instantané ou que je pouvais mettre en application immédiatement.

Or, depuis cette rencontre-là, je l'ai revue 2 fois. La semaine dernière, il y a notamment eu ces 30 minutes de silence hyper malaisant. Parce que la tension montait. Et que je me suis tu pour ne pas exploser. Et qu'elle m'a laissé mijoter dans ce silence jusqu'à ce que je me décide à le briser. Et aujourd'hui, il y avait encore cet énorme malaise. Je me suis rapidement mis à pomper. Je me sentais incompris. Après un autre échange musclé (et le mot est faible... je me sentais en plein coeur d'une dispute avec ma mère, sauf que ma psy, contrairement à ma génitrice, n'a pas haussé le ton), elle a admis d'elle-même que peut-être elle n'était plus la personne la mieux placée pour m'aider. Elle m'a proposé de me référer à un.e collègue...

D'une part, je me dis que je n'ai rien à perdre. Ça ne pourra pas être plus nuisible pour moi que mon suivi actuel. Une autre part de moi se dit qu'aynway, personne ne pourra rien pour moi, alors pourquoi continuer d'investir temps et argent, et de faire perdre son temps à quelqu'un, si en bout de ligne rien ne peut être fait pour moi. Une autre part de moi se dit que tant que je vais habiter chez ma mère, et tant que je ne serai pas médicamenté (que ce soit anxiolytiques, antidépresseurs et/ou concerta), que c'est sûr que je n'arriverai à rien car je suis en mode survie.

Le fait est que je ne sais pas quel est mon besoin actuel en thérapie. Je ne sais pas si ça vaut vraiment le coup. (Sauf que pour être honnête, y'a pas grand chose qui vaut le coup pour moi actuellement). Si je ne me trouve pas de motivation à changer moi-même, si je ne suis visiblement pas prêt à mettre les efforts nécessaires pour changer ces schémas de pensées qui causent ma perte, à quoi bon poursuivre une thérapie. J'y retournerai lorsque je serai prêt à y mettre du mien.

Sauf que d'un autre côté, je sais qu'actuellement, je ne suis pas à mon meilleur. Loin de là. Et qu'il ne serait pas sage de ne plus avoir de suivi du tout... D'autant plus que, chaque année, j'en arrache entre novembre et mars, et on est juste le 1er décembre...

Pour là, j'ai refixé un rendez-vous avec elle dans 2 semaines. Je suis sous antidépresseurs «temporaires» prescrits dans un sans-rendez-vous pour tenir le coup jusqu'à mon rendez-vous avec mon nouveau médecin de famille en décembre, qui devra vraisemblablement les renouveler ou les remplacer par autre chose. Et on s'entend qu'en 2 semaines d'antidépresseurs, surtout en fin de session, je n'ai pas commencé à voir de quelconques effets...
 
Jedi Knight
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2014
Messages: 1 184
Sexe: Homme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Metaidoïoplastie: Fait

 MessagePosté le: 01/12/2014 22:33:14    Sujet du message: Mettre fin au suivi psy? Répondre en citant Back to top

Bah moi je trouve aussi vraiment que tu devrais changer de personne et ne pas t'acharner a essayer de faire fonctionner cette relation thérapeutique, changer d'air te feras sûrement du bien.
Pour le fait de faire perdre son temps à quelqu'un, ben encore une fois Manu c'est un service si ce n'est pas toi dans le bureau c'est un autre, ce n'est pas son temps mais le tient.
Moi j'irais à ta place pour avoir un support si tu ne vas pas super ces temps si et que c'est toujours des mois difficile.
Honnêtement moi la seul chose qui me dérangerais c'est la référence à un ou une collègue, je me sentirais weard j'aimerais mieux changer de tale complètement. Mais bon ça c'est moi haha.
Peut-être que toi ça ne te dérange pas du tout et c'est certain que c'est ton suivi et tes décisions, moi je fait juste donner mes impressions/commentaires Aussi on ne sais jamais peut-être que la référence est une personne vraiment super, ça vaut sûrement le coup d'aller te faire une première impression, ce n'est pas comme si tu était attacher là après.
Take Care man Okay
 
Gbrl
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 12 Jan 2012
Messages: 1 480
Localisation: Anjou
Sexe: FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait

 MessagePosté le: 04/12/2014 01:28:37    Sujet du message: Mettre fin au suivi psy? Répondre en citant Back to top

Je sais pas trop par où commencer, ni dans quel ordre te faire ça pour que ça se tienne ne serait-ce qu'un peu.

Premièrement, changer de psy n'est surement pas une mauvaise idée. Si tu sais pas vers qui aller, et que l'idée d'être référé par ta psy actuel n'est pas ce que tu préfères, tu peux toujours regarder vers les psy qui s'y connaissent en trans* comme ça tes rendez-vous ne serviront pas à éduquer un psy à tes frais. Tu peux aussi regarder sur le site de l'ordre des psy pour voir leurs approches / écoles de pensées privilégiées.

De deux, pour la médication, tu vois ta nouvelle doc bientôt et tu as déjà eu mon avis sur la question. Commence à penser ce que tu recherches comme effets des médicaments. Fais une liste de ceux que tu as déjà pris (ça devrait être moins long que moi) et les effets que tu as eu. Si tu veux que je sois là, comme je te l'ai déjà dis, y'a pas de troubles.

J'ai l'impression qu'un des éléments qui aide pas en ce moment, c'est ta convalescence. Tu viens de retrouver ton droit de bouger, mais tu viens aussi de passer plusieurs mois à endurer ta mère ET pas pouvoir te défouler à ton goût.

En plus, là, c'est la fin de session. Examens, étude, stress, difficultés à te concentrer, le tout couronné par l'imprévisibilité/grande imagination de ta mère pour te faire rager, n'aident pas à maintenir un quelconque équilibre. Si tu veux essayer un de mes dispositifs pour ne pas être assis en faisant tes travaux, tu sais où les trouver. (Il y a aussi le tapis maintenant, en plus du vélo)

Pour te citer: «J’ai l’impression [que tu voudrais] aller mieux tout de suite, sans faire les efforts nécessaires pour.» Tu voudrais un soulagement immédiat, mais je crois que tu le sais aussi que ça n'existe pas. Même les médicaments ne sont pas immédiats. Des fois ça va vite, d'autres fois ça prend plus de temps, mais des fois aussi on ne se rend pas compte que certaines choses changent tranquillement pour le mieux. Qui sait, peut-être que de changer de psy est le premier pas dans cette direction là.

Accroches-toi! Et tu sais où me joindre si y'a de quoi.
_________________
La ponctuation, ça sert pas juste à faire des smileys...
 
M-M.
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2013
Messages: 1 045
Localisation: Saint-Hubert
Sexe: FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Metaidoïoplastie: Fait

 MessagePosté le: 04/12/2014 11:16:14    Sujet du message: Mettre fin au suivi psy? Répondre en citant Back to top

Pour la question de trouver un nouveau psy, faudrait voir ce qui se trouve sur la Rive-Sud en matière de psy spécialisé... parce que si j'étais prêt à aller à Montréal pour mes rendez-vous pour les lettres, je ne veux pas vraiment un suivi long-terme aussi loin de chez moi. Reste aussi que oui, y'a le fait d'être trans, mais... faudrait aussi que la personne s'y connaisse dans les autres domaines qui me concernent... j'imagine que j'en demande beaucoup, trouver un psy sur la rive-sud qui s'y connait en trans et en borderline, plus en TDA/H?!?! :P

Anyway, Gab, tu seras déjà à la clinique la journée de mon rendez-vous, n'est-ce pas! :P J'ai (finalement) réussi à retrouver les médicaments que j'ai pris pour l'humeur. Celexa, puis Remeron. Clonazepam à un certain point. Et maintenant amitriptyline. Effets souhaitables: aucun, avec aucun d'entre eux. Effets indésirables:

Celexa: j'ai commencé à trembler incontrôlablement des jambes. Difficultés intenses à me concentrer. Disparition de la libido.
Remeron: J'ai pris 20 livres en 3 mois. En mangeant moins d'un repas par jour. Enough said.
Clonazepam: attends, j'ai pris de quoi?!? Absolument aucune différence.
Amitriptyline: trop tôt pour dire, mais... jusqu'ici, à part que je cogne maintenant des clous à longueur de journée (mais je ne sais pas si c'est vraiment lié), rien à signaler.

Oui, j'ai retrouvé mon droit au sport, selon la douleur. J'ai fait un léger entraînement depuis que j'en ai reçu le droit. J'ai été racqué pendant 4 jours, pis j'ai re-enflé un peu au pec gauche. Donc oui j'ai le droit, mais retour progressif j'imagine...
 
lenouvelhomme
papillon

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2013
Messages: 166
Localisation: Toronto
Sexe: Homme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait

 MessagePosté le: 12/12/2014 17:11:13    Sujet du message: Mettre fin au suivi psy? Répondre en citant Back to top

J'ai changé plusieurs fois de psys dans ma vie. Une fois, c'est parce que ma psy a pris sa retraite, sinon j'aurais continué avec elle. Mais la plupart du temps, c'est parce que mon cheminement m'amène à un endroit ou mon ou ma psy ne m'est plus utile, tout simplement. J'en ai jamais parlé directement avec eux. Je prends tout simplement conscience au fil du temps que ça ne m'apporte plus rien et je trouve quelqu'un d'autre. Pour moi, c'est un service comme un autre. Psy, médecin, masso, etc. Bonne chance!
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Psychologie Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com