D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


Des noeuds en plus
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Le salon de discussion -> Transsexualité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Aurore
oeuf

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2015
Messages: 8
Localisation: France
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui

 MessagePosté le: 12/05/2015 16:40:15    Sujet du message: Des noeuds en plus Répondre en citant Back to top

Bon, alors voilà. Je ne sais pas trop par où commencer. Aujourd'hui, j'ai 13 ans et, biologiquement, je suis un garçon. Cependant depuis très longtemps (3, 4, 5 ans je dirais) je me dis "Si seulement j'étais une fille". Depuis tout ce temps, je me dis fréquemment "J'aimerais tant être une fille", mais à force j'avais crû plus ou moins m'accepter en tant que garçon, plutôt éphèbe encore, mais ça allait, même si j'entretenais une profonde aversion envers mes caractères masculins et envers les garçons et que je traînais surtout avec des filles. Je ne m'habillais pas en fille mais j'y pensais très souvent. Tout ça, c'était "avant". Depuis le début de la puberté, c'est-à-dire depuis août dernier, tout s'est chamboulé. Ce à quoi je m'étais préparé comme étant une obligation s'est révélé être un enfer. Ma voix a changé il y a de cela 7 mois, et depuis je la déteste, je ne m'y reconnais plus. Mes caractères sexuels masculins sont apparus, les uns après les autres, chacun me choquant un peu plus... Là où je m'acceptais encore difficilement est devenu ce que je n'acceptais plus. Je ne me reconnaissais pas dans mon corps, je ne comprenais pas pourquoi j'avais un corps comme celui-ci et pas un corps de fille, je guettais et traquais le moindre poil sur mon visage pour le couper immédiatement et je me faisais à l'idée que ma poitrine et mes hanches ne se développeraient jamais... Et c'est toujours le cas aujourd'hui. Mais plus ma puberté a avancé, au fil des semaines, des mois, plus c'est devenu obsessionnel : j'en suis rendu à y penser 5 à 6h par jour ! Je ne savais pas comment m'imaginais plus tard, petit, mais plus je grandis en tant que garçon, plus j'ai envie de devenir Aurore. Aurore est un personnage que j'ai créé il y a de cela quelques mois et qui regroupe tout ce que je voudrais être, physiquement : une taille d'un mètre quatre-vingt, un poids de cinquante-huit kilos, des cheveux jusqu'au bas du dos, teints en rose, un visage fin, une poitrine et des hanches assez développées, un sexe féminin, un habillement jonglant entre le noir et le rose constitué d'une jupe, de bottines à talons, de collants, et d'une veste typée femme... Et surtout, si vous ne l'aviez pas encore deviné, c'est une femme. J'ai énormément réfléchi tous ces derniers temps, et peu importe comment je retourne ça, j'en arrive toujours au même résultat : c'est ce que je veux être. J'essaye, via des avatars piochés ça et là, de lui ressembler le plus possible, du moins virtuellement... Lorsque je me suis finalement décidé à en parler à mon entourage, sans en avoir parlé à un psy jusque là, les réactions furent mitigées : ma grand-mère m'a dit qu'elle m'aimerait toujours peu importe ce que je serais, mon père a carrément fondu en larmes, ma meilleure amie m'a avoué juste derrière son homosexualité et ma mère a soutenu mordicus que je sortais ça juste pour voir sa tête et qu'il n'y avait rien de sérieux là-dessous. Donc ma tête faisant plus de bruit chaque jour, mon corps correspondant de moins en moins à celui dont je rêve et ma famille s'embrouillant là-dessus, je ne sais que faire... Je suis tombé sur ce site il y a quelques temps déjà, et je me suis enfin décidé à faire le premier pas et à y poster quelque chose... J'aimerai aussi ajouter que je n'ose plus me regarder dans le miroir et que le simple fait d'entendre mon nom m'écorche les oreilles, sans parler des formalités scolaires où sont partout cochées les cases "mon fils/ma fille" que je regarde tristement, ce qui, objectivement, est problématique. Tout ça me perturbe, et j'aurais besoin d'aide, alors je viens frapper à cette porte, en espérant qu'elle me sera accueillante... Je suis prêt à tout développer, si besoin.
_________________
Everytime I close my eyes
It's like a Dark Paradise
 
Visiter le site web du posteur
Publicité






 MessagePosté le: 12/05/2015 16:40:15    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Jedi Knight
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2014
Messages: 1 184
Sexe: Homme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Metaidoïoplastie: Fait

 MessagePosté le: 13/05/2015 00:54:24    Sujet du message: Des noeuds en plus Répondre en citant Back to top

Tu m'as l'air à savoir ce que tu veux et en plus tu t'ai déjà dévoilé à ta famille.
Peut-être pourrais tu leurs en parler d'avantage, montrer à ta mère que tu es sérieuse et lui expliquer que ça te fait souffrir.
Je te dis ça parce que si ta voix a déjà changer, je ne sais pas si c'est encore en progression mais enfin... que tu puisse prendre des bloqueures de T au plus vite,
avant qu'il y est trop de changements in-désirés, ça t'éviterais des étapes plus tard. Comme ta pomme d'Adam, plus forte pilosité etc.
 
Aurore
oeuf

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2015
Messages: 8
Localisation: France
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui

 MessagePosté le: 13/05/2015 09:21:39    Sujet du message: Des noeuds en plus Répondre en citant Back to top

Ma puberté est déjà bien avancée, ma pomme d'Adam sortie et mon système pileux commence peu à peu à influencer l'intégralité de mon corps... Ma mère se méfie, vis-à-vis de mon âge et pense, maintenant, que c'est un rêve d'adolescent comme un autre, ce qui n'engage rien de véritable. "Un rêve d'adolescent ne doit pas influencer le reste de la vie", je la cite. Mon père en parle furtivement et implicitement. J'ai réussi à en parler à une psychologue, ma psychologue scolaire. Elle m'a dit qu'elle en parlerait avec ma mère en privé quand elle le pourrait. En attendant, j'ai essayé d'avancer délicatement le sujet d'un suivi avec une psychologue spécialisée dans la matière, que ma psy scolaire m'avait conseillé, avec mes parents : pas de réponse claire de leur part... Je pense que l'idée même des anti-androgènes n'est, pour eux, pas... Enfin je me comprends.
_________________
Everytime I close my eyes
It's like a Dark Paradise


Dernière édition par Aurore le 14/05/2015 11:42:08; édité 1 fois
 
Visiter le site web du posteur
Hyraelle
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2007
Messages: 2 136
Localisation: Saint-eustache
Sexe: Femme
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 13/05/2015 14:09:05    Sujet du message: Des noeuds en plus Répondre en citant Back to top

J'allais te conseiller un pédiatre québécois, mais je viens de voir que ta localisation est en france, est-ce exact?

N'oublie pas, agis pour toi-meme, pas pour les autres ou tes parents Si arrêter la testo te soulage de tes souffrances, alors je te recommande vivement de le faire Okay
J'aimerais pouvoir te référer des professionels ou t'adresser, car ils sont difficile a trouver,
mais nous somme principalement un forum avec des ressources québécoise.
 
Aurore
oeuf

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2015
Messages: 8
Localisation: France
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui

 MessagePosté le: 13/05/2015 14:29:17    Sujet du message: Des noeuds en plus Répondre en citant Back to top

Oui, c'est vrai que je suis en France, à Nancy plus précisément. Ensuite, je ne sais pas trop quelle attitude adopter vis à vis de mes parents avec ça, alors en attendant je leur en parle le moins possible et eux font de même, mais je continue à avoir un dialogue soutenu avec ma grand-mère qui, elle aussi, me soutient. Après, connaissant mes parents et leurs grandes espérances vis-à-vis des psychologues, je mets des espoirs là-dessus : l'entrevue entre ma psychologue scolaire et ma mère prochainement devrait, je l'espère, améliorer les choses... En même temps tout ça est de plus en plus tendu : ma mère insiste désormais sur le fait que je sois un garçon, presque en exagérant, et ça me perturbe énormément, avec un dialogue impossible.
_________________
Everytime I close my eyes
It's like a Dark Paradise
 
Visiter le site web du posteur
Aurore
oeuf

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2015
Messages: 8
Localisation: France
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui

 MessagePosté le: 13/06/2015 12:15:02    Sujet du message: Des noeuds en plus Répondre en citant Back to top

Je reviens donner des nouvelles et demander des conseils ;
J'ai désormais des rendez-vous avec une psychologue non-spécialisée, mais assez attentive... Il y a mieux, mais je ne crache pas dessus, et au moins, elle m'écoute.
Au niveau des parents c'est toujours aussi difficile, ils ne savent pas quoi faire et mélangent généralement les serviettes avec les torchons.
Pour ce qui est des anti-androgènes, j'ai bien tenté d'avancer l'idée, ça a donné un hurlement général des deux côtés, ma mère m'a même proposé un IPod pour mon anniversaire en plus de mes cadeaux si ça pouvait me dissuader alors que je ne lui en avais jamais demandé auparavant...
Donc j'aimerais que les choses avancent, car tel que c'est parti, ça me donne pas l'impression que ça va bouger de si tôt, mais je ne sais pas où et quand agir ni comment.
Des conseils seraient les bienvenus, merci d'avance...
_________________
Everytime I close my eyes
It's like a Dark Paradise
 
Visiter le site web du posteur
Jedi Knight
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2014
Messages: 1 184
Sexe: Homme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Metaidoïoplastie: Fait

 MessagePosté le: 13/06/2015 23:39:04    Sujet du message: Des noeuds en plus Répondre en citant Back to top

La première idée qui me venais, c'est de mettre ton pied par terre, je ne sais pas si cette expression existe chez toi.
Peut-être essayer de lui dire que le cadeau que tu voudrais c'est qu'ils n'ignorent pas la transition que tu voudrais faire, s'enlever la tête de dedans le sable, essayer d'affronter ça avec toi...
pas un Ipod, si j'avais été dans ta situation je lui aurais redonné en lui disant que ce n'était pas ce que j'avais besoin.

C'est pas de grand conseil, mais c'est tout ce qui me viens.

Bonne Chance encore... Persévère pour ton bien être à toi, vivre pour le bonheur des autres ce n'est pas une vie, ils finiront bien par s'y faire ou non...
Mais tu verra tellement la différence au niveau de ton bien être, ça nous rend plus fort pour affronter le reste.
 
Aurore
oeuf

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2015
Messages: 8
Localisation: France
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui

 MessagePosté le: 14/06/2015 05:31:21    Sujet du message: Des noeuds en plus Répondre en citant Back to top

Merci, ce que tu dis me fait chaud au coeur
_________________
Everytime I close my eyes
It's like a Dark Paradise
 
Visiter le site web du posteur
Ariane
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2015
Messages: 67
Localisation: Val d'Or
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 26/06/2015 11:11:04    Sujet du message: Des noeuds en plus Répondre en citant Back to top

Bonjour Aurore,

En te lisant je me suis reconnue dans ton histoire j'ai maintenant 49 ans, et si j'avais été capable de commencer à ton âge je l'aurais fait mais à mon "époque" c'était moins courant ont en parlais pas beaucoup.

Tu as juste une vie à vivre et c'est clair que tu es une femme à l'intérieur de toi, en plus tu à une maturité assumé qui m'étonne malgré ton jeune âge. Les Trans de ton âge font en générale de très belle femme car la testostérone n'as pas encore fait ses ravages chez elles.

Donc fonce ma belle et je te souhaite vraiment le meilleur xxx
Ariane
 
Aurore
oeuf

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2015
Messages: 8
Localisation: France
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui

 MessagePosté le: 26/06/2015 11:34:55    Sujet du message: Des noeuds en plus Répondre en citant Back to top

Merci beaucoup Ariane, ton message me réconforte
Pour la testostérone, je désespère un peu car la puberté chez moi s'est effectué à 12 ans : ma voix est devenue très grave en deux semaines, depuis deux ans je stagne complètement en taille alors que je fais 1m74, tandis que ma courbe de croissance tendrait à indiquer le contraire (j'ai eu un énorme pic à cette période), mes poils ont déjà recouvert à peu près partout etc... Je demande assez fréquemment à mes parents pour des anti-androgènes (je crois que ça s'appelle comme ça), mais ils bloquent complet... J'ai juste réussi à obtenir un rendez-vous privé avec des membres d'une association transgenre de ma ville, début août. J'ai hâte !
_________________
Everytime I close my eyes
It's like a Dark Paradise
 
Visiter le site web du posteur
Ariane
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2015
Messages: 67
Localisation: Val d'Or
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 26/06/2015 11:50:46    Sujet du message: Des noeuds en plus Répondre en citant Back to top

Allo Aurore,

N'en t'en fait pas pour ta voix grave tu as encore la chance de connaitre ton autre voix, donc pratique toi à la gardée quand tu es seule, pour les poils ne stress pas avec ça tu devrais en perdre une bonne partie avec l'hormono thérapie et encore une fois ton âge est parfait, pour la grandeur je suis à 1m75 et j'avoue que j'aimerais être moins grande.

Par contre avec ta grandeur et des talons tu devrais être pas loin de 1m80 que tu souhaiterais avoir. Ta taille va éventuellement ce modifiée avec la prise d'hormone.

Et avec ton rendez-vous en Aout tu vas surement rencontre des gens qui vous pouvoir t'aider dans cette grande aventure, si tes parents ou un de tes parents pourrais aller à cette rencontre avec toi il comprendrait mieux ce que tu ressens possiblement, c'est une idée comme ça.

Bonne soirée xxx
Ariane
 
Aurore
oeuf

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2015
Messages: 8
Localisation: France
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui

 MessagePosté le: 02/11/2015 18:06:52    Sujet du message: Des noeuds en plus Répondre en citant Back to top

La fin de l'été est passée, ainsi que le rendez-vous fixé avec l'association en question, auquel j'ai bien entendu assisté, mais avec ma grand-mère (je me sens bien plus à l'aise avec elle qu'avec mes parents toujours bloqués sur le sujet). Ils n'ont d'ailleurs pas modifié leur position vis-à-vis de cela, et, si j'ai passé la fin des vacances en déprimant suite à leur refus de voir les membres de cette association, j'ai passé la rentrée et le mois et demi suivant absorbée dans le travail du lycée, toujours plus grand. Seulement voilà, après un mois et demi à avoir mis le sujet de côté dans ma tête, il m'est revenue d'un coup et pas doucement. C'est ainsi que j'ai passé mes deux dernières semaines de vacances à pleurer et déprimer à la grande incompréhension de mes parents qui voyaient pourtant que j'allais "bien" le mois précédent. J'ai bien tenté de reparler du sujet avec mon père, mais celui-ci ne le trouve "pas essentiel ni prioritaire", mes larmes n'y ont rien changé. Aujourd'hui encore, j'ai eu des envies de suicide, comme cela m'était arrivée encore récemment avant ce soir. Je ne sais pas exactement pourquoi je viens ici de nouveau car votre soutien moral n'est qu'une aide mineure quant au manque d'évolution dans ma transition, qui m'attriste chaque jour un peu plus. Je ne sais pas, peut-être trouverez-vous, malgré votre lointaine distance pour la plupart, une loi forçant les parents à écouter leur enfant dans des cas comme celui-ci ou je ne sais quoi d'autre. Sachez cependant que même si cela n'a pas aidé mes parents à prendre la bonne décision quant à mon égard, relire vos messages ici ont réussi à retracer un sourire sur mon visage et à faire renaître un semblant d'espoir dans mon être. Je ne sais plus si je vous ai déjà tous remerciés, mais sachez que si ce n'est pas le cas, je le fais ici, et même si je l'ai déjà fait, une deuxième fois ne sera jamais de trop : merci à toutes et à tous, vous m'êtes d'un grand soutien, même simplement pour ne pas tout laisser tomber les fois où l'idée m'en prend
_________________
Everytime I close my eyes
It's like a Dark Paradise
 
Visiter le site web du posteur
Evelyne
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2015
Messages: 388
Localisation: Saint-Jean-sur-Richelieu
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 03/11/2015 08:08:28    Sujet du message: Des noeuds en plus Répondre en citant Back to top

Je suis attristée de lire que tes parents ne t'acceptent pas tel que tu te sens. Tu as la chance d'avoir ta grand-mère qui te comprends et t'appuie et ca c'est tres précieux.

En lisant ton histoire, je me reconnais complètement, à la différence que je n'étais pas un enfant aussi "éveillé" pour réaliser ce qui se passait dans mon corps et ma tête contrairement à toi. J'avais les mêmes signes que toi mais j'étais incapable de les interpréter. C'est tout le contraire pour toi alors je te félicite.

Ne connaissant pas les lois Française, il m'est difficile de te conseiller sur ce point.

C'est génial que ton coming out soit fait à tes proches. Ce qu'il faut comprendre dans leur réaction, et ils ne le réalisent peut-être même pas, c'est qu'ils ont à passer par les etapes du deuil. Ils auront à faire leur deuil de leur petit garçon. Ils sont clairement dans la phase du déni. Je peux comprendre ton déchirement, ma femme m'a quitté dans cette phase et mes deux filles ont suivi.

Dans cette phase du déni, les proches tentent par tous les moyens possible de repousser ce qui semble inévitable, parle qu'ils ne veulent pas le voir. Alors soit ils agissent comme si de rien n'était, soit ils agissent à contre-courant pour tenter de faire changer d'idée. Ils vont souvent chercher des preuves du contraire pour se sécuriser. Pour l'instant pour eux, ce n'est pas réel. Lorsque ta transition sera débutée, et qu'ils voient le sérieux de ta démarche, ils passeront à la prochaine phase.

Commencer à rencontrer des spécialistes est un pas dans la bonne direction. Il serait idéal de rencontrer des spécialistes en la matière mais vu ta situation, comme Ca peut être difficile pour l'instant, comme tu l'as dit, toute aide est bonne à avoir. En progressant dans ta transition, le bonheur reviendra.

Ce sont des moments difficiles mais tu dois t'accrocher à ceux qui t'offrent leur support, être honnete avec toi-même, car tu le fais pour toi en premier lieu.

N'abandonne pas, nous sommes là pour toi.
_________________
Cause I know you're out there, and you're looking for me. It's a crazy idea to think that you were made perfectly for me, you'll see. (Katy Perry)

Quand c'est trop facile, y'a pas d'mérite. (Marc Déry)
 
Johanne
papillon

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 175
Localisation: Strasbourg, Montréal
Sexe: Femme, Autre
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 03/11/2015 09:51:51    Sujet du message: Des noeuds en plus Répondre en citant Back to top

Bonjour Aurore
En lisant tes posts j'ai l'impression de me voir au même âge. Durant mon adolescence j'ai eu de nombreuses envies d'en finir avec cette vie, car j'avais le sentiment profond que personne ne comprenait ce que je vivais. La réaction de mon père lors de mon coming-out a été d'une violence morale extrême. Néanmoins il ne faut jamais baisser les bras, surtout jamais, car les choses en viennent toujours à s'arranger. La façon dont tu relates ton vécu montre que tu es une personne droite et très équilibrée, c'est important de le rester en dépit de l'épreuve que tu traverses.
C'est une excellente nouvelle de savoir que tu peux compter sur ta grand-mère.

J'habite pas loin de Nancy. Si je peux t'aider, n'hésites surtout pas à me contacter.

Je suis de tout cœur avec toi.
 
Alix
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2015
Messages: 206
Localisation: Montréal
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui

 MessagePosté le: 22/11/2015 13:32:36    Sujet du message: Des noeuds en plus Répondre en citant Back to top

Bonjour Aurore, j'avais écrit un message super long et internet m'a lâché au moment de le poster donc cette fois je fais plus court ^^
Je suis française aussi (mais habite au Québec) et je crois pas qu'il y ai de loi pouvant t'aider par rapport à tes parents, mais je suis pas spécialiste.

Sinon surtout ne lâche rien car garder les choses pour soi c'est mauvais avec le temps, le mieux que tu puisses faire c'est essayer de trouver un psy
qui aurait déjà eu affaire à des trans avant. Et aussi n'oublie pas que tu n'aura pas 13 ans toute ta vie, dans pas si longtemps que ça tu pourra prendre
des propres décisions et ne pas avoir besoin de l'accord de tes parents.

Je pense que je prend pas trop de risques en disant que 90% d'entre nous aurais aimé commencer notre transition le plus tôt possible, mais si avec tes
parents ça ne passe vraiment pas, dis toi que ça te laisse du temps pour te préparer quand tu aura 18 ans, bien te renseigner etc...

En tout cas courage et si tu veux parler à quelqu'un n'hésite pas on est là pour aider!
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Transsexualité Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com