D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


AUTOGYNEPHILIE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Le salon de discussion -> Transsexualité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
microstring
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2014
Messages: 75
Localisation: Polynesie francaise
Sexe: Genderqueer
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 14/05/2015 20:19:09    Sujet du message: AUTOGYNEPHILIE Répondre en citant Back to top

Un professeur très controversé, Ray Blanchard, a étudié les motivations sexuelles des transgenres. Il a conclu que des hommes s'excitaient en percevant l'image de leur corps comme celui d'une femme. Il a classifié ces comportements en 4 catégories. (source Wikipédia) :
- Excitation dans l'acte ou le fantasme de porter des vêtements de femme,
- Excitation dans l'acte ou le fantasme de faire quelque chose de féminin,
- Excitation dans l'acte ou le fantasme de percevoir quelques parties de son corps comme celui de féminin,
- Excitation dans l'acte ou le fantasme de percevoir son corps comme celui du sexe opposé.

Mon psy affirme que je suis un autogynéphile de la 3°, voire de la 4° catégorie. Rien à voir d'après lui avec une transsexuelle MtF. Or, soumis aux désirs de ma compagne, j'adore me féminiser. Le plaisir ressenti est si fort qu'il y a deux ans, nous avons convenu d'un commun accord que je suive un traitement hormonal. Je ressens depuis une grande excitation à me féminiser sous son influence bien que je me sente homme dans ma tête. Mon corps s'est féminisé, les traits du visage adoucis et j'ai maintenant une belle poitrine de jeune fille pubère.
Si je devais me situer, je dirais que je suis Genderqueer. Je m'oppose à la bipolarité des sexes et me situe quelque part entre l'homme et la femme...

Qu'en pensez-vous Mesdames ?
_________________
L'habit ne fait pas le moine...
 
Publicité






 MessagePosté le: 14/05/2015 20:19:09    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Kathleen
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2013
Messages: 326
Localisation: Capitale Nationale
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 09/08/2015 18:37:18    Sujet du message: AUTOGYNEPHILIE Répondre en citant Back to top

Je pense que Ray Blanchard a besoin d'aller s'éduquer....
_________________
~Life is what you make it~
 
Phoenix
formation du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2015
Messages: 92
Sexe: Homme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait

 MessagePosté le: 17/01/2016 01:42:03    Sujet du message: AUTOGYNEPHILIE Répondre en citant Back to top

Je ne suis pas sur... Tu es de l'avis de Ray Blanchard ou pas??
_________________
Jamais la haine vaincra la haine, seul l'amour la vaincra. C'est une loi éternelle~
 
Phoenix
formation du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2015
Messages: 92
Sexe: Homme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait

 MessagePosté le: 17/01/2016 01:44:59    Sujet du message: AUTOGYNEPHILIE Répondre en citant Back to top

Peut-être qu'il y a vraiment des gens qui aiment seulement avoir des partis de corps féminin en étant un homme dans son genre (esprit), mais croire que c'est le cas des transgenres............ C'est absurde. Totalement faux.
_________________
Jamais la haine vaincra la haine, seul l'amour la vaincra. C'est une loi éternelle~
 
Evelyne
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2015
Messages: 388
Localisation: Saint-Jean-sur-Richelieu
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 17/01/2016 10:15:46    Sujet du message: AUTOGYNEPHILIE Répondre en citant Back to top

De mon avis, tout n'est pas noir ni blanc. De dire que tous les trans sont catégorisés de cette façon est absurde.

En réalité, les deux premières categories s'apparentent au travestisme, qui est très loin de ce qu'une personne transgenre ou transsexuelle vit.

Je crois que dans le cheminement, nous passons tous par les deux dernières categories, mais pour certain(es), ça peut devenir plus profond et ça devient un besoin vital pour contrer la dysphorie plus qu'un besoin sexuel.

Mon opinion.
_________________
Cause I know you're out there, and you're looking for me. It's a crazy idea to think that you were made perfectly for me, you'll see. (Katy Perry)

Quand c'est trop facile, y'a pas d'mérite. (Marc Déry)
 
loulou
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2013
Messages: 234
Localisation: Montréal
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Augmentation mammaire: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 06/08/2016 15:39:50    Sujet du message: AUTOGYNEPHILIE Répondre en citant Back to top

Ayayay.... que d'éducation à faire chez certains professionnels pour contrer toutes ces pseudo-théories pathologisantes (c'est à dire qui laissent croire que la transsexualité est une maladie mentale). Je vois que vous êtes de Polynésie? Sinon j'aurais contacté ce psy si nous avions été au Québec et lui aurait envoyé plusieurs références.

Premièrement, soyons clair: cette théorie est basée sur du vent. Il n'y a aucune étude qui démontre cela. En fait, l'auteur se fie sur ceci: pour faire ses catégories, il a interrogé une vingtaine de participantes (toutes les transfemmes oubliant la réalité que 40% des trans sont des transhommes) et a noté que celles attirées par les femmes éprouvaient également un certain auto-érotisme et de là est né l'autogynéphilie. N'importe qui avec des bases scientifiques peut voir les problèmes de cette conclusion. En fait, en science il faut démontrer une causalité. Hors, ici, on remarque seulement que les transfemmes attirées par les femmes se trouvent jolies. C'est une corrélation qui n'est pas causale. On tire une conclusion à partir de rien. Le contraire pourrait être vrai (et plus plausible): les transfemmes ne deviennent pas femmes pour s'auto-excitée, mais en sortant de la dysphorie retrouvent leur libido. Car la dysphorie, tout comme la dépression, coupe les désirs sexuels. Un des symptômes de la dysphorie et de la dépression c'est justement la perte de libido, il est donc normal que quand le mal-être disparaît que la personne redécouvre le plaisir.

Il y a aussi une chercheure dont j'aimerais retrouver la référence qui a démontré que les femmes cisgenres éprouvaient le même genre d'auto-excitation. Elle a branché des capteurs et dans une étude beaucoup plus sérieuse a montré qu'une femme qui se trouvait belle parce qu'elle portait un vêtement sexy ou quelque chose du genre éprouvait de l'excitation sexuelle. Et la même chose a été reproduite avec les hommes. En d'autres mots, ce n'est pas un trait pathologique que de se trouver belle et éprouver un certain plaisir, c'est un trait HUMAIN. Thats it! Les femmes cisgenres le font autant que les transfemmes. Et n'oubliez pas que nous vivons une deuxième puberté, il est donc normal de redécouvrir son corps et d'en apprécier les changements. Tsé, lors de ma première puberté de "mâle", j'ai exploré plein de sensations qui sont considérées comme "normales", alors pourquoi je serais "anormale" en faisant la même chose avec ma puberté de femme Comme toi j'ai éprouvé un plaisir à voir mes seins se développer. Les premières fois que je les ai caressés et que j'ai ressenti du plaisir, je me suis sentie coupable. Et c'est là que j'ai réalisé: en quoi est-ce que m'astiquer l'asticot mâle serait correct mais maintenant que mon corps se féminise que ce ne serait pas correct de faire ce genre de geste? Je parlais justement hier avec une connaissance femme cisgenre et on parlait de nos implants et elle me disait à quel point elle avait eu ne période exhibitionniste de ses nouveaux seins dans la période qui a suivi. C'est normal. Ce n'est pas parce que vous êtes trans, mais parce que vous êtes humaines.



Je vous rassure qu'à peu près toutes ces théories pathologisantes ont été démontrées comme fausses par la science. Malheureusement elles ont la couenne dure. Et sans vouloir partir de guerre de clocher, je vous dirais en voyant que vous venez de la Polynésie française que la psychiatrie française est très très critiquée de façon générale par la plupart des autres pays et même de l'intérieur, mais surtout en ce qui concerne la communauté LGBT. Elle se fie trop souvent sur de vieux principes freudiens qui n'ont pas évolués et qui n'ont pas de fondement scientifiques. Entendez-moi bien, il y a des principes de psychanalyse qui sont toujours très pertinents aujourd'hui, mais ils ont évolué pour devenir une approche psychodynamique plus nuancée et sont adaptés aux exigences modernes d'une certaine rigueur, mais la critique qui est faite à la psychiatrie française est de ne pas avoir fait ces adaptations.

En d'autres mots, attention à toutes ces théories out there qui tente de nous faire sentir comme des personnes malades. La plupart n'ont pas de validité scientifique et sont cisgenre-centriques. Il y a même une étude Norvégienne qui est souvent citée par les anti-trans car elle tenderait à démontrer que les regrets post transitions sont élevés. Hors même l'auteur de l'étude dit qu'on ne peut pas conclure cela et déplore que l'on utilise son étude pour déformer la réalité. Les conservateurs de ce monde cherchent des bébittent pour nous reléguer aux oubliettes et utilisent beaucoup la pseudo-science pour ça.

Gardez une chose en tête quand vous voyez ces théories: en 2013 l'APA (american psychiatric association) a retiré le trouble de l'identité de genre du livre diagnotique et le Lancet (prestigieuse revue de médecine) vient de publier une nouvelle étude démontrant que les trans n'ont pas de maladie mentale. Le CIM-11 européen va enlever toute référence à la transsexualité comme une potentielle maladie. Ceci est basé sur plus de 60 ans d'études qui ont commencé par Harry Benjamin et ces affirmations sont beaucoup plus solides que tout ce qui tente de nous dépeindre comme des grands et grandes malades.



Excusez-là


Dernière édition par loulou le 06/08/2016 16:39:26; édité 2 fois
 
loulou
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2013
Messages: 234
Localisation: Montréal
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Augmentation mammaire: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 06/08/2016 16:07:03    Sujet du message: AUTOGYNEPHILIE Répondre en citant Back to top

Pour ce qui est de ton identité genderqueer, c'est super que tu aies réussi à la définir. C'est tout un processus que de se trouver dans toute cette transition. En commençant les hormones tu as trouvé ton équilibre au travers la fluidité de genre. En effet, la binarité sociale nous incite à choisir, mais je crois que c'est la nouvelle frontière. Les trans sont de plus en plus acceptés en autant qu'ils ou elles jouent le rôle de l'autre genre et qu'ils ou elles passent. Mais la non binarité, le queer, la fluidité de genre, ce sont là je trouve de belles révolutions qui nous forcent à revoir nos concepts.

À chaque personne sa dysphorie, son parcours et la façon de retrouver son équilibre, c'est ça la beauté de l'unicité de chaque personne

J'espère de tout coeur que tu trouveras le tiens (ton équilibre)
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Transsexualité Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com