D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


JENNYFER ET SON PARCOURS
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Centre d'information -> Hormone
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Jennyfer
petite chenille

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2015
Messages: 32
Localisation: France
Sexe: MTF
Hormoné(e): Oui
Augmentation mammaire: Fait

 MessagePosté le: 21/05/2015 10:29:55    Sujet du message: JENNYFER ET SON PARCOURS Répondre en citant Back to top

Bonjour
Comme je l’avais promis lors de ma présentation sur ce forum, voici l’histoire de ma transition. Je ne vais pas vous faire l’historique du p’tit gars né dans un choux et qui rêve de devenir une princesse… Non, car remonter 42 ans en arrière serait beaucoup trop longs pour tous….. Et pour moi. Ce que je souhaite c’est vous relater mon parcours à partir du début de ma transition, car pour être claire, en France les choses ne sont, semble-t-il, pas si facile que de l’autre côté de l’atlantique….. Tabernach !

Comme beaucoup d’autres avant moi, je me suis toujours sentie différente, attirée par autre chose que ce que mon éducation judéo-chrétienne avait tenté de me faire avaler… A l’époque de mon enfance et de mon adolescence le web et les mines d’or d’informations qu’il contient n’existaient pas et j’étais très isolée, totalement inculte sur le sujet, désinformé et honteuse d’être ce que j’étais. A 27 ans, avec l’avènement en France du PC et de l’internet dans les foyers, j’ai vraiment pris connaissance que ce trouble que je refreinais tant bien que mal depuis ma petite enfance, n’était pas une maladie et que beaucoup d’autre personnes ressentaient ce même trouble et qu’on pouvait l’assumer.
J’ai d’abord été apaisée, rassurée de n’être finalement pas un cas isolé, et j’ai commencé à mieux vivre avec mes émotions ma sensibilités, ma sexualité. Très vite j’ai un peu plus extériorisé ma personnalité car au fur et à mesure que l’information venait à moi, elle venait aussi au monde qui finalement avançait avec moi sur la question transidentitaire, les medias traitant du sujet régulièrement.

Me voilà 10 ans plus tard, plus vieux… plus vieille… Marre d’être assimilée à un maniéré, un efféminé… marre de ne pas être vraiment à l’extérieur ce que je suis à l’intérieur…. L’horloge bio tourne et être dans le renoncement devient insupportable… Alors les cheveux ont commencé à pousser, les ongles à s’allonger se vernir, J’ai commencé à épiler les sourcils, puis tiré un trait… la libération était en marche ! Très vite tout c’est accéléré, le maquillage est devenu quotidien, la garde-robe en adéquation….. Restait à franchir la dernière étape, objet de mon post…. J’avais promis de faire court oups ! Désolée…

Donc je disais la dernière étape était la prise d’hormones pour enfin toucher peut être du bout des doigts le graal tant désiré depuis toujours…. L’adéquation ! Bon je ne vous parle pas des difficultés familiale professionnelles, sociales et patati et patata que tout cela à entrainer et entraîne toujours, mais je ne regrette rien et l’apaisement n’a pas de prix !
Isolée dans ma petite ville de province, j’ai mis beaucoup de temps à me libérer des préjugés et autres convenances, pour enfin assumer au grand jour ma transidentité, et depuis mes 27 ans et l’arrivé du net, je n’ai cessé de faire des recherches sur la manière de débuter une THS pour façonner mon corps à l’image de ce qu’il devait être. J’ai acquis quelques connaissances sur les protocoles à suivre, les hormones à prendre ou à éviter, mais devant les sources divergentes et l’absence de praticiens compétents sur le sujet dans un environnement plus ou moins proche de moi, impossible de franchir le pas ou d’aller frapper à la bonne porte…

Pourtant un jour n’y tenant plus, j’ai décidé de franchir le pas seule. J’ai réussie à obtenir une ordonnance d’un an d’une pilule contraceptive (Qlaira pour ne pas la nommer) et j’ai commencé comme cela sauvagement dirons-nous mon traitement. D’abord euphorique j’ai ensuite commencé à douter… Les changements ont été visibles rapidement, peau plus douce, plus fine, poitrine qui a commencé à se développer mais aussi mini dépression, tension dans les mamelons, angoisses, sueurs nocturnes…. Bref manifestement le traitement avait des effets positifs mais aussi beaucoup d’effets secondaires négatifs et j’ai pris peur…. Je suis quand même allé au bout de cette année… mais après ? Me voilà de retour à la case départ, comment continuer sans ordonnance ? Impasse…..

J’ai alors pris mon courage à deux mains (J’y pensais depuis longtemps et j’étais conseillée par quelques amis) et je suis allée me présenter devant mon médecin familial. Ne l’ayant pas consulté depuis pas mal d’années celui-ci ne m’a évidemment pas reconnue… Je lui ai demandé de m’aider, en lui expliquant ce que je faisais et que je souhaitais son aide pour être suivie et encadrée, avec un traitement adapté. Je dois avouer avoir fait un peu de chantage en expliquant que s’il refusait je continuerai mon traitement sauvage et qu’il serait responsable s’il m’arrivait quelque chose… C’était ma dernière carte, car s’il avait dit non, je me retrouvais sans rien.
Contre toute attente il a accepté devant ma détermination et l’image que je renvoyais (C’est lui qui me l’a dit) et après quelques analyses, je suis repartie avec ma première ordonnance. Soulagement, pleurs de joie, sourire, j’étais aux anges, j’avais enfin trouvé le bonheur.
Mais subsiste un problème… Je suis face à un médecin concilient mais totalement incompétent dans ce domaine…. Il me fait des ordonnances par rapport à ce que je demande, il me trouve bien renseignée sur le sujet et cohérente. Prudent il a accepté la première année un traitement disons léger : 1mg de Finastéride et 1 mg de Provames par jour…. Un an plus tard devant mon insistance à modifier les posologies car je trouvais une légère régression et puisque tout se passait bien pour moi, il a accepté de passer à : 1mg de Finateride par jour et 1mg de Provames 1 jour sur deux en alternance avec 2mg de Provames. C’était il y a 7 mois…
Le mois dernier, toujours en bonne santé, avec des analyses qui semblent lui convenir car je n’y connais rien, il a fini par consentir l’ajout de Progesterone par le biais de l’Utrogestan 100mg, 1 jour sur deux le soir où je ne suis qu’à 1mg de Provames. Cela fait maintenant 1 mois que j’ai commencé.

Je vie très bien ma transition, mon corps à évidement évolué comme mon propre jugement à mon égard, et je suis devenue positive allant de l’avant, j’ai énormément gagné en confiance en moi. Fini les dépressions et de pleurer pour un rien je suis enfin équilibrée, enfin je crois… Voilà aujourd’hui je suis heureuse d’être moi et reconnue. Pourtant, face à l’ignorance de mon médecin j’ai des questions des doutes auxquels je ne trouve pas les réponses… Quelques troubles du sommeil persistent je me réveil tôt, Mon traitement est-il efficace, adapté et sans danger ? Devrais-je le modifier ? Les analyses basiques que mon médecin me fait faire chaque semestre ne sont-elles pas trop basiques et inadaptées ? N’y aurait-il pas des choses précises à surveiller ? Demander ?...

Je pensais être enfin affranchie, il n’en est rien…. Est-ce le cas aussi pour vous ? Que pensez-vous de mon traitement ? Quelqu’un saurait me dire les choses vraiment importantes à demander comme analyses ? A chaque fois ce qui semble être une finalité devient un début… Cette quête restera je pense un infini, mais pour moi il me faut continuer, il ne peut pas en être autrement…

Merci à ceux qui auront eu le courage de lire cette prose et de me répondre, et merci aussi à ceux qui ont abandonné en route… Moi-même je ne sais pas si j’aurai eu le désir d’ingurgiter ce long texte qui devait être au départ condensé !
Bien à vous,
Jenny.
_________________
Tu ne peux être parfaite pour tous le monde, mais tu seras parfaite pour ceux qui te mérite - Bruno Mars.
 
Publicité






 MessagePosté le: 21/05/2015 10:29:55    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 122
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 26/05/2015 14:30:56    Sujet du message: JENNYFER ET SON PARCOURS Répondre en citant Back to top

Doses très faibles...pourquoi si conservateur??
 
Jennyfer
petite chenille

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2015
Messages: 32
Localisation: France
Sexe: MTF
Hormoné(e): Oui
Augmentation mammaire: Fait

 MessagePosté le: 27/05/2015 01:27:28    Sujet du message: JENNYFER ET SON PARCOURS Répondre en citant Back to top

Bonjour Krikri..
Merci pour ta reponse.... tu dois etre la seule a avoir eu le courage de lire mon post et je te cache pas que j'esperai vraiment une reponse de ta part..... Bon je l'avoue peut être un peu plus etoffee lol mais le contact est la et je te remercie de me porter attention.
En effet a la lecture des differents postes je me rends compte que mon traitement est tres faible. Pourtant tres clairement j'ai quand meme obtenue de tres bons resultats mon corps a bien change mon visage auss, ainsi que ma sexualite... En meme temps comme je l'ai indique n'ayant personne de competent autour de moi , pas meme mon medecin pour me conseiller je navigue a vue sans véritable reperes..... C'est une des raisons de ma presence ici ! Et si tu as quelques conseils a me donner sur le sujet je suis preneuse ! Soyons franches que preconiserais tu ?
Merci pour ton aide,
Jenny.
_________________
Tu ne peux être parfaite pour tous le monde, mais tu seras parfaite pour ceux qui te mérite - Bruno Mars.
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 122
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 27/05/2015 11:00:58    Sujet du message: JENNYFER ET SON PARCOURS Répondre en citant Back to top

Généralement, le régime comprend au minimum 4 mg par jour d'estradiol oralement. La durée de vie de l'estradiol prise oralement est courte si bien qu'on suggère au patient de prendre sa dose 2 fois par jour. Tu peux en discuter avec ton docteur...ou trouver quelqu'un d'autre.
 
Ariane
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2015
Messages: 67
Localisation: Val d'Or
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 29/05/2015 14:26:43    Sujet du message: JENNYFER ET SON PARCOURS Répondre en citant Back to top

Bonjour Jennyfer,

J'ai rien commencé encore j'attends que le psy me rappelle pour mon premier rendez-vous, que je te comprends je me sens exactement comme toi, merci pour ton post ca m'encourage et j'ai vraiment aimée ça le lire.

Je trouve dommage qu'il n'y a pas assez de vidéo de MTF en français avec une transition dans le temps qui serait plus proches de nous toutes qui ne vivent pas dans la langue de Shakespeare.

Bonne journée!
Ariane
 
Jennyfer
petite chenille

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2015
Messages: 32
Localisation: France
Sexe: MTF
Hormoné(e): Oui
Augmentation mammaire: Fait

 MessagePosté le: 01/06/2015 10:39:27    Sujet du message: JENNYFER ET SON PARCOURS Répondre en citant Back to top

Merci KriKri pour ta réponse,
Je vois bien que mon traitement n'est pas suffisant à la lecture de vos messages. Je vais en effet voir pour passer progressivement à 4 mg 2 fois par jour avec mon doc. Mais une question demeure pour le reste, à savoir la finastéride... si j'en augmente aussi la posologie, y'aura t il des effets ou bien est ce inutile et il vaut mieux abandonner au profit de l'Androcur ? Idem pour la progesterone, a 4 mg/jour a combien selon toi je devrais adapter ma prise journalière ? je ne voudrais pas que ce qui semble equilibré ne le soit plus et que mon humeur change ou pire qu'une depression me guette !
Mon médecin n'est pas competent en la matière il suis ce que je lui dit avec prudence.... En changer est difficile, dans ma région il n'y à pas de personnes informées sur ces sujets. Il semble qu'en France, peu de personne s'interesse aux personnes transgenres.

Ariane, merci d'avoir eu le courage de me lire. Ou es tu en France ? tu as trouvé des spécialistes qui traitent de la question Transgenre et pretes à t'aider ? Si tu veux que l'on parle de nos parcours respectifs, pas de soucis !
En ce qui concerne ta réflexion sur les timelines transgenre sur le net, c'est vrai qu'elles sont toutes de personnes venant de contrées lointaines, à croire que dans notre petit pays, nous sommes les seules à vivre cela et que devant la difficulté à trouver de l'aide médicale, personne ne s'interesse vraiment à cette question.....

Merci en tous cas à toutes et tous pour vos réponses et encouragements si précieux pour avancer....
Jenny.
_________________
Tu ne peux être parfaite pour tous le monde, mais tu seras parfaite pour ceux qui te mérite - Bruno Mars.
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 122
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 01/06/2015 12:56:44    Sujet du message: JENNYFER ET SON PARCOURS Répondre en citant Back to top

Les filles trans au Québec prennent habituellement entre 4-8 mg par jour, rarement 2 ou 12 mg par jour. La dose varie selon l'individu, ses réactions, etc. En ce qui me concerne, les pilules ont été inefficaces, même à une très forte dose (les timbres également), si bien que je suis passé aux injections. Je me sens beacoup mieux et les résultats sont très satisfaisants.

Pour ce qui est de la progestérone, la dose habituelle est 100-200 mg par jour. Je prends 400 mg. Encore, ça dépend de l'individu. Vaut toujours mieux commencer avec la dose la plus petite.

Bonne chance.
 
Ariane
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2015
Messages: 67
Localisation: Val d'Or
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 01/06/2015 16:24:42    Sujet du message: JENNYFER ET SON PARCOURS Répondre en citant Back to top

Bonjour Jennyfer,

Non je suis québécoise, comme KriKri présentement je tente de rejoindre un psy dans ma région enfin de pouvoir commencer mon suivis et avoir la fameuse lettre pour la prise d'hormones, si jamais ça fonctionne pas avec cette personne j'ai un autre contact psy à qui je pourrais demander pour mon début de transition j'ai 49 ans et j'aimerais débutée le plutôt possible.

Bonne chance, ne te décourage pas

Ariane
 
Jennyfer
petite chenille

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2015
Messages: 32
Localisation: France
Sexe: MTF
Hormoné(e): Oui
Augmentation mammaire: Fait

 MessagePosté le: 02/06/2015 06:15:56    Sujet du message: JENNYFER ET SON PARCOURS Répondre en citant Back to top

Krikri,
Je vais suivre ce que tu dis, j'avais déjà lu des témoignages dans ce sens et cela me semble tres bien ! je vais donc tenter 4mg/jour progressivement et passer la progesterone à 100mg/jour. Par contre pour la finastéride/androcur, tu ne m'as pas répondu.... Augmentation de la finasteride, ou bien arret pour l'Androcur ? Dans quelle proportion ?

Ariane,
Je souhaites que tout avance vite pour toi et que tu obtiennes ce fameux sésame ! Je comprends ce que tu veux dire en souhaitant que les choses aillent vite, j'ai 47 ans et comme toi, je ne veux plus perdre bcp de temps.

Merci vraiment bcp pour votre soutien et vos conseils avisés !
Jenny.
_________________
Tu ne peux être parfaite pour tous le monde, mais tu seras parfaite pour ceux qui te mérite - Bruno Mars.
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 122
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 02/06/2015 13:10:20    Sujet du message: JENNYFER ET SON PARCOURS Répondre en citant Back to top

En général, les filles prennent de l'Androcur aussi (finasteride n'est pas suffisant) parce que l'estradiol en cachets n'est généralement pas assez pour inhiber assez la testostérone et dihydroteestostérone. Ça dépend aussi des effets secondaires de l'Androcur, ton métabolisme, ta génétique, etc. D'après une étude, il ne semblerait pas y avoir de différence entre la finasteride à 0.05 mg et 5 mg sur la concentration de dihydrotestostérone dans le sang ou le tissu. Quand j'en prenais, la dose etait infime, 0.05-0.1 mg par jour.
 
PerperminthPatty
chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2015
Messages: 119
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 02/06/2015 14:47:36    Sujet du message: JENNYFER ET SON PARCOURS Répondre en citant Back to top

En générale la finasteride est prescrite pour diminuer la perte de cheveux et non comme un a anti-androgène
 
Jennyfer
petite chenille

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2015
Messages: 32
Localisation: France
Sexe: MTF
Hormoné(e): Oui
Augmentation mammaire: Fait

 MessagePosté le: 08/09/2015 08:09:57    Sujet du message: JENNYFER ET SON PARCOURS Répondre en citant Back to top

Bonjour à toutes et tous....

Après deux mois d'été et un bon questionnement après vos differents témoignanges, me revoilà avec une nouvelle posologie. J'ai suivie les conseils de KriKri et je suis passée à 3 MG jour d'estradiol en 2 prises, et à 100mg de progesterone. Je suis par contre resté à 1mg anti androgene avec ma finastéride, je n'arrive pas à me résoudre à prendre de l'androcur, meme si j'y pense fortement, car en fait cette hormone la me fait peur... Pas d'effets secondaires. un bon moral, pas de probleme de santé particuliers à part un peu de fatigue, et pas de probleme d'humeur. On verra ce que révélera les prochaines analyses d'orctobre.
J'ai quand même très envie de prendre de l'androcur car il semble bien que cela accellerai bien ma feminisation... qui me rassure ? qui m'en parle ? Quelle posologie ? quelle fréquence ? ds ce cas est ce que passer a 4 mg jour d'estradiol ne serait il pas mieux ? plus ? quels effets réeles ? Il semble que je puisse en prendre en gardant ma finastéride car en effet Patty la finastéride est recommandée pour prévenir la chute des cheveux et reste en France catégorisée comme anti-androgène...

Bref, l'androcur me fascine autant qu'elle me fait peur...... alors je suis tjr dans l'hésitation ! Les bons conseils avidés sont important car ils me serviront également d'arguments auprès de mon medecin pour qu'il accepte de me le prescrire....

Bizooo
_________________
Tu ne peux être parfaite pour tous le monde, mais tu seras parfaite pour ceux qui te mérite - Bruno Mars.
 
Hyraelle
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2007
Messages: 2 136
Localisation: Saint-eustache
Sexe: Femme
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 10/09/2015 06:39:45    Sujet du message: JENNYFER ET SON PARCOURS Répondre en citant Back to top

Si tu as l'argent tu peut essayer de voir avec ton médecin si le lupron serais mieux, il coute cher par contre, mais il as pas d'effet secondaire comme l'androcur.
 
Jennyfer
petite chenille

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2015
Messages: 32
Localisation: France
Sexe: MTF
Hormoné(e): Oui
Augmentation mammaire: Fait

 MessagePosté le: 11/09/2015 03:26:16    Sujet du message: JENNYFER ET SON PARCOURS Répondre en citant Back to top

Merci Hyraelle, je ne connaissais pas le lupron. Cela étant je crois que s'il coute cher il ne sera pas dans me moyens... Je vais tenter l'Androcur si évidement mon médecin accepte de me le prescrire, car il est tjr frileux pour acceder à mes demandes.
Je vais je pense débuter avec une petite dose disons 25mg/jour sur 3 mois pour voir si cela ne me perturbe pas trop. Ensuite monté à 50 mg. Avec ce que je prends déjà, je me dis que cela fera déjà un bon cocktail (Finasteride/Provames/utrogestan/androcur), meme si je sais que certaines prennent des doses bien plus conséquentes, mais comme je suis un peu seule pour mon suivi, je ne veux pas aller trop vite et faire n'importe quoi.
Une réaction sur ma posologie ?
J'aimerai aussi savoir quels examens je devrais faire pour un bon suivi, autre que le foie, le cholestérol et le taux de sucre..... avec les normes a respecter pour un trans.
Merci pour vos messages votre aide et votre soutien !
Bizooo
_________________
Tu ne peux être parfaite pour tous le monde, mais tu seras parfaite pour ceux qui te mérite - Bruno Mars.
 
Alix
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2015
Messages: 206
Localisation: Montréal
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui

 MessagePosté le: 13/09/2015 04:50:49    Sujet du message: JENNYFER ET SON PARCOURS Répondre en citant Back to top

Salut Jennyfer, super que tu partages ton vécu comme ça, c'est vraiment intéressant, et c'est vrai qu'en France ça n'est pas la même chose, je suis originaire de France mais habite au Québec depuis 2 ans maintenant, à ce niveau là les moralités sont comme le jour et la nuit, même si ça s'améliore!
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Hormone Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com