D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


Lexique

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    D'un autre Genre Index du Forum -> Centre d'information -> Ressources d'aide
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Shinri
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2006
Messages: 2 587
Localisation: Limoilou, Québec
Sexe: FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Hystérectomie: Fait
Phalloplastie: Fait

 MessagePosté le: 26/11/2009 00:37:44    Sujet du message: Lexique Répondre en citant Back to top

--ATTENTION---ATTENTION--ATTENTION--


Ce lexique est en construction. J'ai décidé de poster ce qui a été fait pour le partager avec vous tous. Il est encore loin d'être fini et j'ignore quand je pourrai avoir le temps. Désolé pour l'attente mais voici déjà le début . Si vous avez des commentaire à faire à propos du lexique aller les faire sur le topic "définition". Le lexique restera vérouillé afin de le garder clair. Merci

--ATTENTION---ATTENTION--ATTENTION--


Voici donc le lexique de DuAG. J’ai emprunté certaines définitions de d’autres sites web qui sont nommé à la fin du lexique. Afin de vous apporter la définition la plus complète de chacun des mots, je vais faire des copier collé de source différente avec la provenance pour ainsi vous facilité la tâche. Pas que je raffole du copier collé…mais ce sera plus complet ainsi que juste ce qui peut sortir de ma tête qui pourrait bien se tromper. Tout commentaire sur le lexique que vous voudrez faire sera possible sur un autre topique. De la sorte, celui-ci restera clair.

A

Asexualité :
L’asexualité est l’état d’une personne (asexuelle) qui ne ressent pas le besoin de s’engager dans une relation sexuelle avec une autre personne. L'asexualité a été reconnue comme orientation sexuelle chez les êtres humains dans quelques travaux scientifiques à partir de la fin des années 1970. Une communauté de personnes qui se reconnaissent elles-mêmes dans la définition s'est organisée à partir du début du XXIe siècle. L'incidence la plus couramment retenue est de 1 %.

L’asexualité étant définie par rapport au désir, elle est différente de la chasteté et du célibat, qui sont définis à partir de comportements, ainsi que de l’impuissance ou de la frigidité, qui sont liés à une incapacité biologique.

Vous pouvez lire les travaux de recherche de plusieurs spécialistes sur le sujet. Voici leur noms : Alfred Kinsey, Myra T.Johnson, Micheal D. Storms, Paula Nurius et Dominique Chatton.

Aspect comportemental : Les définitions de l'asexualité postérieures aux études de Kinsley se basent uniquement sur les désirs ressentis et non sur le comportement. L’asexualité n’implique alors pas la chasteté. Certains asexuels peuvent pratiquer l'onanisme pour la gratification qui lui est associée. D'autres peuvent vivre en couple.

Les personnes asexuelles peuvent ressentir un attrait pour l'amitié amoureuse (en) dirigée selon en fonction de leur orientation sexuelle qui, dans leur cas, est plutôt une orientation émotionnelle. Selon la définition retenue pour l'asexualité, l'attirance pour un sexe peut être plus forte que pour l'autre, quoi que nettement plus faible pour les deux cas que la moyenne de la population. Des asexuels peuvent ainsi s'identifier comme bi-, hétéro-, homo-asexuels.

L'absence de désir ou de réponse sexuelle d'un individu est médicalement diagnostiquée comme frigidité primaire, dans les cas où cette caractéristique est la source de problèmes de couple. Le traitement approprié est alors le plus une consultation de conseils pour couples. Ces désignations ne définissent pas l'asexualité comme un problème en soi, mais décrivent les problèmes auxquels les personnes asexuelles peuvent connaitre à l'occasion d'une relation amoureuse. En particulier si un couple est constitué de deux asexuels, et si ceux-ci désirent par la suite avoir des enfants, ils peuvent alors se retrouver dans une situation où une consultation du sexologue leur est indispensable. (Définition de Wikipedia)



Asexuel(le) : Personne qui ne ressent pas de désir. Voir Asexualité

B

Binder :
Habituellement sous forme de camisole qui sert à compresser la poitrine de sorte à la caché pour paraître plus masculin devant le publique. Les binders sont utilisé majoritairement par les ftm.

Bisexualité : mot formé sur le modèle de homosexualité et hétérosexualité) désigne l'attirance sexuelle ou/et sentimentale pour des personnes des deux sexes, soit simultanément soit alternativement.

Dans son sens actuel il désigne les conduites et l'attirance sexuelle et/ou sentimentale pour des personnes des deux sexes, soit simultanément soit alternativement.
La bisexualité agie est une orientation sexuelle caractérisée par l’amour romantique et/ou le désir sexuel pour les membres des deux sexes, en complément avec l’homosexualité, l’hétérosexualité, l’asexualité et la pansexualité.

Quelques études, notamment le Comportement sexuel du mâle humain (1948) et le Comportement sexuel de la femelle humaine (1953) d’Alfred Kinsey tendent à prouver qu'une large majorité n'a pas une orientation sexuelle aussi tranchée qu'il y parait. Les cas de strictes hétérosexualité ou de strictes homosexualité seraient relativement rares (entre 5-10% selon Kinsey) et les cas de réelle non-préférence (la bisexualité "pure") plus rares encore (inférieur à 1%). L'identification à un comportement ou une orientation sexuelle relèverait purement du domaine social selon les études de Kinsey.
Échelle de Kinsey

Niveau Description
0 Exclusivement hétérosexuel(le)
1 Prédominance hétérosexuelle, expérience homosexuelle
2 Prédominance hétérosexuelle, occasionnellement homosexuel(le)
3 Bisexuel sans préférence
4 Prédominance homosexuelle, occasionnellement hétérosexuel(le)
5 Prédominance homosexuelle, expérience hétérosexuelle
6 Exclusivement homosexuel(le)

Pour plus de visibilité et pour créer un symbole pour le rassemblement de la communauté bisexuelle, Michael Page a créé le drapeau de la fierté bisexuelle.

Le drapeau bisexuel a une raie rose en haut pour l’homosexualité, une raie bleue en bas pour l’hétérosexualité et violette au milieu pour représenter la bisexualité, le violet étant la combinaison du rouge et du bleu. Cette dernière est plus petite que les autres, figurant ainsi la non-visibilité des bisexuel(le)s dans la société. http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Bi_flag.svg (définition de Wikipédia)

Bissexuel(le) : Personne qui est attiré par les deux sexes. Voir Bisexualité.

C

Coming-out : Le coming out, contraction de l'expression coming out of the closet (littéralement : « sortir du placard ») désigne principalement l'annonce volontaire d'une orientation sexuelle ou d'une identité de genre. Ce fait de « rester dans le placard » tend à diminuer au regard d'une acceptation grandissante de l'homosexualité comme une caractéristique privée. Le coming-out peut se faire dans un ou plusieurs milieux : la famille (proche/éloigné), les amis, le travail, les voisins, etc.

Être in désigne des personnes qui s'auto définissent gay, lesbiennes, bisexuels ou trans(genre/sexue), mais qui ne l'annoncent pas par peur du rejet ou de la discrimination que cela peut engendrer. Être out, à l'inverse, signifie ne pas dissimuler son orientation sexuelle ou son identité de genre. Être outé, c'est voir ces caractéristiques rendues publiques sans son consentement, voire contre sa volonté.
L'outing est un procédé, contesté, de déclaration publique de l'homosexualité d'une personne qui souhaite la garder secrète, souvent dans un but politique (par exemple, dénoncer une divergence entre style de vie privée et propos publics)

Le 11 octobre est devenu la journée internationale du coming-out depuis 1988 (Coming out day), une année après une marche ayant rassemblé plus de 500.000 manifestants à Washington (DC). Elle a été organisée pour la première fois en Suisse en 1991 (Définition de Wikipédia)

D

Delastryl


Dicklit : Clitoris qui, sous les effets des hormones, prend l'apparence d'un micro-pénis. On peut aussi avec l’aide d’une chirurgie (Métoidioplastie) libéré le dicklit des grandes lèvres.

Drag : Drag en anglais désigne au sens large le costume ou la tenue vestimentaire avec une signification symbolique. Le mot fait généralement référence aux vêtements associés à un genre lorsqu'il est porté par une personne de l'autre sexe. Le terme est apparu dans l'argot gay ou l'argot du théâtre dans les années 1870, où le terme consacré pour le travestissement sur scène était travesti. Le terme drag a sans doute connu une plus grande diffusion en Polari, un argot gay des rues en Angleterre dans la première moitié du XXe siècle.

Drag queen est apparu à l'écrit en 1941. Le verbe anglais est to do drag. Une étymologie populaire, dont le recours à l'acronyme révèle une tournure typique de la fin du XXe siècle, fait de drag l'abréviation de dressed as girl pour décrire le travestissement masculin. Le drag est pratiqué par des personnes de toutes orientations sexuelles et de toutes identités de genre. (Définition de Wikipédia)

Drag king : sont des personnes (hommes, femmes ou autres selon leur autodétermination) construisant une identité masculine volontairement basée sur des archétypes de façon temporaire le temps d'un jeu de "rôle". Ces personnes peuvent revendiquer toute identité de genre. Les Drag Kings construisent leur identité (pas exclusivement l'identité de genre) à travers la masculinité.

Le mouvement, particulièrement connu aux débuts du XXe siècle comme celui des garçonnes, est une volonté, souvent issue du mouvement du féminisme radical, de refuser les stéréotypes de genre, c’est-à-dire de refuser les "qualités" traditionnellement attribuées à chaque genre où le féminin est synonyme de douceur, de tendresse, et voit ses prérogatives limitées à la sphère privée et où le genre masculin est synonyme d’agressivité, de combativité, de pouvoir s'exerçant dans la sphère publique.

Les Drag kings manifestent par leur apparence physique leur appartenance au genre masculin et leur volonté d'accession à ses prérogatives. Ces personnes ne sont pas nécessairement transsexuelles, dans la mesure où la démarche de se kinger n'implique pas un changement d'expression de genre sur le long terme. (Définition de Wiképédia)

Dragqueen : sont des hommes qui s'habillent en femme, souvent de façon exagérée ou loufoque ou en imitant des femmes célèbres, pour amuser ou à titre d'animation et de spectacle incluant du chant, de la danse, du lip-sync, du stand-up. A contrario des drag kings qui sont des femmes s'habillant en hommes.

Une distinction se fait en français entre le transformiste (female impersonator ou celebrity impersonator en anglais), qui incarne, imite ou parodie généralement des chanteuses ou des personnalités (des femmes le plus souvent), et la drag queen qui a son propre style, souvent très exubérant et coloré, dont le rôle est de danser et d'arpenter les endroits à la mode, souvent sur des talons d'une hauteur démesurée, pour mettre de l'ambiance.

Les drag queens qui mettent l'accent sur une illusion parfaite d'apparence féminine s'appellent aussi personnificateurs féminins, un terme toutefois peu usité. (Définition de Wikipédia)

Dysphorie du genre : La dysphorie désigne une perturbation de l'humeur caractérisée par un sentiment déplaisant et dérangeant de tristesse, d'anxiété, de tension, d'irritabilité. On parle alors d'humeur dysphorique. Celle-ci est généralement labile.

On parle de dysphorie de genre dans les Troubles de l'identité sexuelle pour désigner la souffrance liée au sentiment d'appartenir à un autre sexe que son sexe biologique. (Définition de Wikipédia)
'Gender dysphoria' en anglais. Malaise profond induit par une incompatibilité entre le sexe et le genre d'une personne (p.ex. votre corps est mâle, mais vous vous sentez femme). Ce malaise produit en général le sentiment d'être emprisonné(e) dans un corps qui ne correspond pas à votre identité.

La dysphorie du genre n'est pas une maladie mentale, ni une maladie tout court : on ne choisit pas, on ne change pas et on ne soigne pas son genre, qui est ce qu'il est. Par contre, on peut réduire la dysphorie lorsqu'elle est insupportable (elle peut mener jusqu'au suicide), en réduisant l'écart entre le corps et l'esprit par l'habillement croisé (ou travestissement), les traitements hormonaux (TSH) ou la chirurgie (GRS), si nécessaire.

La dysphorie du genre possède en général aussi une composante sociale. Celle-ci apparaît lorsque les autres attendent de vous un rôle social 'sexué' qui n'est pas le vôtre et renvoient de vous une image qui est en désaccord avec votre véritable personnalité. P.ex. vous êtes obligée de 'jouer à l'homme' au travail, alors que vous vous sentez femme (ou le cas inverse). Cette dysphorie sociale mène souvent au coming-out et à la vie 'full time', afin de la réduire. (définition de STS)

E

Endocrinologie

Endocrinologue

F

Ffs

Ftm

G

Gay

GRS

H

Hétérosexisme

Hétérosexuel(le)

Hermaphrodite

Homophobie

Homosexuel(le)

Hormone

HRT

Hyposexualité :
désigne le fait d'avoir une sexualité réduite. Cette faible sexualité peut être due à un faible désir de sexualité, du fait du vieillissement, d'une nature d'hyposexué ou d'asexué, ou d'une situation conduisant à une faible activité sexuelle. (Définition de Wikipédia)

Hystérectomie

I

Identité de genre

Intergenre

Intersexué

Intersexuel(le)

J

K

L

Labiaplastie

Lesbienne

Lesbophobie

M

Mammectomie

Mastectomie

Méta

Métoidioplastie

Mtf

N

Non-op

O

Œstrogène

Outing

Ovariectomie


P

Phalloplastie

Post-op

Pré-op

Prothèse

Q

R

S
Shemale

SRS

Syndrome de Benjamin

T

Trans

Transboy

Transgenre

Transphobie


Transsexuel(le) : Personne qui a un trouble d'identité sexuel. Qui est persuadée que son sexe physique ne correspond pas à son sexe psychologique (mental) Il y a deux genres de transsexuels, les Ftm (female to male) qui sont les femmes vers homme et donc, qui sont des personnes nées avec le sexe féminin et que leur sexe psychologique est celui d'un homme et désir donc le devenir. Puis il y a l'inverse, les Mtf (male to female) qui sont né avec le sexe masculin et qui se sentent femme.

Il y a plusieurs façons d'appeler ce "problème" qui n'est pas une maladie en soi. Les transsexuels ne le voient généralement pas comme une maladie ou un problème. On peut nommer cet état de dysphorie de genre, trouble d'identité sexuel, transsexualité ou encore syndrome de Benjamin.

L'orientation sexuelle d'un transsexuel est identique à celle d'un homme et d'une femme typiquement normal, c'est à dire qu'il y a des hétérosexuels, des homosexuels, des bisexuels et des asexués.

Il y a également deux niveaux de transsexuel: les vrais et les faux.
Les psychologues sont là pour s'assurer que les transsexuels qu'ils rencontrent sont bien certain de ce qu'ils sont. Plusieurs facteur entre donc en cause comme la plus connu est le désir de changé de sexe depuis l'enfance.

Transsexualisme

Transsexualité

Transsexué(e)

Transition

Travestie

Travelo

Testostérone


U

V

Vaginoplastie

W

X

Y

Z


Bibliographie :

Sts Support Transgenre Strasbourg: http://www.sts67.org/

http://www.comlive.net/Lexique-Des-Termes-Utilises,103962.htm

http://www.transexuel.net/lexique.html

Wikipédia : http://fr.wikipedia.org
_________________
"Je préfère être détesté pour ce que je suis que d'être aimé pour ce que je ne suis pas."


Mon blog:http://tinai-world.blogspot.com/
 
Publicité






 MessagePosté le: 26/11/2009 00:37:44    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    D'un autre Genre Index du Forum -> Ressources d'aide Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com