D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


AromaThérapie MtF

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Centre d'information -> Hormone
Sujet précédent :: Sujet suivant  
tflald
oeuf

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2016
Messages: 13

 MessagePosté le: 21/02/2016 07:44:26    Sujet du message: AromaThérapie MtF Répondre en citant Back to top

!!! MISE EN GARDE !!! ---
!!! MISE EN GARDE !!! --- Il ne s'agit dans ce post que d'AVIS PERSONNEL, sans aucune mesures scientifique
!!! MISE EN GARDE !!! ---
!!! MISE EN GARDE !!! --- Les infos présentées ici ne sont pas vérifiées
!!! MISE EN GARDE !!! --- Et tout THS devraient effectuer sous contrôle médical
!!! MISE EN GARDE !!! ---
!!! MISE EN GARDE !!! ---

Kikou.

Mon petit grain de sable... De ce que j'ai compris, lu, constaté...

La production d'hormone serait régulée par une glande (hypophyse ?),
de sorte de maintenir un certain niveau global d'hormone sexuelle;
Ainsi augmenter le taux d'une seule hormone bloquerait la production de toutes hormones sexuelles.
(A vérifier)

La synthèse des hormones serait:
- progestogènes --(transformée en)--> androgènes --(transformée en)--> œstrogènes
La seconde transformation est nommée aromatase....
(à priori, réduite par le tabac, et certain minéraux... ;
augmentée par :
-- le café
-- l'insuline (--> faire plein de petite collation, plutôt qu'un gros repas par jour)
-- l'alcool (danger: même à dose infime, dès que régulier, il implique une destruction des cellules!)
Je suppute que la levure de bière réduise l'aromatase.
)


Entre en jeux dans les équilibre:
- équilibre de réaction chimique (dont on parle très peu)
... (si la concentration du produit est trop élevées par rapport aux réactifs
... alors la réaction s'arrête, voir peu s'inverser)
- les boucles de réaction des différentes glandes (ce dont on parle le plus souvent)
- le développement / la destruction de cellules (cf. cycle menstruel)
... (il y a là aussi un équilibre entre les vitesses de croissance et de mort des tissus)

J'ai lu qu'il pouvait y avoir un 'surdosage' des œstrogènes,
càd qu'à trop forte concentration, ses effets de développement des caractères sexuels secondaires féminins ralentirai.
Cela pourrait ainsi s'expliquer par une inversion de réaction de l'aromatase...

Les oestrogènes seraient responsables du développement des tissus (augmentation du métabolisme) ;
Les progestogènes seraient responsables du stockage des graisses (réduction du métabolisme),
... et protégeraient les cellules (en effet: accélération -> destruction, ralentissement -> conservation).

------------

Je vous laisse réfléchir sur cette petite collecte d'info.

Je vous invite à réfléchir également sur les systèmes résonant / harmonique / cycliques...
Par exemple les relations entre:
- pression et vitesse
- tension et intensité
- cosinus et sinus
- la balançoire et celui qui pousse
- faire tourner une corde
- le décalage d'un quart de tour dans les système gyroscopique
- oestrogènes, progestérones, ovaires et muqueuse du cycle menstruel
- ...

---------

Mon expérience personnelle :

homme d'un naturel plutôt athlétique et androgyne, ayant constaté d'une vague augmentation de poitrine (comme un obèse, Tanner 2).
expérimentation d'aromathérapie sur 6 mois (cinéole, linéol, 8-Prénylnaringinine) à 4 fois la dose recommandé pour un usage ordinaire.

(PS: la 8-Prénylnaringinine semble être le principe actif clef de ce 'protocole')

au bout d'un mois :
- effet neurologique :
--- réactivation de la mémoire à long terme (souvenir d'enfances)
--- trouble du spectre autistique quand confronté à des conflits d'idées trop importants
- effet physiologique :
--- développement des glandes mammaires (elles deviennent palpables) et prise de volume liquide
(ça se voit, un peu comme un body-builder, sauf que c'est une forme de sein et no de pectoraux)
--- développement d'angiome rouge et quiste.

Ce dernier point à imposé une réduction immédiate ! (retour à 1x la dose, ne voulant pas non plus stopper).
En une semaine, ces symptômes cancéreux ont disparus, et les effet sur la mémoire se sont résorbés.

Puis reprise 4 mois à 2x la dose (raison financière) (+tabac (raisons annexes))
Ainsi, à 5 mois :
- féminisation du visage (les pommettes se dessinent, les joues se creusent, la peau s’adoucit)
- féminisation de la ligne (la taille se creuse, les hanches ses dessines)
Globalement, je suis attiré par le miroir, et constate une féminité.

6eme mois, à nouveau 4x la dose (et sans tabac) :
- le pommettes continuent de grossir
- les lèvres rétrécissent et deviennent pulpeuse
- le contour de la bouche gonfle un peu comme les pomettes
- le visage prend une peau une pêche
- la barbe s'affine
- la poitrine se développe manifestement (tanner 3)
... et cela se ressent (comme une vague courbature, ou que je la pinçais/palpait pour la mesurer/ressentir)
- à nouveau des problèmes de peau (que j'avais déjà constaté suite à une exposition aux UV)

Notes :
- pas d'hormones, juste aromathérapie. Manifestement concluant. A voir à long terme.
- la répartition sur la journée (toutes les 4 heures) semblerait plus efficace
(sinon, après 8 heures, çàd au matin, la poitrine perd un peu de son volume)
- le tabac a un effets néfaste (à priori: blocage de l'aromatase)
- Il ne s'agit dans ce post que d'AVIS PERSONNEL, sans aucune mesures scientifique
(j'ai l'impression des changements physique, et pense qu'ils son réels,
mais il est trop tôt pour être affirmatif, car trop léger donc sujet à interprétation)
(Par ailleurs, c'est mon expérience, chacun réagira différemment,
en fonction du corps ont il prédispose, et des produits et mode d'administration...)

*** Piste à explorer :
Plutôt que d'alterner 3 semaines à 1 mois à 4x la dose, puis 1 semaine de repos à 0 ou 1x la dose,
j'envisage de compléter avec de la progestérone
(soit une dose de fond en continue, pour 'protéger' les cellules et éviter les effet cancereux)
(ou bien pendant la semaine de repos, de sorte de bloquer la production d'hormone, càd éviter de remonter la testostérone)

------

Au sujet de la simulation du cylcle menstruel, mon avis suite à mon expérience :

Les œstrogènes induisent un développement fort,
qui au bout d'un mois peu conduire à un développement anarchique.

Je pense que le cycle menstruel correspond à une alternances de phases :
- développement
- stabilisation
Et qu'en soit il peut être plus que profitable à un développement rapide mais harmonieux.

En ce qui concerne le cycle journalier. Quel évidence, et pourtant c'est la première fois que j'en entend parler !
(D'une manière général, il est difficile de trouver des informations sur la cinétique :/)
D'après ce que vous en dite, cela influe sur le cycle éveil/sommeil,
Donc cela me semble plutôt une bonne idée de le prendre en compte, même si compliqué.


Et merci pour tant vos précédant qu'avenirs post
 
Publicité






 MessagePosté le: 21/02/2016 07:44:26    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
tflald
oeuf

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2016
Messages: 13

 MessagePosté le: 08/03/2016 14:20:53    Sujet du message: AromaThérapie MtF Répondre en citant Back to top

petit retour: arrêt / reprise des cinéole / linéol. (arrêt un mois)
se traduit par l'arrêt / reprise du développement des glandes.
Pas de signe de développement anarchique durant ce mois d'arrêt.

La 8-Prénylnaringinine a maintenu le volume, mais plutôt aqueux...
Le fait de reprendre le trio complet se traduit par une reprise d'un volume,
plus gros et plus ferme, au bout d'une semaine de reprise.

A suivre...
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Hormone Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com