D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


A tâtons
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Le salon de discussion -> Transsexualité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
BarnOwl
formation du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2016
Messages: 87
Localisation: Paris
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 06/11/2016 15:30:45    Sujet du message: A tâtons Répondre en citant Back to top

Bonjour ^^

Je me tourne vers vous suite au cours un peu inhabituel que prend ma vie en ce moment. J'ai rencontré il y a peu une personne formidable, parée (à mes yeux énamourés Embarassed ) de toutes les vertus et cette personne s'est révélée être trans.

Un petit peu de contexte: Première rencontre dans une soirée, je l'ai "sentie" entrer dans la pièce et je me suis retournée pour la voir. Je parle d'elle au féminin mais à ce moment là je pensais à un homme très androgyne bien que quelque chose me disait que "non c'est pas tout à fait ça" donc bon..... je prends mon courage à deux mains pour.... ne pas réussir à aller l'aborder (sous les regards et les sourires amusés de mes amies qui se moquaient gentiment) . J'ai donc passé quinze jours à remuer dans ma tête que j'étais vraiment ridicule de pas avoir osé aller lui parler tout ça parce que j'avais pas été capable de savoir comment la genrer correctement (je n'avais jamais rencontré de trans et je ne voulais pas commencer par dire une connerie) .... Bref comme c'était une soirée d'asso et que quinze jours plus tard il y en avait une autre, j'ai eu l'occasion de la revoir et c'est elle qui est venu me parler. Donc là gros malaise de mon côté parce que toujours ce même soucis de tourner mes phrases pour pas avoir à accorder des adjectifs...... et pas moyen de trouver une manière délicate de poser la question. Donc à la fin je finis par en avoir marre et je lui explique que je galère et que je me sens idiote, elle rit, elle m'explique un peu son parcours.... et très rapidement après ça nous voilà ensemble.

Nous avons la chance d'être capable de communiquer simplement sur à peu près tout (je suis asperger donc j'ai moi aussi mon lot de choses à expliquer) mais je me rends bien compte que malgré toute ma bonne volonté je passe à côté de certaines choses.

Je n'ai aucun problème à voir la femme qu'elle est derrière son corps encore masculin (pour le moment), c'est avec cette femme que je sors. Mais ça ne peut pas être si simple évidemment, surtout quand les choses deviennent plus intimes. Et la première de mes inquiétudes est toujours là: quand est ce que je vais faire ou dire que connerie et ne pas m'en rendre compte?

Bien sûr chaque personne est différente et je ne vais pas faire de généralité à partir de ce que ceux qui veulent bien me répondre écriront, mais ne pouvant pas me mettre complètement à la place d'une personne trans, je sais qu'il y a des situations à côté desquelles je vais passer.

Je voudrais savoir si certains ou certaines d'entre vous veulent bien parler des situations "anodines" (je mets de gros guillemets) qui les blessent. Des gestes, des mots ou des situations dans lesquelles des personnes cisgenres vont ont mis-e-s mal à l'aise sans nécessairement penser à mal ou même sans s'en rendre compte.

Je remercie d'avance celles et ceux qui accepteront de m'aider
Bises à tous
_________________
“Au Ciel, un ange n'a rien d'exceptionnel.”

George Bernard Shaw
 
Publicité






 MessagePosté le: 06/11/2016 15:30:45    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
marie_983
oeuf

Hors ligne

Inscrit le: 16 Oct 2016
Messages: 16
Localisation: Québec
Sexe: MTF

 MessagePosté le: 06/11/2016 15:58:27    Sujet du message: A tâtons Répondre en citant Back to top

Hello,

je n'ai pas forcément de conseils hyper-spécifiques à donner, et c'est un peu difficile de donner des conseils généraux car tout le monde est différent, mais je dirais que le plus important c'est vraiment de la considérer comme une femme (ce que tu sembles déjà faire, félicitations pour ton ouverture d'esprit!). Je pense que c'est de loin le plus important. Pour le reste le plus important est simplement je crois d'avoir une bonne communication avec elle pour savoir ce qui la mettrait mal à l'aise, car à ce niveau c'est un peu personnel et je ne peux pas répondre pour elle. Il faudra aussi respecter son cheminement (par exemple, s'affiche-t-elle publiquement en tant que femme? Respecter son cheminement sera important). Je pense simplement que si tu la considères comme une femme et que tu es prête à la suivre dans son cheminement, il ne faut pas trop s'inquiéter : tu fais déjà le plus important, et s'il y a des sujets ou situations qui la mettent mal à l'aide personnellement je pense le mieux est simplement de vous en parler
_________________
Marianne
 
BarnOwl
formation du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2016
Messages: 87
Localisation: Paris
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 06/11/2016 16:34:28    Sujet du message: A tâtons Répondre en citant Back to top

Elle ne s'affiche pas encore complètement, sa famille et les gens qu'elle fréquente pendant ses études (élèves et professeurs) ne sont pas au courant. Elle a la "chance" de pouvoir vivre loin de chez elle ce qui fait qu'elle peut vivre en tant que femme le reste du temps.

En fait les moments les plus bizarres pour moi c'est quand elle doit reprendre son rôle masculin ^^" j'ai moi aussi l'impression de jouer un rôle.... enfin c'est elle qui décide comment gérer ça, je la soutiendrai quoi qu'elle décide de faire ou de ne pas faire.
_________________
“Au Ciel, un ange n'a rien d'exceptionnel.”

George Bernard Shaw
 
Alina.L
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2016
Messages: 548
Localisation: Cowansville
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 06/11/2016 17:25:26    Sujet du message: A tâtons Répondre en citant Back to top

Salut BarnOwl!

Je suis du même point de vue de Marianne. L'accepter comme elle veut être dans le moment est le principal. Son parcours peut prendre du temps, de l'argent et du courage. C'est tout un marathon! Et on n'en a pas toujours le plein contrôle. En ayant quelqu'un à ses côtés qui la supporte et que dans l'intimité, elle peut communiquer ses craintes et ses peurs, tu deviens «la» personne la plus importante dans sa vie dans le moment présent. Si tu es prête à jouer ce rôle et qu'elle en a conscience, elle t'en sera reconnaissante pour le restant de sa vie, car c'est sûrement la phase de sa vie qui sera la plus difficile. Chacune aura la sienne un jour, de savoir la pire... C'est une donnée que personne ne peut obtenir.

Si je parle personnellement, la transition a ses grands et petits hauts et ses grands et petits bas. Toute une montagne russe! Puisque vous avez une superbe communication, choisis bien tes moments pour parler de tes craintes et je suis convaincue parce que l'amour semble réciproque qu'elle saura bien répondre à tes besoins en écoute à son tour.

Tu sais aussi, par le compliment fréquent et sincère (à trouver la belle chose qui est ton opinion vraie sur le moment), elle se fera à l'idée qu'elle peut s'assumer en tant que femme entièrement. Comme une cisgenre, elle cherche certainement l'assurance que les efforts de beauté et de travail sur sa personne ont valu le coup. Alors, si tu prends le temps de lui faire valoir que c'était le cas, elle sera plus propice à recommencer. Elle pourra progressivement délaisser le masculin de plus en plus. Elle vit sûrement sa dysphorie de genre avec remous comme une majorité d'entre nous. Elle doit petit à petit croire que ses changements s'effectuent comme elle le souhaite. Tu peux l'aider à y croire.

Quand on apprend que la dysphorie de genre nous habite, ça prend un temps pour comprendre le cadre des limites dans lesquelles on veut vivre sa nouvelle «genralité». Certains FTM sont prêts à vivre en assumant leur masculinité visible et en ayant toujours les organes féminins. Certaines MTF sont prêtes à vivre avec l'organe masculin pour le reste de leur vie et assumer leur sexualité entièrement ainsi. Plusieurs se retrouvent à préférer une «genralité» entièrement androgyne, car ils préfèrent simplement ne pas être associés à aucun sexe (être androgyne est leur désir). Cette dernière éventualité était nommée comme étant de plus en plus répandue chez les jeunes par ma psychothérapeute. Une simple recherche d'être «non-genré» et pouvoir voguer dans les deux réalités.

Alors, j'espère que ça t'éclaire et t'aide un peu. Bien sincèrement!
_________________
À plus!

Alina
 
BarnOwl
formation du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2016
Messages: 87
Localisation: Paris
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 06/11/2016 17:49:05    Sujet du message: A tâtons Répondre en citant Back to top

Bonjour Alina.L
Ton message m'est très utile^^. J'avoue que ton premier paragraphe me met un peu la pression ^^" mais c'est toujours un peu stressant cette idée d'être "à la hauteur" quel-le que soit le/la partenaire.

Concernant les compliments ce n'est pas évident, elle a tendance à ne pas y croire.... Quand je lui dit "j'ai du mal à en croire ma chance" elle me répond "faudrait qu'on m'explique en quoi c'est une chance de m'avoir, c'est pas bien difficile" ....... je me rends bien compte qu'il va falloir un peu de temps avant qu'elle prenne confiance en elle et en la sincérité de mes propos, mais bien que ça ne m'étonne pas, ça me peine un peu.
_________________
“Au Ciel, un ange n'a rien d'exceptionnel.”

George Bernard Shaw
 
Alina.L
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2016
Messages: 548
Localisation: Cowansville
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 06/11/2016 19:32:21    Sujet du message: A tâtons Répondre en citant Back to top

Ce que je voulais dire surtout avec le premier paragraphe est d'aimer simplement dans le quotidien. Que tu sois avec un homme ou une femme, être à l'écoute serait-il un tempérament qu'il faudrait adapter? À mon avis, oui, mais pas par question de genre. C'est plus une question d'individualité. Un besoin d'être écoutée peut venir de nul part. C'est impossible de le prévoir à moins d'avoir été témoin d'une scène évidente où tu sais que l'être aimé va en être choqué. Je comprends que la pression peut être sentie forte si votre relation est naissante. De mon côté quand je te lis, ce que je fais c'est vous projeter dans un avenir prospère et heureux. Alors, mon commentaire allait dans ce sens. Alors, prends la pression que tu peux prendre et laisse aller ce qui est de trop. Si tu peux communiquer que toi aussi, tu as besoin d'y aller à ton rythme avec l'objectif de l'épauler un jour à part entière, ça reste tout à fait rassurant à mon sens.

Pour les compliments, est-ce que c'était clair dans votre conversation ce qu'était la chance? Si le fait qu'elle se déprécie à chaque fois que tu essaies de la complimenter t'agace, il faudrait que tu lui mentionnes. Elle devra prendre un temps pour relativiser sa perception elle aussi. Aussi, à mon point de vue, le défi est drôlement plus grand pour un couple de femmes (cis et trans) de ne pas développer une forme de compétition. Parfois, c'est la cisgenre qui se déprécie en voyant la réussite des efforts de la transgenre et l'inverse est possible. En voyant ce que je voie sur ta photo de profil, si elle se compare, elle doit se fixer de très hauts objectifs. Je ne la connais pas, mais j'ai comme impression qu'elle ne voit pas la beauté encore en elle. Là, un des plus grands défis des femmes transgenres, envier sans trop exagérer et à la fois trouver sa propre identité dans les limites des objectifs atteignables. Le corps est aussi en transformation. Il faut que la femme transgenre accepte qu'il n'y a pas de fin complète à sa transformation physique avant plusieurs années et même encore.

Je trouve ça cool qu'une personne asperger fasse des efforts comme ceux-là pour aimer en acceptant qu'il y aura des difficultés. C'est un beau défi pour ta personnalité qui grandira j'en suis sûre même si je ne te connais pas. Dans la complexité de ce type de personnalité (c'est comme ça que je me plais à nommer le fait d'être asperger au lieu de dire un trouble ou un handicap), je m'y connais un peu. On peut dire que je suis à un compte de trois élèves avec cette particularité jusqu'à maintenant rencontrés dans le cadre de ma courte carrière d'enseignante. L'unicité existe même dans cette facette de la différence. Ça reste que j'ai vu ces enfants apporter quelque chose de spécial à l'humanité. C'est une richesse pour cette dernière. J'ai aimé travailler avec ces enfants qui ne voient pas le monde de la même manière que la majorité. Alors, bravo et belle continuité.

Désolé, je suis le type de personne à beaucoup élaborer. D'ailleurs, pauvres élèves!
_________________
À plus!

Alina
 
BarnOwl
formation du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2016
Messages: 87
Localisation: Paris
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 06/11/2016 20:18:24    Sujet du message: A tâtons Répondre en citant Back to top

Je vois pas vraiment le rapport entre le genre et l'écoute ... je pense que je n'ai pas vraiment compris ta première question. Ce qui me mettait un peu la pression dans ton premier paragraphe c'était le côté "devenir la personne la plus importante" "sera reconnaissante pour le restant de sa vie". A ce stade de notre relation ça n'est pas le cas évidemment mais la perspective fait, je trouve, un peu peur. Mais ça fait plus écho à mes propres insécurités qu'à autre chose.

Oui c'était très clair que je parlais de la chance que j'avais de l'avoir auprès de moi. C'est vrai que j'ai du mal à la voir se déprécier, ce que j'aimerais c'est qu'elle voit ce que je vois en elle. Pour commencer qu'elle est magnifique (elle est à mon sens bien plus jolie et féminine que moi), elle est intelligente, cultivée, drôle, sensible..... j'ai rarement rencontré de personnes aussi fortes qu'elle et elle a l'air de ne pas s'en apercevoir.

J'espère que ça ne tournera pas à la compétition entre nous en tout cas.... je ne comprends pas vraiment l'intérêt de la compétition d'une façon générale. Je n'ai pas l'impression que ça prenne ce chemin mais je garde cette possibilité dans un coin de ma tête, c'est une chose à laquelle je n'avais pas pensé.

^^" concernant Asperger, c'est vrai que ce n'est pas évident et clairement je n'ai jamais envisagé de faire autant d'efforts pour aucun de mes précédents partenaires. Le simple fait d'être en couple est pour moi fatiguant, décoder les situations, combler le manque d'empathie.... c'est déjà tout un cirque. Mais cette fois ci j'ai décidé que ça valait la peine et je ne vais pas laisser ça se mettre en travers de notre route.

Je suis sûre que tes élèves apprécient tes élaborations tout autant que moi ^^
_________________
“Au Ciel, un ange n'a rien d'exceptionnel.”

George Bernard Shaw
 
Alina.L
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2016
Messages: 548
Localisation: Cowansville
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 06/11/2016 20:47:35    Sujet du message: A tâtons Répondre en citant Back to top

À la bonne heure! Pour ton message en général. Okay

Il n'y en avait pas de rapport entre le genre et l'écoute justement. C'est ce que j'essaie de prouver. Comme n'importe quel individu, elle a simplement besoin d'être écoutée pour apaiser les craintes et les peurs. En tous les cas, c'est ce que ma mère joue comme rôle au lieu d'une amoureuse quant à moi. C'est moi, je crois qui t'avais mal comprise. Je mettais l'accent sur l'écoute dans mon paragraphe et ce que tu as trouvé le plus imposant était «d'être la personne la plus importante dans sa vie». Si tu t'y trouves à en avoir la preuve, dis-toi plutôt que c'est un beau privilège puisque tu vois en elle quelqu'un d'exceptionnel qui te comble de bonheur.

Laissez-vous du temps. Aime-la simplement. Oublie le genre quand tu le peux et ce sera peut-être déjà moins lourd.

Elle doit s'afficher en homme parce qu'elle en ressent le besoin de ce que je comprends (coming-out qui n'est pas fait auprès des membres de la famille). Ce n'est pas facile à faire pour certaines personnes trans. On a la crainte que notre passé nous rejette. On les aime les gens qui ont fait partie de ce passé. On les veut dans notre présent et dans notre futur. On ne veut pas les perdre. Une annonce comme celle-là peut prendre l'apparence d'une rupture. C'est en partie un deuil pour la personne trans avec des sections de son passé et c'en est un pour la fratrie et la famille. Ils auront une séparation à faire pour effectuer un saut dans le renouveau. Alors, ça prendra un certain temps peut-être à ton amoureuse d'assumer la femme à part entière qu'elle est et qu'elle sera.

Tu sais aussi, il sera sain, si elle est suivie par un psychothérapeute, psychologue, psychiatre ou sexologue que si elle le désire que tu t'investisses dans les rencontres au besoin. Par contre, il faut que ça vienne d'elle. C'est une belle preuve d'amour et de support de répondre à ce besoin lorsqu'il est nommé. J'aurais tellement voulu que mon ex-conjointe le veuille. Ça n'a jamais été possible.

Fais confiance à la vie. Ce que l'on donne, on nous le rend au centuple!
_________________
À plus!

Alina
 
BarnOwl
formation du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2016
Messages: 87
Localisation: Paris
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 06/11/2016 21:12:38    Sujet du message: A tâtons Répondre en citant Back to top

Ça pour l'aimer c'est pas difficile: j'y peux rien ça se fait tout seul

Je comprends bien le problème du coming out. Il s'est posé pour moi quand j'ai annoncé être pansexuelle il y a une douzaine d'années et que j'ai présenté ma première copine à mes parents. Bien sûr le contenu n'était pas le même mais l'angoisse était comparable (sauf pour la partie du deuil bien entendu). J'ai heureusement une famille relativement ouverte d'esprit (ça a mis un petit moment pour ma mère) qui considère qu'il vaut mieux que je sorte avec quelqu'un de bien quelque soit son genre plutôt que de sortir avec n'importe qui pourvu que mon couple soit hétéro-normé. Et ça me rassure un peu pour elle car je sais qu'elle recevra un bon accueil au moins de mon côté (je ne connais pas sa famille je n'ai aucune idée de comment ça se passera)

Elle n'est pas suivie pour le moment, mais si ça change et qu'elle me demande de venir avec elle ça me parait naturel de l'accompagner. Après, contrairement à la famille et aux proches..... j'ai "l'avantage" de l'avoir rencontrée et de l'avoir choisie telle qu'elle est aujourd'hui, je ne l'ai jamais connu autrement alors c'est surement beaucoup plus facile.
_________________
“Au Ciel, un ange n'a rien d'exceptionnel.”

George Bernard Shaw
 
Alina.L
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2016
Messages: 548
Localisation: Cowansville
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 06/11/2016 21:18:43    Sujet du message: A tâtons Répondre en citant Back to top

C'est super!

Ne te gêne pas si d'autres questions viennent. Là, j'ai majoritairement interagi avec toi, mais le forum grouille de personnes qui voudront bien te donner un coup de pouce.

Je vous souhaite le plus grand des bonheurs à vous deux. Okay Bonne fin de soirée!
_________________
À plus!

Alina
 
BarnOwl
formation du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2016
Messages: 87
Localisation: Paris
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 06/11/2016 21:23:50    Sujet du message: A tâtons Répondre en citant Back to top

Je te remercie Alina ^^ pour ta patience et ta bienveillance! Bonne fin de soirée à toi aussi ^^
_________________
“Au Ciel, un ange n'a rien d'exceptionnel.”

George Bernard Shaw
 
Audrey
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2016
Messages: 1 017
Localisation: Drummondville
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 17/11/2016 18:32:07    Sujet du message: A tâtons Répondre en citant Back to top

BarnOwl

super de lire votre rencontre , dans mon cas ca ne fonctionnait pas tres fort avec mes partenaire quand j'etais un homme et maintenant en tant que Audrey je me sens mieu dans ma peau et mes relations fonctionnent , j'ai rencontrer ma blonde bien avant que Audrey ne surgisse dans ma vie , ca n'a pas toujours ete facile mais maintenant ma copine est bien la dedans et l'accepte , en homme j'etais plutot chauve et j'ai du m'acheter une perruque pour ameliorer mon look feminin et ... fait cocasse ma copine ma dit que quand j'enlevais ma perruque le soir avant le dodo qu'elle avait l'impression de retrouver l'homme qu'elle a toujours connue au depart , elle a l'impression devivre avec 2 personne physiquement differentes (Audrey qui est toujours presente avec ou sans cheveux) et (Yves qui n'est jamais totalement disparu physiquement) ... lolll

quand elle m'a avouer cet etat de chose les larmes me sont montees aux yeux
_________________
Audrey
 
BarnOwl
formation du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2016
Messages: 87
Localisation: Paris
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 18/11/2016 05:47:20    Sujet du message: A tâtons Répondre en citant Back to top

^^ Jusque là ça ne fonctionnait pas très fort avec mes autres partenaires, pour des raisons complètement différentes la principale étant que je suis souvent attiré par des personnalités manipulatrices et c'est rarement une bonne chose.

C'est vrai que ce dédoublement est assez particulier à vivre. Dans mon cas le problème est à l'inverse de ta copine, c'est à dire que je l'ai au féminin tout le temps......... et une fois de temps en temps il faut basculer au masculin pour garder sa "couverture" vis à vis de certaines personnes. C'est un coup à devenir schyzo cette affaire là du coup j'ai un peu l'impression de sortir avec deux personnes aussi...... en fonction de qui est autour de nous. Je me dis que les changement de pronoms ne change rien à qui elle est mais ça reste assez déroutant.

Avec I. les choses s'installent gentiment. La communication est excellente, on a eu la grande conversation de "jusqu'où tu veux aller dans ta transformation?" qui n'avait pour moi pas de raison de se faire jusque là puisqu'elle n'avait pas commencé la-dîte transformation. Là avec les rdv chez le psy et les questions dues à l'hormonothérapie (bloqueurs ou pas, stérilité ect) ça a semblé être le bon moment.
_________________
“Au Ciel, un ange n'a rien d'exceptionnel.”

George Bernard Shaw
 
Audrey
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2016
Messages: 1 017
Localisation: Drummondville
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 18/11/2016 16:38:29    Sujet du message: A tâtons Répondre en citant Back to top

BarnOwl

je ne crois pas que nos deux cas soient si a l'opposer que cela
je suis toujours femme en tout temps mais comme mes cheveux ne repoussent pas et que ma perruque coute 1400 euros alors c'est sur que je lui fais attention , je l'enleve a certain moments comme le coucher , prendre la douche , me baigner dans notre piscine car trop de produits nocifs .. autrement je suis toujours habillee en femme et je porte toujours mes cheveux , mon nom et ma mention de sexe otn ete changes et tres bientot j'aurai ma chirurgie


_________________
Audrey
 
BarnOwl
formation du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2016
Messages: 87
Localisation: Paris
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 20/11/2016 15:49:47    Sujet du message: A tâtons Répondre en citant Back to top

^^ ce n'est pas à ce niveau là que je voyais une opposition, c'est simplement que ta conjointe à appris à connaitre un homme, puis a rencontré la femme que tu es. De mon côté j'ai connu I. en tant que trans tout de suite............ du coup quand elle joue les hommes cisgenres aux moments elle doit le faire, je rencontre celui qu'elle a été avant de savoir qu'elle est une femme. C'est plus simple à mon sens car c'est toujours très temporaire et qu'on revient à sa vraie nature mais ça amène des questions intéressantes
_________________
“Au Ciel, un ange n'a rien d'exceptionnel.”

George Bernard Shaw
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Transsexualité Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com