D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


Progesterone, j'ai le goût desseyer

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Centre d'information -> Hormone
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Nyana
chenille

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2016
Messages: 57
Suivi psy: Oui

 MessagePosté le: 03/05/2017 10:42:19    Sujet du message: Progesterone, j'ai le goût desseyer Répondre en citant Back to top

Je suis à 3 mois et demi de traitement

Je prend 2mg le matin et 2mg le soir estrogene et je rajoute 25mg Androcure le soir
Mes taux après mon premier résultat étais de 588 E et 0.6 T

Je suis avec Dr Philippe Dupuis, il me dit ne pas être fan de la progesterone mais qu'il m'en prescrirerais si je lui en fait LA demande

Ma libido est quasi morte, et je trouve Ma pousse des seins assez lente.

Mon morale est bon surtout que je LA vie rough dans ma vie personnelle et professionnel je garde quand même le cap meme si je pleure bcp ces dernier temps

Quel marque de Progestérone je devrais prendre, quel conseil celles qui en prennent vous me conseilliez

Merci pour tout
 
Publicité






 MessagePosté le: 03/05/2017 10:42:19    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Alina.L
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2016
Messages: 414
Localisation: Cowansville
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 03/05/2017 11:55:49    Sujet du message: Progesterone, j'ai le goût desseyer Répondre en citant Back to top

Je compatis Nyana sur le bout que ton moral est bon et que tu gardes le cap malgré les difficultés vécues dans ta vie personnelle. Je comprends très bien. Enfin, je suis l'ouverture de ton billet ci-présent, car ça l'alimentera ma réflexion sur ce choix que je ferais peut-être également. Je suis en mode «Je sais pas trop!». Merci ma chère!
_________________
À plus!

Alina
 
Audrey
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2016
Messages: 1 009
Localisation: Drummondville
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 03/05/2017 14:40:06    Sujet du message: Progesterone, j'ai le goût desseyer Répondre en citant Back to top

Nyana

j'ai pris de la progesterone pendant pres de deux ans
je me suis plainte a mon endo d'etre plus irritable ces temps ci et mon endo m'a dit qu'elle preferait m'enlever ma progesterone car ca pouvait jouer negativement sur l'humeur
de plus la progesterone ralenti souvent la pousse des seins et peu faire diminuer faiblement le taux d'estrogene (la seule raison pour laquelle je tenais a en prendre etait qu'une de mes dysphorie est d'avoir tout ce que les femme ont .. au niveau hormonal y compris)

principale utilitee de la progesterone chez la femme cis : preparer l'organisme pour une eventuelle grossesse et developpement des canaux galactophores
http://www.chu-toulouse.fr/qu-est-ce-que-la-progesterone-et-a
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sein#/media/File:Breast_anatomy_normal_scheme.png

seul point positif a la progesterone pour une personne mtf (en mon sens a moi) : emmene souvent plus de douceur a la peau et peut etre aussi une meilleure esthetique des seins (galbe)

personellement je ne crois pas que la progesterone aie aider en une quelconque facon a ma transition et je te conseillerais de ne pas depenser d'effort ni d'argent dans ce produit

mais si tu veux toujours l'essayer alors je te conseillerais le Prometium Micronisee
http://sante.canoe.ca/drug/getdrug/prometrium
_________________
Audrey
 
Alina.L
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2016
Messages: 414
Localisation: Cowansville
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 03/05/2017 16:56:29    Sujet du message: Progesterone, j'ai le goût desseyer Répondre en citant Back to top

Ah... Audrey, je ne pensais pas que c'était si inutile. Je me disais puisque j'avais lu aussi que l'adoucissement de la peau se faisait par cette hormone-là, elle remplacerait bien cet effet provoqué par l'anti-andrdogène. J'ai bien la vive intention de cesser l'Androcur ou choisir une alternative à cette dernière une fois opérée. La forme du sein avec un galbe plus franc ne serait pas une bonne raison... ll me semble qu'un beau sein avant d'avoir un gros sein serait plus intéressant. Je sais bien que lorsqu'on n'en a presque pas, on se fout bien d'être beau ou gros, on veut simplement en avoir. Dans la fameuse lignée de pensée que c'est bien propre à chacune, j'ai une amie qui me disait avoir remarqué ses seins doubler entre autre grâce au début de la prise de cette hormone. Est-ce un effet placebo? Est-ce qu'elle charie un peu? Quand je l'ai vu pour la première fois intérieurement, il se peut que ça soit un peu de tout cela. Quel plaisir, la subjectivité de la perception de notre corps.
_________________
À plus!

Alina
 
Audrey
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2016
Messages: 1 009
Localisation: Drummondville
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 04/05/2017 00:22:54    Sujet du message: Progesterone, j'ai le goût desseyer Répondre en citant Back to top

Alina.L

Les reactions du corps son complexes et differentes d'une personne a l'autre .. il se pourrait que la progesterone puisse aider certaine femme mais de facon generale les medecins et les endo sont d'avis que ce n'est absolument pas necessaire d'en prendre

Si mon humeur ne change pas suite a la cessasion de la prise de ma progesterone alors c'est que la cause de mon irritabilitee est d'une autre source (je soupconne une tres grande fatigue) et peut etre que je recommencerai a prendre de la progesterone (c'est propre a moi) mais de maniere generale le medecins sont plutot d'avis que ca n'apporte aucune amelioration significative .. peut etre que dans le futur ils auront plus de donnees sur le sujet et connaitront les impacts de cet hormone sur les personnes mtf
_________________
Audrey
 
Nyana
chenille

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2016
Messages: 57
Suivi psy: Oui

 MessagePosté le: 04/05/2017 20:25:40    Sujet du message: Progesterone, j'ai le goût desseyer Répondre en citant Back to top

Bon j'ai parle à mon endo (ye trop cool, laisse un msg hier il me rappel ajds !!)
Je vais reste encore 1-2 mois tel quel et si LA libido revient pas on va esseye la progestérone.
Il a quelque patiente à qui Ca très bien marché et dautre non, il dit cest tres aléatoire et CEst un outil de plus dans la transition.
On veras bien.
 
Audrey
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2016
Messages: 1 009
Localisation: Drummondville
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 04/05/2017 22:52:23    Sujet du message: Progesterone, j'ai le goût desseyer Répondre en citant Back to top

Nyana

bravo , tiens nous au courant Mr. Green Okay
_________________
Audrey
 
JennaFae
petite chenille

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2017
Messages: 37
Localisation: 1 hre de Quebec
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui

 MessagePosté le: 06/05/2017 14:02:08    Sujet du message: Progesterone, j'ai le goût desseyer Répondre en citant Back to top

Alina, Audrey,

Moi j'ai lu sur un autre forum que certaines mtf utilisent la progesterone pour augmenter la circonférence de leurs aréoles et aussi pour le galbe. Ceci ne vient pas de mon experience personnelle mais j'ai lu que ca marchait pour plusieurs d'entre elles... Si la progesterone prepare les seins a une grossesse, les canals/recepteurs/glandes mammaires se multiplient ou grandissent, ayant pour effet de grossir les seins? En tout cas ce ne sont que des anecdotes de d'autres que je raconte. C'est plausible je crois mais ca vaudra peut etre une recherche plus approfondie. Moi je pense l'essayer. Si ca fonctionne pas, bien rien de perdu, mais peut etre qqchs a gagner. Salutations mes chères,

Jenna
 
Alina.L
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2016
Messages: 414
Localisation: Cowansville
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 06/05/2017 14:23:19    Sujet du message: Progesterone, j'ai le goût desseyer Répondre en citant Back to top

C'est un peu la perception que j'aie aussi. Du moins de ce que j'en avais compris. Ce que j'aurais davantage besoin de trouver c'est à quel niveau la femme moyenne cisgenre se trouve en période normale ou standard quant à la progestérone (pas en ovulation, pas en menstruations, ni en grossesse). C'est le standard qu'on recherche et l'atteinte de ses résultats à ce standard: être comme une femme cisgenre, non?

Par conséquent, de se comparer à des taux de femmes enceintes n'est pas une bonne idée selon moi en ce sens. Le corps de la femme cisgenre se régularise après la grossesse et la fin de l'allaitement. Les seins reviennent à pratiquement l'état initial si on oublie la forme d'extension de la peau et ce tralala. À mon point de vue, la recherche d'obtention d'une poitrine suffisamment volumineuse ne devrait pas se faire sur des taux d'hormones trop élevés. Être femme, ce n'est pas être continuellement dans le peak d'ovulation de l'adolescente typique. De vouloir aussi des résultats trop rapidement avec des taux élevés peut aussi créer un certain choc à son corps sans pour autant promettre les résultats espérés. Alors, par sagesse, la moyenne féminine est à viser. Quel est-il? Je chercherai.
_________________
À plus!

Alina
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 198
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 08/05/2017 14:19:50    Sujet du message: Progesterone, j'ai le goût desseyer Répondre en citant Back to top

Je prends la progestérone (Prometrium) depuis 2014. Au début, 200 mg par jour (100 mg deux fois par jour) et ensuite 400 mg par jour, toujours avec mon petit déjeuner et mon souper. En général, j'aime bien les effets que ça a sur ma peau, mes cheveux (luisants/doux), ma poitrine (aréoles/mamelons plus saillants + développement des glandes mammaires) et surtout au niveau psychologique...ça m'aide à bien dormir, me donne parfois un regain d'énergie, une vitalité que je n'ai pas avec l’œstrogène seule, ça aide avec la rétention d'eau (un diurétique car anti-minéralocorticoïde). J'ai essayé de diminuer, juste pour voir, mais à chaque fois, ma poitrine a diminué, ma peau et mes cheveux sont devenus plus secs et je me suis sentie quelque peu dépressive/moins motivée que d'habitude. Ah oui et une autre chose, je trouve que ça aide beaucoup au niveau de la mémoire.

Alina.L a écrit:
C'est un peu la perception que j'aie aussi. Du moins de ce que j'en avais compris. Ce que j'aurais davantage besoin de trouver c'est à quel niveau la femme moyenne cisgenre se trouve en période normale ou standard quant à la progestérone (pas en ovulation, pas en menstruations, ni en grossesse). C'est le standard qu'on recherche et l'atteinte de ses résultats à ce standard: être comme une femme cisgenre, non?


Aujourd'hui, le train de vie d'une femme n'est plus ce qu'il était auparavant et pour une grande partie de l'histoire de l'humanité. La femme moderne passe à travers des centaines de cycles menstruels, avec des niveaux d’œstrogène et de progestérone qui fluctuent constamment. La norme aujourd'hui est la fluctuation de niveaux avec les risques que cela peut possiblement engendrer (i.e. augmentation du risque du cancer du sein) et les inconvénients (PMS, troubles d'humeur, physiques). À l'époque, la femme tombait bien plus souvent enceinte, avait plusieurs enfants et passait davantage de temps à allaiter. Comme la plupart des mammifères sauvages femelles. À toi de décider ce qui est plus naturel...

Si tu veux subir de telles fluctuations et être comme la femme d'aujourd'hui, c'est ton choix mais pas le mien. Je préfère des taux plus stables (bien évidemment, il restera toujours une certaine fluctuation mais moindre) qui me conviendront au plan émotionnel et physique. Le taux qui me convient ne convient pas nécessairement à une autre femme. De plus, viser un taux semblable à celui d'une fille à la puberté ne fait pas trop de sens car sa situation et la nôtre sont très différentes. Son niveau d'hormone de croissance est beaucoup plus élevé et en plus, elles n'a pas eu à subir les "foudres" de la puberté masculine comme nous. Nous ne savons juste pas quels taux sont idéals pour notre population et il sera à tout jamais impossible de le déterminer car chaque personne réagit différemment (génétique, train de vie, médicaments/suppléments pris, habitudes alimentaires, niveau de stress, métabolisme, âge, etc).

Aussi, saches que les taux d'hormones fluctuent à l'intérieur d'une journée donc de mesurer le taux de progestérone à telle heure ne dit en rien quel taux est présent une heure ou 6 heures ou 12 heures plus tard. C'est surtout vrai pour la progestérone qui fluctue beaucoup et aussi l'estradiol surtout quand prise par voie intramusculaire (injection).

Citation:
Par conséquent, de se comparer à des taux de femmes enceintes n'est pas une bonne idée selon moi en ce sens.


De viser n'importe quel taux de femme est une mauvaise idée car ça fluctue tellement au cours d'une vie adulte de femme, notre situation n'est pas pareille (nous commençons plus tard, généralement) et les résultats peuvent grandement varier d'une personne à une autre sur le même taux (penses alcohol, est-ce qu'on réagit tous de la même façon au même niveau dans le sang?). En plus, les taux ne sont pas fiables pour la raison indiquée ci-dessus.

Citation:
À mon point de vue, la recherche d'obtention d'une poitrine suffisamment volumineuse ne devrait pas se faire sur des taux d'hormones trop élevés. Être femme, ce n'est pas être continuellement dans le peak d'ovulation de l'adolescente typique.


Certaines femmes peuvent avoir besoin de niveaux plus élevés pour se sentir bien ou pour finalement avoir des résultats. Ça dépend. C'est à son docteur et elle de déterminer cela en essayant différents dosages. Certaines études ont démontré que des niveaux plus élevés d'estradiol chez les femmes trans, cis et même chez les hommes posent peu de risques en autant que ça soit de l'estradiol bio-identique, préférablement par voie non-orale. Mes niveaux ont déjà atteint les 14,000 pmol/L sans pour autant compromettre ma santé. Tout est resté dans la normale et mes docteurs n'ont pas diminué ma dose.

Être femme, aujourd'hui, est de constamment subir des montées et des baisses d'hormones sexuelles. Non merci. Tandis que la femme traditionnelle subissait moins ce sort et passait davantage de temps enceinte (période durant laquelle les niveaux d'estradiol et de progestérone peuvent monter jusqu'à 275,000 pmol/L et 900 nmol/L) et à allaiter (hauts niveaux de prolactine). Les taux d'hormones augmentaient et diminuaient, oui, mais beaucoup moins fréquemment et ce genre de "pattern" me semble être davantage sain. Les cycles menstruels étaient plus rares qu'aujourd'hui.

Citation:
De vouloir aussi des résultats trop rapidement avec des taux élevés peut aussi créer un certain choc à son corps sans pour autant promettre les résultats espérés.


Ce n'est pas avec des taux plus élevés que les choses bougeront nécessairement plus rapidement ou qu'on aura des meilleurs résultats, c'est vrai. Je crois que trouver la dose minimum qui nous convienne est le but et cette dose, on ne peut pas la déterminer à l'avance. Il est possible que personne X ait besoin de 6 mg d'Estrace tandis qu'une autre personne ait besoin de 12 mg ou sinon, qu'elle ait des meilleurs résultats avec le gel ou les injections. La progestérone peut convenir à quelqu'un mais être nuisible à l'autre. Chaque cas est unique, je crois.

Citation:
Alors, par sagesse, la moyenne féminine est à viser. Quel est-il? Je chercherai.


Une moyenne ne tient pas compte des différences fondamentales entre nous et les femmes cis, telles que je les ai notées ci-haut et des différences inter-individuelles. Ni du fait que les taux fluctuent d'un moment à un autre, même sur les timbres, alors à quoi sert de viser un certain niveau?
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 198
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 08/05/2017 17:50:38    Sujet du message: Progesterone, j'ai le goût desseyer Répondre en citant Back to top

J'avais oublié de mentionner un autre effet de la progestérone, ça augmente ma libido.
 
Alina.L
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2016
Messages: 414
Localisation: Cowansville
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 08/05/2017 17:55:02    Sujet du message: Progesterone, j'ai le goût desseyer Répondre en citant Back to top

Je pense voir assez bien où tu veux en venir. Je me suis peut-être mal exprimée. De ce que je lis des portions retenues de mes propos et de ce que tu expliques, je fais des corrélations et j'y trouve de la similitudes. Les grandes fluctuations des menstruations, de l'adolescence et de la grossesse, ce n'est pas ce que je cherche. Au contraire! Ce que je cherche simplement Krikri est d'avoir un taux hormonal stable observé sur une longue période admettons. La stabilité, je la connais déjà pour l'oestrogène et j'en suis bien contente que ça n'est pas pris beaucoup de temps à fixer. Bravo à mon corps et à mon endocrinologue au fond. Je ne voudrais pas non plus qu'en fixant avec lui une dose trop grande de progestérone (en disant: Envoye, mets le paquet!), je me retrouve avec des effets négatifs. Alors, en m'informant sur le sujet d'une quantité moyenne hormonale de progestérone, j'aurais su un peu mieux de quoi parler avec lui. Les extrémités de cette moyenne sont peut-être éloignés (dans le pic ovulatoire j'ai lu 0,7 et 4 ng/mL et dans la phase folliculaire j'ai lu 1,5 ng/mL). Ça donne une bonne idée...

Les effets nommés que cela soit par toi ou par Audrey me communiquent que ça peut être une belle alternative bonifiée à l'arrêt de l'Androcur après la chirurgie. C'est clair que j'aimerais mieux cesser l'anti-androgène, mais de perdre cette sensation de douceur, je trouvais ça dommage. C'était mon objectif premier d'en connaître davantage sur la prise de la progestérone. En plus d'ajouter les effets féminins autres que tu as nommé ou qu'Audrey a nommé (je ne parle pas de l'humeur qu'Audrey a noté, ça ne pourrait pas être pire que le petit effet dépressif que l'Androcur me procure).

C'est un peu du néant de toute façon tout ça parce que je veux d'abord vivre la chirurgie, voir mon endocrinologue pour ajuster et valider que tout va bien postchirurgie et je lui en parlerai à ce moment-là. Alors, c'est l'attente de la fameuse date d'opération qui est ma prochaine étape. Après on verra!

Merci à toi ma chère! J'aime toujours les points de vue que tu m'apportes.

Je comprends le concept que c'est propre à chacune. Je suis déjà très coquine sexuellement. J'aimerais bien voir si ça s'ajoute... Lol!
_________________
À plus!

Alina
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 198
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 08/05/2017 20:40:51    Sujet du message: Progesterone, j'ai le goût desseyer Répondre en citant Back to top

Alina.L a écrit:
Alors, en m'informant sur le sujet d'une quantité moyenne hormonale de progestérone, j'aurais su un peu mieux de quoi parler avec lui. Les extrémités de cette moyenne sont peut-être éloignés (dans le pic ovulatoire j'ai lu 0,7 et 4 ng/mL et dans la phase folliculaire j'ai lu 1,5 ng/mL). Ça donne une bonne idée...


Tu as oublié la phase lutéale durant laquelle les niveaux augmentent à près de 30 ng/ml, généralement 20-25 ng/ml. Donc, entre 0.5 et 25 ng/ml, la moyenne est de 15 ng/ml. À 400 mg Prometrium par jour, mes niveaux 12 heures après avoir pris ma dose sont de 13-19 ng/ml. Saches que les niveaux peuvent fluctuer beaucoup quand on le prend par voie orale, surtout avec un repas donc les niveaux à 3-4 heures peuvent être bien plus élevés que ceux mesurés 12 heures plus tard.

Je pense qu'au lieu de mettre l'accent sur les niveaux, il faudrait plutôt commencer avec la dose minimum et voir comment on réagit. Je préfère personnellement le prendre 2 fois par jour pour avoir des taux plus constants et éviter une trop forte baisse alors j'ai commencé à 100 mg, 2 fois par jour.
 
Alina.L
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2016
Messages: 414
Localisation: Cowansville
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 08/05/2017 21:08:52    Sujet du message: Progesterone, j'ai le goût desseyer Répondre en citant Back to top

Je n'avais pas parlé de cette phase, c'est vrai. J'y voyais peu d'importance, car je ne recherche pas un taux si élevé. Surtout si avec moins le résultat est aussi convaincant. Ce qui semble l'être à frôler le 20 ng/mL.

C'est une excellente idée que tu me donnes sur le contexte à donner à un début éventuel de cette prise d'hormone, je vais voir avec l'endocrinologue. J'imagine que si tout va bien dans le meilleur des mondes comme on me le fait croire, je le verrai au mois d'août. Qui, à mon avis, serait idéal. Juste avant le début des classes et juste assez après la chirurgie... Je verrai. Merci Krikri!
_________________
À plus!

Alina
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 198
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 08/05/2017 22:19:42    Sujet du message: Progesterone, j'ai le goût desseyer Répondre en citant Back to top

20 ng/ml n'est pas un taux vraiment élevé. Enceintes, les femmes ont des niveaux allant jusqu'à 300 ng/ml.
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Hormone Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com