D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


Début de mon existence post op

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Centre d'information -> Chirurgie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
loulou
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2013
Messages: 277
Localisation: Montréal
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Augmentation mammaire: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 29/06/2017 16:34:34    Sujet du message: Début de mon existence post op Répondre en citant Back to top

Je viens juste donner des nouvelles rapides. J'ai été opérée le 19 juin et voilà 3 jours que je suis chez mes parents qui vont me donner un coup de main pour les 2 ou 3 premières semaines.

Sur le plan psychologique, ça va. J'essaie de couper mon temps en ligne car je vois plein de commentaires qui me stress et il est un peu trop tard pour penser à ces choses là (y'a pas de boutons rewind ou de retour dans les 30 jours). Une partie de moi est bien avec ma décision, mais une autre partie se dit qu'elle se donne finalement beaucoup de troubles pour se conformer à des critères sociaux (ma dysphorie avait pas mal disparue du moment où socialement et visuellement j'étais reconnue comme femme et que je passais, je n'avais pas vraiment de dysphorie avec mon organe, juste une crainte de ne pas fitter en tant que "femme à pénis". Maintenant que je vis la période d'adaptation post-op, je me demande si j'ai bien fait (mais je ne suis pas traumatisée à regretter mon pénis, ne vous inquiètez pas pour moi là-dessus. S'il n'y avait pas les dilatations, les bains de sièges, la douche vaginale et les complications présentes et possibles, je ne me poserais pas ces questions là.

Parmi les stress est que je découvre que les problèmes d'hypergranunations sont hyper communs et que ça pas l'air agréable comme situation. Mais en même temps, je vois que deux personnes avec ce problème peuvent le vivre différemment: j'ai lu un témoignage qui dit que ça a pris des mois à coup de 1 à 2 séances souffrante de nitrate d'argent pour régler le problème (ça me rappelle les 1 à 2 séances d'électrolyse par semaine très douloureuse, on en a assez un moment donné de ces trucs time consuming et douloureux), alors qu'une autre racontait avoir fait un traitement et c'est réglé. Anyway, pour l'instant je ne sais même pas si ce sera un problème pour moi, mais c'est le genre de raison pour laquelle je dois slacker les réseaux sociaux pour éviter de me faire des peurs.

Mais sur le plan le plus immédiat mon plus gros stress c'est que je fais des fuites urinaires. J'ai trouvé le dr Brassard extrêmement désinvolte là-dessus. Pour lui ce n'est pas un problème médical qui remet en question la réussite de son intervention donc ce n'est pas un problème (ok, mais se réveiller à chaque matin sur une serviette imbibée de pipi, c'est pas cool pour le moral). Une infirmière à fait une meilleure job de me rassurer en me parlant des exercices de Kegel qu'on donne aux femmes qui viennent d'accoucher et qui ont le même problème (très fréquent post-accouchement les problèmes de fuite ça l'air). Ça semble se résorber de jour, mais la nuit ça reste. Et comme on doit dormir nues parce que l'air aide les plaie à sécher et donc à guérir, pas le droit de mettre de couche de nuit, ça veut donc dire ben du lavage de serviettes en perspective.

Sinon la chirurgie se serait bien passée selon Brassard. J'ai eu une petite surprise en me réveillant car il m'avait dit en janvier que j'avais en masse de peau pour ne pas avoir besoin de greffe et là il m'annonce qu'il a dû prélever de mon scrotum car j'avais un petit tube pénien (donc tu as regardé un peu vite en janvier mon ami si je comprend bien). Au moins il n'a pas été prélevé sur la cuisse comme ce fut le cas pour une autre fille américaine. Vous aurez devinez que je suis déçue jusqu'ici de l'attitude de Brassard comme humain et professionnel pour le côté post-op, mais en même temps je pense que c'est commun chez les chirurgiens surtout esthétiques de couper les coins ronds sur le suivi et sur le consentement éclairé (on est des numéros). Au moins il sait ce qu'il fait avec un scalpel, c'est ça l'important. Par contre le personne infirmier est extrêmement soutenant. Encore là il y a de petits problèmes de communication. Il aura fallu que j'endure la douleur du pincement violent de la vessie qui se vide par le catétaire urinaire (au point de tomber sur un genoux une fois la surprise étant intense) avant qu'une infirmière ne m'explique le phénomène de la succion d'air qui survient lorsqu'on attend trop avant de le fermer. À partir de là j'ai commencé à utiliser une routine où je laissais couler 10 secondes, je fermais et attendais de sentir ma vessie se remplir et recommençais et ça a bien été. Mais une petite séance d'info aurait prévenue bien des désagréments.

Sinon il parait que ça s'est bien passé sur plusieurs points. Je n'ai presque pas saigné. Les infirmières qui changeaient mes pansements et qui ensuite inspectaient "le site" (ben oui, elles appellent cela comme ça, je trouvais ça drôle) disaient que la guérison allait très très bien. Je vais me fier sur elles. Je marchais le lendemain (la seule de ma cohorte de 4 à avoir réussi à marcher et 4 fois dans le jour. Ça faisait du bien, mais un moment donné faire des tours du secrétariat on se tanne. Je vois comment peuvent se sentir les personnes hospitalisées qui sont pognées à prendre des marches dans des corridors d'hôpitaux, c'est un peu plate). La douleur n'a pas été un problème du tout. J'ai pris mes derniers anti-douleurs le matin avant d'être transféré à l'Asclépiade puis plus rien. Cela m'a aidé à profiter de ma visite et du parc en face (alors que j'étais la seule pas sur les narcotiques et que je voyais les autres gelés devant leur visite, mois je sortis prendre de bonnes marches avec mes amies, j'allais chiller sur la plage en face, etc.). Mais bon, je ne suis pas en train de décourager l'utilisation des anti-douleurs, si c'est nécessaires ce l'est et c'est correct aussi d'être un peu stone dans ces circonstances. En fait, j'ai trouvé la douleur post op de mes implants mammaires plus intense (là j'avais été sur les anti-douleurs plus d'une semaine).

Les dilatations vont en montagne russe. Des fois ça va super bien, des fois non. En fait Brassard a changé le protocole depuis 1 mois environ. Avant c'était #2 pendant 10 minutes, #3 pendant 15 minutes et mr Big 4 pendant 5 minutes. Là il a scrappé le 2 et on fait 10 minutes de #3 et 15 minutes de #4. Le 3 rentre comme un charme et ne fait pas mal du tout, je gosse sur mon cell en attendant, je vais sur mon ordi, mais le 4 brûle à l'entrée, est soutenable un bon 7 ou 8 minutes puis ça se met à serrer et à brûler. Aujourd'hui pour la première fois je l'ai retiré à 12 minutes au lieu de 15. J'espère que ce n'est pas un trend qui commence, je dois me discipliner à endurer le protocole jusqu'au bout. Certaines personnes accusent par contre ce nouveau protocole d'être responsable d'hypergranulation (je ne m'y connais pas assez en soin post op pour dire). Le #4 frotterait tellement intense que cela créerait le problème. On dirait que Dr Brassard mesure son succès en terme de profondeur de vagin (une américaine sur place lui a dit qu'elle ne voulait pas de greffe même si cela voulait dire une moins grande profondeur et il a dit "we will see"). Pour l'instant je ne peux dire si cette théorie se tient. Personnellement si juste utiliser le #3 me fait perdre quelques cm (je suis au dernier point, soit 15 cm), n'étant pas fan de la pénétration vaginale, mais me fait éviter douleur et désagrément, je le prendrais. Mais lui est obédé par la profondeur qu'il donne aux femmes trans. En tout cas pour l'instant je vais poursuivre son protocole et on verra avec le temps.

Sinon, je peux parler de ma coloc à l'hôpital car c'était une américaine qui ne vient pas sur ce site (sinon j'aurais eu le respect de ne pas nommer cela), mais merde que c'était désagréable. Elle n'avait pas le même rapport à la douleur que moi alors elle appelait 5 à 6 fois par nuit la préposée pour demander des anti-douleurs, se faire déplacer ou dire que c'était insuportable. ET l'entendre crier "OMG OMG OW OW OW" à chaque intervention c'est un peu stressant quand tu sais que c'est ton tour après (ou bien je m'attendais au pire à cause d'elle, peut-être que ça a aidé, qui sait). Et j'ai demandé à la préposée de fermer la porte la nuit pour couper la lumière du corridor, mais elle l'a appelé pour la faire ouvrir et ouvrir la lumière car elle disait ne pas pouvoir dormir dans le noir (et moi j'ai besoin du noir pour dormir). Ça l'air que l'Américaine a gagné et que j'ai dû dormir avec une débarbouillette sur les yeux les 2 premiers soirs pour essayer de gagner quelques heures de sommeil. Heureusement qu'une fois à l'Asclépiade j'avais ma chambre à moi.
Voilà, donc ça va, il me reste à passer au travers les 3 prochains mois au niveau de l'horaire des soins (le plus difficile sera à mon retour au travail à la mi-août. Il y a au moins 2 fois dans la semaine où je ne pourrai faire ma dilatation de mi-journée. Mr Brassard m'a fait un signe comme quoi c'était pas trop dramatique, l'important était de ne pas en sauter 2 en ligne et d'être le plus disciplinée possible mais si sur 21 dilatations par semaine je dois en sauter 2 ou 3, il semblait dire que c'était ben correct. Je redoute juste la douleur intense de celle qui va suivre après autant d'heures à se contracter. Ouch. À me croiser les doigts pour ne pas avoir de problèmes majeurs et que si je fais de l'hypergranulation que ce soit réglable rapidement, et surtout que mon problème de fuite urinaire ne soit pas permanent et se résorbe (déjà le fait que c'est moins là de jour me rassure, il me reste à entraîner mon muscle pour qu'il tienne le soir).

Pour le reste, je vais profiter de mon mood "chill" où je met de côté mes stress quotidiens pendant un bon 2 semaines et après on verra. Je suis en forme, mon niveau d'énergie est là, entre 2 dilatations je pourrais facilement me concentrer sur des tâches, mais là j'ai envie de me laisser régresser en enfance et profiter de l'accueil de mes parents (avec le prix à payer d'un mégenrage une fois sur trois, mais bon, ma mère fait quand même un effort et elle était quand même là tout le long.

ps: mon suivi post op est dans 2 mois et non 1 mois car dr Brassard sera en vacance en janvier.


Dernière édition par loulou le 30/06/2017 08:59:24; édité 1 fois
 
Publicité






 MessagePosté le: 29/06/2017 16:34:34    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
JennaFae
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2017
Messages: 64
Localisation: Une heure de Québec
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 29/06/2017 20:28:39    Sujet du message: Début de mon existence post op Répondre en citant Back to top

Loulou, c'est un super beau témoignage et je te félicite pour ton courage et ta belle énergie positive. Je te souhaite une bonne et prompte guérison sans complications. Ces témoignages sont superbes et je te remercie de nous le partager. A bientôt!

Jenna xx
 
Jessica514
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2015
Messages: 254
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 30/06/2017 00:26:10    Sujet du message: Début de mon existence post op Répondre en citant Back to top

Tout un temoignage! Merci de nous partager ce que tu as vecu. Ca a l'air de bien se passer alors tant mieux
_________________

 
Justine
petite chenille

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2016
Messages: 38
Localisation: val-d'Or
Sexe: MTF, En questionnement
Suivi psy: Oui

 MessagePosté le: 30/06/2017 09:09:29    Sujet du message: Début de mon existence post op Répondre en citant Back to top

Beau témoignage Loulou, merci du partage.
 
Audrey
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2016
Messages: 1 017
Localisation: Drummondville
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 30/06/2017 09:43:38    Sujet du message: Début de mon existence post op Répondre en citant Back to top

Beau temoignage loulou et felicitation pour ta chirurgie
_________________
Audrey
 
krikri
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2012
Messages: 1 219
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 01/07/2017 11:30:54    Sujet du message: Début de mon existence post op Répondre en citant Back to top

Merci pour partager avec nous et bonne chance pour le reste de ton parcours.
 
loulou
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2013
Messages: 277
Localisation: Montréal
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Augmentation mammaire: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 01/07/2017 18:11:03    Sujet du message: Début de mon existence post op Répondre en citant Back to top

Oh là. Je n'arrive pas à respecter ma promesse de me tenir loin de l'Internet et tout ce que ça fait c'est d'augmenter mon stress face aux possibles complications. Ma situation à mon emploi qui m'a pris 8 mois à trouver est fragile, donc je me croise les doigts.

Par exemple, mes fuites urinaires, là je tombe sur un article du JDM qui parle de l'augmentation des chirurgies de correction pour corriger des complications dont l'une des plus fréquentes seraient les fistules urinaires.

Sinon j'ai la paroi postérieure du vagin à l'entrée qui sensible et qui chauffe même au contact de l'eau durant les bains de siège. Et il y a une odeur désagréable qui se dégage du "site" comme ils disent. N'ayant pas accès à un médecin, je me croise les doigts pour ne pas que ce soit une vaginite ou une infection.

Bref, j'essaie de respirer. Premier suivi avec l'infirmière lundi qui je l'espère saura m'apaiser un peu.
 
Marcell
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2012
Messages: 353
Localisation: Gaspésie ,Grande -Rivière
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 02/07/2017 06:41:10    Sujet du message: Début de mon existence post op Répondre en citant Back to top

Bonjour Loulou

Je te remercie pour ce témoignage ,j'espère que l'infirmière te donnera une nouvelle positive demain .Excellente journée dans la mesure du possible dans la joie de ton être .Marcelle
_________________
Pour moi le bonheur c' est de reflèter la féminité de mon âme ,dans l'Amour véritable , de tout mon être .
 
loulou
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2013
Messages: 277
Localisation: Montréal
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Augmentation mammaire: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 13/07/2017 20:09:23    Sujet du message: Début de mon existence post op Répondre en citant Back to top

Petite mise à jour,

Ça a été long (j'ai essayé d'entrer en contact avec les infirmières un samedi et j'ai finalement eu une réponse le vendredi), mais après vérification des photos et de mes commentaires il semblerait que ma guérison soit normale, pas de signe d'infection ou de granulation pour l'instant.

Au niveau du suivi, les expériences semblent différées selon les personnes. Pour avoir des nouvelles j'ai été obligée de citer sur un message le code de déontologie des médecins (section IV point 32 un médecin est dans l'obligation de suivre tout patient qu'il a évalué ou traité jusqu'à la résolution de la situation, ou de s'assurer qu'un collègue peut prendre le suivi ou un autre professionnel qui dans ce cas-ci sont les infirmières). Une autre fille américaine qui était avec moi à l'Ascllépiade a montré une photo de sa lèvre inférieure, son incision était très ouverte d'au moins 5 cm, on voyait même les muscles et après 3 jours sans réponse de l'Asclépiade elle s'est rendue à l'urgence de sa ville pour se faire tourner de bord car ils lui ont dit qu'ils n'avaient pas l'expertise des vaginoplasties et ne savaient pas quoi faire. Ils lui ont conseillé de mettre de la crème à l'oestrogène et de glacer et de continuer à tenter de rejoindre l'équipe de Brassard. Finalement elle les a rejoint plusieurs jours plus tard et les infirmières lui ont dit que ça pouvait arriver et que ce n'était pas un danger.

D'autres par contre ont des réponses en 15 minutes après avoir laissé un message (pour des situations pas plus urgentes). Donc est-ce que ça dépend du timing? Tu tombes sur une période où elles sont débordées, elles mettent de côté l'appel et l'oubile? Qui sait.

La bonne nouvelle est qu'une fois que j'ai eu parlé à l'infirmière en charge des suivi post op les choses se sont mieux déroulé de mon côté. Elle m'a donné son courriel et son numéro personnel et a fait le suivi au jour prévu pour la semaine 2 post Asclépiade.

Au final, tout est bien semble-t-il. Ma douleur sur la paroi vaginale ne serait rien d'autre que de l'irritation bien normale considérant que la plaie n'est pas guérie et que l'on doit se rentrer 8 fois par jour des dilatateurs (2 par séance de dilatation) et 2 fois des douches vaginales. Déjà j'arrive bientôt à 4 semaines post op (lundi prochain) et c'est moin pire. C'est rassurant de se faire dire que la guérison est normale. Il y a tellement de chose qui se passe là qu'on ne sait plus ce qui est normale ou pas. J'avais beaucoup beaucoup de fibrine (une substance blanchâtre/jaunâtre). Est-ce normal? Dans le livret post op ils disent de contacter le CMC si on a de la fibrine. Hors au final on m'a dit que c'était normal, que je devais simplement continuer de dormir nue et de prévoir au moins 30 minutes de séchage après la douche ou l'un des deux bains de sièce. Mais sur le coup, quand tu voies que ton néo vagin ressemble à un steak weird avec du gras tu te poses des questions. C'est cela je crois le pire, ne pas savoir ce qui est normal ou pas. Mais une fois que les infirmières te disent "tout est beau, rien d'anormal sur les photos", le stress descend de plusieurs coches.

Sinon il me reste mon problème de fuite urinaire. C'est ce qui m'inquiète le plus. J'ai débuté les exercices de Kegel qu'ils donnent aux femmes enceintes, mais ça peut prndre 4 à 6 mois avant d'être efficace. L'infirmière m'a juste dit que c'était à surveiller. J'ai l'impression que ça a diminué un peu d'intensité la nuit (je coupe une couche en deux pour dormir dessus tout en ayant les parties à l'air libre tel que demandé dans les instructions post-op et elle semble un peu moins imbibées).

Je fais ce que j'ai à faire, pour le reste il me reste à me croiser les doigts.
 
loulou
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2013
Messages: 277
Localisation: Montréal
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Augmentation mammaire: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 13/07/2017 20:25:41    Sujet du message: Début de mon existence post op Répondre en citant Back to top

Aussi, j'ajouterais que je ne comprenais pas trop pourquoi certaines personnes disaient que ça pouvait prendre jusqu'à 8 heures pour les dilatations. Là je comprends mieux pour le 1er mois car par "dilatation", on entend aussi une série de soins et surtout de routines d'hygiènes. Après la première et la dernière dilatation, il faut ajouter une douche vaginale. C'est pas super long en soi, mais à chaque jour il faut préparer l'eau qui servira à la douche (faire bouillir de l'eau 20 minutes, y ajouter du sel et attendre que ça refroidisse). Bien entendu il faut laver la douche avant et après. Même chose pour les dilatateurs qui doivent être lavés avant et après chaque dilatation. Il faut aussi prendre une douche le matin mais bon, on s'entend que la personne moyennement propre le faisait déjà. Mais ce qui se rajoute c'est qu'il faut se tremper le popotin et le néovagin deux fois dix minutes dans un bain par jour. Et faire sécher à l'air libre, donc prévoir une demie heure après chaque douche et bain pour s'installer nue les jambes éartées et s'assurer que tout a pu sécher. Temps idéal pour du Netflix sur le laptop ou de la lecture (ps: je recommande rien de drôle pendant les dilatations, j'ai attrapé un fou rire avec le plus gros dilatateur entre les jambes et c'est pas une sensation agréable du tout. Ça et avoir une soudaine envie de faire un #2). Bien entendu après chaque douche/bain il faut bien désinfecter le bain.

Et bien que les dilatations elles-mêmes soient de 30 minutes, il faut prévoir un temps de détente et ça exclut le temps d'insersion, de mettre le lubrifiant, etc. Détente et insertion ne sont pas à négliger car ce ne sont pas des trucs que l'on rentre et retire en 5 secondes, surtout au début quand c'est plus douloureux et enflés.


Oh et j'oubliais dans tous les rituels le glaçage. Il est recommandé de glacer la région 20 à 30 minutes avant et après chaque dilatation. Le après peu être combiné au séchage au moins.


Au final, ce ne sont pas tant les dilatations que les rituels hygiéniques qui sont long et tout ce qui vient autours. Si ce n'était que des dilatations et à la limite de laver les dilatateurs, ça prendrait seulement 30 à 45 minutes, mais c'est tout ce qui vient autours qui gobe du temps. La bonne nouvelle et qu'à part la douche ce sont toutes des activités qui peuvent se faire en binge watchant du netflix. J'ai pu voir les 2 dernières saisons de The Office que je n'avais jamais vu et Master of None gràce aux dilatations/glaçage/séchage. Faut voir le positif. J'ai hâte à la fin du 2ème mois car non seulement on est à 3 dilatations au lieu de 4 ais les 2 bains de sièges deviennent optionnels si la zone a l'air bien guérie (je me croise les doigts). Déjà ça fera une énorme différence. D'ailleurs je retourne au travail à ma 8ème semaine et ça m'inquiète un peu car ça tombe à la 7ème semaine de soins post-op (les dilatations commencent 1 semaine après la chirurgie). Il y a au moins 2 jours où la dilatation de mi-journée sera impossible car je quitte à 11h le matin et jereviens chez mois vers 21h. Mais Dr Brassard m'a rassurée que de manque rune dilatation de temps en temps n'était pas dramatique si on restait relativement stable. Pour l'instant je profite de ma convalescence pour faire tout de façon fidèle au programme pour au moins les 6 ou 7 premières semaines.
 
Alina.L
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2016
Messages: 485
Localisation: Cowansville
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 14/07/2017 17:13:18    Sujet du message: Début de mon existence post op Répondre en citant Back to top

Lol! Je compatis ma chère Loulou! C'est vrai, moi aussi le «Est-ce que c'est normal que...» me revient tellement souvent. Puis, les infirmières me confirment que «Oui oui tout semble beau sur les photos envoyées, ça guérit vraiment bien!»

Je suis chanceuse et je touche du bois... Pas d'apparition de fibrine encore. Il faut dire que je suis une maniaque de la propreté depuis mon retour de l'Asclépiade. C'est vrai que c'est lourd tous ces soins, mais il ne faut pas se décourager et garder la même intensité.

Je ne glace que 15 minutes, c'est suffisant de mon côté. Et encore là je touche du bois, pas beaucoup d'enflure et j'ai maintenu l'utilisation des #3 et #4.

Ça m'a fait tellement rire quand tu as nommé ton histoire de rires pendant ton écoute de Netflix parce qu'il m'est arrivé la même chose. Et je me suis dit: «Est-ce que c'est ça l'effet qu'on ressent quand un gars entre de travers?» ou ça m'a fait penser aux spasmes que j'ai senti quand les poils ont recommencé à repousser dans la région du «site». En plein moment de dilatation, ce n'est pas le fun du tout.

Merci pour ce petit moment de compassion! Ceci dit, il faut que j'y retourne.
_________________
À plus!

Alina
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Chirurgie Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com