D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


Une semaine après l'onde de choc

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Le salon de discussion -> Coming-out
Sujet précédent :: Sujet suivant  
titounette54
petite chenille

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2017
Messages: 39

 MessagePosté le: 10/08/2017 08:36:50    Sujet du message: Une semaine après l'onde de choc Répondre en citant Back to top

Salut à vous toutes et tous, d'abord, sachez que je vous aime beaucoup d'avoir le courage, et la tendresse que vous avez, pour les autres.

Voilà une semaine que ma fille m'a annoncé son désir de la transition. (quand je mentionnerai ma fille, c'est mon ex-garçon )

Je m'habitue tout tranquillement à cette idée. Surtout, dans mon coeur et ma tête, je veux la voir telle qu'elle l'a toujours désiré. Je me surprends parfois, à me dire quand je magasine pour moi: tiens cette petite robe lui irait bien. Embarassed Bizarre, quand me vient cette idée.

Ma fille fait des petits coming-out, à des gens qu'elle doit cotoyer dans son entourage, mais à part moi, pour l'instant, c'est correct.
J'ai mis au monde quatre fils, et un va devenir une fille. Parfois, je vois cela d'un très bon oeil, car la relation mère-fille, je ne l'ai jamais connu. Ce qui peut être difficile, c'est oublié le passé avec ma fille en tant que l'autre sexe. Mais elle le sait, j'ai une très bonne volonté.

Finalement, l'entourage, et les gens autour, sont aussi bien, de ne pas la blesser et lui faire de la peine, car je vais sortir mes griffes, car plus que jamais, nous serons deux à les confronter. L'Amour, c'est la seule chose qui compte pour tous.



PS: ce serait bien qu'il y ait dans l'index, une section pour échanger entre parents de trans. Pour soutenir, et aider. Ce n'est qu'une suggestion.

Prenez soin de vous tous, et toutes.
 
Publicité






 MessagePosté le: 10/08/2017 08:36:50    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
MinaC
grand papillon

En ligne

Inscrit le: 14 Juin 2017
Messages: 200
Localisation: Montreal, QC
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 10/08/2017 08:47:40    Sujet du message: Une semaine après l'onde de choc Répondre en citant Back to top

Hello Titounette,
Ta fille a beaucoup de chance, tu es une mere adorable
Bises
Mina
_________________
If you can't explain it simply, you don't understand it well enough.
 
titounette54
petite chenille

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2017
Messages: 39

 MessagePosté le: 10/08/2017 09:00:06    Sujet du message: Une semaine après l'onde de choc Répondre en citant Back to top

Merci MinaC. Embarassed Je n'ai pas toujours le sentiment d'être ainsi. Pour ma fille, parfois, j'ai juste un petit regret.... J'aurai aimé connaître sa décision avant... pour qu'elle n'ai pas eu à souffrir autant. Et puis, parfois, je me dis: comment ça se fait que je l'ai pas deviné avant ? Moi, sa mère.

Soyez fortes vous toutes, car moi, je crois que c'est le coeur qui compte avant tout, et un coeur de femme, c'est souvent plus fort pour aimer.
 
MinaC
grand papillon

En ligne

Inscrit le: 14 Juin 2017
Messages: 200
Localisation: Montreal, QC
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 10/08/2017 09:25:39    Sujet du message: Une semaine après l'onde de choc Répondre en citant Back to top

Hello Titounette,
Tu dis que tu aurais pu le deviner toi-meme, mais, dans certains cas, la personne elle-meme ne le decouvre que sur le tard. Perso, a 46 ans (presque 47) je viens a peine (c'etait en Juin) de realiser la source du mal etre dont je souffrais depuis mes 7 ans Donc ne t'en fais pas trop, et continues, comme tu le fais, de la supporter avec tout l'amour dont une mere est capable pour son enfant.
Je te trouve vraiment admirable, car, malgre tes interrogations personnelles, tu sais apporter la comprehension et l'amour dont elle a besoin
Bises
Mina
_________________
If you can't explain it simply, you don't understand it well enough.
 
Alexandra
petit papillon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2017
Messages: 155
Localisation: Longueuil
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 10/08/2017 10:57:16    Sujet du message: Une semaine après l'onde de choc Répondre en citant Back to top

Bonjour Titounette,

Tout comme Mina, j'ai annoncé ça un peu sur le tard moi aussi. Mal à l'aise depuis mes 6 ou 7 ans, j'ai fini par commencer ma thérapie à 45 ans, et à tout avouer à ma mère dans la foulée.

J'ai été assez surprise quand elle m'a dit que ça faisait un sacré bout de temps qu'elle se doutait d'un truc pareil, mais qu'elle attendait que je lui en parle. Ce que je n'ai pas fait jusqu'à il y a quelques mois. Entre temps, la vie a suivi son cours, ma mère devait se dire que ce n'était peut-être qu'une phase, tout comme moi d'ailleurs.

Jusqu'au jour où n'en pouvant plus, tout a fini par ressortir.

Il ne faut surtout pas culpabiliser de ne pas avoir su déceler cela. D'abord, nous sommes quand même souvent des championnes pour nous cacher. Parfois c'est l'instinct de survie (mon père m'aurait vraisemblablement soit tuée, soit m'aurait battue et envoyée à l'hôpital s'il avait su), souvent la peur d'être rejetée. Nous vivons un malaise permanent qui monopolise une bonne partie de nos ressources cérébrales, et malgré tout, nous devons nous fondre dans la masse, faire comme si tout allait bien. Parfois nous ne comprenons tout simplement pas ce qui nous arrive. Alors nous essayons d'enfermer ça dans une petite boite et de jeter la clé.

Depuis, même si ma mère a du mal avec beaucoup de choses (elle continue de me mégenrer pour l'instant), elle est aussi "contente" d'avoir enfin une fille, et elle me prodigue ses conseils mode et beauté. Ok, parfois, elle est complètement dans l'erreur car ce qui fonctionne sur une femme cisgenre ne passe pas forcément sur une femme transgenre (différences de morphologie par exemple), mais c'est l'intention qui compte.

Une dernière chose : pourquoi oublier le passé ? Le passé nous appartient, il a bien eu lieu et il n'est pas forcément nécessaire de faire comme s'il n'avait jamais existé. C'est renier une partie de notre identité, de ce qui nous a forgé pour arriver au point où nous en sommes aujourd'hui. Bon, je parle pour moi ici : mais je ne compte pas du tout faire une croix sur mon passé. Je ne vais pas effacer toutes mes photos en prétendant que cette personne n'a jamais existé ou que ce n'est pas moi. Ok, ce n'est pas cette version de moi que je voyais dans ma tête pendant tout ce temps, mais c'est quand même moi, ne serait-ce qu'en partie. J'assume ce passé, car que je le veuille ou non, il fait partie de moi.
_________________
Alexandra

Ma féminitié est ma lumière intérieure.
 
titounette54
petite chenille

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2017
Messages: 39

 MessagePosté le: 10/08/2017 11:16:39    Sujet du message: Une semaine après l'onde de choc Répondre en citant Back to top

@Alexandra
Tu as raison, quand tu parles de ton passé. Il ne faut le renier, car il fait aussi partie de toi, comme celui de ma fille, fait partie d'elle. Je comprends un peu plus.

Moi, personnellement, je fais de gros efforts pour ne pas mégenrer. Quand cela m'arrive, je me reprends. Je veux que ma fille sente que dans mon coeur, et mes pensées, elle a vraiment sa place en tant que fille, désormais.

Je songeais souvent à des détails pour elle: tel vêtement, ou un autre; des boucles d'oreille, etc... mais elle m'a très bien expliqué, que cela doit coller à elle, à ce qu'elle deviendra. Trouver son style, trouver sa personnalité.

Pour elle, sa plus grosse crainte, c'est le passing. Pour moi, peut-être le malaise de la voir féminisée de plus en plus. Avec du support, elle et moi, on va s'en sortir.
 
titounette54
petite chenille

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2017
Messages: 39

 MessagePosté le: 11/08/2017 10:51:43    Sujet du message: Une semaine après l'onde de choc Répondre en citant Back to top

Salut vous toutes,

Si on compare mon coming out de ma fille, à un tremblement de terre, j'ai parfois encore des secousses sismiques.. lol Je m'explique. Tres heureuse d'avoir une fille, et de sentir son bonheur d'endosser son véritable physique. Mais, il m'arrive de penser à notre entourage, et ça secoue encore. Il m'arrive de penser aux regards des autres, et je veux que son passing soit au top. Croyez moi, il va l'être car, je la conseillerai, et surtout, la dirigerai vers des personnes qualifiées.

J'ai le sentiment qu'il y aura parfois encore des secousses pour moi, et je sais que c'est normal. J'ai déjà été cherché de l'aide pour cela.

Le positif: plus le temps passe, plus je pense à ma fille, en tant que fille, et j'oublie tout doucement son genre d'avant.
Le négatif: il va me falloir faire aussi des coming out, et j'appréhende parfois. Mais toujours avec le consentement de ma fille, et en temps et lieu, pour le faire.

Vraiment, je suis avec vous toutes, quand vous parlez de votre coming out. C'est pas évident, et il vous faut une tonne de courage. J'aimerais que vous receviez le même accueil, que j'ai donné à ma fille.

Prenez soin de vous toutes, et tous.
 
Amélie S
grande chenille

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2017
Messages: 63
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui

 MessagePosté le: 18/11/2017 12:13:08    Sujet du message: Une semaine après l'onde de choc Répondre en citant Back to top

Titounette tu est génial ta fille est très chanceuse d'avoir une mère qui la comprend et la supporte je suis envieuse j'aurais aimer avoir une maman comme toi quand j'étais petite
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Coming-out Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com