D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


FTM & relation amitié avec homme CIS

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Le salon de discussion -> Transsexualité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
batondroitier
oeuf

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2017
Messages: 15
Sexe: Homme, FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 19/09/2017 21:16:50    Sujet du message: FTM & relation amitié avec homme CIS Répondre en citant Back to top

bonjour,


je vis en étant un homme ''sur papier'' depuis janvier 2017...donc depuis environ ma session d'hiver au cegep (qui commencait le 23 janvier) et je me demandais s'il y avait des personnes (ftm ou mtf peu importe) qui se sont retrouvés dans la même situation que moi...

pour vous mettre en contexte, je ne suis pas trop de nature sociale et qui est porté à aller vers les gens. de plus, je n'ai pas un réseau amical vraiment élaboré non plus.

disons que j'ai beaucoup changé en 2 ans (en lien avec mon identité, mais aussi certains aspects qui ne sont pas en rapport avec ceci, par exemple ma routine et ma façon de m'occuper) je suis quand même solitaire mise à part voir mes 2 soeurs et mes parents (& je vis avec ma copine) bref ca se limite à ça.

alors là je me suis dit qu'il fallait que je fasse un effort et ''prendre ma place'' en kek part pour me créer de belles relations d'amitié saines. et ma réalité c'est un monde de cisgenres à 100%. j'ai des connaissances vagues trans, mais les liens que j'ai en ce moment ou mes possibilités de m'en créer, c'est avec des cisgenres, puisque j'ai une vie d'étudiant et une routine que je pense que les gens trouveraient ''plate''. il faut aussi que je dise que depuis je suis à mon collège (janvier dernier), je n'ai jamais eu quelqu'un qui est venu me poser la question ou un collègue d'équipe qui se demande et qui me demande... ça n'est jamais arrivé.

Donc voilà, est ce qu'il y en a qui sont ftm et qui ont des solides amitiés avec des hommes cis ? mais qu'ils ne connaissaient pas l'homme cis avant la transition ? donc que vous vous etes présenté comme un homme ?

et même principe pour les mtf ?

avez vous des conseils ? j'aime bien ne pas parler de ma transsexualité et juste être considéré pour qui je suis, vous voyez ? par contre, pensez vous c'est mieux si j'en parle dès les premieres discussions? est ce qu'il y a des facons de savoir par ''observation'' des personnes qui devraient être ouvert à ça et ne pas en faire un cas ?

j'ai aussi un stress que je dise mon transsexualisme à un étudiant(e) et qu'il le dise à d'autres... peut être qu'il ne serait pas mal intentionné mais le problème c'est qu'il va y en avoir qui vont juger ça, et étant quelqu'un de réservé qui veut ''la paix'', ca m'anxiogène un peu...

merci!
 
Publicité






 MessagePosté le: 19/09/2017 21:16:50    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
cristale
ouverture du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2017
Messages: 132
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 20/09/2017 07:55:46    Sujet du message: FTM & relation amitié avec homme CIS Répondre en citant Back to top

Moi, ça m'anxiole... Laughing (dérivé de "anxiolytique".. et oui, une autre avec son propre lexique... )

J'te comprends 100 mille à l'heure.. J'me suis toujours dit que c'était mieux de toujours être franc et d'étaler toutes ses cartes au départ... Mais maudit que ça m'a occasionné des problèmes, tout au long de ma vie.. Alors, dernièrement j'ai commencé à me dire que non: On transitionne pour une raison, et c'est pas pour se remémorer notre malaise d'avant à perpétuité... Si on "passe" en tant que tel, et qu'on peut simplement vivre dans notre nouveau genre sans que ça soulève de question dans notre entourage, ben... Go! C'est la destination qui compte, de toute façon... Et si un jour on devient assez à l'aise et en confiance avec un nouvel ami cis, et qu'on a envie de se confier, ben au moins si c'est quelqu'un qui risquerait d'être mal à l'aise, ben qu'il mette ça dans sa pipe!

C'est peut-être pas une bonne approche pentoute, mais j'pense que c'est quelque chose d'assez intime et privé quand même...

Pourquoi est-ce que les autres auraient le droit de se sentir "trahis" en tant que tel si on leur disait pas?!!

C'est là que j'suis rendue dernièrement... Mais j'suis encore loin de "passer" à 100%. J'ai vraiment hâte au jour.. (J'en suis qu'à 3 semaines d'hormonothérapie)
 
MinaC
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2017
Messages: 200
Localisation: Montreal, QC
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 20/09/2017 08:52:41    Sujet du message: FTM & relation amitié avec homme CIS Répondre en citant Back to top

Hello,
La maniere dont je saisis ton message est que tu passes tellement bien que personne ne s'interroge sur la possibilite que tu sois trans, ce qui, en soi, est vraiment excellent.
Pour moi, la finalite de la transition est de ne pas avoir a dire "Je suis une femme trans", mais juste "Je suis une femme". Et tu sembles etre dans un cas ou tu peux juste dire "Je suis un gars", sans avoir besoin de parler du cote trans.
Tu as fait ton changement de nom, ton changement de mention de genre, et tu semble passer a 100%. Ce que je ferais dans ce cas serait de ne mentionner ma transidentite qu'aux personnes avec qui je serais intime, les autres n'ont aucun besoin de le savoir
Bises
Mina
_________________
If you can't explain it simply, you don't understand it well enough.
 
batondroitier
oeuf

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2017
Messages: 15
Sexe: Homme, FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 21/09/2017 22:15:51    Sujet du message: FTM & relation amitié avec homme CIS Répondre en citant Back to top

cristale a écrit:
Alors, dernièrement j'ai commencé à me dire que non: On transitionne pour une raison, et c'est pas pour se remémorer notre malaise d'avant à perpétuité... Si on "passe" en tant que tel, et qu'on peut simplement vivre dans notre nouveau genre sans que ça soulève de question dans notre entourage, ben... Go!


c'est très vrai qu'on transitionne pour une raison! une raison principale qui est... vivre une vie de l'autre genre... bah c'est comme ca je l'interprète

cristale a écrit:
C'est la destination qui compte, de toute façon... Et si un jour on devient assez à l'aise et en confiance avec un nouvel ami cis, et qu'on a envie de se confier, ben au moins si c'est quelqu'un qui risquerait d'être mal à l'aise, ben qu'il mette ça dans sa pipe!

C'est peut-être pas une bonne approche pentoute, mais j'pense que c'est quelque chose d'assez intime et privé quand même...

Pourquoi est-ce que les autres auraient le droit de se sentir "trahis" en tant que tel si on leur disait pas?!!


oui exact, honnêtement c'est une situation que j'ai peur de faire subir aux autres, pourtant je ne pense pas que c'est justifié étant donné que ma réalité à l'intérieur de moi concerne seulement moi et ce n'est pas le probleme a personne ce que je vis, surtout pas des étrangers / connaissances! & en passant, je suis content que tu partages mon idée de ne pas le dire! dans tout les cas faut ben vivre et esssayer / se tromper et recommencer et tenter d'être confortable dans notre vie sociale lol

cristale a écrit:
C'est là que j'suis rendue dernièrement... Mais j'suis encore loin de "passer" à 100%. J'ai vraiment hâte au jour.. (J'en suis qu'à 3 semaines d'hormonothérapie)


je te le souhaite !
 
batondroitier
oeuf

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2017
Messages: 15
Sexe: Homme, FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 21/09/2017 22:32:07    Sujet du message: FTM & relation amitié avec homme CIS Répondre en citant Back to top

MinaC a écrit:
Hello,
La maniere dont je saisis ton message est que tu passes tellement bien que personne ne s'interroge sur la possibilite que tu sois trans, ce qui, en soi, est vraiment excellent.
Pour moi, la finalite de la transition est de ne pas avoir a dire "Je suis une femme trans", mais juste "Je suis une femme". Et tu sembles etre dans un cas ou tu peux juste dire "Je suis un gars", sans avoir besoin de parler du cote trans.
Tu as fait ton changement de nom, ton changement de mention de genre, et tu semble passer a 100%. Ce que je ferais dans ce cas serait de ne mentionner ma transidentite qu'aux personnes avec qui je serais intime, les autres n'ont aucun besoin de le savoir
Bises
Mina


salut MinaC ! c'est très intéressant ta perception des choses, je n'avais pas pensé à ca ! oui je crois bien passer inapercu, en fait j'en ai aucune idée lol puisqu'honnetement personne n'est venu me poser des questions ou personnes n'a compris que je l'étais et est venu me parler en conséquence... alors c'est le néant, d'où que j'ai une mini paranoia parfois que les gens veulent juste pas men parler lol

mais bon j'imagine qu'il faut donner la chance au coureur et se dire que je passe juste inapercu (ce qui est comme tu dis très bien en effet!)

ton message m'a fait penser que ouais, y doit avoir des trans dont ca doit etre un peu plus difficile ce coté-là et que mon probleme serait un heureux probleme pour eux ! je souhaite bien que les trans qui veulent passer inapercu y arrive malgré les difficultés ca cest sur

pour ce qui est de le dire ou non, en effet je crois que j'appuie ton idée! pcq dans le fond, je suis le genre homme et j'ai pas a me justifier i guess... peut etre que mon probleme est entre mes deux oreilles (au niveau de mes skills sociales) j'ai la plume active lol le probleme c'est de partir une relation à partir de rien dans la réalité (comme des collegues de classes) dont je suis vrmt a chier lol

en tk à suivre! merci pour la réponse
 
cristale
ouverture du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2017
Messages: 132
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 22/09/2017 07:40:37    Sujet du message: FTM & relation amitié avec homme CIS Répondre en citant Back to top

Comme t'as pu le deviner, j'suis comme "en cheminement" encore, mais c'est la bonne voie je crois. J'espère que tu trouveras ta façon de faire ton chemin sans te sentir mal à l'aise... C'est vrai que ça peut être difficile de créer de nouveaux liens, surtout quand on est timide au départ..

Bonne chance, et merci pour le souhait!
 
Alexandra
petit papillon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2017
Messages: 155
Localisation: Longueuil
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 22/09/2017 07:52:44    Sujet du message: FTM & relation amitié avec homme CIS Répondre en citant Back to top

Selon moi, on est qui on est. Et on ne doit rien à personne, en tout cas pas à des gens qu’on vient de rencontrer.

On n’a pas à sortir son pedigree pour prouver qu’on est une personne cisgenre bio élevée au grain en plein air. Si on passe, tout va bien, ce qu’on a été avant, ce qu’on a dans la culotte, ça ne regarde que le cercle intime.

Bon après j’ai conscience que ça c’est dans un monde parfait, et que nous ne vivons pas dans ce monde.

Mais bon, on va dire que pour jaser, boire une bière, regarder une game de hockey, péter en racontant des jokes sexistes, y’a pas besoin d’un permis
_________________
Alexandra

Ma féminitié est ma lumière intérieure.
 
cristale
ouverture du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2017
Messages: 132
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 22/09/2017 07:56:41    Sujet du message: FTM & relation amitié avec homme CIS Répondre en citant Back to top

Alexandra a écrit:
[...]On n’a pas à sortir son pedigree pour prouver qu’on est une personne cisgenre bio élevée au grain en plein air.[...]


BAM! Laughing Mr. Green Okay
 
djgab
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2009
Messages: 2 782
Localisation: Gatineau
Sexe: Homme, FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Phalloplastie: Fait

 MessagePosté le: 22/09/2017 09:34:28    Sujet du message: FTM & relation amitié avec homme CIS Répondre en citant Back to top

Je pense comme les autres, tu n'as pas besoin d'en parler. Je ne peux pas dire que j'ai déjà eu une amitié profonde avec un homme cisgenre depuis le début de ma transition, mais je suis aller faire de la randonnée ou j'ai regardé des games de hockey avec des gars qui ne savaient pas et je n'ai pas ressenti le besoin d'en parler. Tu es qui tu es, si tu veux le dire tu peux mais rien ne t'y obliges.

Personnellement mes amis les plus proches savent que je suis trans. Je trouve juste que c'est plus simple parce que je n'ai pas à faire attention à ce que je dis et à réviser mon passé quand je parle avec eux. Mais au final, le choix te revient d'en parler ou non.
_________________
http://bailgaman.blogspot.com -- Parcours d'un trans FTM en région
 
Visiter le site web du posteur
batondroitier
oeuf

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2017
Messages: 15
Sexe: Homme, FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 23/09/2017 02:15:17    Sujet du message: FTM & relation amitié avec homme CIS Répondre en citant Back to top

djgab a écrit:
Je pense comme les autres, tu n'as pas besoin d'en parler. Je ne peux pas dire que j'ai déjà eu une amitié profonde avec un homme cisgenre depuis le début de ma transition, mais je suis aller faire de la randonnée ou j'ai regardé des games de hockey avec des gars qui ne savaient pas et je n'ai pas ressenti le besoin d'en parler. Tu es qui tu es, si tu veux le dire tu peux mais rien ne t'y obliges.

Personnellement mes amis les plus proches savent que je suis trans. Je trouve juste que c'est plus simple parce que je n'ai pas à faire attention à ce que je dis et à réviser mon passé quand je parle avec eux. Mais au final, le choix te revient d'en parler ou non.



merci pour ton temoignage ! c’est vrai qu’on y échappe pas à le dire à des personnes proches de nous, et dont on veut entretenir la relation amicale puisquelle est legit authentique à nos yeux, & je suis content de savoir tu peux avoir des activiés avec des gens qui ne le savent pas pis que cest ben de meme !

aussi, j’ai aussi parlé à mon beau frere de ca aujourdhui (un cisgenre biensur) et il ma fait réaliser que ouais je peux bien ne pas le dire, mais que s’ils finissent par savoir à cause d’un hasard ou whatever, je nai pas à etre hyper anxieux pcq ce qui est important ce nest de pas me soucier des gens qui vont juger/metiquetter /me ridiculiser, c’est des gens qua la base je ne veux pas dans ma vie (tsé pas juste des trans qui vivent des situations comme ca, ca peut sappliquer a nimporte qui) en tk cest de sage paroles trop simple que je ny est ps penser lol

mais surtout... il a dit que je navais pas à majuster aux autres (me sentir coupable/ etre pas ben/ etc) ,mais que cest aux autres de sajuster à cette nouvelle réalité qui viennene de realiser et sils ne sont pas capable de sajuster, cest justement des personnes qui ne partagent pas mes « valeurs » dans ce cas ci ouverture desprit, donc pas besoin de mettre autant dénergie à eux..

dsl si je mexplique mal et cest long lol je trouvais ca bien cette vision des choses, tout ca pour dire que la clé je pense vraiment c’est davoir plus confiance en moi, detre bien avec moi meme, cest + fondamental qu’une question d’identité de genre, c’est un art à maitriser les skills sociales! lol

merci encore!
 
batondroitier
oeuf

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2017
Messages: 15
Sexe: Homme, FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 23/09/2017 17:46:05    Sujet du message: FTM & relation amitié avec homme CIS Répondre en citant Back to top

Alexandra a écrit:
Selon moi, on est qui on est. Et on ne doit rien à personne, en tout cas pas à des gens qu’on vient de rencontrer.

On n’a pas à sortir son pedigree pour prouver qu’on est une personne cisgenre bio élevée au grain en plein air. Si on passe, tout va bien, ce qu’on a été avant, ce qu’on a dans la culotte, ça ne regarde que le cercle intime.

Bon après j’ai conscience que ça c’est dans un monde parfait, et que nous ne vivons pas dans ce monde.

Mais bon, on va dire que pour jaser, boire une bière, regarder une game de hockey, péter en racontant des jokes sexistes, y’a pas besoin d’un permis



oui cette notion de ''passer inapercu'' je crois qu'elle est désiré de plusieurs d'entre nous ! après avoir réfléchi suite à ce post, je pense que mon problème est entre mes deux oreilles, que c'est moi qui capote un peu trop, j'ai des pensées limitatives qui m'empeche d'être relax et non-anxieux. je n'ai pas à me soucier autant des autres. j'ai le droit à ma place...c'est pas tout à fait rentré dans mon coco ça, je travaille là dessus
 
M-M.
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2013
Messages: 1 064
Localisation: Saint-Hubert
Sexe: FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Vaginoplastie: Fait
Metaidoïoplastie: Fait

 MessagePosté le: 09/10/2017 02:35:08    Sujet du message: FTM & relation amitié avec homme CIS Répondre en citant Back to top

Cette question, je me la suis posée souvent, à différentes étapes de mon parcours.

Quelques mois après avoir commencé mon hormonothérapie, j'avais eu un nouveau travail d'été dans un camp de jour. Mes documents légaux n'étaient pas changés, et je n'avais eu aucune chirurgie. Initialement, à part la direction (à cause de la paie et de la vérification des antécédents judiciaires), personne n'avait à le savoir. Or, à ce moment, j'avais choisi d'en parler à mes collègues lors de la formation afin d'éviter les questions malaisantes sur le fait que je me baignais avec un t-shirt devant tout le camp.

Après cet été-là, je commençais un nouveau programme à l'université. Encore là, la question s'est posée : j'en parle ou pas?!? La première année, comme je prenais beaucoup de cours en tant qu'étudiant libre, je n'en ai pas vraiment parlé (mon nom avait été changé dans le système à ce moment-là). Mais honnêtement, je ne créais pas vraiment de liens avec les gens non plus. Je ne voyais pas la pertinence de le dire à de simples coéquipiers pour des projets de groupe. Or, lorsque j'ai intégré une cohorte, ça a commencé à me peser, de ne pas pouvoir en parler. D'une part, il y avait 2-3 personnes dans le programme que je connaissais d'avant ma transition. D'autre part, je vivais des choses, en lien avec ma transition, et ça m'énervait de ne pas pouvoir en parler avec les gens que je côtoyais. La gestion de mes publications Facebook devenait ardue également, je galérais entre mes différents niveaux de confidentialité (genre "ok cette personne le sait, pas celle-là, donc qui peut voir telle ou telle publication en lien avec ma transition"). J'en étais donc venu à ne pas vraiment me soucier de qui le savait ou pas, et de simplement vivre ma vie.

À un certain point, un dude cis-gay que j'avais côtoyé l'année précédente (et qui likait toutes mes photos d'évolution de testo sur mon facebook chaque mois sans comprendre de quoi il s'agissait...et même mes posts sur mon hystérectomie!! XD ) a comme allumé parce que j'ai écrit un commentaire à un poste de radio lors d'un vox-pop sur les bals de fin de secondaire dans lequel je mentionnais explicitement que le mien avait eu lieu avant ma transition...et il a été lu en ondes! Et il l'a entendu! Mais au final ça ne changeait rien pour lui.

J'ai finalement fait des travaux sur les réalités trans dans comme 12 de mes cours pendant mon bac (en plus de faire mon stage final chez Fierté Montréal, ça te donne une idée!). Et encore maintenant, avec mon bac en poche, il y a des gens qui ont eu beau assister à plusieurs de mes exposés oraux et interventions en classe, ils n'avaient toujours pas compris que j'étais trans. Tout ça pour dire que bien souvent, les gens n'envisagent même pas cette possibilité. Certain.e.s ont dans l'idée qu'illes sont capables de spotter qui est trans, alors s'ils ne te soupçonnent pas, ça va leur prendre une enseigne au néon au dessus de ta tête qui l'indique pour que peut-être ils y pensent! J'exagère...mais à peine en même temps!

Personnellement, j'en suis à un point où j'en parle si ça vient sur le sujet, mais je ne ressens pas le besoin de le mentionner dès que je rencontre une nouvelle personne. Genre, je ne mentirai pas sur la nature d'une chirurgie que je subis et je vais de temps en temps faire des allusions à mon passé, mais mettons, la famille élargie de mon ex-copine n'a pas su que j'étais trans, et n'avait pas besoin de le savoir (ses parents et sa soeur le savaient, mais c'était suffisant). Il était convenu entre elle et moi par contre que si jamais, pour un hasard quelconque, une personne de sa famille me posait la question, je ne mentirais pas.

Pour ce qui est d'avoir des amis hommes cis... je te dirais que je ne suis pas le meilleur pour avoir des ami.e.s, déjà en partant. De manière générale, je suis capable de bien m'entendre avec tout le monde. Ceci dit, je vais avoir du mal, quand je vais me retrouver avec une gang de gars majoritairement cis, s'ils passent leur temps à faire des jokes/commentaires sexistes, homophobes ou misogynes. De la masculinité toxique mal placée, j'ai pas mal de misère avec ça. Je vais aussi avoir du mal avec une gang de filles, cis ou trans, peu importe, qui va passer son temps à chialer ou critiquer injustement les hommes, à généraliser comme quoi ils sont tous problématiques. Mais j'ai plusieurs connaissances de tous les genres, trans ou cis, de toutes les orientations... je sélectionne avec qui je développe des amitiés en fonction de la personnalité et des valeurs bien plus qu'en fonction du genre et du sexe assigné à la naissance.
_________________
- Manu -
https://transinfoqc.wixsite.com/blogf2m
 
Visiter le site web du posteur
batondroitier
oeuf

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2017
Messages: 15
Sexe: Homme, FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait

 MessagePosté le: 09/10/2017 21:13:40    Sujet du message: FTM & relation amitié avec homme CIS Répondre en citant Back to top

M-M. a écrit:
Cette question, je me la suis posée souvent, à différentes étapes de mon parcours.

Quelques mois après avoir commencé mon hormonothérapie, j'avais eu un nouveau travail d'été dans un camp de jour. Mes documents légaux n'étaient pas changés, et je n'avais eu aucune chirurgie. Initialement, à part la direction (à cause de la paie et de la vérification des antécédents judiciaires), personne n'avait à le savoir. Or, à ce moment, j'avais choisi d'en parler à mes collègues lors de la formation afin d'éviter les questions malaisantes sur le fait que je me baignais avec un t-shirt devant tout le camp.

Après cet été-là, je commençais un nouveau programme à l'université. Encore là, la question s'est posée : j'en parle ou pas?!? La première année, comme je prenais beaucoup de cours en tant qu'étudiant libre, je n'en ai pas vraiment parlé (mon nom avait été changé dans le système à ce moment-là). Mais honnêtement, je ne créais pas vraiment de liens avec les gens non plus. Je ne voyais pas la pertinence de le dire à de simples coéquipiers pour des projets de groupe. Or, lorsque j'ai intégré une cohorte, ça a commencé à me peser, de ne pas pouvoir en parler. D'une part, il y avait 2-3 personnes dans le programme que je connaissais d'avant ma transition. D'autre part, je vivais des choses, en lien avec ma transition, et ça m'énervait de ne pas pouvoir en parler avec les gens que je côtoyais. La gestion de mes publications Facebook devenait ardue également, je galérais entre mes différents niveaux de confidentialité (genre "ok cette personne le sait, pas celle-là, donc qui peut voir telle ou telle publication en lien avec ma transition"). J'en étais donc venu à ne pas vraiment me soucier de qui le savait ou pas, et de simplement vivre ma vie.

À un certain point, un dude cis-gay que j'avais côtoyé l'année précédente (et qui likait toutes mes photos d'évolution de testo sur mon facebook chaque mois sans comprendre de quoi il s'agissait...et même mes posts sur mon hystérectomie!! XD ) a comme allumé parce que j'ai écrit un commentaire à un poste de radio lors d'un vox-pop sur les bals de fin de secondaire dans lequel je mentionnais explicitement que le mien avait eu lieu avant ma transition...et il a été lu en ondes! Et il l'a entendu! Mais au final ça ne changeait rien pour lui.

J'ai finalement fait des travaux sur les réalités trans dans comme 12 de mes cours pendant mon bac (en plus de faire mon stage final chez Fierté Montréal, ça te donne une idée!). Et encore maintenant, avec mon bac en poche, il y a des gens qui ont eu beau assister à plusieurs de mes exposés oraux et interventions en classe, ils n'avaient toujours pas compris que j'étais trans. Tout ça pour dire que bien souvent, les gens n'envisagent même pas cette possibilité. Certain.e.s ont dans l'idée qu'illes sont capables de spotter qui est trans, alors s'ils ne te soupçonnent pas, ça va leur prendre une enseigne au néon au dessus de ta tête qui l'indique pour que peut-être ils y pensent! J'exagère...mais à peine en même temps!

Personnellement, j'en suis à un point où j'en parle si ça vient sur le sujet, mais je ne ressens pas le besoin de le mentionner dès que je rencontre une nouvelle personne. Genre, je ne mentirai pas sur la nature d'une chirurgie que je subis et je vais de temps en temps faire des allusions à mon passé, mais mettons, la famille élargie de mon ex-copine n'a pas su que j'étais trans, et n'avait pas besoin de le savoir (ses parents et sa soeur le savaient, mais c'était suffisant). Il était convenu entre elle et moi par contre que si jamais, pour un hasard quelconque, une personne de sa famille me posait la question, je ne mentirais pas.

Pour ce qui est d'avoir des amis hommes cis... je te dirais que je ne suis pas le meilleur pour avoir des ami.e.s, déjà en partant. De manière générale, je suis capable de bien m'entendre avec tout le monde. Ceci dit, je vais avoir du mal, quand je vais me retrouver avec une gang de gars majoritairement cis, s'ils passent leur temps à faire des jokes/commentaires sexistes, homophobes ou misogynes. De la masculinité toxique mal placée, j'ai pas mal de misère avec ça. Je vais aussi avoir du mal avec une gang de filles, cis ou trans, peu importe, qui va passer son temps à chialer ou critiquer injustement les hommes, à généraliser comme quoi ils sont tous problématiques. Mais j'ai plusieurs connaissances de tous les genres, trans ou cis, de toutes les orientations... je sélectionne avec qui je développe des amitiés en fonction de la personnalité et des valeurs bien plus qu'en fonction du genre et du sexe assigné à la naissance.


Merci beaucoup ! c'est bien intéressant ce que tu apportes par rapport à ce sujet...

je suis bien content que tu as parlé de ton expérience à l'université, c'est bien vrai qu'un moment donné ca devient absurde et lourd de mettre autant d'énergie à se rappeller qui le sait et qui le sait pas, qu'est ce que je peux dire ou pas à tel ou tel personne, qu'est ce que je peux poster sur facebook ou pas... et aussi, ca me donne une idée de ce qu'un autre ftm vit par rapport à comment dealer avec son ''coté'' trans dans les conversations avec les autres !

c'est drole pcq j'ai aussi fait une session dans des groupes random (mais au cegep pour mon cas) et je me retrouve en ce moment en première session dans une technique avec une cohorte pis qu'on voit les mêmes visages ben souvent...

J'en n'ai pas parler non plus aux coéquipiers dans mes sessions antérieures (et personne n'est venu m'en parler ) pis en ce moment c'est quand même assez difficile pour moi créer des liens avec d'autres étudiant(e)s, mais ça n'a pas de rapport avec le fait que je sois trans, ça l'a juste rapport que je ne suis pas doué lol. En fait, je serais bien heureux un jour avoir le même problème que toi de ''triage'' et de finalement juster laisser faire !

je suis d'accord avec la sélection des amitiés par rapport à la personnalité et les valeurs... J'ai le défaut de ne pas vouloir déplaire à tout prix, alors toute ma vie j'ai accordé beaucoup d'importance aux ''qu'en diras-t-on'' pis j'ai aussi accordé beaucoup d'importance aux gens que je sais qui sont de mauvaise personne. je travaille fort sur moi pour arranger ça pcq je suis conscient que ça me nuit énormément dans mon développement pis ma joie de vivre aussi est affecté... mais bon, parler du fait que je sois trans en ce moment me fait peur puisqu'à la base, je ne suis vraiment pas bon pour m'affirmer dans la vie donc j'évite les situations de conflit et cela implique...rester dans mon coin.

s'effacer n'est pas la solution...je pense bien que tu as raison et qu'il ne faut pas voir l'identité trans comme qqchose d'hyper important, pcq les gens qui vont accepter la personne que je suis, vont aussi accepter ce coté de moi, et les autres...ben les autres il y en aura toujours..


merci encore à toi
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Transsexualité Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com