D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


Coming-out pour les nuls
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Le salon de discussion -> Coming-out
Sujet précédent :: Sujet suivant  
FlyingBird
formation du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2011
Messages: 89
Sexe: En questionnement

 MessagePosté le: 06/04/2012 14:45:42    Sujet du message: Coming-out pour les nuls Répondre en citant Back to top

    Hello à tous,
    J’ai décidé d’arrêter de spammer mon propre sujet de présentation et de concentrer mes questionnements, inquiétudes et autres là où ils ont peut-être plus leur place. Pour vous situer sur ce qui se trame dans ma tête ces derniers temps, je vous dirais que je n’ai pas trop avancé. Après tout la phase de questionnement risque de s’éterniser encore un moment. En fait il y a de ces jours où je me trouve ridicule et d’autre où je me dis qu’au final faire une transition est peut-être un désir qui ne date pas d’hier. C’est surtout en regardant l’évolution des Ftm dans leurs transition que j’envie ce passage à cette vie souhaité et que je me vois motiver à creuser ma petite tête avec mes réflexions interminable sur la chose. Mais! J’hésite toujours, j’ai la trouille. Évidemment la question du coming-out s’est posé. Le problème c’est que je ne suis pas sûr de cette affirmation. Me déclarer Ftm haut et fort serait prématuré, mais je sais que je n’aurais pas l’audace de consulter un psy’ spécialiste dans ce domaine, sans qu’on me donne le coup de pied nécessaire (Le manque de confiance oblige). Mais comment informer quelqu’un de ses questionnements et être pris au sérieux, si soi-même on a des doutes? J’ai fait le tour ici et là, mais les conseils sont souvent donné aux gens n’ayant pas ou très peu de doute sur leur nature.

    À la base, mon idée était de rédiger une lettre à ma mère et d’y annexer un guide sympathique pour les proches de Ftm sur lequel je suis tombé. Après j’ignore si se serais alerter mon entourage pour rien (prématurément en tout cas) et d’ajouter un fardeau inutile. Moi je bloque, parce que ce genre de sujet m’a toujours rebuté. Je n’ai JAMAIS été quelqu’un d’ouvert sur ses sentiments et qui a un mal fou à les démontrer. Le mot Tabou est écrit dans mon front pour tout ce qui est sexualité et autre. J’en ai jamais touché le moindre mot à personne et je crains plus d’être moi-même confronter aux questions qui me mettront mal à l’aise (Et qui du coup rendrons les autres mal à l’aise). J’aurais peur de reculer. Alors je demande; Est-ce trop tôt pour en parler à quelqu’un? Devrais-je attendre d’en être convaincu? Comment me mettre à l’aise avec le sujet avant de l’aborder avec quelqu’un d’autre? Parce que plus prude et gêné que moi tu meurs! Il n’y a sûrement pas de remède miracle, mais peut-être que certains d’entres-vous on des astuces intéressantes?

_________________
“I always wonder why birds choose to stay in the same place when they can fly anywhere on the earth, then I ask myself the same question.”
Harun Yahya
 
Publicité






 MessagePosté le: 06/04/2012 14:45:42    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
djgab
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2009
Messages: 2 774
Localisation: Gatineau
Sexe: Homme, FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Phalloplastie: Fait

 MessagePosté le: 07/04/2012 06:37:55    Sujet du message: Coming-out pour les nuls Répondre en citant Back to top

Avant d'en parler avec tes parents, tu peux toujours parler de tes questionnements avec des amis proches. Ce sera sûrement un peu moins gênant et tu n'alerterais pas tes parents "pour rien". Tu peux toujours essayer de tâter le terrain avec tes parents en leur parlant d'un reportage que tu as vu juste pour voir leur opinion sur le sujet.

C'est sûr que c'est rare que la transidentité va arriver dans la conversation magiquement, tu n'auras sûrement pas le choix de l'aborder. Il n'est pas nécessairement question de parler de sexualité et d'opération, mais juste de comment tu te sens. Tu peux dire que ton corps ne colle pas avec ce que tu ressens dans ta tête, ou alors que tu te ne te sens pas fille. Ça dépend évidemment de ce que tu ressens. Si tu ne te sens pas à l'aise à l'oral, la lettre peut t'aider et elle laissera le temps à la personne de réagir avant de t'en parler. Avec les amis tu peux toujours y aller par email ou facebook si tu n'as pas la force d'en parler en face.

Finalement, je crois que si tu ne te sens vraiment pas prêt et que tu as trop peur, tu peux toujours te laisser un délai supplémentaire pour tes questionnements. Prend ton temps avant de faire quelque chose que tu regrettes. Par contre, si tu prends une décision par rapport à ta transition, là tu n'auras plus vraiment le choix d'en parler. Courage!
_________________
http://bailgaman.blogspot.com -- Parcours d'un trans FTM en région
 
Visiter le site web du posteur
Stéphanie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2011
Messages: 2 007
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 07/04/2012 08:36:33    Sujet du message: Coming-out pour les nuls Répondre en citant Back to top

Oui mais il faut faire bien attention de ne pas se fier à leur opinion du sujet générale lorsqu'ils ne connaissent personnes dans cette situation. C'est souvent totalement différent. Ma mère ne savait pas c'était quoi du tout et elle associait ça au travestisme avant que je lui explique. Si j'aurais tâté le sujet avant de lui avoir fait mon coming-out et expliqué plein d'affaire, elle n'aurait pas du tout la même opinion. À la job, j'ai souvent entendu parler des gars d'une trans que genre une amie de leur amie connait et c'était horrible les choses qu'ont pouvait entendre et ils parlaient d'elle au masculin et tout, mais là, quand c'est quelqu'un proche d'eux, ils parlent de moi au féminin, utilisent mon nouveau prénom et me respectent tout autant qu'avant, même qu'ils me donnent des becs quand je part d'un 5 à 7. Pour un gars, ils faut vraiment qu'ils considèrent l'autre comme une fille à 100% pour lui donner des becs, sinon "ça serait gai".

Bref, il faut pas de fier à ce qu'on peut entendre quand ils ne connaissent pas encore ça et se fient seulement aux bouche à oreille.
 
FlyingBird
formation du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2011
Messages: 89
Sexe: En questionnement

 MessagePosté le: 07/04/2012 17:22:04    Sujet du message: Coming-out pour les nuls Répondre en citant Back to top

Merci à vous deux de m'avoir répondu, aussi vite en plus!
Alors déjà, je n'ai pas la chance d'être entouré d'amis (Je n'en ai juste pas). De très très très lointaine connaissance au grand maximum, mais sans plus. Donc pour en parler ce n'est pas l'idéal. Voilà pourquoi je me reporte sur mon entourage et étant donné que ma mère est la personne la plus proche de moi j'ai penser à lui en toucher quelques mots éventuellement. Mais je suis un peu dans l'inquiétude quant à aborder le sujet naivement. Surtout parce que jamais il ne serait naturel venant de moi d'amener ce genre de sujet et qu'elle fera le lien illico. Me laissant dans le malaise le plus horrible. C'était pourquoi j'aurais opté pour la lettre. Après je ne sais pas quoi écrire. En fait a chaque fois que je tente d'écrire ce fameux message, je bloque et mon esprit ce vide entièrement. C'est peut-être le signe effectivement que ce n'est pas le temps d'aborder le sujet, mais moi je trouve cela de plus en plus difficile a vivre de ne pouvoir être capable de parler de ce qui me rend si mal. Il faut dire que j'ai quelques tracas supplémentaires dans ma vie et que ca ne doit pas m'aider à me sentir bien avec moi-même. Je vais laisser faire le temps et attendre encore un peu. Tout ca, même si je crains que mes interrogation me fassent faire du sur-place encore longtemps.
_________________
“I always wonder why birds choose to stay in the same place when they can fly anywhere on the earth, then I ask myself the same question.”
Harun Yahya
 
Jonathan29
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2012
Messages: 308
Localisation: Montréal
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Phalloplastie: Fait

 MessagePosté le: 11/04/2012 22:55:54    Sujet du message: Coming-out pour les nuls Répondre en citant Back to top

C'est étrange mais lorsque j'ai décidé d'arrêté de réfléchir et que je me suis tout simplement et naïvement dit à 12 ans: C'est correct là je suis GAI! en fait je trippais trop sur une fille. Très évident que j'aimais les filles.
Mais pour ta situation de FTM : c'est peut-être la même chose ( sans penser à l'orientation sex.) je parle plus de comment en dedans tu te sens. C'est quoi qui simplement vrai: te rappeller comment simplement tu te sentaient soit plus jeune face à ton corps... ou des désirs d'être plus masculin. Moi j'étais jalouse disons le en féminin puisque c'étais le cas. Jalouse des gars... je m'étais jamais fait faire quoi que ce soit de plus que d'autres. Le monde pensait simplement que j'étais une frustrée. Là je revoies et si je me disais la vérité c'est que je voulais avoir un corps différent (en bas : MTF) c'est tout.
Mais comme toi je suis en questionnement, je l'ai dit à des personnes mais je ne sais pas si c'est trop vite finalement, mais je me sens moins seul; ça m'a fait du bien. Ma famille je ne crois pas à leur ouverture à part une soeur, mes proches me connaisse depuis toujours à date c'est pas trop une surprise.
Voilà Bon cheminement.

J
_________________
La vie c'est ce qui arrive pendant que vous prévoyez autre chose. J.Lennon
 
FlyingBird
formation du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2011
Messages: 89
Sexe: En questionnement

 MessagePosté le: 20/04/2012 07:54:47    Sujet du message: Coming-out pour les nuls Répondre en citant Back to top

Waw, merci de ta réponse Maxime (Que je n'avais pas remarquer avant maintenant, bizarrement).
En fait je sais que je réfléchit trop. Est-ce que je fais une gaffe, Est-ce que je suis simplement dingue, qu'est-ce que les gens vont dire, est-ce que c'est vraiment la solution à mon mal être, etc.
Puis toute les questions concernant l'apparence, le passing. Parce que tout les FTM n'ont, à mes yeux, pas toujours un look super même après un an sur les hormones et je crains cette situation (Je vais me faire lyncher, je le sent, mais je ne vise personne je tien à le préciser). C'est peut-être superficiel, mais j'ai envie de me sentir bien. Alors je me demande si ce n'est pas mieux d'éviter les problèmes et de supporter ma vie telle qu'elle l'est jusqu'à la fin ou de faire un pas dans quelques choses qui est incertain. Voilà que je recommence à me poser des questions . Plus sérieusement, j'ai réussit à prendre du temps pour écrire cette fameuse lettre dont je parlais plus tôt. Et c'était tellement difficile et bizarre. Alors je n'imagine même pas le faire de vive voix. Étrangement, lorsque je l'écrivais, j'ai du me mettre d'un point de vu extérieur et rationnel, sinon cela aurait été impossible. Expliquer les faits de ma situation, mais cela avait tendance à sonner faux. Surtout parce que je n'ai pas pour habitude de m'ouvrir sur mes émotions. Il faudrait que j'en écrive une deuxième version. Surtout parce que j'ai conscience que certain passages sont peut-être trop "expéditif". Je trouve cela complexe d'écrire sur un sujet aussi tabou, sans être sûr de ma propre situation, tout en étant pris au sérieux.

C'était les nouvelles du jour.
_________________
“I always wonder why birds choose to stay in the same place when they can fly anywhere on the earth, then I ask myself the same question.”
Harun Yahya
 
djgab
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2009
Messages: 2 774
Localisation: Gatineau
Sexe: Homme, FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Phalloplastie: Fait

 MessagePosté le: 20/04/2012 08:23:37    Sujet du message: Coming-out pour les nuls Répondre en citant Back to top

Question du "look", c'est évident que ça va dépendre d'une personne à l'autre. C'est clair qu'on ne change pas au point de n'être plus reconnaissable après un an d'hromones. Si tu veux dire par "pas un look super" que certains ne passent pas comme homme après un an d'hormones, je suis sur plusieurs forums et je connais peut être seulement un ou deux gars qui ne passent pas tout le temps après un an d'hormones. Il faut avoir des attentes réalistes, on ne se transforme pas en Zack Efron ou Brad Pitt juste à cause de la testo. Si c'est ça que tu atends, tu as raison, tu devrais peut-être réviser ton désir de transitionner. Si tu veux seulement passer en tant qu'homme, la testo va assez certainement te permettre de le faire au bout d'un an. Je me sens pas visé et je ne suis pas fâché, mais c'est quelque chose que tu dois savoir avant de transitionner.

Pour ce qui est de la lettre, tu as déjà fait un pas dans la bonne direction. Avec tous tes questionnements, je crois vraiment que tu devrais essayer de voir un psy, même si c'est un psy gratuit de CLSC qui n'est pas spécialiste des trans, parce que ça pourrait t'aider à voir plus clair. Il n'y a rien qui t'empêche de faire lire cette lettre à un psy pour avoir un avis extérieur et neutre.

Bon courage pour la suite Okay
_________________
http://bailgaman.blogspot.com -- Parcours d'un trans FTM en région
 
Visiter le site web du posteur
FlyingBird
formation du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2011
Messages: 89
Sexe: En questionnement

 MessagePosté le: 21/04/2012 12:26:05    Sujet du message: Coming-out pour les nuls Répondre en citant Back to top

Je me suis peut-être pas expliquer suffisament, c'est vrai. Je ne parle pas de ressembler à Brad Pitt, je te rassure. Ce que j'entendais plutôt avec mon "pas un look super", c'est plutôt que les résultat ne sont pas toujours convaincant. C'est du cas par cas je sais. Même, il est facile de remarquer que ceux ayant un bon passing sans la Testostérone dans le corps, auront un look d'enfer ensuite. Je doute surtout de moi-même sur ce coup là. Je serais surement un gros et long chantier de construction pour arriver à un bon résultat (J'veux dire, vraiment très très long... ). Après peut-être que la barre des Un an sur la T est un mauvais point de repère pour se donner une idée du résultat. Je crois que c'est normal de s'inquiéter du résultat et d'un côté il y a également beaucoup de Ftm inspirant qui rendent le parcours moins affligeant. Je vais tenter de prendre mes repères là-dessu.

Pour la lettre, elle dort dans son coin. J'ai la trouille, c'est aussi simple que ca. L'idée de voir un psy m'a traversé la tête, mais c'est au dessu de mes forces. Je sais qu'en racontant mon inconfrot je saurais faire le pas vers un psy ensuite. C'était surtout l'idée que j'avais derrière cette lettre. Mais voilà, c'est compliqué!
_________________
“I always wonder why birds choose to stay in the same place when they can fly anywhere on the earth, then I ask myself the same question.”
Harun Yahya
 
FlyingBird
formation du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2011
Messages: 89
Sexe: En questionnement

 MessagePosté le: 17/07/2013 16:44:13    Sujet du message: Coming-out pour les nuls Répondre en citant Back to top

Cela fait plus d’un an que j’ai ouvert ce sujet et cela fait un an que rien n’a bougé pour moi.
J’en suis venu à la conclusion que j’en suis totalement incapable. Aborder le sujet ou simplement faire par de mon inconfort relève de l’impossible. J’ai toujours voulu montrer une figure forte et pleine de distance à mon entourage et j’en suis prisonnier. L’art de ne pas dire ce que je ressens et de ne montrer aucune faiblesse, voilà ce qui ironiquement me détruit. Je suis découragé à un tel point, s’en est presque inquiétant parfois. Je m’irrite au moindre commentaire concernant mon frère, comme si cela relevait d’une injustice. Il aura la vie que j’aurais tant voulu avoir, mais que je suis incapable de décrocher. Jamais je n’aurais de copine, jamais je ne serais tout simplement heureux. Tout ca parce que je ne suis pas de ceux qui on le courage de faire face à la situation. On me dira d’aller voir un psy’, mais comment faire lorsqu’on est incapable d’être franc avec soi-même et de faire tomber ce mur d’apparence? S’en est frustrant. J’essais de ne plus y réfléchir, d’abandonner, de me convaincre que tout va bien que je me fais simplement des idées, mais je sais pertinemment que je n’y survivrais pas. Cette souffrance je la garderais jusque dans la tombe.

Mon discours est loin d’être positif, mais voilà où j’en suis. Ce message est comme un appel à l'aide, la seule ressource que je n'aurais jamais. Je panique, je rage de l’intérieur, mais jamais je n’arriverais à parler de cela avec mon entourage aussi grande ma souffrance puisse-t-elle être.Trop d’orgueil et de honte me force à me résigner. J’en suis le premier désolé.
_________________
“I always wonder why birds choose to stay in the same place when they can fly anywhere on the earth, then I ask myself the same question.”
Harun Yahya
 
Thya_
Invité

Hors ligne




 MessagePosté le: 17/07/2013 19:48:46    Sujet du message: Coming-out pour les nuls Répondre en citant Back to top

Bonjour FlyingBird.


J'ai trouvé très intéréssant de te lire!

Je voulais juste dire que tu n'est pas le seul a te poser des questions. Tu n'a pas a avoir honte. Ici tu es a la bonne place pour t'exprimer et personne ne va te juger.

Moi meme je n'aborderais pas avec n'importe qui le sujet de la transexualité mais je suis davantage a l'aise avec la question !

Courage !

Thya_
 
Astrid
chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2013
Messages: 103
Localisation: Contrecoeur
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 17/07/2013 20:11:56    Sujet du message: Coming-out pour les nuls Répondre en citant Back to top

FlyingBird, j'ai 27 ans! Depuis que j'ai 12 ans j'étais en questionnement. À 16 ans je compris que j'étais trans (mtf). à 19 ans j'ai tenté de faire la transition et je me suis cogné le nez sur des porte close. Je tout essayé pour refouler et même éteindre cette fille en moi, le vrai moi. J'ai même pensé devenir moine bouddhiste.... je te jure en novembre 2012 je ne feelais pas. Le 14 février j'en ai parlé à ma blonde. La semaine suivante j'étais dans le bureau de Nicole Marek. Je ne me suis jamais dit mtf ou trans ou quoi que ce soit. J'étais une fille dans mon esprit et c'est tout. Aujourd'hui je suis hormoné, ma famille est au courant, ma blonde bien sur, et ma fille aussi. Je commence a n'en parler au travail.

Fait toi confiance, n'est pas peur, ou peut être un peu quand même lol! Voici comment je l'ai dit à ma mère: Mom, Je ne suis pas bien dans mon corps, ce n'est pas le miens. J'ai décidé de vivre heureux et je vais changé de sexe. je suis transsexuelle... Elle la bien prit malgré tout, ma blonde et ma fille aussi. C'est pas si pire que ça en à l'aire de faire un coming out. Je suis même en train d'y prendre goût, lol!


Avec le recule j'aurais aime l'avoir fait à 19 ans. Parce qu'à cette age ta moins de responsabilité envers les autres comme famille enfant travail.


La psy peut-etre un bon moyen. Si ta personne d'autre à qui n'en parler, envoie moi un message en privé nous pourrions jaser au téléphone.

Surtout courage!♥
_________________
La seule limite qui existe est celle que tu t'imposes.
À coeur vaillant tout est possible.
 
djgab
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2009
Messages: 2 774
Localisation: Gatineau
Sexe: Homme, FTM
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Mastectomie: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Hystérectomie: Fait
Phalloplastie: Fait

 MessagePosté le: 18/07/2013 12:11:23    Sujet du message: Coming-out pour les nuls Répondre en citant Back to top

Rebienvenue sur le forum, même si les nouvelles ne sont pas nécessairement bonne, c'est un plaisir de te retrouver

Tu n'es peut-être pas prêt, ou tu n'as peut-être pas le goût de voir un psy, et c'est correct. Je ne pense pas que tu doives abandonner tout de suite. Je te conseille d'essayer de discuter en personne, en "live" avec des personnes trans. Ça pourrait t'aider de parler à quelqu'un de tes peurs, de partager des choses, et c'est plus personnel que sur un forum. Tu peux aussi essayer de contacter l'ATQ, sans débuter des démarches concrètes, ça pourrait t'aider et répondre à tes questionnements.

Bon courage, et n'hésite pas à venir écrire sur le forum si tu en as besoin.
_________________
http://bailgaman.blogspot.com -- Parcours d'un trans FTM en région
 
Visiter le site web du posteur
FlyingBird
formation du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2011
Messages: 89
Sexe: En questionnement

 MessagePosté le: 18/07/2013 14:11:22    Sujet du message: Coming-out pour les nuls Répondre en citant Back to top

J’ai déjà contacté l’ATQ par le passé. Ca m’avait pris un effort surhumain et j’ai du m’y prendre a 3 reprises pour avoir le simple courage de composer le numéro. Personnellement, cet appel ne m’a pas propulsé en avant. Je m’attendais au discours auquel j’ai eu droit et en même temps je le comprends. J’ai pris énormément d’informations ici et là et ca revenait toujours au même dénouement; En parler avec son entourage et rencontrer un psy’. C’est dur de tourner en rond et savoir précisément qu’on est limité dans sa propre ouverture aux autres. Cela fait des années que j’y pense et bientôt 2 ans que cela me hante tout les jours. J’aurais bientôt 26 ans et je vois ma vie s’égrainé dans la frustration et la tristesse, de sorte que je me sens encore plus pressé et découragé. Je crois que justement, je ne serais jamais prêt à franchir le pas et d’assumer pleinement la situation.

Néanmoins, merci de vos bons mots, j'apprécie beaucoup!
_________________
“I always wonder why birds choose to stay in the same place when they can fly anywhere on the earth, then I ask myself the same question.”
Harun Yahya
 
ElianeC
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 06 Juin 2013
Messages: 413
Localisation: Val-d'Or, QC
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 18/07/2013 15:11:06    Sujet du message: Coming-out pour les nuls Répondre en citant Back to top

Salut FlyingBird,

Ton histoire me touche beaucoup! J'ai longtemps été comme toi à me poser tout un tas de question, pourquoi c'est moi qui devait vivre cette vie-là dans ce corps-là, ce corps qui ne m'appartiens pas, que je déteste au plus haut point, pourquoi c'était à moi que ça arrivait et pas aux autres, pourquoi je ne pognais JAMAIS avec les filles, tous les pourquoi-ci et pourquoi-ça!!! J'avais toujours eu honte de savoir que j'étais différente, que je vivais une situation particulière, que ça me faisait du bien de fouiller dans les tiroirs de ma mère et de ma soeur pendant mon adolescence, etc. J'étais complètement morte de trouille et je m'étais promis que JAMAIS personne ne découvrirait mon terrible et profond secret. Je l’emmènerai avec moi dans ma tombe lorsque je mourrai de vieillesse, dans 65 ou 70 ans!!

Puis en Mars dernier, il a suffit d'un événement à ma job qui m'a beaucoup ébranlée, et j'ai vraiment pensé me suicider! Mon psychologue m'a vraiment fait comprendre que je ne pouvais pas continuer à faire comme si de rien n'était, à refouler ça. Je devais m'affirmer et vivre ma vie à MOI, que ça plaise aux gens ou non.

Depuis ce temps, j'ai vraiment progressé dans mon cheminement de pensée et de vie. Plusieurs choses que je croyais impossible ou qui ne changeraient jamais ont vraiment changées et j'ai vraiment progressé dans mon cheminement. Juste le fait de quelquefois parler de moi au féminin est déjà un immense pas pour moi, et quelque chose que je croyais impossible ou trop bizarre.

Il n'y a pas vraiment d'autres solutions que de trouver des gens en qui tu pourras avoir confiance pour parler de ce qui te ronge le moral. Tu dois absolument sortir de ce cercle vicieux qui te mets à terre et qui te déprime. Je suis convaincue que tu as énormément à apprendre sur toi-même, et encore plus à offrir aux gens! Ne reste surtout pas tout seul avec ce qui te fait si mal. Tu ne mérites absolument pas de souffrir comme cela.

Si tu veux en discuter avec moi, écris-moi un MP et je me ferai un plaisir de t'envoyer mon courriel pour que tu puisses laisser sortir tes émotions avec quelqu'un qui comprend ce que tu vis!

Alors s'il-te-plaît, ne refuse pas l'aide qui pourrait t'être proposée, et surtout, ne refuse pas d'avancer à cause de la peur. C'est probablement toi-même qui te bloque, et une personne externe pourrait juste t'aider à voir au-delà de ce blocage!


Prend bien soin de toi FlyingBird, et n'hésite pas à partager tous tes états d'âmes avec nous!
_________________
Le jour où j'ai compris que je n'avais qu'une seule et unique vie à vivre, le déclic s'est fait et celle que vous connaissez est née ce jour-là!! Toujours de plus en plus heureuse depuis cette renaissance!


Dernière édition par ElianeC le 18/07/2013 16:07:39; édité 1 fois
 
Astrid
chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2013
Messages: 103
Localisation: Contrecoeur
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 18/07/2013 15:43:14    Sujet du message: Coming-out pour les nuls Répondre en citant Back to top

Je suis d'accord avec Éliane et j'ai vécu sensiblement le même paterne que vous deux. J'ai du me rendre au plus bas de moi-même pour finalement faire les changements. C'est très difficile je le convient mais une fois le saut fait, omg, je te jure, la libération que ça apporte. J'en ai jamais parlé et la première fois fut a ma conjointe. J'étais tellement rendu down que j'étais prête a tout perdre dans ma vie pour seulement vivre comme une fille ne serais-ce qu'une journée. Au Finale, tout à été si facile suite à mon coming out à ma conjointe. J'en parle maintenant avec facilité à n'importe qui. Mais le premier saut est si terrifiant. Notre société, a beaucoup de problème mais au niveau de l'acceptation des transsexuelles nous sommes en avant de bien des pays.

Je te le relance, comme Éliane si tu veux envoie moi ton ok par message privé et je te donne mon cell..... et mes dipso car je suis au travail à des hrs particulières ou même viens me rencontré sur le bus je te donnerais mon horaire et les lignes de bus que je fais la veille. Free ride for you honey!♥


N'oublie pas le but ultime dans la vie est d'être heureux même si sa il faut faire des changement drastique.
_________________
La seule limite qui existe est celle que tu t'imposes.
À coeur vaillant tout est possible.
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Coming-out Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com