D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


ma mère ne le prend pas très bien
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Le salon de discussion -> Transsexualité
Sujet précédent :: Sujet suivant  
jef
Invité

Hors ligne




 MessagePosté le: 28/06/2012 19:59:35    Sujet du message: ma mère ne le prend pas très bien Répondre en citant Back to top

Moi je suis le père d'un garçon qui depuis l'age de 3 ans me montre qu'il préfererait vivre au féminin,je peux comprendre que pour ta mère ce soit difficile mais soit que tu cachait bien ton état ou elle faisait du déni car moi et sa mère sa fait longtemps qu'on s'en ai rendu compte il a maintenant 8 ans et on a commencé a consulté pour l'aidé le plus possible mais si pour lui faut qu'il vive au féminin pour ètre heureux et bien nous l’accompagnerons du mieux qu'on peu tous ce qu'on veux ces sont bonheure.ces pas facile mais il faut l'accepteé comme il est et pas comme nous voudrions qu'il soit
 
Publicité






 MessagePosté le: 28/06/2012 19:59:35    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Zack
Invité

Hors ligne




 MessagePosté le: 28/06/2012 21:22:02    Sujet du message: ma mère ne le prend pas très bien Répondre en citant Back to top

Ma mere aussi la tres mal pris, on a eu une dispute et depuis je ne lui ai pas reparlé, mais je lui est demander si elle préfèrais un garcon heureux ou une fille morte.... Elle m'a demander du temps alors je lui en laisse, de tout j'ai pu envi de lui parler donc elle aura bc de temps, elle a meme mis cette (stupidité) comme elle dis sur le dos de ma blonde, c'est la goute de trop. J'ai pas d enfants donc je sais pas se qu'un parents peux ressentir mais je sais que si j'en avais un son bonheur serais tout se qui conterais pour moi. Mais j'espere que sa ira mieu avec ta mere, mais tu ne peux pas vivre pour elle, tu dois vivre pour toi
 
Katia
chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 118
Localisation: témiscamingue
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 29/06/2012 08:09:28    Sujet du message: ma mère ne le prend pas très bien Répondre en citant Back to top

Jef je voulais te dire que s'etais beau ce que vous faites pour votre enfants il va avoir plus de facilité que beaucoups entre nous a faire les démarche et ca transition. MOi je sais que je ne l'ai pas encore dit a ma mere j'attend juste de la voire car je ne trouve pas que cela ce dit au telephone mais ce que je sais cela va etre dure a encaisser pour elle car elle es d'un autre génération genre que elle a eu un lavage de cerveau de la religion qui disais que les gai et lesbienne étais des personnes qui fallais enfermer car s'etais pas des personnes normal, alors j'imagine quand je vais lui dire que je suis trans. moi je me connais je sais que peu importe ce que elle va dire je vais le faire et ci elle ne m'accepte pas cela es sont probleme a elle mais je croit etre comme beaucoups de personne je recherche son aprobation ce qui a mon avis faciliterais les choses.
 
Sonya
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2010
Messages: 523
Localisation: Montréal
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 29/06/2012 09:49:01    Sujet du message: ma mère ne le prend pas très bien Répondre en citant Back to top

Ahh, la joie des stéréotypes. :V
"T'a rien de féminin, tu marches pas comme une fille et tu ne sais même pas mettre de maquillage!"
J'ai eu droit à ça aussi, ainsi que l'éventuel "Mais c'est pas normal, ça doit etre une maladie mentale, personne ne t'aimeras si tu fais ça, y'a pas de medecins professionels qui te traiterons, etc. etc."

J'ai eu le meme discours de la part de mes parents. Finalement j'me suis poussée en apartment à mes 17 ans et j'ai coupé les ponts complètement avec eux pour faire le point sur ma détermination lorsqu'ils voulaient rien savoir. (je leur racrochait au nez s'ils ne faisait pas d'effort d'utiliser le bon nom) Ca a même pas pris 2 mois après que je sois partie que ma mère se trouvait des excuses pour venir faire la vaisselle chez moi ou me porter des cannes de bouffe pour avoir une excuse de me voir.

Fastforward 7 ans et maintenant moi et ma mère avons une très bonne complicité et ça a honnêtement amélioré mes relations avec tout le reste de la famille, et maintenant ma mère m'héberge temporairement pour que j'aille un logement sain et propre pour ma chirurgie.

Le temps peut changer beaucoup de choses, mais ça a pris la très réelle possibilité que mes parents perdent contact avec leur premier enfant pour de bon avant qu'ils se déniaisent et se rendent compte que la transition c'était pas une perte, juste un changement (et pour le mieux).
_________________
"Soyez qui vous êtes et de dites ce que vous ressentez, car ceux que ça dérange ne comptent pas et ceux qui comptent, ça ne les dérange pas!" ~ Dr Seuss
 
Visiter le site web du posteur
Caroline
ouverture du chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2012
Messages: 124
Localisation: St-Basile-Le-Grand
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui

 MessagePosté le: 29/06/2012 11:55:26    Sujet du message: ma mère ne le prend pas très bien Répondre en citant Back to top

cest vraiment triste ton histoire tsé moi mon pere je crois qu'il me soutient il me dit tu sais je taime beaucoup tes mon garcon...en tk pour le moment. Mes parents voient un psy la semaine prochaine, le premier avec lequel jai reussi a dire ce que je pensais et tout alors peut-etre que ma mere va revenir plus apte a accepté cette situation.
_________________
il ne fait jamais regretter ce que l'ona fas par le passé et aller de l'avant !
 
Sonya
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2010
Messages: 523
Localisation: Montréal
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 29/06/2012 12:34:59    Sujet du message: ma mère ne le prend pas très bien Répondre en citant Back to top

Caroline12 a écrit:
cest vraiment triste ton histoire tsé moi mon pere je crois qu'il me soutient il me dit tu sais je taime beaucoup tes mon garcon...en tk pour le moment. Mes parents voient un psy la semaine prochaine, le premier avec lequel jai reussi a dire ce que je pensais et tout alors peut-etre que ma mere va revenir plus apte a accepté cette situation.


C'est sur que si tu reussis à les embarquer en thérapie avec toi, ça risque d'aider.
_________________
"Soyez qui vous êtes et de dites ce que vous ressentez, car ceux que ça dérange ne comptent pas et ceux qui comptent, ça ne les dérange pas!" ~ Dr Seuss
 
Visiter le site web du posteur
Katia
chrysalide

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 118
Localisation: témiscamingue
Sexe: MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui

 MessagePosté le: 29/06/2012 12:41:11    Sujet du message: ma mère ne le prend pas très bien Répondre en citant Back to top

caroline je croit que juste le fais que tes parents accepte de rencontrer un spy pour toi ben c que tes parent sont prets a te soutenir du mieu que il le peuve
 
Michèle-Janick
Invité

Hors ligne




 MessagePosté le: 30/06/2012 02:23:34    Sujet du message: ma mère ne le prend pas très bien Répondre en citant Back to top

Sonya tu as réussi à dompter tes parents mais en utilisant le fouet et le baton électrifié. Le chantage émotif aurait pû se retourner contre toi. Tu es chanceuse que finalement tout est rentré dans l'ordre.
Des fois il est préférable de laisser le temps à nos parents de s'habituer plutôt que de leur mettre de force dans la tête les changements lié à notre transition.
 
Sonya
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2010
Messages: 523
Localisation: Montréal
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 30/06/2012 03:28:15    Sujet du message: ma mère ne le prend pas très bien Répondre en citant Back to top

Michèle-Janick a écrit:
Sonya tu as réussi à dompter tes parents mais en utilisant le fouet et le baton électrifié. Le chantage émotif aurait pû se retourner contre toi. Tu es chanceuse que finalement tout est rentré dans l'ordre.
Des fois il est préférable de laisser le temps à nos parents de s'habituer plutôt que de leur mettre de force dans la tête les changements lié à notre transition.


Chaque décision découle de la situation qui l'a précèdée; vivre avec des parents qui ne voulaient rien savoir (pas juste de la transition, mon père ne voulait même pas m'aider à voir un psy pour ma dépression) et qui en plus projetent leurs propres problèmes de couple, à un moment donné ça devient trop toxique comme atmosphère et ça empêche de développer. Tant que j'habitais sous leur toit je devais respecter leurs reglès (et endurer n'importe quoi qu'ils me balançaient, guilt-trips méplacés et all), alors j'ai pris la seule option que je pouvais - sortir de là.

Par la suite, tout ce que j'ai fait c'est d'afficher clairement mes barrières. Ils étaient déjà au courant pour ma transition bien avant que je déménage et ils avaient amplement de temps pour s'y faire à l'idée - (surtout si j'en crois ma mère qui m'a plus tard dit qu'elle "a toujours su que ça finirait comme ça") - mais comme l'a si bien dit Julielune dans un autre topic:
Citation:
PROFITEZ du moment présent !!!, accrochez-vous a vos rêves, faites le bien autour de vous et FONCEZ !!!


Je n'ai pas attendu l'approbation ou l'acceptation de mes parents pour faire ma transition, et rester dans cette situation toxique ne faisait que graduellement m'enfoncer plus loin dans le noir. Sachant très bien que certains parents emportent leur refus d'acceptation jusqu'à la tombe, je n'allais pas non plus attendre 5~6 ans pour qu'ils fassent enfin un effort, ou bien pour simplement me rendre compte qu'ils ne veulent pas essayer.

Primordialement, mon but était de me trouver une nouvelle situation d'habitation dans laquelle j'aurais un atmosphère paisible; et c'est ainsi j'ai enfin pu me tirer de ma dépression et de m'épanouir.

En bout de ligne je ne regrette aucunement ce que j'ai fait, même si cela a très probablement tiré fort sur les cordes émotives de mes parents - la seule autre possibilité qui aurait pu s'en découler c'est qu'ils refusent catégoriquement de m'accepter/de s'adapter, dans lequel cas j'aurais coupé les ponts de façon définitive. J'aurais été attristée de le faire, mais cela a toujours resté une eventuelle possibilité et je me serais débrouillée autrement si en advenais le cas.
_________________
"Soyez qui vous êtes et de dites ce que vous ressentez, car ceux que ça dérange ne comptent pas et ceux qui comptent, ça ne les dérange pas!" ~ Dr Seuss
 
Visiter le site web du posteur
Stéphanie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2011
Messages: 2 007
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 30/06/2012 09:30:08    Sujet du message: ma mère ne le prend pas très bien Répondre en citant Back to top

Je ne suis pas vraiment d'accord sur ce que tu dis à propos de Sonya, Michèle.

Tout comme moi, elle était juste prète à tout pour changer sa vie et enfin s'aimer. Mes parents ne l'ont pas mal pris, mais j'étais totalement prête à faire une croix dessus si c'était nécessaire, je n'allais pas laisser personne m'arrêter encore (la première fois c'était mon ex, et je l'ai laissé 3 ans plus tard pou commencer ma transition. Si j'ai laissé l'amour de ma vie, j'étais prête à tout!)

Mes parents "m'aide pas", mais c'est juste parce que je suis assez vieille pour le faire toute seule. Ça fait longtemps que je ne veux plus d'aide pour rien, lol! Cependant, ils m'acceptent et ils veulent mon bonheur.

J'étais aussi prête à devoir changer de job (je n'aurais pas perdu ma job, mais j'aurais pu perdre le respect de mes collègues).

Finalement, j'ai absoluement rien perdu et il n'y a personne qui a changé d'attitude envers moi. (bon, sauf mon ex, mais je parlais quand j'ai commencé ma transition, et non avant, car j'ai laissé ma blonde pour commencer ma transition, elle était la seule à le savoir depuis longtemps.)
 
Michèle-Janick
Invité

Hors ligne




 MessagePosté le: 30/06/2012 20:29:35    Sujet du message: ma mère ne le prend pas très bien Répondre en citant Back to top

Je n'ai jamais dit d'attendre que tes parents t'acceptent avant de faire ta transition. J'ai dit de faire ce que tu dois faire pour être heureuse mais en même temps tu dois leur laisser le temps de digérer la situation.
Si tu aimes les gens qui t'entourent alors tu dois apprendre à les respecter et accepter leur limite.
Tu l'avoue toi même en disant: même si cela a très probablement tiré fort sur les cordes émotives de mes parents

Avec ma copine j'ai insisté pour qu'elle accepte mon identité et qu'elle me traite comme une femme. Mais j'ai plutôt provoqué une indigestion de féminité en elle et j'ai failli la perdre
Même aujourd'hui elle a beacoup de difficulter à me dire elle et d'utiliser le féminin. Je dois accepter son rythme. Ce qui ne m'empèche pas de progresser dans ma transsition.

Quand tu dis que tu allais même jusqu'à racrocher au nez de tes parents c'est un peu agressif et tu les force à t'accepter.
Tu n'as pas besoin de leur consentement et leur bénédiction pour faire ta transition alors pourquoi les forcer à te suivre dans tes démarches ?
 
Sonya
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2010
Messages: 523
Localisation: Montréal
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 30/06/2012 21:59:27    Sujet du message: ma mère ne le prend pas très bien Répondre en citant Back to top

Michèle-Janick a écrit:
Quand tu dis que tu allais même jusqu'à racrocher au nez de tes parents c'est un peu agressif et tu les force à t'accepter.
Tu n'as pas besoin de leur consentement et leur bénédiction pour faire ta transition alors pourquoi les forcer à te suivre dans tes démarches ?


Ils n'ont jamais été forcé de me suivre dans mes démarches - si ça les dérangeait tant que ça, ils avaient juste à ne pas me contacter et ça aurait fini là.
Si ils me contactaient, c'était entièrement leur choix.

La seule chose qu'ils ont forciblement dû dealer avec c'est de choisir entre un vrai deuil (perdre contact avec un enfant pour de bon) ou un faux deuil (changer de nom et de pronoms).
Je ne suis pas morte ni disparue, ma personnalité n'a pas fait volte-face et même ma garderobe est encore presque pareille à avant -- ils avaient mon numéro de cellulaire en tout temps et ils savaient où j'habitais, alors je vois pas en quoi je leurs en ai demandé tant que ça de simplement avoir un peu de respect à mon égard quand je prennais la peine de leur donner du temps dans ma journée ou ma semaine. Personellement, quand j'acueille des gens chez moi, c'est pour avoir du fun, pas pour me faire chier avec des invités qui vont passer leur temps à enfoncer un poignard dans une vieille plaie et que je devrais accepter cet abus sous prétexte que c'est "difficile pour eux". A ce que je sache, c'est pas eux qui vivent l'ostracization sociale, qui doivent prendre des pillules à chaque jour, subir une (ou plusieurs) chirurgie corrective et se faire chier à plier devant les critères à la con du gouvernement juste pour faire changer quelques lettres sur des cartes pour pouvoir enfin commencer à vivre comme tout le monde.

Non, eux c'est quoi qu'ils devaient dealer avec? Ajouter un "s" à "he" quand ils se réfèrent à moi (ont parle presque toujours anglais entre nous, alors les expressions et adjectifs genrés ils ont même pas besoin d'y penser!), et utiliser un prénom différent. C'est un gros total de 0.5% de leur puissance cognitive! Wow!
Mais de me faire appeler par mon ancien nom ça me dérange, et j'ai absolument aucune obligation d'endurer que les gens continuent d'utiliser ce nom - especialement de la part de gens qui se disent proches de moi.

La communauté trans est bien la seule que je connais dans laquelle on accepte d'endurer toute sorte de niaisage de la part de la société, de nos collègues et de notre famille sous guise que notre condition médical leur fait quasiment plus de tord qu'à nous. Rolling Eyes

Si quelqu'un te fait chier, t'a qu'à sortir de la pièce. Métaphoriquement, c'est ce que j'ai fait.
Mais là si cette même personne te suit jusque chez toi pour continuer de te faire chier, t'a entièrement le droit de leur claquer la porte au nez et de leur dire d'aller voir ailleurs. C'est aussi ce que j'ai fait.

Mon identité, même si elle est différente de leurs attentes, fait partie de moi. Quand ils ont appris à me respecter en tant que personne (mon identité incluse), j'ai réouvert la porte. Aussi simple que ça.

Et s'ils avaient vraiment tant de problème que ça à l'accepter, notre société offre une belle panoplie de psychologues et psychiatres pour les suivres dans leurs démarches.
_________________
"Soyez qui vous êtes et de dites ce que vous ressentez, car ceux que ça dérange ne comptent pas et ceux qui comptent, ça ne les dérange pas!" ~ Dr Seuss
 
Visiter le site web du posteur
Zack
Invité

Hors ligne




 MessagePosté le: 01/07/2012 11:36:56    Sujet du message: ma mère ne le prend pas très bien Répondre en citant Back to top

Je suis d'accord avec se que tu dis Sonya, on oblige personne a ns accepter, amis et parents s'ils sont pas content qu'ils vivent de leurs coté on vie de la notre.
 
Michèle-Janick
Invité

Hors ligne




 MessagePosté le: 01/07/2012 15:00:17    Sujet du message: ma mère ne le prend pas très bien Répondre en citant Back to top

Au contraire Zack, je reproche à Sonya d'y être allé trop fort avec ses parents. D'avoir tiré sur la corde émotionnelle trop fort.
C'est moi au contraire qui lui dit de ne pas forcer les autres à nous accepter et de leur laisser le temps de digérer la situation.
Sonya a dit que si ses parents refusaient de tout reconnaitre de sa féminité et n'arrêtaient pas de l'agresser elle couperait les ponds avec eux.

Même si mes proches continuaient à renier mon identité et de continuer à m'appeler par mon ancien prénom et me dire "il" je n'ai jamais coupé les ponts avec eux.
Je leur ai donné du temps de m'accepter et de diréger tout ça.
Je n'ai jamais forcé personne à m'accepter mais je leur ai dit que par "respect pour moi" vous savez ce que vous avez à faire.
 
Sonya
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2010
Messages: 523
Localisation: Montréal
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 01/07/2012 15:26:49    Sujet du message: ma mère ne le prend pas très bien Répondre en citant Back to top

Michèle-Janick a écrit:
Au contraire Zack, je reproche à Sonya d'y être allé trop fort avec ses parents. D'avoir tiré sur la corde émotionnelle trop fort.
C'est moi au contraire qui lui dit de ne pas forcer les autres à nous accepter et de leur laisser le temps de digérer la situation.
Sonya a dit que si ses parents refusaient de tout reconnaitre de sa féminité et n'arrêtaient pas de l'agresser elle couperait les ponds avec eux.

Même si mes proches continuaient à renier mon identité et de continuer à m'appeler par mon ancien prénom et me dire "il" je n'ai jamais coupé les ponts avec eux.
Je leur ai donné du temps de m'accepter et de diréger tout ça.
Je n'ai jamais forcé personne à m'accepter mais je leur ai dit que par "respect pour moi" vous savez ce que vous avez à faire.


La seule chose qu'ils ont a digérer, c'est que je porte maintenant mes cheveux en couette et que je dois porter une brassière. C'est vraiment pas la fin du monde. Fuck j'ai des amis gars qui portent du linge de fille et qui ne sont aucunement trans, et on s'en balance tous comme de l'an 40!
Moi j'ai un ami qui est aucunement en transition dont son nom de naissance le fait chier, alors il nous a tous demander d'utiliser le surnom "Atchel" à la place. On n'a pas chigné et on a pas pris 5+ mois pour le "digérer", on a juste dit "ok", "Hey Atch, sushi bar au chinatown, you down?" pi ça fini là en l'espace de deux secondes. The end. Son bien-être mental est plus important que nos caprices de vieilles habitudes.

Et comme j'ai très bien dit, ils n'étaient pas forcé de l'accepter, c'est eux qui ont décidé de le faire en revenant vers moi et en décidant de faire un effort.
Je n'accepte pas d'entrenir une relation avec quelqu'un qui ne respectera pas l'usage de mon nom, c'est tout. Et ça, les parents et la famille n'en font pas exception. Si mes parents avait un probleme avec le fait que je sois lesbienne et voulaient rien savoir que je ramene une blonde à la maison, ça aurait été la même chose. "Ciao bye pi rapllez-moi quand vous allez avoir fait assez de thérapie pour passer le motton de vos propres problemes vis-à-vis la transsexualité/homosexualité."
Et c'est pas comme si je leurs ai dompé ça du jour au lendemain- ils l'ont su bien avant que je déménage. Mais y'avait aucun changement qui se faisait et leur attitude envers moi était toxique, alors je les ai laissé mijoter dans leurs propres affaires pour m'occuper des miennes jusqu'à temps que ça change.

Je n'arrive absolument pas à comprendre cette mentalité de deuil quand tout ce qui est arrivé, c'est que j'ai fait un changement positif dans ma vie pour ne pas finir par me suicider. Si ton enfant trouve une solution à tous les maux qui en ont fait une bête noire pendant 17 ans, mesemble que tu sauterais de joie, non? C'est pas ça que les gens font quand le docteur dit "Ouais finalement, on va pouvoir sauver la vie de votre enfant."?

Ce qu'ils "digèrent" vraiment, c'est des années d'attitudes et de mentalité sexistes, binaires, transphobes, ainsi que leurs attentes brisées et des inquiétudes exaggérés. Si la société passait pas tout son temps (surtout les médias dirigés vers les enfants) à nous vendre une salade de genre binaire où les deux pôles ne doivent absolument jamais se toucher et que les sexes sont deux entités qui ne peuvent pas comprendre leur mystérieux opposite, un changement de sexe ou un dude en jupe, ça ferait pas capoter tout le monde comme si on venait d'annoncer qu'on a le cancer.
(malheureusement, j'ai déjà vu des parents dire qu'ils préfèrerait que leur enfant soit mort plutot que trans.)

Et ça ^ c'est pas ma responsabilité de l'endurer pendant qu'ils le digèrent. Y'a des psys formés et payés pour ça.


Addeundum:
Pas que je veuille donner une mauvaise impression de mes parents avec les derniers posts, j'ai maintenant une relation absolument merveilleuse avec eux et plus forte qu'elle a été depuis, eh bien, toujours. Pareil avec ma famille étendue ainsi qu'avec ma blonde - on en est rendu que tout le monde s'en contrefiche que je suis trans, ce que je trouve particulierement ironique considérant à quel point c'est insisté que j'ai été "rough" avec eux.

Ce que j'ai fait n'est pas vraiment différent de prendre ton pote qui est en dépression pour une connerie, du genre "y'a pu rien de bon dans vie..." parce la fille qui l'intéressait est sortie avec un autre gars, et que tu lui sacre une gifle de bord en bord de la face en criant "SNAP OUT OF IT, MAN!". Y'a des chose qui prennent du temps dans la vie, mais si tes proches sont pour t'enmerder pour des années à cause que tu as survécu et amélioré ta qualité de vie, une bonne dose de réalité est dûe, surtout lorsque la seule chose qu'ils ont besoin de faire c'est de changer de nom ou de pronoms, c'est pas comme si ils devaient accomplir les 12 Travaux d'Astérix juste pour te flatter l'gros orteil...
(Exception faite pour les chums/blondes. Si ils étaient pas au courant avant de s'engager en couple, c'est pas le genre de surprise qui fait plaisir à un(e) partenaire hétéro ou homosexuel(le) et on les force donc de changer de sexualité pour nous...*ça* c'est forcé. C'est pour cela que j'en ai avisé ma blonde la premiere journée qu'elle a montrée de l'interet pour moi, qu'on s'assure dret là qu'elle était OKavec tout ça. )
_________________
"Soyez qui vous êtes et de dites ce que vous ressentez, car ceux que ça dérange ne comptent pas et ceux qui comptent, ça ne les dérange pas!" ~ Dr Seuss
 
Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Transsexualité Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com