D'un autre Genre  Index du Forum D'un autre Genre
forum pour Transsexuel(le) du Québec


SRS d'Allison
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 11, 12, 13  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Centre d'information -> Chirurgie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Stéphanie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2011
Messages: 2 007
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 06/02/2013 12:16:08    Sujet du message: SRS d'Allison Répondre en citant Back to top

Si je me fit aux autres filles qui étaient avec moi, et MJ aussi, on est beaucoup à ne pas avoir eu mal ou très peu. Selon les photos d'Allison, je suis surprise qu'elle a eu si mal quand elle a eu si peu de problèmes. Je suis très enflée et j'ai des bleus sur les cuisses, les hanches et les fesses, l'enflure a fait que les cicatrices du bas sont très large comparé à en haut ou elles sont belles, mais même si elles sont très larges, c'est de la gale, elles sont fermées. L'enflure m'empeche encore de marcher comme il faut ou de m'assoir (je mange debout, c'est plus simple) Honnêtement, le plus douloureux était les problèmes reliés comme la constipation et les maux de tête le matin. Dans le groupe de filles avec qui j'ai été opérée (on était 3 en même temps que moi et 3 le lendemain, avec 4 gars, la place était pleine en maudit!) j'étais la seule qui n'était pas capable de marcher le lendemain de la chirurgie. Quand je me levais ma tête tournait et j'avais très mal au coeur.

@Heaveny : C'est pas mal la première chose que j'ai dit : "c'est que ya un problème" Si les cicatrices s'ouvrent en faisant les dillatation, c'est un problème anormal. Même avec toute mon enflure et les cicatrices très large, quand j'entre le dillatateur, ça ne fait que pousser les grandes lèvres un petit peu, les cicatrices ne bougent pas du tout. Tu dois probablement cicatriser très lentement si les cicatrices n'étaient pas encore "assez solide" rendue au jour des dillatations. Bref, j'ai pas dit que ça pouvait pas faire mal, j'ai dit que si ça faisait mal, c'est que y'avait un problème et dans ton cas, c'était les cicatrices on dirait. Aussi, juste le fait de savoir que ça fait mal va souvent tendre les muscles involontairement, alors c'est assez un cercle vicieux pour ça.
 
Publicité






 MessagePosté le: 06/02/2013 12:16:08    Sujet du message: Publicité Back to top

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Lili
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2013
Messages: 293
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 06/02/2013 12:41:59    Sujet du message: SRS d'Allison Répondre en citant Back to top

Stéphanie a écrit:
Si je me fit aux autres filles qui étaient avec moi, et MJ aussi, on est beaucoup à ne pas avoir eu mal ou très peu. Selon les photos d'Allison, je suis surprise qu'elle a eu si mal quand elle a eu si peu de problèmes. Je suis très enflée et j'ai des bleus sur les cuisses, les hanches et les fesses, l'enflure a fait que les cicatrices du bas sont très large comparé à en haut ou elles sont belles, mais même si elles sont très larges, c'est de la gale, elles sont fermées. L'enflure m'empeche encore de marcher comme il faut ou de m'assoir (je mange debout, c'est plus simple) Honnêtement, le plus douloureux était les problèmes reliés comme la constipation et les maux de tête le matin. Dans le groupe de filles avec qui j'ai été opérée (on était 3 en même temps que moi et 3 le lendemain, avec 4 gars, la place était pleine en maudit!) j'étais la seule qui n'était pas capable de marcher le lendemain de la chirurgie. Quand je me levais ma tête tournait et j'avais très mal au coeur.

@Heaveny : C'est pas mal la première chose que j'ai dit : "c'est que ya un problème" Si les cicatrices s'ouvrent en faisant les dillatation, c'est un problème anormal. Même avec toute mon enflure et les cicatrices très large, quand j'entre le dillatateur, ça ne fait que pousser les grandes lèvres un petit peu, les cicatrices ne bougent pas du tout. Tu dois probablement cicatriser très lentement si les cicatrices n'étaient pas encore "assez solide" rendue au jour des dillatations. Bref, j'ai pas dit que ça pouvait pas faire mal, j'ai dit que si ça faisait mal, c'est que y'avait un problème et dans ton cas, c'était les cicatrices on dirait. Aussi, juste le fait de savoir que ça fait mal va souvent tendre les muscles involontairement, alors c'est assez un cercle vicieux pour ça.


"Ou très peu" mais mal quand même. La douleur c'est relatif à chaque personne de toute façon. Mais ne pas avoir mal du tout, c'est ça qui me semble un problème. Cela dit, je ne suis pas encore passée par là, tout ce que j'ai, c'est vos témoignages et ceux d'autres personnes.
Mais sur le forum français ou je vais, par exemple, j'ai toujours entendu dire que si ça ne faisait pas mal, c'est justement qu'il y avait un problème (d'innervation sans doute). Les parties génitales, c'est une zone sensible à la base. Là on la coupe dans tous les sens, on fait un trou à l'intérieur, on remet ça à l'envers, franchement je ne vois pas comment ça peut ne pas faire mal (au début, s'entend).
 
Stéphanie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2011
Messages: 2 007
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 06/02/2013 13:21:14    Sujet du message: SRS d'Allison Répondre en citant Back to top

Ben j'ai pas dit que je sentais absolument rien non plus, lol. C'est comme si je me pince le bras, je le sens et c'est inconfortable, mais j'appellerais pas ça de la douleur. Au début, je sentais beaucoup les deux grandes cicatrices, mais honnêtement, mon rasage de la pomme d'adam a fait plus mal par après, car chaque fois que j'avalais ou que je parlais, le restant du morceau de cartilage frottait contre la cicatrice. À 11 an je me suis fendure la tête en 2 et j'ai pas eu de soins avant plusieurs heures. Ça ça fait mal, lol. Pour la vagino, j'ai pas eu à toucher aux cicatrices avant qu'elles se ferment. Ça faisait juste mal genre quand on me demandait de me lever au début. Je m'attendait à ce que le fait de creuser un trou allait être attroce mais finalement le trou est la partie la moins problématique. (coté douleur on s'entend, la maintenance est chiante et le moule bloquait mon colon ce qui rendait la constipation assez atroce)

Mais comme tu dis, la douleur est très relative. Yen as qui ont de la misère à faire le laser sur les jambes, tandis qu'on a du le faire au visage. Ça je dois avouer que c'était encore plus douloureux que le reste, lol, j'en avais les larmes aux yeux! Mais au moins c'est pas une douleur qui persiste. La vagino est pas tant douloureuse mais très longue et persistante, mais pas intense.

J'ai pas dit que je sentais rien, mais avant de dire que c'est de la douleur, ça doit atteindre un certain niveau.
 
Lili
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2013
Messages: 293
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 06/02/2013 13:47:15    Sujet du message: SRS d'Allison Répondre en citant Back to top

Stéphanie a écrit:
Ben j'ai pas dit que je sentais absolument rien non plus, lol. C'est comme si je me pince le bras, je le sens et c'est inconfortable, mais j'appellerais pas ça de la douleur. Au début, je sentais beaucoup les deux grandes cicatrices, mais honnêtement, mon rasage de la pomme d'adam a fait plus mal par après, car chaque fois que j'avalais ou que je parlais, le restant du morceau de cartilage frottait contre la cicatrice. À 11 an je me suis fendure la tête en 2 et j'ai pas eu de soins avant plusieurs heures. Ça ça fait mal, lol. Pour la vagino, j'ai pas eu à toucher aux cicatrices avant qu'elles se ferment. Ça faisait juste mal genre quand on me demandait de me lever au début. Je m'attendait à ce que le fait de creuser un trou allait être attroce mais finalement le trou est la partie la moins problématique. (coté douleur on s'entend, la maintenance est chiante et le moule bloquait mon colon ce qui rendait la constipation assez atroce)

Mais comme tu dis, la douleur est très relative. Yen as qui ont de la misère à faire le laser sur les jambes, tandis qu'on a du le faire au visage. Ça je dois avouer que c'était encore plus douloureux que le reste, lol, j'en avais les larmes aux yeux! Mais au moins c'est pas une douleur qui persiste. La vagino est pas tant douloureuse mais très longue et persistante, mais pas intense.

J'ai pas dit que je sentais rien, mais avant de dire que c'est de la douleur, ça doit atteindre un certain niveau.


Ah oui d'accord. Donc tu es peut-être plus résistante à la douleur que d'autres aussi.
De toute façon, je me prépare à avoir tellement mal que je voudrais mourir. Comme ça, si j'ai mal, je suis prête, et si j'ai pas mal, bah tant mieux XD.
La pomme d'adam, j'ai pas eu spécialement mal moi. Enfin au tout début, mais après, pas plus que ça.
L'électrolyse, ça par contre ça fait mal ! Mais comme tu dis, heureusement ça dure pas.
 
Stéphanie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2011
Messages: 2 007
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 06/02/2013 14:05:15    Sujet du message: SRS d'Allison Répondre en citant Back to top

Effectivement, je suis pas chialleuse, lol, faut que ça soit intense pour que je me plaigne. Moi aussi j'étais préparée à avoir très mal alors c'est peut être pour ça que je trouve que c'est rien, car j'étais tellement préparée à ce que ça soit intense que le fait que ça soit correcte rend ça néglieable.

Pour la pomme d'adam, je parle bien sur des deux premiers jours. Autres différences, les anti-douleurs qu'on m'a donné étaient par pillules et les pillues ça fait pas grand choses sur moi, alors c'était pas mal sans anti-douleurs. C'était parler et avaler qui faisait mal, ne rien faire ne faisait pas mal. En comparaison, à la clinique j'avais des anti-douleurs par injection la première journée et j'avais pas à bouger de mon lit. Ce qui me faisait vraiment mal était mon dos à force d'être droit au lit. J'ai un peu le dos croche et sa position "normale" est croche, alors si je reste au lit sur le dos toute la journée, ça force mon dos dans une position anormale et ça finit par faire mal. Rendue à la maison de convalescence, les anti-douleurs étaient en pilules et sur demande, mais j'en demandait pas, car j'avais pas vraiment mal, autre la constipation et le mal de tête, et les anti-douleurs auraient juste empiré la constipation et probablement pas fait effets anyways. Une fois j'ai éternué et ça l'a contracté mes muscles pendant que le moule était encore à l'intérieur. Ça ça l'a fait mal!
 
Lili
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2013
Messages: 293
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 06/02/2013 14:34:53    Sujet du message: SRS d'Allison Répondre en citant Back to top

Stéphanie a écrit:
Effectivement, je suis pas chialleuse, lol, faut que ça soit intense pour que je me plaigne. Moi aussi j'étais préparée à avoir très mal alors c'est peut être pour ça que je trouve que c'est rien, car j'étais tellement préparée à ce que ça soit intense que le fait que ça soit correcte rend ça néglieable.

Pour la pomme d'adam, je parle bien sur des deux premiers jours. Autres différences, les anti-douleurs qu'on m'a donné étaient par pillules et les pillues ça fait pas grand choses sur moi, alors c'était pas mal sans anti-douleurs. C'était parler et avaler qui faisait mal, ne rien faire ne faisait pas mal. En comparaison, à la clinique j'avais des anti-douleurs par injection la première journée et j'avais pas à bouger de mon lit. Ce qui me faisait vraiment mal était mon dos à force d'être droit au lit. J'ai un peu le dos croche et sa position "normale" est croche, alors si je reste au lit sur le dos toute la journée, ça force mon dos dans une position anormale et ça finit par faire mal. Rendue à la maison de convalescence, les anti-douleurs étaient en pilules et sur demande, mais j'en demandait pas, car j'avais pas vraiment mal, autre la constipation et le mal de tête, et les anti-douleurs auraient juste empiré la constipation et probablement pas fait effets anyways. Une fois j'ai éternué et ça l'a contracté mes muscles pendant que le moule était encore à l'intérieur. Ça ça l'a fait mal!


Oui, comme Bella dans Twilight. Elle se préparait tellement à être une vampire qu'elle a pas du tout eu de problème.

Bah la pomme d'adam, j'avais que des dolipranes, ça me suffisait.
Au contraire, c'est quand je parlais pas que j'avais mal, parce que je suis bavarde, alors quand je parlais, j'oubliais la douleur XD.
Ah, le dos ça risque de me faire mal aussi... Il y a pas moyen de relever le dos du lit ? C'est bizarre, normalement c'est possible sur les lits d'hopitaux.
Les anti-douleurs, ça améliore pas la constipation ? Mince, alors j'essaierais de pas en demander trop...
 
Stéphanie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2011
Messages: 2 007
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 06/02/2013 15:09:36    Sujet du message: SRS d'Allison Répondre en citant Back to top

Moi peu importe, les pilules ça ne fait pas trop effets sur moi, alors je prend pas souvent.

On peut relever le lit, oui, et c'est ce que je faisait à la maison de convalescence, mais à la clinique, quand j'étais pas couchée ça mettais une pression contre la région opérée et ça faisait mal, alors je restais couchée. Ce que je faisais pour aider était de demander un second oreiller que je mettais derrière le bas de mon dos d'un coté, comme ça mon poid était sur ma hanche et non sur l'entre jambe.

La constipation est un effet secondaire des anti-douleurs. Bien sur, les effets secondaire ne sont pas "garanti" alors il se peut que pour toi tu n'ai pas de problèmes, mais d'être couchée tout le temps favorise aussi la constipation. Dans mon cas, c'était le moule qui bloquait le colon en mettant une pression à travers la parroie. Le fait qu'on ne doit pas forcer pour aller aux toilettes n'aide pas non plus! La fille avec moi dans ma chambre n'a pas eu de problèmes de constipation même si elle prennait des anti-douleurs. Bref, tu verras bien rendue là, peut-être que tu n'auras pas besoin d'anti-douleurs ou peut-être que tu vas avoir tellement mal que tu vas te dire au diable la constipation. On est toutes différentes alors c'est difficile à prévoir. Si on compare, mon expérience est totalement à l'opposée de Allison et même le résultat est assez différent, c'est dur de s'imaginer qu'on est allée voir le même chirurgien à une semaine d'intervale.
 
Lili
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2013
Messages: 293
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 06/02/2013 15:18:21    Sujet du message: SRS d'Allison Répondre en citant Back to top

Stéphanie a écrit:
Moi peu importe, les pilules ça ne fait pas trop effets sur moi, alors je prend pas souvent.

On peut relever le lit, oui, et c'est ce que je faisait à la maison de convalescence, mais à la clinique, quand j'étais pas couchée ça mettais une pression contre la région opérée et ça faisait mal, alors je restais couchée. Ce que je faisais pour aider était de demander un second oreiller que je mettais derrière le bas de mon dos d'un coté, comme ça mon poid était sur ma hanche et non sur l'entre jambe.

La constipation est un effet secondaire des anti-douleurs. Bien sur, les effets secondaire ne sont pas "garanti" alors il se peut que pour toi tu n'ai pas de problèmes, mais d'être couchée tout le temps favorise aussi la constipation. Dans mon cas, c'était le moule qui bloquait le colon en mettant une pression à travers la parroie. Le fait qu'on ne doit pas forcer pour aller aux toilettes n'aide pas non plus! La fille avec moi dans ma chambre n'a pas eu de problèmes de constipation même si elle prennait des anti-douleurs. Bref, tu verras bien rendue là, peut-être que tu n'auras pas besoin d'anti-douleurs ou peut-être que tu vas avoir tellement mal que tu vas te dire au diable la constipation. On est toutes différentes alors c'est difficile à prévoir. Si on compare, mon expérience est totalement à l'opposée de Allison et même le résultat est assez différent, c'est dur de s'imaginer qu'on est allée voir le même chirurgien à une semaine d'intervale.


Ah oui d'accord, mais on peut quand même le relever. Je trouvais ça bizarre. Oui après, si c'est un problème de douleur, effectivement c'est moins pratique.
On ne doit pas pousser, mais genre pas du tout du tout ? Comment ça sort alors ?
J'espère que j'aurais pas le problème de la constipation, c'est un des trucs qui me font le plus peur. Mais bon, c'est l'affaire de quelques jours, donc au pire, bah je me dirais que ça sera vite fini.
 
Stéphanie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2011
Messages: 2 007
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 06/02/2013 15:56:35    Sujet du message: SRS d'Allison Répondre en citant Back to top

Effectivement, pas du tout! Maintenant je fais seulement attendre que ca sorte tout seul. Je garde mon envie jusqu'à temps qu'elle ne se retienne plus, lol. Ils donnent aussi des pillules contre la constipation, ça amolit et ça sort plus facilement, mais encore faut-il que ça puisse sortir, ce qui était impossible quand j'avais le moule vu que le pression bloquait physiquement le chemin. Ça me donnait des crampes à l'estomac car ça faisait prêt d'une semaine que j'étais pas allée aux toilettes, et quand c'est finalement sorti, c'était attroce, j'avais l'impression d'accoucher, je suis restée plus de 30 minutes aux toilettes. Je suis contente que ma chambre avait sa propre toilette (c'est pas toutes les chambres) Mais après ça, j'ai pas eu aucuns problèmes. Le moule était sorti et je prennais pas d'anti-douleurs alors pas trop de risques considérant que j'avais jamais été constipée dans ma vie avant. Il y avait une fille dans mon groupe qui disais qu'elle était toujours constipée en tant normal, alors c'est clair que même après pour elle c'était pas mieux.
 
Lili
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2013
Messages: 293
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 06/02/2013 15:59:43    Sujet du message: SRS d'Allison Répondre en citant Back to top

Stéphanie a écrit:
Effectivement, pas du tout! Maintenant je fais seulement attendre que ca sorte tout seul. Je garde mon envie jusqu'à temps qu'elle ne se retienne plus, lol. Ils donnent aussi des pillules contre la constipation, ça amolit et ça sort plus facilement, mais encore faut-il que ça puisse sortir, ce qui était impossible quand j'avais le moule vu que le pression bloquait physiquement le chemin. Ça me donnait des crampes à l'estomac car ça faisait prêt d'une semaine que j'étais pas allée aux toilettes, et quand c'est finalement sorti, c'était attroce, j'avais l'impression d'accoucher, je suis restée plus de 30 minutes aux toilettes. Je suis contente que ma chambre avait sa propre toilette (c'est pas toutes les chambres) Mais après ça, j'ai pas eu aucuns problèmes. Le moule était sorti et je prennais pas d'anti-douleurs alors pas trop de risques considérant que j'avais jamais été constipée dans ma vie avant. Il y avait une fille dans mon groupe qui disais qu'elle était toujours constipée en tant normal, alors c'est clair que même après pour elle c'était pas mieux.


Du tout du tout ? Juste attendre ? Ca doit être dur... Même pas genre pousser trèèèèès légèrement mais sans forcer ?
Franchement, ça ça me fait plus peur que l'opération en elle-même XD.
 
heaveny38_
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2010
Messages: 947
Localisation: 3R
Sexe: Femme, MTF
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Augmentation mammaire: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 06/02/2013 16:14:00    Sujet du message: SRS d'Allison Répondre en citant Back to top

la constipation à cause de l'anesthésie générale, les anti-douleurs, le moule, etc, est la partie la plus prévisible et courante de cette chirurgie, y a pas à dire bien sûr il y a des exceptions, mais c'est pas mal la même chose pour tout le monde au début. pour tout le reste, c'est hyper-variable! et oki pour ton explication Stéphanie, je sais que je ne suis pas la norme, heureusement pour tout le monde, et je dois dire que je ne crois pas que c'était un problème de "niveau de tolérance", parce que honnêtement, je ressens beaucoup de douleurs et je suis capable d'en endurer beaucoup, mais celle-là, c'était dans les pires que j'ai connues, et c'était du genre que tant que le dilatateur restait à l'intérieur, la douleur augmentait, sans maximum. j'en pleurais presque à chaque fois pour "toffer" le plus longtemps possible. c'est quand j'ai découvert, un mois plus tard, quand j'avais rajouté le 3e dilatateur à la routine et que la douleur atroce était de retour, si je me souviens bien, que j'ai compris qu'en enlevant le dilatateur même qu'une minute, à mi-chemin de mon 15 minutes, que la douleur disparaissait presque au complet pour la 2e moitié, que j'ai eu du répit, jusqu'à ce que mes grandes cicatrices arrêtent d'être "slacks" ou je sais pas trop, mais guéries et que ça ne fasse plus mal. c'est comme s'il y avait une épaisseur de points de suture qui avaient lâchées à l'intérieur ou je sais pas trop.

et oui oui Alicia, c'est ça, il faut juste s'assoir sans forcer et attendre que ça sorte tout seul. tu as peut-être appris à forcer avec le temps, mais ce n'est pas une partie "naturelle" d'aller au toilette pour un #2. le corps est supposé pouvoir expulser ça tout seul, par la seule contraction automatique de l'intestin. tu l'apprends avec cette chirurgie-là, puisque tu n'es pas supposée forcer du tout pendant plusieurs mois après, puisque tout est affecté dans cette région-là et le moins d'efforts le mieux.
 
Lili
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2013
Messages: 293
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 06/02/2013 16:43:14    Sujet du message: SRS d'Allison Répondre en citant Back to top

heaveny38_ a écrit:
la constipation à cause de l'anesthésie générale, les anti-douleurs, le moule, etc, est la partie la plus prévisible et courante de cette chirurgie, y a pas à dire bien sûr il y a des exceptions, mais c'est pas mal la même chose pour tout le monde au début. pour tout le reste, c'est hyper-variable! et oki pour ton explication Stéphanie, je sais que je ne suis pas la norme, heureusement pour tout le monde, et je dois dire que je ne crois pas que c'était un problème de "niveau de tolérance", parce que honnêtement, je ressens beaucoup de douleurs et je suis capable d'en endurer beaucoup, mais celle-là, c'était dans les pires que j'ai connues, et c'était du genre que tant que le dilatateur restait à l'intérieur, la douleur augmentait, sans maximum. j'en pleurais presque à chaque fois pour "toffer" le plus longtemps possible. c'est quand j'ai découvert, un mois plus tard, quand j'avais rajouté le 3e dilatateur à la routine et que la douleur atroce était de retour, si je me souviens bien, que j'ai compris qu'en enlevant le dilatateur même qu'une minute, à mi-chemin de mon 15 minutes, que la douleur disparaissait presque au complet pour la 2e moitié, que j'ai eu du répit, jusqu'à ce que mes grandes cicatrices arrêtent d'être "slacks" ou je sais pas trop, mais guéries et que ça ne fasse plus mal. c'est comme s'il y avait une épaisseur de points de suture qui avaient lâchées à l'intérieur ou je sais pas trop.

et oui oui Alicia, c'est ça, il faut juste s'assoir sans forcer et attendre que ça sorte tout seul. tu as peut-être appris à forcer avec le temps, mais ce n'est pas une partie "naturelle" d'aller au toilette pour un #2. le corps est supposé pouvoir expulser ça tout seul, par la seule contraction automatique de l'intestin. tu l'apprends avec cette chirurgie-là, puisque tu n'es pas supposée forcer du tout pendant plusieurs mois après, puisque tout est affecté dans cette région-là et le moins d'efforts le mieux.


C'est Alica sans i ^^.
D'accord, mais ça doit être dur au début de réussir à ne pas pousser.
C'est quoi un #2 ?
 
Stéphanie
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Avr 2011
Messages: 2 007
Sexe: Femme

 MessagePosté le: 06/02/2013 17:05:08    Sujet du message: SRS d'Allison Répondre en citant Back to top

Calice, ça m'a loggé off pendant mon message...

Alica a écrit:


Du tout du tout ? Juste attendre ? Ca doit être dur... Même pas genre pousser trèèèèès légèrement mais sans forcer ?
Franchement, ça ça me fait plus peur que l'opération en elle-même XD.


Forcer ferait aussi forcer les cicatrices, alors c'est mieux de ne pas forcer du tout! C'est pas si difficile de se retenir. À l'école je me retenais pas mal tout le temps car j'aime pas trop les toilettes publiques et j'y allait seulement en dernier recour. Se retenir jusqu'à temps que ça vienne seul c'est inconfortable vers la fin mais pas si pire que ça non plus. Je suis juste incapable de dormir si j'ai envie alors des fois je me couche plus tard que je voudrais, lol. Si je me fis à ses photos, Allison semble assez proche du point ou les cicatrices ne peuvent juste plus rouvrir, si c'est pas déjà le cas, et donc elle n'aurait plus trop de risques. Mais moi je suis parano et je respecte les directives à la lettre, lol. On me dit de ne pas me raser pendant 2 mois, et bien même si j'ai genre un phobie du poil et que ça m'écoeure, et bien j'endure et je rase pas pendant 2 mois! On me dit de pas forcer pendant 2 mois, je force pas pendant 2 mois même si c'est guérit, lol.

Alica a écrit:

C'est Alica sans i ^^.
D'accord, mais ça doit être dur au début de réussir à ne pas pousser.
C'est quoi un #2 ?


Un #2 c'est de faire caca, lol.
C'est pas vraiment difficile, tu vas voir. Surtout qu'ils te fournissent les pilules pour liquéfier ça et le jus de pruneau. Moi j'en ai pas pris, mais si tu as vraiment peur que ça soit difficile de pas forcer, et bien ya des solutions, lol.

@heaveny : c'est quand même intense que après un mois tes cicatrices étaient toujours pas fermées. Ça fait 2 semaines pour moi et même si le bas est très large, elles sont bien fermées et je les sens plus depuis plus d'une semaine. La première moitié de mes cicatrices est très belle, on les voit presque pas, mais la deuxième moitié c'est vraiment moins beau. Pour les dillatations, moi je rentre jusqu'au dernier point sans problèmes et si je bouge pas, je le sens à peine qu'il y a quelque chose dans moi. Je le sens juste si moi ou lui bouge. J'ai une main de libre alors normalement je lit, mais mon message précédent je l'ai tapé pendant mes dillatations avec un doigt, lol. Faudrait juste pas j'éternue pendant mes dillatations, si je me fit à ce que ça faisait avec le moule, ça risquerait de faire mal!

Et en passant, c'est anesthésie locale. Rolling Eyes C'était général pour ma gorge et ça ne m'a pas causé aucun problèmes de constipation, mais bon, le chemin était pas physiquement bloqué par un moule et je passait pas mon temps couchée, alors ça aide pas mal, lol. Mon estomac fonctionne très bien, mais dans les conditions de la vagino, ya des limites à ce qu'il peut faire! Rolling Eyes
 
Lili
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2013
Messages: 293
Sexe: Femme
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 06/02/2013 17:54:55    Sujet du message: SRS d'Allison Répondre en citant Back to top

Stéphanie a écrit:
Calice, ça m'a loggé off pendant mon message...

Alica a écrit:


Du tout du tout ? Juste attendre ? Ca doit être dur... Même pas genre pousser trèèèèès légèrement mais sans forcer ?
Franchement, ça ça me fait plus peur que l'opération en elle-même XD.


Forcer ferait aussi forcer les cicatrices, alors c'est mieux de ne pas forcer du tout! C'est pas si difficile de se retenir. À l'école je me retenais pas mal tout le temps car j'aime pas trop les toilettes publiques et j'y allait seulement en dernier recour. Se retenir jusqu'à temps que ça vienne seul c'est inconfortable vers la fin mais pas si pire que ça non plus. Je suis juste incapable de dormir si j'ai envie alors des fois je me couche plus tard que je voudrais, lol. Si je me fis à ses photos, Allison semble assez proche du point ou les cicatrices ne peuvent juste plus rouvrir, si c'est pas déjà le cas, et donc elle n'aurait plus trop de risques. Mais moi je suis parano et je respecte les directives à la lettre, lol. On me dit de ne pas me raser pendant 2 mois, et bien même si j'ai genre un phobie du poil et que ça m'écoeure, et bien j'endure et je rase pas pendant 2 mois! On me dit de pas forcer pendant 2 mois, je force pas pendant 2 mois même si c'est guérit, lol.

Alica a écrit:

C'est Alica sans i ^^.
D'accord, mais ça doit être dur au début de réussir à ne pas pousser.
C'est quoi un #2 ?


Un #2 c'est de faire caca, lol.
C'est pas vraiment difficile, tu vas voir. Surtout qu'ils te fournissent les pilules pour liquéfier ça et le jus de pruneau. Moi j'en ai pas pris, mais si tu as vraiment peur que ça soit difficile de pas forcer, et bien ya des solutions, lol.

@heaveny : c'est quand même intense que après un mois tes cicatrices étaient toujours pas fermées. Ça fait 2 semaines pour moi et même si le bas est très large, elles sont bien fermées et je les sens plus depuis plus d'une semaine. La première moitié de mes cicatrices est très belle, on les voit presque pas, mais la deuxième moitié c'est vraiment moins beau. Pour les dillatations, moi je rentre jusqu'au dernier point sans problèmes et si je bouge pas, je le sens à peine qu'il y a quelque chose dans moi. Je le sens juste si moi ou lui bouge. J'ai une main de libre alors normalement je lit, mais mon message précédent je l'ai tapé pendant mes dillatations avec un doigt, lol. Faudrait juste pas j'éternue pendant mes dillatations, si je me fit à ce que ça faisait avec le moule, ça risquerait de faire mal!

Et en passant, c'est anesthésie locale. Rolling Eyes C'était général pour ma gorge et ça ne m'a pas causé aucun problèmes de constipation, mais bon, le chemin était pas physiquement bloqué par un moule et je passait pas mon temps couchée, alors ça aide pas mal, lol. Mon estomac fonctionne très bien, mais dans les conditions de la vagino, ya des limites à ce qu'il peut faire! Rolling Eyes


Oui je pense que je respecterais tout à la lettre aussi.
Bon si tu dis que c'est pas trop difficile de ne pas pousser, je vais essayer de pas trop m'en faire alors ^^
 
Alice Framboise (Allison)
grand papillon

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2010
Messages: 501
Localisation: Québec
Sexe: Femme, MTF, Genderqueer
Suivi psy: Oui
Hormoné(e): Oui
Changement de nom: Fait
Changement de mention de sexe: Fait
Vaginoplastie: Fait

 MessagePosté le: 09/02/2013 15:51:48    Sujet du message: SRS d'Allison Répondre en citant Back to top

C'est tu encore mon sujet?

Pour déféquer il faut que je force énormément j'ai pas le choix. Même si c'est gros comme mon petit doigt, je doit mettre du lubrifiant et masser l'anus avec mon doigt pour que ça sorte et même là ça fait mal.

J'ai remarqué ce matin que j'avais un gros truc blanc dégueulasse dans le vagin qui semble aller assez profond. On dirait que je suis entrain de me transformer en insecte. J'arrive pas à prendre une photo.

J'ai regardé plus profond et c'est toute la parois du haut qui est blanche.
 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    D'un autre Genre Index du Forum -> Chirurgie Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 11, 12, 13  >
Page 12 sur 13

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Cobalt 2.0 phpBB theme/template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com